L'actualité en continu du pays de Brive


Le maire fait le point des mesures de soutien à l’économie locale

Frédéric Soulier a autorisé l’ouverture des commerces de proximité non alimentaires, ceci pour pallier la concurrence déloyale des grandes et moyennes surfaces où l’on peut continuer à se procurer les mêmes marchandises. Dans une vidéo, le maire annonce également d’autres mesures de soutien à l’économie locale, notamment pour faciliter le drive mis en place par les commerçants. Les places de livraison y seront exclusivement dédiées l’après-midi avec 10 minutes gratuites. Une plateforme va également recenser le e commerce… Avec aussi l’annonce, dès la fin du confinement et pour tout le mois de décembre, de la gratuité du stationnement.

“Je voudrais dire combien la décision gouvernementale de fermer les commerces de proximité non alimentaires, m’apparait comme totalement injuste et inéquitable, décision qui ne peut être compensée par les mesures palliatives du type click & collect. Face aux grandes et moyennes surfaces, cette pratique commerciale est déloyale et crée une rupture d’égalité”, assume Frédéric Soulier. Le maire a ainsi signé ce matin un arrêté qui autorise à rester ouverts les commerces non alimentaires de Brive “et ceci jusqu’à ce qu’une égalité de traitement soit rétablie”. Attention, cet arrêté concerne les commerces vendant des produits non alimentaires comme les livres et textiles que l’on peut également se procurer dans ces plus grandes surfaces.

“Si notre arrêté devait être contesté, nous agirons pour prolonger l’aide financière de la Ville déjà accordée à celle et ceux qui ne peuvent continuer leur activité professionnelle”, ajoute-il en rappelant le parti pris, dès le premier confinement, de soutenir financièrement l’économie (consultez aussi notre article 5,250 millions d’euros pour soutenir l’économie du bassin de Brive). “Plus que jamais le plan de soutien à l’économie voté à la ville et à l’agglomération s’impose comme un indispensable relais à la survie de nos emplois.” Ainsi du dispositif Briv’accélère qui continue d’accompagner avec succès les entreprises dans leur mutation numérique. En un an d’existence, le dispositif a déjà soutenu plus de 140 commerçants et artisans avec plus de 2 millions de crédits alloués. Un second volet du dispositif, cumulable avec le premier et concernant la transformation et la modernisation autre que numérique, vient par ailleurs d’être lancé.

La Ville va également proposer à l’Office de commerce de Brive et son agglomération de financer une plateforme numérique pour les pratiques du e commerce. “Nous allons faciliter les pratiques du modèle drive. L’idée est de transformer les 78 places de livraison en zone rouge (payante) et les 129 en zone verte (gratuite), soit un total de 207, qui sont dédiées le matin à la livraison, et deviendront l’après-midi des places exclusivement réservées aux commerces qui proposent le mode d’achat drive. Pour ce faire et à partir de nos horodateurs, la Ville de Brive offrira 10 min de stationnement gratuit sur ces places dédiées.”

Les autres modalités sur le stationnement en voirie et sous barrières ne changent pas. Concernant le stationnement en souterrain, le maire a également annoncé dès la sortie du confinement et pour tout le mois de décembre,  que le stationnement y sera gratuit.

Plus d’infos sur le dispositif Briv’accélère: 05.55.24.67.47 ou 06.70.34.61.08 ou briv-accelere@agglodebrive.fr. Ou à la Maison Cœur de ville rue Gambetta.

Plus d’infos sur le second dispositif Transformation et modernisation commerce et artisanat: 05.55.23.07.27 ou 06.29.22.14.44 ou emilie.palus@agglodebrive.fr. Également des permanences à la Maison du Cour de ville rue Gambetta.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

1 commentaire

Laisser un commentaire