L'actualité en continu du pays de Brive


Viens voir les comédiens

Rendez-vous dimanche 3 mars à 14h et 17h pour deux représentations publiques sous forme de déambulation dans le théâtre. Une création d’autant plus originale qu’elle a été montée en 24 heures chrono par des comédiens amateurs accompagnés par une compagnie professionnelle. Et c’est gratuit.

Première répétition hier après-midi pour les 28 stagiaires venus participer à cette première du genre baptisée “24h chrono du théâtre amateur”. Des stagiaires de tous âges et de tous horizons: des jeunes et des moins jeunes, en grande partie des élèves du conservatoire, et puis d’autres venus de diverses troupes amateurs… “Le but était de mêler les profils, de créer une émulation et ça marche: ils s’étaient juste rencontrés fin janvier lors de la présentation du projet pour se distribuer les rôles et sont restés en contact pour travailler entre eux les répliques”, explique Mélissa Trouillard, chargée des relations publiques à L’Empreinte, scène nationale, associée à l’événement aux côtés de la Ville et du théâtre de la Grange.

Cette initiative s’inscrit dans la philosophie des Rencontres du théâtre amateur initiées justement par la Ville et le théâtre de la Grange. Mais au lieu d’une succession des représentations des troupes amateurs, comme on l’a connu dans la formule antérieure, ces “24h chrono du théâtre amateur” s’appuient sur un nouveau concept: durant 4 jours, à raison de quelques heures quotidiennes, les comédiens amateurs, répètent une forme déambulatoire dans les murs du théâtre pour une double restitution publique. L’idée est ainsi de donner aux troupes amateur l’occasion de se rencontrer et de se produire dans un lieu unique, et créer aussi des liens entre le monde amateur et professionnel. Les comédiens sont ainsi accompagnés dans cette création par la compagnie professionnelle Le Petit Théâtre de Pain originaire du Pays basque.

Après un échauffement collectif, les comédiens se dispersent par petits groupes pour répéter leur scène. Ils s’égaient dans tout le théâtre, investissant loges, bergeries, balcon, couloirs… On joue Cyrano, Roméo et Juliette, L’aile ou la cuisse, Le Misanthrope, du Marivaux autant que du Beckett. Des scènes du répertoire classique comme contemporain ou de cinéma.

Isabelle doit jouer du Ionesco dans l’entrée, mais comme son partenaire retenu à son travail ne peut lui donner la réplique, elle s’imprègne des lieux. Dans la faille, Martine et Marie-Hélène travaille leur scène du Buffet froid. Ravies de participer à l’aventure: “Il y a le plaisir de rencontrer d’autres amateurs, de nouveaux partenaires, de travailler avec une compagnie professionnelle, de pouvoir jouer dans le théâtre… Et le challenge de monter un spectacle en si peu de temps.” Et tout aussi impatientes de connaître le résultat: “On en regretterait presque de ne pas être du côté des spectateurs. L’aventure est trop belle.” Et pour le public, c’est l’occasion aussi de visiter le théâtre sous un angle original.

Les deux représentations publiques auront lieu ce dimanche 3 mars à 14h et à 17h.

Sur ce sujet, vous pouvez consulter notre précédent article:

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire