L'actualité en continu du pays de Brive


Le conteneur est bien arrivé à Sikasso

Parti de Brive en décembre dernier, le conteneur est enfin arrivé le 9 mars dans notre ville jumelle malienne. Il a aussitôt été ouvert très officiellement, en présence notamment Amderhamane Sidibé représentant le maire, et son contenu déchargé et soigneusement réparti aux différents destinataires.

Son envoi avait été retardé par la crise sanitaire, alors forcement, il était très attendu. Six tonnes et demie, 76m3, répondant à des besoins recensés et identifiés en concertation sur place. Un contenu essentiellement de santé comme nous vous l’expliquions lors du chargement dans la zone de Cana (vous pouvez consulter notre précédent article Un nouveau conteneur est parti pour Sikasso).

À son bord donc, du gros comme du petit matériel médical et chirurgical pour l’hôpital régional de Sikasso, le Centre de santé de référence Csref) et les 11 CESCOM communautaires. Mais aussi des machines à coudre, du matériel de bureau, des livres pour une dizaine d’établissements scolaires, des vêtements… Au total, 555 divers colisages à destination de 28 organismes bénéficiaires.

Les bénévoles de l’association Brive Sikasso qui gère de ce côté-ci ce jumelage coopération, avaient fait œuvre de patience pour rentabiliser l’espace et caler les matériels en vue du long périple d’abord par voie maritime, de Bassens à Abidjan, puis davantage par route jusqu’à Sikasso. À Sikasso, les homologues de Teriya ont eux-aussi pris grand soin de contrôler et répartir les lots. La remise des matériels se fait toujours en mains propres aux bénéficiaires sous cette supervision. Une solide garantie.

“Nous espérions pouvoir, comme d’habitude, le réceptionner en allant sur place, mais vu le contexte géopolitique, aucun membre de l’association ne s’est rendu cette fois au Mali et la répartition a été suivie par la mairie de Sikasso”, explique le président Michel Blancher. Même si rien ne remplace le contact direct, les liens entre les deux villes jumelles ne sont pas prêts de se tarir, notamment en cette année 2022 où le jumelage fêtera ses 40 ans.

À noter que deux nouvelles ambulances sont également en cours d’acheminement, l’une donnée par l’hôpital de Brive à son homologue malien, l’autre par une société lotoise pour le Centre de santé de référence.

Plus d’infos sur les actions de ce jumelage et comment le soutenir sur brive-sikasso.com.

Photos de Kalidou Coulibaly, fils du regretté Souleymane disparu en janvier dernier (consultez notre article Le jumelage Brive-Sikasso perd un de ses piliers).

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

cinq − un =