L'actualité en continu du pays de Brive


Foire du livre: la programmation jeunesse prône la paix

Avec cette année la paix comme fil rouge, la programmation jeunesse de la Foire du livre bouillonne de propositions aptes à inspirer les jeunes lecteurs: calligrammes, haïkus, rencontres avec les auteurs, spectacles, expositions, conférences… Une programmation qui mixe les âges et déborde largement l’enceinte de la Foire.

Indéniablement, la partie jeunesse est quasiment une Foire dans la Foire, une institution qui déroule chaque année sa part d’émotions, avec délicatesse et sensibilité. Après la sagesse en 2016, la liberté en 2017, c’est donc la paix qui apporte cette fois cohérence à l’ensemble. Logique en cette fin des commémorations liées à la Grande guerre, la manifestation bénéficie d’ailleurs du label Centenaire 14-18. Incontournable aussi son invité d’honneur, chantre de la paix surnommé paradoxalement “le poète de la guerre”, meurtri dans sa chair par cette “der des ders”: Guillaume Apollinaire. Drôle de coïncidence, ce 9 novembre, jour d’ouverture de la manifestation, marquera aussi le centenaire de la mort de ce touche-à-tout créatif, inventaire du mot “surréalisme” et “calligramme”.

Justement, il est question de calligrammes, ceux réalisés sur la paix par les 6eC du collège Rollinat lors d’ateliers d’écriture en amont de la Foire et qui seront exposés dans la salle du théâtre municipal (vous pouvez consulter notre article Dessine moi un calligramme pour la Foire du livre). Y seront visibles également des haïkus (courts poèmes japonais) réalisés sur le thème de la paix par deux écoles primaires, Jules Vallès et Paul de Salvandy, lors d’autres ateliers d’écriture à la pause méridienne. Comme chaque année, ce travail a donné matière à l’impression de livrets (collection “Mes cahiers d’atelier” initié en 2016) qui seront, pour la première fois, remis sur site à leurs jeunes auteurs en présence de leur famille (dimanche à 15h).

Fil rouge toujours mais au cinéma Rex avec la projection vendredi matin pour les élèves de primaire d’En rentrant de l’école, une série de courts métrages d’animation sur les poèmes d’Apollinaire et l’après-midi une conférence à destination des collégiens sur les liens entre Guillaume Apollinaire et le cinéma. Le centre culturel de l’avenue Jean-Jaurès, se mettra au diapason avec son exposition sur la paix, dans la continuité d’un partenariat initié il y a 3 ans. S’y tiendra d’ailleurs vendredi matin une conférence les lycéens animée par Jean-Loïc Le Quellec qui signera à la Foire son Dictionnaire critique de la mythologie. La programmation s’étoffe aussi cette année du côté des lycéens qui assisteront avec les étudiants, c’est une première, à une conférence sur l’éloquence (vendredi 15h) donnée par Bertrand Perier, auteur de La parole est un sport de combat.

Pendant les trois jours, il y aura aussi bien sûr des spectacles et contes pour les plus jeunes qui se tiendront dans la petite salle du Théâtre, et même dans la grande salle pour une représentation de Gretel et Hansel avec le Bottom Théâtre. Il y aura aussi toutes ces rencontres sur les stands au fil de la Foire. Ils sont 85 auteurs jeunesse cette année, dont 36 interviendront aussi vendredi dans les écoles, collèges et lycées. Certains d’entre eux animeront d’ailleurs le train qui les transportera la veille vers la cité gaillarde, une première.

La littérature jeunesse se porte on ne peut mieux et foisonne en diversité. Elle a d’ailleurs son prix 12-17 à la Foire du livre de Brive: un double prix décerné par deux jurys composés de jeunes de 12 à 14 ans et de 15 à 17 ans. Cette année, ils ont récompensé La légende des quatre de Cassandra O’Donnell et Trois filles en colère d’Isabelle Pandazopoulos (consulter notre article ici). La remise des prix se fera samedi à 13h30 sur l’espace Forum et les lauréats rencontreront jurys et lecteurs dans la foulée à 14h au Théâtre.

Ateliers, spectacles, rencontres… chaque année ce sont ainsi quelque 4.000 jeunes, de la maternelle à la terminale, qui sont touchés par le phénomène Foire du livre. Sans oublier les étudiants BTS tourisme de Bahuet impliqués au plus près de la manifestation, en stage d’application à l’accueil du  théâtre.

 

Infos sur foiredulivredebrive.net.

Sur ce sujet, vous pouvez consulter nos précédents articles:

 

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Laisser un commentaire