L'actualité en continu du pays de Brive


Zep: "Un Astérix sans Uderzo, ça me brise le coeur"

Avec ses 20 millions d’albums de Titeuf vendus, Zep est une référence de la BD. Son avis compte. Alors quand il s’exprime sur le nouvel Astérix en déplorant que le personnage survive à son dessinateur Uderzo, ça fait l’effet d’un pavé dans la mare!

Zep adore Astérix. A l’occasion de la rétrospective consacrée au célèbre Gaulois à la Bibliothèque nationale de France, le papa de Titeuf a récemment évoqué Astérix dans une vidéo à découvrir ci-dessous.

Pourtant, Zep digère mal qu’Astérix survive à Uderzo, qui est certes bien vivant mais qui a passé le relais à un nouveau dessinateur, Didier Conrad, pour l’album Astérix chez les Pictes sorti le 24 octobre dernier.

A l’occasion d’une rencontre organisée hier à l’espace Gazeau lors de la Foire du Livre de Brive, les propos de Zep ont été durs: “Quand j’ai appris la sortie d’un Astérix dessiné par un autre, ça m’a brisé le cœur! Et, en découvrant l’album, j’ai eu l’impression de voir des sosies des personnages d’Astérix qui jouaient les véritables personnages dessinés par Uderzo”.

A la question de l’animatrice lui demandant si, sans le savoir, il aurait perçu qu’il ne s’agissait pas des dessins d’Uderzo, la réponse fuse: “Bien sûr que oui, c’est évident”.

Et Zep de faire référence à un nom prestigieux de la BD: “Tintin, c’est Hergé. Et ça ne peut être que lui! Tintin, c’est Hergé qui parle, Hergé qui bouge. Hergé n’étant plus là, Tintin n’a plus de raison d’être”.

Ultime métaphore, sans doute la plus cruelle: “Un nouvel Astérix sans Uderzo, c’est un peu comme si on croisait dans la rue un homme qui ressemble à Elvis Presley et qu’on décide donc qu’on va sortir avec lui un nouvel album d’Elvis Presley”.

Sur ce thème, vous pouvez consulter nos précédents articles:

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Laisser un commentaire