L'actualité en continu du pays de Brive


Des livres… avant la foire

Affiche foire du livre 2010La foire du livre de Brive ouvre sa 29e édition ce vendredi 5 novembre. Pendant tout le week-end, vous aurez tout loisir de rencontrer les auteurs d’ici ou d’ailleurs, d’assister aux forums, de participer aux débats. En avant-première de cet événement gratuit et tous publics, voici une présentation de quelques ouvrages d’auteurs du cru. On les a reçus, on vous en parle.

Chemin de légendesLégendes en clair obscur

On connaissait sa belle écriture sensorielle, son amour poétique de la nature, sa passion non moins grande de la vie, son émerveillement constant pour tous ces petits bonheurs éphémères qui font pourtant la saveur du monde. Un style, et même une façon de respirer! Michel TestutC’est avec cette sensualité si particulière que Michel Testut explore son Périgord en pèlerin de nouveaux chemins, revisite des faits historiques, invoque leurs légendes. Charlemagne jouant à Brantôme avec une poignée d’os sacrés, Richard Cœur de Lion puant comme un renard, Du Guesclin couchant à Périgueux, Bertran de Born se morfondant à l’abbaye du Dalon… Cela tient autant du récit bien fouillé que de la nouvelle. Du faux avéré au clair obscur des souvenirs, une verve inimitable à savourer comme un conte du réel.

Chemin de légendes, ombres et lumières. Michel Testut (Ed. L’Harmattan, 131 pages, 11 euros)

*******

Les enfants de feu la comtesseUne nouvelle enquête du commissaire Chautard

Encore un meurtre à Brive. Avec ses enquêtes du commissaire Chautard, le serial auteur Pier Bert a décidé de commettre un polar par an. Cette fois, pas de crimes en série, mais un bon vieux meurtre unique qui cristallise les suspects. Pier BertL’occasion pour l’auteur de croquer une belle galerie de portraits et d’étoffer son flic un peu nounours entre grognon et psy, toujours apte à témoigner une certaine empathie avec le genre humain, comme l’Adamsberg de Vargas ou le Wallander de Mankel. Mais déjà un autre meurtre est en préparation pour la prochaine foire du livre. L’écrivain public Pierre-Yves Roubert, de son nom de plume Pier Bert, grossit patiemment une belle collection de polars dans sa propre maison d’édition Ecritures. Sur l’auteur, vous pouvez également lire notre article Polars en série pour serial auteur.

Les enfants de feu la comtesse. Pier Bert (Ed Ecritures, Polar, 297 pages, 16 euros)

********

Lhondres ou les ruelles sans étoilesH comme…

La trilogie H se poursuit. Aprèsle premier volet Le mystère H, voici LHondres ou les ruelles sans étoiles. Un Londres du 19e siècle, ses docks, son East end, les horribles crimes d’un Jack l’éventreur…  Une toile de fond pour les errements de Walter Croft, médecin aliéniste, et de son étrange patient Jonas. Nous sommes aux portes de la folie, à une époque où la science pouvait presque tout se permettre et la psychiatrie balbutiait son histoire. Aux portes de la folie, aux limites de la raison. Franck Bouysse nous offre un nouveau roman d’aventure qui revisite les grands mythes, explore les  âmes torturées. Le résultat tient du polar comme du fantastique, superbement illustré encore une fois par les aquarelles de Pierre Demarty.

LHondres ou les ruelles sans étoiles. Franck Bouysse et Pierre Demarty (Les Ardents éditeurs, 272 pages, 20 euros)

********

Le manuscrit des parfaitsChroniques limousines

Limoges, une cité sous la Révolution et un jeune avocat tourmenté par un profond mal de vivre. Il n’en faut pas plus pour tisser une intrigue angoissante liée à un mystérieux manuscrit. Pourquoi vers l’an Mil, le moine Adémar a-t-il falsifié la mémoire sacrée de son abbaye? Pourquoi 300 ans plus tard le grand inquisiteur Bernard Gui voulait-il exterminer une paisible communauté installée à Gimel? Un (premier) roman d’aventures à la fois mystique et décadent.

Le manuscrit des parfaits. Chroniques limousines. Julien Deslembre. illustrations de Michaël Bettinelli (Les Ardents éditeurs, 224 pages, 20 euros)

*********

L'ictus de simonUne page pas si blanche

Simon est victime d’un ictus amnésique à la suite d’une agression. Dépouillé de son passé, il aimerait maîtriser son avenir pour se reconstruire une vie totalement nouvelle. C’est sans compter sur la réalité tenace: une épouse, une fille, des racines en Corrèze… et même des affaires bien mystérieuses et compromettantes à démêler… Là aussi un premier roman, à suspense où l’enquête policière se double d’une quête identitaire.

L’ictus de Simon. Claude Carreaux (Les Ardents éditeurs, 268 pages, 20 euros)

*********

Pour connaitre les auteurs présents, les heures des rencontres, forums, remises de prix… vous pouvez consulter le site de la Ville brive.fr.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Mot clé

Laisser un commentaire