L'actualité en continu du pays de Brive


Une soirée La Fontaine fabuleuse !

Jean de La Fontaine est né en 1621, il y a 400 ans. La Foire du livre de Brive a saisi l’occasion pour célébrer l’illustre fabuliste par une soirée exceptionnelle avec Erik Orsenna et l’ensemble Les Arts florissants. En préambule, les élèves du lycée Cabanis ont présenté leur pièce Demain les animaux, dans la thématique jeunesse de l’édition, illustrant s’il le fallait que le cœur de la Foire du livre bat tout au long de l’année.

La Fontaine aurait certainement apprécié la pièce portée par les huit lycéens, lui qui usait d’animaux doués de parole pour enrober les messages. Tantôt chat, dragon, serpent ou sirène, les huit jeunes lycéens ont porté devant une salle comble leur plaidoyer pour la biodiversité et la planète. Une pièce écrite avec l’auteur jeunesse Roland Fuentes pendant sa résidence d’écriture au printemps dernier et mise en scène avec le Bottom Théâtre.

La suite a mis en regard la vie de l’homme et la musique de ses contemporains. Sur scène trois personnages mêlant alternativement leur talent. L’écrivain Erik Orsenna résumait des bribes de l’homme, sa vie, son œuvre, sa mort, non sans le sens de l’autodérision ni le parallèle farceur avec notre temps. William Christie, fondateur et codirecteur musical des Arts florissants, au clavecin, et le violoniste Théotime Langlois de Swarte, remarquable, faisant resurgir la musique de son époque.

Fidèle à l’interprétation sur instruments anciens, cette formation est l’un des ensembles de musique baroque les plus reconnus au monde. Les deux interprètes ont confronté les mots du conteur aux œuvres de Pascal Collasse, Michel Lambert ou Jean-Baptiste Lully, tous musiciens à Versailles et contemporains du célèbre fabuliste. Deux rappels pour ce joli bouquet de talents.

Sur ce sujet, vous pouvez consulter nos précédents articles:

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire

dix-sept − treize =