L'actualité en continu du pays de Brive


“Il n’y a pas que le foie gras, tout peut être décliné en produit de fête”

Les Foires grasses sont une institution drainant de très loin les acheteurs sur le marché Brassens. La foire d’ouverture ce samedi 17 novembre lancera une saison qui s’annonce sous les meilleurs auspices.

Les étals vont se regarnir des premiers canards et oies mis au gavage une vingtaine de jours plus tôt. « Les foires grasses sont très attendues. C’est une institution qui draine une clientèle locale comme nationale », commente Marie-Pierre Issartier, présidente des Amis des marchés Guierle et Thiers. « Les mises aux normes pour endiguer d’éventuelles épidémies ont été réalisées, la clientèle nous est restée fidèle et garde confiance dans la filière. » S’il fallait encore s’en convaincre, les éleveurs font même gagner des visites à la ferme.

De son côté, la Ville accompagne cette saison du gras. « Chaque marché rassemble une trentaine de producteurs, essentiellement corréziens, mais aussi du Lot et de la Dordogne. C’est de la vente directe avec une assurance de qualité et de proximité des produits », explique Jean-Luc Souquières, conseiller municipal délégué.

« Il n’y a pas que le foie gras, tout peut être décliné en produit de fête : l’aileron peut se cuisiner en ragout, la cuisse comme un civet… La graisse d’oie ou de canard peut parfumer des recettes », suggère la présidente. « Même les parties que l’on considère comme des bas morceaux font des plats très nobles, sans être excessifs. On a une fausse idée des prix : un manchon, c’est 1,50 euro. Il ne faut pas hésiter à demander conseil en fonction de ce que vous voulez faire. Surtout, il faut venir le plus tôt possible dans la matinée pour être sûr d’avoir du choix et du produit. »

Six foires grasses à Brassens

  • Samedi 17 novembre, foire d’ouverture
  • Samedi 1er décembre, foire primée oies et canards, foie et bête entière
  • Samedi 15 décembre, foire primée aux chapons
  • Samedi 5 janvier, foire des rois avec mise en boîte gratuite et concours primé aux truffes
  • Samedi 2 février, foire primée oies et canards, foie et bête entière
  • Samedi 2 mars, foire des producteurs et commerçants de gras avec un panier garni à gagner d’une valeur de 400 euros.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Mot clé

Laisser un commentaire