L'actualité en continu du pays de Brive


Un petit café pour parler de l’espace sans tabac devant l’école

“Depuis la pose du panneau, les fumeurs se tiennent éloignés de l’entrée et il n’y a plus de mégot par terre”, se félicitent parents et grands-parents. L’école Jules Vallès, la Ligue contre le cancer et la Ville les ont invités à venir discuter “de tabagisme passif et d’image transmise aux enfants”.

8h30 ce lundi à l’école Jules Vallès. 150 élèves en élémentaire, 111 en maternel. Après avoir accompagné jusqu’à l’entrée enfants et petits-enfants, ils étaient une bonne quarantaine d’adultes à rester sous le préau à l’abri de la pluie battante, autour d’un café et quelques viennoiseries, pour débattre du nouveau panneau apposé sur la grille d’entrée. Fruit d’une convention signée entre la Ville et la Ligue contre le cancer, comité de la Corrèze, cet “Espace sans tabac” a été installé il y a près de deux mois. Il doit être apposé devant les écoles et aires de jeux de la Ville. “Cette action a un réel impact et les responsables d’établissements nous demandent d’intervenir auprès des familles”, assure Françoise Mourigeau, administratrice de la Ligue. “On voudrait dénormaliser le tabac. Les parents sont des adultes responsables. Ils doivent prendre conscience de l’image qu’ils transmettent aux plus jeunes”, escompte la bénévole.

Il y a énormément de parents qui fument devant l’école. Ce panneau est une façon d’attirer l’attention. Ce n’est pas une interdiction, mais une invitation à garder des espaces propres, sans tabac, pour le bien des enfants”, précise Marie-Hélène Burbaud, directrice de l’élémentaire. “Les premiers partenaires de cette action sont les parents”, ajoute sa collègue du maternel, Virginie Quintard-Mordrel qui compte sur les présents pour être autant de “relais” auprès des autres.

“C’est un message fort à faire passer. Les parents fument devant l’école, comme ils peuvent le faire chez eux ou dans la voiture, sans prendre conscience de l’image qu’ils transmettent et de l’impact sur la santé”, déplorent des enseignants présents. “Il faudrait aller plus loin et l’interdire”, soumet un papa pourtant fumeur. “Je m’écarte pour ne pas fumer en présence d’enfants.”

Parents et grands-parents présents ont constaté une réelle amélioration depuis la pose du panneau: “Les fumeurs se sont éloignés de l’entrée. Il n’y a plus de mégots par terre et c’est beaucoup plus propre. C’est une excellente initiative pour tout le monde. Moi-même je suis ancienne fumeuse. Je vous assure qu’il est plus agréable de discuter et de respirer sans 3 ou 4 fumeurs autour de soi”, explique une grand-mère.

D’autres rencontres de ce type devraient être proposées par la Ligue contre le cancer, avec les représentants de la Ville, sur demande des responsables d’écoles.

Sur ce sujet, vous pouvez consulter notre précédent article:

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire