L'actualité en continu du pays de Brive


« Une Foire du livre jubilatoire »

Un premier bilan de cette 39e Foire du livre de Brive a été fait en fin d’après-midi en présence des principaux acteurs de l’événement.

 

« Nous avons vu des gens heureux. Et cela nous rend heureux, a souligné François David, commissaire de la Foire. Les auteurs ont retrouvé leurs lecteurs et inversement. Cela a été la Foire de la rencontre. Une Foire qui s’est tenue dans un contexte particulier, qui a demandé beaucoup d’organisation. Je tiens à remercier tout le monde car les mesures sanitaires ont été respectées. La Foire du livre a eu une résonnance médiatique très importante grâce aux personnalités présentes. Tous les récompensés des prix littéraires étaient présents. C’est une Foire de la joie. Il me semble que personne à Brive ne peut se plaindre qu’elle se soit tenue. Enfin, cette Foire nouvelle nous invite à rechercher des réponses nouvelles pour les Foires à venir. »

Quelques pistes sont suggérées par François David.

Choix des auteurs, en travaillant sur ceux qui peuvent toucher différentes générations. « L’auteur qu’il faut faire venir à la Foire c’est celui qui correspond aux attentes des lecteurs », a glissé le commissaire.

Mais aussi accueils de ces mêmes auteurs, notamment en ce qui concerne les nuitées, en cherchant d’autres moyens pour les accueillir. « J’ai ma petite idée », a lancé le commissaire.

Mais encore et surtout la prolongation ou non de l’organisation de la Foire sur deux sites qui, de l’avis de la grande majorité des visiteurs, a permis une circulation plus fluide et moins d’attente.

Sur ce dernier point François David n’a pas encore de décision à donner bien évidemment, « tout doit être étudié et se sera fait en collaboration avec toutes les parties prenantes. Une réponse pourrait être donnée à Noël. « Le choix d’organiser cette Foire du livre sur deux sites a été décidé en raison de la pandémie.

Le mot du président Didier Decoin « C’est une Foire historique »
« C’est une Foire historique. Je la souhaité jubilatoire. J’ai jubilé à plusieurs moments. J’attendais beaucoup de cette Foire… Je suis un président comblé. C’est une Foire de la renaissance mais c’est une Foire qui doit continuer sur cette lancée…

« Un investissement important pour la Ville avec d’importantes retombées économiques »
Jacques Veyssières, a particulièrement félicité les services de la Ville qui « ont réalisé un énorme travail pour la réussite de cette Foire organisée encore faut-il le rappeler dans un contexte particulier. Le maire, Frédéric Soulier tenait particulièrement à ce que cette Foire ait lieu et c’est une réussite. C’est un investissement important pour la Ville mais qui a des retombées économiques toutes aussi importantes. »

Christian Signol plus gros vendeur de la Foire
Les chiffres sont provisoires mais c’est encore une fois Christian Signol qui a le plus vendu. L’auteur Briviste a écoulé environ 800 exemplaires de son dernier livre.

Quant au Goncourt attribué à Mohamed Mbougar Sarr avec La plus secrète mémoire des hommes, environ 600 exemplaires ont été vendus avant la rupture de stock…

Rayon jeunesse c’est Jean-Luc Marcastel qui se distingue avec 250 opus.

Et en Bd Philippe Larbier avec plus de 300 copies.

 

Sur ce sujet, vous pouvez consulter nos précédents articles:

 

 

 

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire

vingt + dix-sept =