L'actualité en continu du pays de Brive


François David, nouveau commissaire général de la Foire du livre.

Figure locale libre et engagée, directeur depuis plus de 30 ans du groupe scolaire Edmond Michelet, François David répond ici à quelques questions sur ses nouvelles fonctions.

Brivemag: Que signifie pour vous cette mission ?

François David: La Foire du Livre fait pour moi partie du patrimoine de tous les Brivistes. J’y ai été actif dès ses premières éditions et j’y retrouve ici l’ambiance que j’ai toujours connue tout en découvrant une équipe de véritables passionnés. A bien des égards ce sont elles qui m’apprennent à devenir commissaire. Aujourd’hui, je pose mes pas dans tous ceux de celles et ceux qui m’ont précédés. J’observe et je participe à ce bouillonnement de créativité. Mon travail consiste pour l’instant, dans la plus grande modestie, à mettre du sens.

Quelles ont été vos principales découvertes depuis votre implication dans la Foire ?

Les gens, et encore les gens. Les équipes, les libraires, les bénévoles, les partenaires qui sont de véritables mécènes. C’est une ruche bourdonnante de talents réactifs. Des gens qui s’engagent sans compter, qui prennent des risques. On est loin de l’administration telle qu’on l’imagine. La foire du Livre ce n’est pas un commissaire général, mais des centaines de personnes qui prennent du plaisir dans ce qu’elles font. Je suis très impressionné.

Comment s’est passée votre rencontre avec Delphine de Vigan, la présidente de la Foire cette année ?

Nous avons parlé d’éducation plus que de lecture. Son dernier ouvrage, Les loyautés y est consacré. Delphine de Vigan traite de sujets qui font mon quotidien et que j’ai toujours privilégiés : des enfants qui ne sont pas comme les autres. Eduquer c’est aider une jeune à devenir un homme debout. La lecture participe à la croissance en humanité d’un homme. La lecture de Delphine de Vigan me passionne, c’est un grand auteur.

La Foire du livre en quelques mots :

Il y a un « esprit » Foire du livre. C’est une mise à disposition pour tous les Brivistes de la culture et de la créativité. Créativité qui sans la présence de la confiance et de la liberté n’aurait pas de raison d’être. Je pense aussi à tous les auteurs qui affirment avoir à Brive un contact avec leurs lecteurs qu’ils n’ont nulle part ailleurs.

 

Infos sur foiredulivredebrive.net.

Sur ce sujet, vous pouvez consulter nos précédents articles:

 

Frédérique Brengues, Photos : Sylvain MARCHOU

Frédérique Brengues, Photos : Sylvain MARCHOU

Laisser un commentaire