L'actualité en continu du pays de Brive


Foire des rois ce samedi

Samedi 4 janvier, à partir de 7h30, ne manquez pas la traditionnelle Foire des rois salle Brassens. C’est la reine des Foires grasses et elle se double d’un concours primé aux truffes. Les habitués seront au rendez-vous, tant du côté des producteurs d’oies et de canards que des acheteurs. Avantage, non des moindres, vous pourrez faire mettre gratuitement en boîte par des professionnels les foies que vous aurez achetés sur place le matin même. Et, en fin de matinée, vous aurez même droit à déguster la galette

En plein cœur de la saison, la Foire des Rois est très attendue pour sa mise en boîte gratuit des foies achetés le jour même sur le marché. Une vingtaine de bénévoles, professionnels des métiers de bouche, à la retraite ou encore en activité, sont mobilisés pour réceptionner les foies d’oie ou de canard, dénerver, assaisonner, remplir les boîtes de 250 grammes qui sont ensuite serties et cuites à l’autoclave par des sociétés spécialisées.

L’organisation est bien huilée : le marché ouvre à 7h30, vous avez de 8h à 10h30 pour faire prendre en charge vos achats (pas plus de 2 kilos par personne, il faut savoir qu’un foie sert à remplir deux ou trois boîtes selon son poids) et vous récupérez le jour même sur place à 18h30 vos boîtes qui plus est estampillées du logo de la Foire et de son millésime.

À noter que le marché aux truffes contrôlé se tient de 9h à 12h (comme chaque samedi de la saison du premier de décembre au dernier de février). Il est bien délimité dans la salle Brassens. Les truffes qui y sont vendues ont été au préalable contrôlées sous le chalet extérieur par des trufficulteurs spécialement formés. Ce marché réglementé a été mis en place par la Ville et la Fédération départementale des trufficulteurs de la Corrèze, pour normaliser le négoce des truffes fraîches et garantir aux consommateurs la qualité du produit. De quoi acheter les truffes les yeux fermés.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire