L'actualité en continu du pays de Brive


Brive-Sikasso prépare l’envoi d’un nouveau conteneur

L’association Brive-Sikasso, qui gère ce jumelage avec son pendant malien Teriya, a effectué une nouvelle mission sur place. À la clé, des projets ciblés et la préparation d’un conteneur pour novembre.

Une action concertée, telle est la philosophie qui anime ce jumelage coopération depuis près de 40 ans et qui se traduit par des échanges réguliers. L’hôpital de Brive s’apprête ainsi à recevoir pendant un mois le chef du laboratoire et pharmacie de Sikasso. « Nous poursuivons également la mise en place de visioconférences entre les professionnels de santé qui est ralentie sur place par des problèmes techniques de débit de réseau », explique le président Michel Blancher. Il faisait partie de la petite délégation qui s’est rendue en début d’année au Mali pour faire le point et constater l’avancée des projets. Un contact direct qui légitime les actions entreprises.

Parmi les gros projets, la fourniture de livres scolaires de français – il y en a déjà eu 200 pour les 6e – va se poursuivre l’an prochain avec les 5e et 4e et dans deux ans avec les 3e. Du côté des deux lycées, les besoins se concentrent sur les mathématiques, avec une demande de livres qui auront bonne place dans le prochain conteneur, mais aussi d’échanges entre les enseignants des deux continents. Un apprentissage des métiers en couture et carrelage a été innové pour les élèves déficients auditifs quittant en 3e le système scolaire.

L’association soutient aussi l’activité économique des femmes en se portant caution pour des microcrédits. « Depuis dix ans, il n’y a pas eu un seul incident de paiement », se réjouit Michel Blancher. Le jumelage s’ouvre de nouveaux horizons en matière de développement durable avec des projets de reboisement de plantations dans un village et l’aménagement d’espaces verts en ville, qui pourrait s’accompagner d’actions pédagogiques auprès des classes.

La délégation a évidemment pris le pouls des 11 CSCOM, les dispensaires, pour recenser les besoins prioritaires, notamment en matière d’hygiène, qui pourraient être envoyés par le prochain conteneur.

Les deux mairies contribuent également régulièrement à ces échanges. Deux inspecteurs des finances locales ont d’ailleurs effectué un stage professionnel au sein du service municipal briviste (lire notre article ici). Un jumelage qui puise toujours sa force dans une fraternité concrète et un respect mutuel.

À noter que l’association a programmé jeudi 19 mars à 20h30 avec le cinéma Rex une projection du film Atlantique de Mati Diop qui a reçu le Grand Prix au festival de Cannes en 2019. Les membres de Brive-Sikasso seront présents pour entamer le débat et répondre à vos questions.

Infos au 05.55.92.11.83 et sur brive-sikasso.com.

Crédits photos: Diarmid Courrèges (1ère photo) et Association Brive-Sikasso (photos 2, 3 et 4)

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire