L'actualité en continu du pays de Brive


Un nouveau commissaire général pour la Foire du livre et une nouvelle directrice à la culture

C’est Françoise Augaudy, auparavant au musée Labenche, qui devient directrice de l’ensemble des services culturels de la Ville. François David, le charismatique directeur de l’ensemble scolaire Edmond-Michelet, est commissaire général de la Foire du livre. Des trajectoires liées que chacun souhaite inscrire dans la continuité, la qualité et la créativité.

Le moment se voulait solennel, même si les identités des nommés avaient commencé à fuiter. De part et d’autres du maire, les deux nouveaux responsables, et en garde rapprochée les élus en charge à quel que titre que ce soit des choses culturelles de la ville, l’adjoint Jean-Marc Comas, la conseillère déléguée Anne Colasson et son homologue Jacques Veyssière pour la politique du livre. L’annonce a donc été faite, avec cette volonté de dissocier les deux fonctions jusque là incarnées par une même personne, Guillaume Delpiroux, sur le départ pour un poste équivalent au sein de la région Nouvelle Aquitaine, et dont le travail a été largement salué. Quant aux deux “intronisés”, ni l’un ni l’autre ne sont des inconnus.

Françoise Augaudy, d’abord en charge du pole éducation enfant jeunesse, a depuis quelques années “engagé une nouvelle séquence au musée Labenche” a présenté le maire, en dépoussiérant quelque peu ce vénérable établissement qui n’est “pas reconnu à sa juste dimension” avec la volonté d’en faire “un lieu d’attractivité, de vie et vivant”.

La directrice qui voit dans ses nouvelles attributions “un challenge personnel”, a rappelé que “beaucoup de choses étaient déjà installées” et que les équipes en place sur lesquelles elle va continuer à s’appuyer, sont constituées de “gens de métier compétents”.  “L’enjeu sera de travailler sur la transversalité avec des “citoyens acteurs”, plus impliqués, comme ce qui a été initié à travers l’Office municipal de la culture, et de maintenir des événementiels de qualité“. Dans la droite ligne des deux prochains rendez-vous annoncés l’avant-veille, celui autour du centenaire de Debussy du 21 au 25 mars et le week-end des arts sacrés les 28 et 29 avril.

François David, l’actuel directeur de l’ensemble scolaire Edmond-Michelet, prendra le 1er avril sa fonction de commissaire général de la “première manifestation littéraire en terme de chiffre d’affaires”. Frédéric Soulier a souligné en lui “un homme de projets qui a la culture viscéralement ancré en lui, comme le démontre son parcours, et un homme de liens, le profil dédié pour porter ce bien commun qu’est la Foire du livre“.

Une “mission assez originale pour quelqu’un venant de la société civile” note l’intéressé. Le directeur de l’ensemble scolaire Edmond-Michelet a évoqué quelques souvenirs de la manifestation – “la présidence de Bernard Pivot, la venue d’Alain Malraux” – qu’il a toujours suivie en lecteur, auteur ou bénévole, c’est d’ailleurs à ce titre, a souligné le maire, qu’il a accepté cette mission. Invoquant la lecture comme un des fondamentaux de la construction de l’individu et de l’éducation, “un bonheur structurant”, le nouveau commissaire général a salué “la belle continuité de la Foire du livre dans un monde où l’on ne parle que de clivages”. “Je l’ai vu monté en puissance sous quatre maires de sensibilités différentes.” François David prend le pouls de la prochaine édition déjà bien enclenchée. “C’est un poste de passion.” Il compte ainsi mettre ses pas dans ceux de l’équipe précédente, parle de “la force de la Foire”, invoque “la confiance et la liberté” comme conditions indispensables pour faire germer “la créativité”

 

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire