L'actualité en continu du pays de Brive


“Cours le court” met la poésie en images… à vous de concourir

La Foire du livre de Brive lance « Cours le court », un concours de courts-métrages poétiques ouvert à tous les amateurs. Le défi, cette année: mettre en images des poèmes de Mallarmé. Date limite d’envoi des films le 11 octobre… Alors profitez de l’été pour laisser voguer votre créativité.

Nous l’avions évoqué lors de la présentation de cette 40e édition qui se déroulera du 4 au 6 novembre prochain (consultez notre article La Foire du livre s’affiche en grand pour sa 40e). Cette année, indéniablement, la poésie marquera davantage de son empreinte la programmation. Un véritable courant est en train de se constituer, en s’appuyant sur des passionnés du cru qui la font vivre sur notre territoire. Cafés, lectures, ateliers sont en cours de construction. Parmi les événements, il y a ces rencontres du court-métrage qui s’inscrivent dans cette même volonté de croiser les publics et les arts. On vous donne déjà rendez-vous vendredi 4 novembre, premier jour de la Foire pour la projection des œuvres sélectionnées. À l’issue, plusieurs récompenses seront décernées dont le trophée du jury et celui du public. En attendant, chacun peut faire œuvre d’imagination et concourir à “Cours le court”.

On vous détaille les modalités du concours:

  • il est ouvert à tous les amateurs, grands et petits, en individuel ou à plusieurs, en classe, en groupe…
  • le court-métrage réalisé ne doit pas dépasser 3 minutes, générique compris
  • il doit s’appuyer sur un des poèmes de Mallarmé dans la sélection proposée ici
  • tous les créativités sont bienvenues, docu, fiction, clip musical, expérimental, animation…
  • le/les réalisateurs doivent s’engager à être présent(s) en cas de sélection le 4 novembre lors de la projection
  • le court-métrage doit être envoyé avant le 11 octobre sous forme de fichier numérique de bonne définition (en vue de sa projection sur grand écran) et accompagné de la fiche d’inscription.

Inscriptions, règlement du concours, sélection des poèmes, documents à télécharger et autres infos sur foiredulivredebrive.net. Et comme l’a si bien écrit Mallarmé:

“Une ivresse belle m’engage

Sans craindre même son tangage

De porter debout ce salut

Solitude, récif, étoile

À n’importe ce qui valut

Le blanc souci de notre toile.”

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

deux × 1 =