L'actualité en continu du pays de Brive


La Société des amis du musée Labenche mobilisée et déterminée

Michel Grillon, Daniel Beylie et Daniel Guyez membres du bureau de la Société des amis du musée Labenche sont pleins de nouvelles ambitions pour l’association qui existe depuis 1878

Souscription pour le buste de Rodin : Mission quasiment accomplie

La Société des amis du musée Labenche, l’une des plus anciennes associations de Brive, a pour but de “mettre en valeur les richesses actuelles ou à venir du musée, de contribuer à l’enrichissement des collections de l’établissement”, résume Daniel Guyez, le secrétaire de la Société. Face à de nouveaux défis, l’association espère attirer de nouveaux membres et souhaite faire de la culture à Brive et du musée un rouage de l’attractivité du territoire. La Société des amis du musée Labenche est également à l’origine (avec le soutien et l’aide de l’équipe du musée Labenche) de la campagne de financement participatif pour restaurer le buste de Rodin. Une opération qui connait un franc succès. La souscription va se poursuivre pour d’autres œuvres du musée amenées à être prochainement rénovées.

Un don assez conséquent de l’arrière-petit-fils d’Alexandre Falguière

En moins d’un mois de souscription, la barre des 2 000 euros, prix de la rénovation du buste de Rodin, est presque atteinte. Pour l’instant 27 donateurs (que des particuliers) ont donné 1965 euros dont un don assez conséquent de l’arrière-petit-fils d’Alexandre Falguière. C’est son visage qui est représenté sur ce buste (voir notre article précédent Une œuvre de Rodin à Brive !). “Laurent Falguière qui habite le sud de la France a eu un vent de la restauration mené sur ce buste représentant son aïeul… et il a donc souhaité aider”.

La souscription devrait se poursuivre pour des tapisseries Mortlake

La restauration de cette sculpture lui permettra d’intégrer l’exposition estivale du musée Labenche qui devrait commencer début juillet avec une vingtaine d’autres bustes également partis se refaire faire une petite beauté.

La souscription mise en place à l’origine pour le Rodin devrait se poursuivre afin d’aider le financement de la restauration de certaines tapisseries collection du musée (probablement trois) dont le coût est beaucoup plus important que celle du buste du sculpteur français (10 fois plus pour chaque tapisserie). Le musée Labenche possède, en effet, un véritable trésor avec treize tapisseries issues de la Manufacture Royale anglaise de Mortlakle dont certaines d’entre elles ont besoin d’être rénovées. La première des tapisseries concernées par la restauration et la souscription devrait être Mars revêtant son armure datée entre 1650 et 1700 (voir ci-dessous).

Cette subite mise en lumière de la Société des amis du musée, plutôt discrète habituellement, fait partie d’une stratégie nouvelle voulue par  les membres du bureau de l’association, Daniel Beylie, le président, Daniel Guyez, le secrétaire et Michel Grillon, le trésorier. “L’ambition est de multiplier le nombre de membre mais aussi de rajeunir nos effectif en créant par exemple une section jeunes amis du musée…” souffle Daniel Beylie. “Nous souhaitons également augmenter notre budget. Plus de membres c’est plus de cotisations…” explique Michel Grillon. “Nous manquions de visibilité”, ajoute Daniel Guyez. Ainsi l’association dispose maintenant d’une page Facebook (Les amis du musée Labenche) et d’un compte Instagram (AmisdumuseeLabenche).

Plus globalement, les membres de l’association souhaitent par leurs actions s’associer à l’équipe du musée ” qui fait un travail extraordinaire”, afin que le musée soit un élément d’attractivité du territoire. ” Car la culture est un élément attirant pour des jeunes actifs, comme le sport ou la qualité de vie peuvent l’être…”

Julien Allain, Photos : Fatima Kaabouch

Julien Allain, Photos : Fatima Kaabouch

2 commentaires

Laisser un commentaire

4 + 6 =