L'actualité en continu du pays de Brive


“Une femme au front” à la Foire du livre de Brive

“Être une femme n’a jamais été un handicap. Ça a toujours été un plus, particulièrement dans des situations difficiles”, témoigne Martine Laroche-Joubert. Dans Une femme au front (Cherche Midi), la journaliste qui a couvert toutes les guerres des années 80 à aujourd’hui, raconte ses grands reportages et donne à lire tout ce que ses documentaires ne montrent pas: un regard, une sensibilité, une subjectivité.

Sa fine silhouette masque son tempérament de baroudeuse. 45 ans de journalisme dont près des 3/4 comme reporter de guerre, dans des zones où il fallait dormir à même le sol sans eau ni toilettes… Le Kosovo, l’Irak, la Syrie… Et pourtant de Tripoli à Bagdad en passant par Kaboul, Martine Laroche-Joubert ne s’est jamais départie de sa féminité, mettant un point d’honneur à rester coquette.”Les gens, quand ils voient une femme, se méfient moins et se confient davantage. Ça adoucit le relationnel, même dans les milieux plus radicaux.”

La spécialiste des zones de conflit expérimentait ce week-end un nouveau terrain. Elle signait pour la première fois à la Foire du livre de Brive: “Je trouve ça super. Il y a une belle ambiance. Je suis très étonnée par les longues files d’attente pour venir discuter avec les auteurs. C’est réconfortant de voir que le public est intéressé par notre travail et l’actualité”.

Son livre se veut militant, pour défendre un “métier indispensable pour comprendre le monde” et qui est “menacé dans les rédactions par les comptables et les financiers qui trouvent que les reporters sont un luxe inutile. Je trouve indispensable d’aller voir, de témoigner, d’interviewer des gens qui n’auraient pas la parole si on n’était pas là pour la leur donner. Témoigner, sans jamais juger”.

Infos sur foiredulivredebrive.net.

Sur la Foire du livre, vous pouvez consulter nos précédents articles:

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire