L'actualité en continu du pays de Brive


La forêt n’est pas loin…

 

… elle a même poussé dans une salle du théâtre le temps de la Foire du livre de Brive. Dans le cadre de la programmation jeunesse axée sur la nature, les étudiants en arts plastiques du lycée d’Arsonval ont réalisé une exposition déclinant la forêt sous ses angles “écosystème, construction et jungle“. Et ce sont eux qui vous commentent la visite.

Elles étaient 4 ce matin à l’affût des visiteurs, mais ils sont 19 à suivre cette formation post bac énigmatiquement intitulée “CPES-CAAP” qui en débroussaillant signifie “classe de préparation de l’enseignement supérieur – classe préparatoire d’approfondissement en arts plastiques”. Toute la deuxième promotion de ce cursus a participé à l’élaboration de cette exposition avec leur professeur Denis Dufour.

“Nous avons travaillé trois thèmes d’actualité: la forêt comme écosystème fragile, comme champ de construction et aussi comme jungle ouverte aux univers déconstruits en rapport par exemple avec celle de Calais. Chaque élève était libre de suivre ses réflexions.” L’ensemble donne une forêt de sensibilités qui s’exprime à travers dessins, peintures, assemblages de branchages…

Leurs création sont exposées pendant les trois jours de la manifestation et les élèves se relaient pour éclaircir leur travail auprès des classes et des visiteurs. “C’est un très bon exercice pratique qui correspond tout à fait au travail de médiation que nous sommes auront à mener dans le cadre de nos métiers. Nous devons adapté notre discours en fonction du public que ce soient des classes de 6e ou des adultes plus avertis.”

Les étudiants ont également réalisés des dessins flyers que le visiteur peut emporter en souvenir, telle une feuille rapportée d’une balade dans la nature.

La forêt n’est pas loin, salle d’exposition du théâtre municipal. Jusqu’au 10 novembre Entrée libre. Tout public.

 

Infos sur foiredulivredebrive.net.

Sur la Foire du livre, vous pouvez consulter nos précédents articles:

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire