L'actualité en continu du pays de Brive


Delphine de Vigan présidente de la prochaine Foire du livre


Les travées de la Foire du livre de Brive ne lui sont pas inconnues. Cette fois, la romancière multi-récompensée mais aussi réalisatrice, présidera la 37e édition qui se déroulera les 9, 10 et 11 novembre prochain. Avec simplicité et une élégante liberté.

Après Laurent Gaudé, Daniel Pennac, Danièle Sallenave et d’autres grands écrivains, c’est une écrivaine populaire, aimée et fidèlement suivie par ses lecteurs, qui va imprimer sa marque sur la manifestation. En s’investissant dans la programmation de cette édition, la nouvelle présidente va pouvoir multiplier les échanges qui lui tiennent particulièrement à cœur: “Cela m’est aussi arrivé de découvrir des choses grâce au regard des lecteurs, très habiles pour découvrir les fils reliant les livres entre eux. On apprend des lecteurs, de leur interprétation. Qu’elle nous semble juste ou pas. Ce qui me fascine toujours, c’est ce moment où apparaît quelque chose que l’on n’a pas prévu, mais qu’on ne peut renier”, confiait-elle à Psychologies en octobre 2015. Nul doute que cette écrivaine, scénariste et réalisatrice qui cultive la simplicité, saura multiplier les rencontres dans ce lieu propice.

Son premier roman Jour sans faim paru en 2001 chez Grasset est signé du pseudonyme Lou Delvig. Largement autobiographique, il retrace le parcours d’une jeune femme anorexique. Elle parvient à gagner le cœur du public avec Jolis garçons, un recueil de nouvelles édité sous son vrai nom cette fois en 2005, chez Lattès. Persévérant sur la thématique amoureuse, elle publie ensuite en 2006 Un soir de décembre. Et c’est l’année suivante qu’elle remporte un vif succès avec No et moi qui obtient le Prix des libraires. Une œuvre majeure traduite aujourd’hui en 20 langues. Suivront Rien ne s’oppose à la nuit (JC Lattès, 2011) récompensé par le Prix Renaudot des lycéens, le grand prix des lectrices Elle, le prix du roman France télévisions et le prix Fnac, et D’après une histoire vraie (JC Lattès) couronné par les Prix Renaudot et Goncourt des lycéens en 2015. Delphine de Vigan a vu également deux de ses livres, No et moi et D’après une histoire vraie, adaptés au cinéma par Zabou Breitman en 2011 et Roman Polanski en 2017. Son dernier livre, Les loyautés, est paru en janvier dernier aux éditions JC Lattès.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire