L'actualité en continu du pays de Brive


Le poète Christian Viguié, prix Mallarmé 2021

Le Prix Mallarmé, l’une des plus anciennes et plus prestigieuses distinctions poétiques revient cette année à l’Aveyronnais Christian Viguié pour le recueil Damages paru aux éditions Rougerie. Il lui sera remis samedi 6 novembre dans le cadre de la Foire du livre de Brive.

Le poète et écrivain decazevillois est déjà l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages. Essais, pièces de théâtre, nouvelles, romans, recueils de poésie…  L’écrivain irrévérencieux qui revendique volontiers son côté anar, jette souvent un regard critique sur le monde qui l’entoure. Parmi ses recueils de poèmes figurent notamment L’Âge est de rompre (Messidor, Prix Europe/Poésie, 1987), Le Livre des transparences et des petites insoumissions (Le Dé bleu, Prix Max-Pol Fouchet, 1997), La dure lumière (Rougerie Éditions, Prix Antonin Artaud, 2001) et, plus récemment, Damages (Rougerie Éditions, 2020) que récompense cette année le Prix Mallarmé.

Un livre qui « s’évertue à lier le possible et l’impossible/ comme on attache un soleil/ à une patte d’oiseau », un livre qui « annulerait » ainsi « la sentence lente/ de naître ou de mourir ». Puisque telle est, en définitive, la mission de la poésie : elle est toujours à la recherche du mot qui noue, en broyant par-dedans les distances, le silence et l’obscurité.

Christian Viguié recevra son prix samedi 6 novembre à 16h30 à L’Ouvroir, 11 boulevard Jules-Ferry. Il est généreusement doté par la Ville de Brive qui offre également au lauréat une résidence poétique d’un mois.

Sur ce sujet, vous pouvez consulter nos précédents articles:

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

7 − un =