L'actualité en continu du pays de Brive


Foire du livre : Bd et Jeunesse à l’aise aux Trois Provinces

Nous nous sommes un peu arrêtés aux Trois Provinces qui accueillent cette année la Bd et la Jeunesse durant la Foire du livre qui pour la première fois de son histoire est scindée en deux lieux.

On pourrait croire que les Trois Provinces sont vides cependant cette impression est vite balayée… la taille de la salle qui accueille cette année durant la Foire du livre la Bd et la jeunesse est juste imposante. « Il y a au moins autant de fréquentation que lors de l’édition de 2019 alors que nous avons la contrainte du passe sanitaire notamment », assure Nicolas Poret, président du GIE des libraires. C’est juste que il y a beaucoup plus d’espace. On se sent bien ici, les auteurs ont l’air d’apprécier également et le public semble heureux. »

Plus de place ce qui a permis aussi à la Bd et à la Jeunesse de s’organiser différemment. Exposition, conférences, coin enfants en partenariat avec la ludothèque de Brive.

Les équipes de la ludothèque ont pu aménager un plus grand espace. La ludothèque accueille les enfants et les parents qui viennent assister à des animations menées par des auteurs en rapport avec le thème de leur livre ou Bd. Un moment très apprécié.

 

« On circule mieux » est dans toutes les bouches

 

Allées larges, auteurs toujours aussi nombreux et file d’attente à leurs stands pour dédicaces. Du classique et du nouveau mais dans le confort aux Trois Provinces. Témoignages.

Michele Baldassini est italien, originaire de Florence, c’est sa 11e Foire du livre. « Je trouve que c’est agréable d’avoir autant de place mais je trouve que c’est un peu dommage d’être séparé du reste car les lecteurs de romans pouvaient découvrir la bd et inversement. C’était ça un peu la magie de la Foire.

Brigitte 36 ans, Nicolas 45 ans, Manon, 16 ans et Nathan, 7 ans, sont en train de se faire dédicacer une Bd. Ils viennent de Saint-Angel, près d’Ussel. Ce sont des habitués, ils apprécient particulièrement la proximité avec les auteurs, « de rencontrer ceux qu’on lit », précise Manon. « C’est très agréable. Les gens sont moins tassés, on circule mieux », constate Brigitte.

C’est ce que confirme Cyril, 30 ans et Cynthia, 31 ans. Cyril, un autre habitué, arrive de Toulouse et a emmené son amie Cynthia pour qui c’est la première Foire du livre. « On circule mieux, c’est moins étouffant. Par ailleurs, il me semble que l’offre est plus importante », assure Cyril. « Je suis surprise de voir autant de monde. Le fait qu’il y ait deux espaces me semble bien mais je trouve qu’ils sont un peu éloignés pour ceux qui ne connaissent pas », note Cynthia poussette au bout des bras.

Sur ce sujet, vous pouvez consulter nos précédents articles:

Julien Allain

Julien Allain

Laisser un commentaire

cinq × 5 =