L'actualité en continu du pays de Brive


Adolfo Kaminsky disparait, son engagement demeure

Celui qui fut un photographe de talent et un faussaire de génie d’abord pour la Résistance puis différents mouvements de libération, s’est éteint hier à l’âge de 97 ans. Le muse Michelet lui consacre une grande exposition qui court jusqu’au 27 mai prochain. Hommage.

Sa fille Sarah qui était venue en novembre dernier retracer la vie de son père lors de l’inauguration de l’exposition, a annoncé son décès ce lundi 9 janvier à Paris. Adolfo ­Kaminsky aura consacré trente ans de son existence à­ produire des faux papiers. Sans être payé. Cet homme de l’ombre a fait de la clandestinité, du mensonge et de la dissimulation, des outils efficaces pour résister. C’est pendant la Seconde Guerre mondiale qu’Adolfo Kaminsky, juif d’origine argentine, découvre la photographie en reproduisant des tampons pour fabriquer des cartes d’identité. Il n’a alors que 17 ans.

Le jeune homme a ainsi permis de sauver des milliers de juifs de la déportation en falsifiant des papiers d’identité. Un talent et un engagement qu’il a ensuite mis au service de nombreuses causes à travers le monde. Le presque centenaire n’avait plus la force de résister mais il s’était confié à sa fille qui, à partir de ces confidences, a écrit un très bel ouvrage paru aux éditions Calamn Lévy, Adolfo Kaminsky. Une vie de faussaire. Un destin héroïque.

Le musée Michelet vous invite surtout à découvrir l’autre versant du personnage, le photographe, grâce à cette exposition itinérante conçue par le Musée d’art et d’histoire du judaïsme de Paris. À travers 70 clichés, elle rend ainsi hommage à une œuvre photographique remarquable, reconnu sur le tard, car restée ignorée en raison des engagements et de l’existence pour partie clandestine de son auteur.

Brive Mag présente ses sincères condoléances à sa fille Sarah et à ses proches.

Sur ce sujet, vous pouvez consulter notre article de présentation de l’exposition:

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Mot clé

Laisser un commentaire

7 + vingt =