L'actualité en continu du pays de Brive


Foire grasse : un bel avant-goût des fêtes

Foire grasse1pano

Les fêtes approchent et ça se sentait ce matin salle Brassens où se tenait la deuxième foire grasse primée de la saison. Il y avait une affluence record pour acheter foies d’oies et de canards, mais aussi les bêtes entières, notamment après l’intervention il y a quinze jours des chefs gaillards pour apprendre à tirer le meilleur parti e tous les morceaux avec des recettes simples.

 

Bertrand IssartierIl était difficile de circuler ce matin dans les travées de la salle Brassens où les bancs des producteurs étaient littéralement pris d’assaut de très bon heure et il fallait s’armer de patience en attendant d’être servi. “Il y a une grosse affluence”, constatait avec plaisir le staff organisateur municipal.

“La saison des foies grasses s’annonce bien”, confirme Bertrand Issartier. Le producteur d’oies a encore remporté cette année le premier prix en bête entière et le deuxième pour le foie. Côté canard, la palme est revenue à la famille Tribier.

Foire grasse3Une bonne vingtaine de producteurs étaient présents pour cette deuxième foire grasse, chacun avec l’équivalent de 70 bêtes, mais dès 11h quelques bancs étaient déjà vides. Certains y voient un signe des temps, “avec l’approche des fêtes”, une façon aussi de “réagir contre une sinistrose ambiante”, d’autres veulent y voir “les effets des démonstrations culinaires des chefs gaillards” il y a quinze jours. Un effet qui “se ressent un peu sur l’achat des bêtes entières”, de l’avis de Bertrand Issartier. “Ça a permis de présenter des plats simples pour Noël. On s’aperçoit que beaucoup de gens, et des jeunes, se remettent à cuisiner.” Rendez-vous samedi prochain 12 décembre pour la foire primée aux chapons cette fois.

Vous pouvez consulter notre précédent article:

Toutes les infos sur la page Facebook des foires et marchés.

Foire grasse5

Foire grasse2

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Mot clé

Laisser un commentaire