L'actualité en continu du pays de Brive


Les élèves de Danton se mobilisent pour Éco$$ap

Des fringues branchées ou vintage à petits prix, c’est ce que proposent dans leur établissement toute la journée des élèves de Danton à leurs camarades et professeurs. Une opération baptisée “Éco$$ap” qu’ils ont organisée dans le cadre de leur formation afin de mieux faire connaître, notamment auprès des jeunes, la boutique solidaire Agir.

AGIR: Association pour générer l’insertion et la réussite (lire notre précédent article De Vet’aime à Agir: la boutique solidaire change de nom mais pas de mission). La boutique qui propose vêtements et accessoires d’occasion est située rue Marcelin-Roche, pas très loin de l’établissement scolaire, et pourtant… “Je ne la connaissais pas du tout”, avoue Océane, impliquée dans l’opération avec ses camarades apprentis en Terminale Bac pro commerce et d’autres élèves de première STMG (Sciences et technologies du management et de gestion) au lycée technologique. “Ce sont des vêtements d’occasion, ils sont très intéressants, il y a même des marques et à des prix accessibles. Moi, je me suis déjà mis de côté des choses très intéressantes”, témoigne-t-elle. Des arguments de vente qui font mouche auprès de ses congénères. “Ça nous apporte de l’expérience”, assure Océane. “Habituellement lorsqu’on se met en situation, c’est toujours entre nous dans la classe, chacun joue un rôle et c’est pour de faux.”

Car ne vous y trompez pas, ça n’a rien d’une récré, même si l’ambiance est plutôt décontractée et que les “clients” profitent des intercours pour venir dénicher la bonne affaire. “Cette boutique éphémère est un projet commun des élèves et des apprentis dans le cadre de leur cursus”, cadrent les deux enseignants qui ont supervisé l’opération, Nymool Sok, professeur d’économie-gestion et Sophie Servat, formatrice en mathématiques. Les élèves et apprentis ont en effet mis en pratique la palette de leurs compétences.

“Ils ont travaillé ensemble sur toute la communication. Ils ont trouvé eux-mêmes le logo avec l’astuce des $ à la place des S. Ils ont créé les affiches, les flyers. Ils se sont organisé ensemble pour transformer deux salles en vraie boutique et mettre en valeur les vêtements fournis par Agir”, détaille Sophie Servat. Le foyer des élèves a été reconverti en rayon homme, avec portants, cabine d’essayage et comptoir de caisse. Même chose avec la boutique pédagogique alimentaire métamorphosée pour accueillir le rayon femme. Élèves et apprentis ont répertorié quelque 600 vêtements et accessoires.

Vendre du neuf ou de l’occasion obéit certes aux mêmes règles. Avec juste une petite nuance: “Nous voulions aussi faire découvrir aux élèves que l’on peut travailler en économie avec une utilité sociale“, souligne Nymool Sok. Une double utilité sociale puisque les fruits de cette vente vont revenir à l’association Agir et que celle-ci emploie et forme dans sa boutique des personnes en insertion. “Actuellement, elles sont 8”, précisent Morgane Massoni et Aude Croisier venues constater sur place comment se débrouillent ces vendeurs d’un jour. “Cette action permet aussi de nous faire connaître auprès de ce public jeune. Notre clientèle a souvent 50 ans et plus. Pour les attirer, nous avons créé il y a six mois un rayon vintage.”

De 9h à 17h, élèves et apprentis font donc passer le message. Ils ont même prévu un coin paquets cadeaux… (et une vente de gourmandises, histoire de récolter des fonds pour un voyage au Futuroscope afin d’y découvrir les métiers du secteur tertiaire). Le message est en tout cas déjà bien intégré pour Océane: “Maintenant, je vais fréquenter la boutique Agir”.

La boutique Agir, 49 rue Marcelin-Roche, est ouverte du mardi au samedi de 10h à 18h en continu, vendredi et samedi dès 9h. Infos au 09.67.20.57.68 et page Facebook Agir 19.

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire