L'actualité en continu du pays de Brive


Des distributeurs de sacs régulièrement réapprovisionnés

Vous avez été nombreux à nous faire part de la recrudescence de déjections canines sur la voie publique. Certains indélicats arguaient qu’il n’y avait plus de sacs dans les distributeurs. Explication.

“Les distributeurs ont été approvisionnés normalement avant la période de confinement”, précise Céline Valls Joubert, responsable de ma régie propreté urbaine. Ce qui n’a pas empêché de constater une recrudescence de déjections canines. “Il y en a partout”, déplore la responsable. Que les déjections soient d’ailleurs” emballées” ou non dans des sacs, elles jonchent trottoirs et voies.

“Avec le confinement, les gens sortent un peu plus leur chien, ce qui explique que les distributeurs aient été plus rapidement vidés, ce qui a servi de prétexte à certains pour ne pas ramasser. En fait, il y a surtout davantage d’incivilité. Comme il y a moins de monde qui passe dans la rue, les gens se sentent moins observés et en profitent.” La responsable connait parfaitement les divers comportements indélicats. “Il faut que les maîtres évitent aussi de prendre les sacs par gros paquets dans le distributeur. Nous les réalimentons régulièrement.” Sans compter ceux qui ramassent bien mais abandonnent le sac avec son contenu à même la voie, alors qu’il n’est pas si difficile de “le déposer dans la corbeille la plus proche ou dans sa poubelle chez soi.”

D’autant plus difficile en cette période où le fonctionnement de ce service, comme les autres services municipaux, est impacté par les mesures de confinement. “Nous fonctionnons par roulement en nous concentrant sur la mission essentielle d’assurer la propreté et la salubrité. Nous ramassons en priorité les corbeilles et les dépôts sauvages pour éviter l’apparition des nuisibles. De même pour le nettoyage des places après les marchés. Mais nous allons veiller à approvisionner régulièrement les distributeurs de sacs”, assure Céline Valls Joubert. “C’est difficile de faire face à l’incivilité”, déplore-t-elle. La propreté est l’affaire de tous. Une question aussi de respect pour les agents municipaux qui continuent malgré tout à assurer leur mission.

En cas de problèmes de propreté ou d’insalubrité, vous pouvez contacter le numéro vert mis en place par la mairie: 0 801 800 900.

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter notre article:

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

1 commentaire

  •    Répondre

    Bonjour Madame,
    Je passais régulièrement (avant confinement) sur l’avenue Emile Zola ( de la Croix St Jacques jusqu’au feu qui rejoint Cabanis) et je peux vous dire qu’il y a une personne qui dépose ses sacs à déjection canine derrière chaque poteau en béton et dés qu’il fait chaud ou qu’il pleut les sacs se fissurent et ça pue, une horreur… Je ne sais pas si les gens sont bêtes ou fainéants ou les deux pour de telles incivilités .

Laisser un commentaire