L'actualité en continu du pays de Brive


Le musée s’invite en maternelle

L’initiative est joliment baptisée “L’enfance de l’art”. Fermé pendant un an pour restauration (lire notre article ici), le musée Labenche sort de ses murs avec différentes actions, dont celle-ci dans les écoles maternelles en porposant une sélection de reproductions de tableaux que les enfants pourront ensuite conserver en classe. Un éveil aux collections et à leur puissance d’imaginaire. Avis aux enseignants intéressés…

À longs travaux, quelque chose est immédiatement bon puisque le musée, privé de ses visiteurs, a décidé d’aller au devant de ses potentiels publics. Dès la fermeture en novembre, il a ainsi accroché une exposition sur ses grilles. Cette semaine, il lance ses causeries d’un nouveau genre (rendez-vous ce mercredi 19 janvier, lire notre précédent article sur les causeries d’Ernest R). Voilà maintenant qu’il projette de s’inviter sur les bancs de la maternelle, avec une sélection d’œuvres issues de ses collections (comme celle en illustration “Le gouter”  de Charles-Bertrand d’Entraygues).

“Nous avons sélectionné 10 œuvres méconnues, allant du 18e au 20e siècle et qui sont issues des réserves. Il s’agit de reproductions de portraits d’enfants ou de scènes avec des enfants, principalement des peintures, mais il y a aussi du dessin et de la photographie”, explique Zoé Darsy en charge des publics. “La classe pourra choisir une de ses reproductions. Il y aura un échange basé sur les perceptions de leur âge, les sens, les matières, afin de leur donner des clés pour aborder la représentativité.” Les élèves pourront ensuite garder un moment cette œuvre accrochée dans la classe. “L’idée est d’amener un objet singulier dans leur univers, d’enrichir leur environnement quotidien avec une reproduction de qualité, sous-verre avec un encadrement rappelant l’original.” En quelque sorte, le musée à l’école !

Déjà sollicité par plusieurs classes maternelles, le musée Labenche espère renouveler chaque année cette proposition, grâce à un vivier méconnu de portraits enfantins inédits. Les enseignants intéressés par cette expérience peuvent contacter le musée Labenche au 05.55.18.17.70.

 

 

 

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

cinq × cinq =