L'actualité en continu du pays de Brive


Une nageuse dans le couloir des JO

À 16 ans, la Briviste Ambre Harisboure est un réel espoir de la natation française. Depuis trois ans, la Ville la soutient via son club avec une bourse des Talents sportifs.

« Je déteste perdre. » Ne vous fiez ni à sa toute jeunesse ni à sa modestie. À 16 ans, la Briviste est un réel espoir de la natation française. Elle se classe dans les cinq premières de sa catégorie d’âge. Son statut de sportive de haut niveau lui a permis de poursuivre son entraînement malgré la pandémie et d’entretenir ses ambitions internationales. Car Ambre a déjà été en bleu, blanc, rouge : en 2019 pour le festival olympique de la jeunesse européenne à Bakou en Azerbaïdjan. Aujourd’hui, elle vise une deuxième sélection en équipe de France et a fait des Europe son objectif de saison. Beaucoup lui promettent un destin plus grand, rien moins que les Jeux olympiques. Le destin d’une adolescente pas tout à fait comme tout le monde.

Ambre a commencé à nager il y a 8 ans, avec le Club des nageurs de Brive. Elle y est toujours licenciée, mais a intégré il y a trois ans le CAF (Centre d’accès et de formation) de Limoges, ancien Pôle espoirs. Elle n’était qu’en troisième lorsqu’elle a quitté le nid familial. Et depuis trois ans, sa ville est aussi derrière elle en la soutenant via son club avec cette bourse des Talents sportifs. « C’est gratifiant. C’est une reconnaissance et ça aide aussi à payer tous les frais qui sont importants, entre les déplacements, les équipements, le Pôle, l’internat… »

Performante sur 200, 400 et 800 mètres nage libre, sur 100 et 200 mètres papillon, Ambre ne compte plus ses podiums, a déjà été sélectionnée en équipe de France junior (en 2019 à Bakou) et s’aligne même en élite avec les grands. Elle était ainsi en décembre dernier aux championnats de France à Saint-Raphaël aux côtés des meilleurs qui s’alignaient dans la perspective les JO. La Briviste n’y a pas décroché de médaille, mais s’est encore fait remarquer notamment sur 800 mètres en se classant 9e toutes catégories, battant du même coup le record de Nouvelle Aquitaine de sa catégorie. Elle y a également propulsé sur 200 mètres le record de Corrèze toutes catégories.

Prochaines échéances : en avril, les championnats de France junior, et dans la foulée en juin les France élite. Cette trajectoire ascendante implique nécessairement quelques sacrifices qui pour elle n’en sont pas vraiment. « C’est ce que j’ai voulu faire. J’aime l’eau, la sensation de glisse, la difficulté de ce sport. C’est une passion, ça constitue mon équilibre avec les cours. »

En 1ère au lycée Léonard Limosin, Ambre aimerait ensuite faire des études de médecine. Elle doit concilier au quotidien cette scolarité avec trois heures d’entraînements dans l’eau, sans compter les séances hebdomadaires de musculation. « C’est une question d’organisation : je rentre d’entraînement, je fais mes devoirs, je me repose et la journée recommence. J’ai aussi la chance de rentrer tous les week-ends et de voir ma famille. » Sa vie « sociale » se décline aussi à ce rythme. « Mes amis sont aussi au Pole, c’est vrai qu’on est un peu entre nous. Même pendant les vacances, avec les stages. » Ses seules vraies vacances ? « Une semaine à Noël et un mois l’été. Là je fais un peu de tennis ou de surf, ça fait du bien de changer. »

Ambre ne manque pas non plus les meetings brivistes. Un petit côté nostalgique et c’est elle qui désormais attire les regards des plus jeunes, comme un sillage à suivre. Lors du meeting national organisé fin février par le CNB à la Piscine, Ambre Harisboure a ajouté deux qualifications supplémentaires à ces sept déjà acquises pour les France élite (voir notre article Les nageurs brivistes ont brillé à leur meeting national). « J’aimerais porter le plus longtemps possible les couleurs de Brive. Je tiens à mon club : c’est ici que j’ai appris », assure la nageuse. Tout en mesurant l’avenir qu’elle se dessine : « Mon objectif est de continuer à progresser, faire les meilleurs classements possibles, tout simplement. Et prendre du plaisir surtout. »

Depuis 2009, 72 jeunes ont ainsi bénéficié de cette aide. Elle encourage l’excellence, favorise la poursuite de projets de haut niveau et aide à concilier scolarité ou profession avec les exigences d’un entrainement sportif assidu. Son montant est déterminé selon un comptage de points élaboré à partir de critères précis. Elle peut être sollicitée trois fois.

Photo Diarmid Courrèges

« Cette bourse « Talents sportifs » est une reconnaissance du haut niveau, voire du très haut niveau atteint par le jeune briviste et de son parcours, de ce que cela implique comme entraînement, comme sacrifice. À travers lui, c’est aussi une reconnaissance pour le club briviste qui l’a poussé et qui porte son dossier ; on valorise la qualité de la formation dispensée et l’engagement des bénévoles”, explique le maire-adjoint aux Sports, Philippe Delarue. ”

C’est également une reconnaissance pour le tissu associatif briviste dans son ensemble puisque l’Office municipal des sports réunissant les présidents de clubs, participe pleinement à la décision d’attribution. Elle est déterminée par des critères précis prenant en compte plusieurs facteurs comme le niveau de compétition, la progression, les frais engendrés, les déplacements, les objectifs, si le jeune est toujours chez ses parents ou hébergé dans une structure de formation… Avec un incontournable : que le jeune reste licencié dans son club briviste où il va pouvoir jouer un rôle de locomotive. Sans cette aide attribuée par la Ville, il serait bien souvent licencié ailleurs. Le sportif s’engage aussi à promouvoir sa ville et cette action de partenariat. Tous ces jeunes talents continuent ainsi à porter les couleurs de leurs clubs et à véhiculer l’image de la ville lors des compétitions. Certains, en athlétisme et en natation, sont aux portes des Jeux olympiques. C’est une fierté pour Brive. »

Les conditions :

  • être membre d’un club briviste depuis deux ans au moins
  • avoir de 12 à 21 ans au 1er janvier de l’année d’octroi de l’aide
  • appartenir au niveau national ou au plus haut niveau dans sa discipline et dans sa catégorie d’âge

Le dossier est téléchargeable sur le site brive.fr, rubrique subventions aux associations sportives. L’aide est attribuée pour l’année sportive, le dossier doit être déposé avant octobre. Infos auprès de la direction des sports, 13 rue Massénat et au 05.55.18.16.08.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire