L'actualité en continu du pays de Brive


À la rencontre des prix littéraires de la Foire

Plusieurs prix littéraires sont remis lors de la Foire du livre de Brive. À commencer dès l’inauguration vendredi soir par celui de la langue française. S’égrèneront pendant ce week-end le double prix jeunesse, celui des lecteurs de la ville pour finir par le poétique prix Mallarmé. L’occasion de pouvoir rencontrer de très près les lauréats.

C’est exceptionnel: dans les travées de la Foire, il n’y aura pas cette année le Goncourt, ni le Renaudot, pas plus que le Fémina… le cru 2018 ayant été décerné à des livres dont les auteurs ne figurent pas parmi ceux attendus ce week-end.
On aurait pu par contre profusément applaudir le lauréat du Médicis attribué à Idiotie de Pierre Guyotat, sacré également cette année prix de la langue française pour l’ensemble de son œuvre. Ce prix créé en 1986 et doté par la Ville de Brive de 10.000 euros, attribué par un docte jury composé d’Académiciens français, Goncourt, d’écrivains et de journalistes, est traditionnellement remis lors de l’inauguration de la manifestation.

Malheureusement aussi, Pierre Guyotat ne pourra pas pour des raisons de santé venir recevoir sa distinction. Et c’est doublement bien dommage. On aurait bien aimé pourtant acclamer cet écrivain dramaturge qui, de sa langue crue et ciselée, occupe une place plus qu’à part dans le paysage littéraire, et il faut en cela aussi saluer le jury pour ce choix assumé. Vraiment dommage !

Mais il y aura tout de même tous les autres lauréats des prix habituellement remis à la Foire du livre de Brive, avec pour chacun une rencontre programmée avec les lecteurs.

Le prix des lecteurs de la Ville de Brive-Suez sera ainsi remis samedi 10 novembre à 14h30 au Forum Claude Duneton à Wilfried N’Sondé pour Un océan, deux mers, trois continents (Actes Sud). Organisé par la médiathèque de Brive, ce prix récompense un roman français de la saison littéraire. Il est doté de 1.500 euros par l’entreprise Suez et d’une invitation à un mois de résidence d’écriture à Brive. Cet ouvrage qui a déjà reçu les prix Ahmadou Kourouma et Electre, raconte l’histoire de Nsaku Ne Vunda, prêtre du début du 17e siècle qui quitte son Congo natal pour devenir ambassadeur auprès du pape. Il ignore que son voyage le fera passer par le Nouveau Monde et que le bateau sur lequel il embarque est un navire négrier… Vous pouvez lire notre article de présentation en cliquant ici.

Le double prix 12/17 Crédit agricole Centre France, attribué à en ce qui concerne les 12-14 ans à Cassandra O’Donnell pour La légende des quatre (Flammarion jeunesse) et les 15-17 ans à Isabelle Pandazopoulos pour Trois filles en colère (Scripto, Gallimard) sera remis samedi à 13h30 au Forum des lecteurs, suivi d’une rencontre avec les lauréats de 14h à 15h30 dans la petite salle du Théâtre. Deux histoires bien différentes. L’une plante sa trame dans un futur plus ou moins lointain peuplé de créatures tantôt humaines tantôt animales, l’autre, d’une facture très originale comme un journal de bord, la situe à la veille de la bien réelle tourmente qui secoua la France en mai 1968. Rappelons que ces prix sont attribués par des jurys pour l’un de collégiens, pour l’autre de lycéens et sont doté chacun de 1.500 euros. Vous pouvez lire notre article de présentation en cliquant ici.

Enfin, le grand prix de l’Académie Mallarmé, l’une des plus anciennes et des plus prestigieuses distinctions poétiques, attribué cette année à Béatrice de Jurquet pour son dernier recueil Si quelqu’un écoute (La rumeur libre), sera remis dimanche à 16h30 au Forum Claude Duneton et suivi d’une rencontre. Paru en janvier 2018, le recueil a déjà été auréolé en début d’année du Prix Max Jacob. Son auteur poète et traductrice, vit à Lyon où elle a été psychanalyste. Chacun de ses poèmes tient entre fragilité et exigence, quelque chose d’intérieur qui s’obstine au déchiffrement du monde, une expérience intime. Ce prix est doté par la Ville de 1.900 euros et également d’une invitation à une résidence d’écriture à Brive. Vous pouvez lire notre article de présentation en cliquant ici. De jolies rencontres en perspective.

Infos sur foiredulivredebrive.net.

Sur ce sujet, vous pouvez consulter nos précédents articles:

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire