L'actualité en continu du pays de Brive


Deux fonctionnaires maliens en immersion à la mairie

Ils sont inspecteurs des finances locales. Tous deux travaillent à la mairie de Sikasso et ont vécu une semaine intense au sein du service municipal des finances brivistes. Les deux fonctionnaires sont venus, dans le cadre d’un appel à projet ministériel, s’inspirer des procédures de gestion des recettes et dépenses publiques. Et ils sont ravis de leur séjour.

“Ce stage professionnel est très efficace et instructif, nous allons pouvoir mettre des choses en application dès notre retour“, assurent les deux cadres supérieurs. “Vraiment. Nous sommes très, très satisfaits”, insistent-ils de leur chaleureux phrasé. “Nous avons eu un très bon accueil de tout le service. On nous a mis à disposition des bureaux avec des outils informatiques. Chacun a toujours été attentif à nos demandes, disponible pour nous répondre ou nous fournir la documentation.” Satisfaction en écho au sein des territoriaux brivistes. “C’est très enrichissant de pouvoir échanger et comparer nos façons de faire. Leur méthode n’est finalement pas si éloignée de la nôtre”, témoigne le directeur des finances Stéphane Duflos. “Ils nous ont aussi apporté une détente et du sourire bienvenus dans cette période un peu plus tendue où nous élaborons le budget.”

Labasse Kouyate est comptable administratif en charge des dépenses, M’Badji Diarra, régisseur des recettes en charge du budget. Chacun son domaine de compétences. “Nous voulions voir comment gérer mieux les dépenses et optimiser le recouvrement des recettes, comment sont pris en compte les impayés… Nous recherchons des méthodes de travail que nous pourrions adapter à notre propre réglementation. Nous avons déjà retenu quelques idées pour des outils de contrôle et de suivi, des fiches de postes…”

Ce n’est certes pas la première fois que la mairie briviste accueille des homologues en provenance de sa sœur jumelle au Mali. “Cette fois, nous nous inscrivons dans une dimension nouvelle“, explique Michel Blancher, président de l’association Brive-Sikasso. La Ville de Brive a en effet répondu a un appel à projet de coopération émanant du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. “Ces stages ciblent un domaine plus précis, ici celui de la gestion financière. Ce premier échange très fructueux ouvre la voie à d’autres, dans des domaines tout aussi spécialisés.”

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Mot clé

Laisser un commentaire