L'actualité en continu du pays de Brive


La Foire du livre déplie son premier chapitre

Dans deux mois, la Foire du livre de Brive battra son plein dans la ville. D’ici là, prenant un peu d’avance sur le calendrier, elle fait démarrer son programme jeunesse, centré sur l’arbre, dès lundi prochain dans 6 collèges de la ville. Aurélie Lequeux, plasticienne, illustratrice et graphiste y animera des ateliers autour du pop-up, ces livres en volume et à déplier qui ont le vent en poupe ces derniers temps. Elle nous en dit plus…

Brive Mag’ : C’est quoi un pop-up ?

Aurélie Lequeux : C’est le fossile des dessins animés! Il remonte à très longtemps, avec le kirigami (NDLR, l’art du coupage de papier) au Japon. Avec lui, tout est possible. Il s’est peu à peu enrichi de techniques variées. Il n’y a pas de codes. Tout reste à faire, à imaginer.

Brive Mag’ : En quoi vont consister ces ateliers ?

Aurélie Lequeux : Ils se dérouleront sur trois séances. Durant la première, les enfants devront verbaliser ce que représente un arbre pour eux. L’idée est d’aller plus loin que la balade en forêt et le bois dont on se sert pour se chauffer. Puis on déterminera un thème. Ils pourront aussi exprimer tout ce qu’ils savent sur le pop-up, ils donneront leurs idées et il y en a sûrement de très bonnes ! Je n’arrive pas avec mes idées toutes faites sous le bras! Lors de la deuxième séance, je leur montrerai comment faire du volume avec un volet, une languette ou encore un fil tendu. Ce sera suffisamment simple pour qu’ils puissent le refaire chez eux et surtout pour que ça ne freine pas leur créativité. C’est le plus important: qu’ils aillent vers le rêve, la poésie. La dernière séance, les pop-up seront finalisés.

Brive Mag’ : Que vont devenir ces travaux ?

Aurélie Lequeux : Chaque classe réalisera deux grands livres et chaque élève créera une page ou une double page en fonction de son rythme. Les douze travaux seront exposés à la médiathèque.

Brive Mag’ : Qu’attendez-vous des élèves ?

Aurélie Lequeux : J’attends qu’ils fassent preuve de réflexion et de liberté. Qu’ils se lâchent !

Brive Mag’ : Que souhaitez-vous leur transmettre ?

Aurélie Lequeux : L’idée est d’ouvrir un espace de création et de liberté et en même temps qu’ils acquièrent des techniques et ouvrent les yeux sur notre environnement. C’est pour nous, ensemble, l’occasion de générer une création globale, une production collective qui laisse exister chaque individualité.

Les travaux des élèves des 6 collèges participant (d’Arsonval, Jean-Lurçat, Jean-Moulin, Rollinat, Bossuet et Notre-Dame) seront exposés à la médiathèque du centre-ville du 21 octobre au 25 novembre. Ils accompagneront l’exposition des œuvres de Philippe UG, la référence dans ce domaine, et de la jeune artiste Mathilde Bourgon qui vont présenter des créations centrées sur la forêt amazonienne pour l’une, la nature pour l’autre (du 22 octobre au 23 novembre).

Retrouvez toutes les infos sur la prochaine édition de la Foire du livre de Brive sur le site foiredulivredebrive.net

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire