L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties du week-end

JEUDI 03 FÉVRIER 2011

  • Léon le NulThéâtre. Léon le nul à 10h et 14h30 à l’auditorium Francis Poulenc à Brive. Spectacle des treizearches. Une pièce de Francis Monty. Avec Martin Dion. Tout public à partir de 9 ans. Entre deux mauvaises rencontres à l’école et les interventions d’une mère exaspérée, Léon mange des clous en cachette. Léon le nul, comme les autres enfants se plaisent à l’appeler, rêve de devenir un train plus grand et plus puissant que tout le monde. A qui s’adresse le texte? Aux enfants? Aux adultes? Aux deux, répondent trois compagnies (Théâtre d’aujourd’hui/Théâtre Bouches décousues/Théâtre de la pire espèce) en mettant leurs forces en commun pour créer ce spectacle. Francis Monty, auteur québécois, n’oublie jamais que l’enfant peut saisir les subtilités d’une langue riche et qu’il est le champion de l’évocation. Tour à tour assis, debout, ou allongé sur un praticable en bois dont la construction et la décoration tiennent du grenier, de la cabane dans un arbre, et de tous ces lieux qui servent de refuge aux enfants, Léon règle un éclairage, fait tinter une roue de bicyclette, joue avec son train électrique, et surtout se raconte, nous confie ses réflexions, son parcours vers la confiance en soi. Interprété de façon remarquable par Martin Dion, ce spectacle se laisse voir avec la même intensité par les enfants et par les adultes. “Les uns s’identifient au héros, les autres replongent dans toute la fraîcheur – mais aussi toute la cruauté – de l’enfance.” Durée: 50 min. Tarifs: 8 et 4 euros. Infos et résa au 05.55.24.11.13 et sur le site des treizearches. Egalement vendredi 4 février à 10h et 19h.
  • zoomThéâtre. Zoom à 20h30 au théâtre de la Grange à Brive. Avec le Théâtre sur le fil. Une pièce de Gilles Granouillet. “Burt, il s’appelle Burt. Ce sera un héros, son héros. Cherchant le meilleur pour son fils, elle trouvera le pire pour elle. L’héroïne de Zoom va décider de la vie de son fils, né dans une salle obscure.Elle va conjurer l’obscurité de leurs vies. Mettant en scène, bricolant le scénario de leur fragile survie. Cette femme porte en elle une profonde culpabilité. Elle va essayer de réparer. Réparer le désastre d’avoir cédé un soir, dans ce lieu de vertige qu’est la salle de cinéma. Ce lieu de l’illusion où s’accomplit ce jeu “à être autre”. Lieu de la fuite parle rêve.” Mise en scène de Jean-Paul Daniel. Avec Sèverine Garde-Massias. Tarifs: 10 et 6 euros. Infos et résa au 05.55.86.97.99. Egalement vendredi 4 février à 20h30. Vous pouvez lire aussi notre rencontre avec le metteur en scène et l’actrice principale en cliquant ici.

  • Musiques actuelles. Digital sound system de 19h à 22h salle des Lendemains qui chantent à Tulle. Pour lancer la semaine du reggae, dans le cadre de la venue du groupe Danakil en résidence, rien de mieux qu’un bon sound system en guise d’Aptizermix. Digital sound system c’est du reggae ragga dub entre Paris et Carcassonne. Ce collectif a notamment collaboré avec Big Red, Daddy Nuttea et bien d’autres. Entrée libre. Infos au 05.55.26.09.50 et sur le site des lendemains. Cette semaine thématique autour du reggae comprend un aptizermix, une conférence (vendredi 4 février à 20h à la médiathèque de Tulle) et une projection documentaire (mercredi 9 février à 20h avec Peuple et culture). Autre action dans cette semaine thématique, Danakil se rendra à la Maison d’Arrêt de Tulle pour un concert exceptionnel.

**************

VENDREDI 04 FÉVRIER

  • Léon le nulThéâtre. Léon le nul à 10h et 19h à l’auditorium Francis Poulenc à Brive. Spectacle des treizearches. Une pièce de Francis Monty. Avec Martin Dion. Tout public à partir de 9 ans. Entre deux mauvaises rencontres à l’école et les interventions d’une mère exaspérée, Léon mange des clous en cachette. Léon le nul, comme les autres enfants se plaisent à l’appeler, rêve de devenir un train plus grand et plus puissant que tout le monde. A qui s’adresse le texte? Aux enfants? Aux adultes? Aux deux, répondent trois compagnies (Théâtre d’aujourd’hui/Théâtre Bouches décousues/Théâtre de la pire espèce) en mettant leurs forces en commun pour créer ce spectacle. Francis Monty, auteur québécois, n’oublie jamais que l’enfant peut saisir les subtilités d’une langue riche et qu’il est le champion de l’évocation. Tour à tour assis, debout, ou allongé sur un praticable en bois dont la construction et la décoration tiennent du grenier, de la cabane dans un arbre, et de tous ces lieux qui servent de refuge aux enfants, Léon règle un éclairage, fait tinter une roue de bicyclette, joue avec son train électrique, et surtout se raconte, nous confie ses réflexions, son parcours vers la confiance en soi. Interprété de façon remarquable par Martin Dion, ce spectacle se laisse voir avec la même intensité par les enfants et par les adultes. “Les uns s’identifient au héros, les autres replongent dans toute la fraîcheur – mais aussi toute la cruauté – de l’enfance.” Durée: 50 min. Tarifs hors pass spectacle: 8 et 4 euros. Infos et résa au 05.55.24.11.13 et sur le site des treizearches.
  • Mr Pierre. Photo GavrochesThéâtre. M. Pierre pas tout à fait, tout à fait mort à 20h30 au théâtre des Gavroches à Brive, 3 rue Viallatoux. Textes de Pierre Desproges. Avec Maxence Celerier. Mise en scène d’Alexandre Josse. Mort? A dix pieds sous-terre? Mangé par les asticots? Pas totalement… Enfin, ce qui est certain c’est qu’avec la somme de texte de l’ami Pierre il était hors de question d’en rester là. Un spectacle où la rigueur morale et la hauteur de pensée se chevaucheront comme des bêtes. Une petite détente au milieu de l’hiver, en gardant à l’esprit que la détente, faut surtout pas trop s’appuyer dessus. Tout public. Durée: 1 heure. Tarif unique 9 et 6 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur le site des Gavroches. Egalement samedi 5 février à 20h30 et une séance exceptionnelle dimanche 6 février à 18h.
  • zoomThéâtre. Zoom à 20h30 au théâtre de la Grange à Brive. Avec le Théâtre sur le fil. Une pièce de Gilles Granouillet. “Burt, il s’appelle Burt. Ce sera un héros, son héros. Cherchant le meilleur pour son fils, elle trouvera le pire pour elle. L’héroïne de Zoom va décider de la vie de son fils, né dans une salle obscure.Elle va conjurer l’obscurité de leurs vies. Mettant en scène, bricolant le scénario de leur fragile survie. Cette femme porte en elle une profonde culpabilité. Elle va essayer de réparer. Réparer le désastre d’avoir cédé un soir, dans ce lieu de vertige qu’est la salle de cinéma. Ce lieu de l’illusion où s’accomplit ce jeu “à être autre”. Lieu de la fuite parle rêve.” Mise en scène de Jean-Paul Daniel. Avec Sèverine Garde-Massias. Tarifs: 10 et 6 euros. Vous pouvez lire aussi notre rencontre avec le metteur en scène et l’actrice principale en cliquant ici. Infos et résa au 05.55.86.97.99.
  • Soirée Xi-Greg (chansons françaises) à 20h30 au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. En étant membre de cette association, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78.
  • Christophe BraultMusiques actuelles. L’histoire du reggae à 20h à Tulle à la médiathèque. Avec les Lendemains qui chantent. Après l’électro et le pop rock, Christophe Brault parle de l’histoire du reggae avec toujours ferveur, passion et extraits musicaux. Entrée libre et tout public.

**************

SAMEDI 05 FÉVRIER

Gala de boxe 2009. Photo archives Olivier Soulié

  • Gala de boxe à 20h à Brive, espace des Trois provinces. Le Boxing club briviste a renoué l’an dernier avec son grand gala, à la grande satisfaction de son public. Sonia Garcia. Photo archive Olivier SouliéA l’affiche, 11 combats amateurs dont 7 avec des boxeurs du Boxing et un professionnel. Voici les 7 boxeurs amateurs du BCB qui monteront sur le ring: le cadet Alexandre Sabina-Oliveira, les deux juniors Céline Coppin et Guillaume Wins, les seniors Hosni Issaoui, Sonia Garcia, Thibault Marsallon et Yacine Hamoul qui combattront contre des adversaires venant de Limoges. En final, viendra le combat vedettes de mi-lourds opposant en 6 rounds de 3 minutes Alpay Kobal de Poitiers et Adel Belhachemi de Saint-Junien. L’ex-champion du monde Mayar Monshipour sera dans la salle. Lui qui habite aussi à Poitiers viendra soutenir son compatriote. Une rencontre qui promet du punch. Entrée: 10 euros (en vente chez MLK sports à Brive, rue de l’Hôtel de ville). Ouverture des portes à 19h30.
  • Théâtre. M. Pierre pas tout à fait, tout à fait mort à 20h30 au théâtre des Gavroches à Brive, 3 rue Viallatoux. Textes de Pierre Desproges. Avec Maxence Celerier. Mise en scène d’Alexandre Josse. Mort? A dix pieds sous-terre? Mangé par les asticots? Pas totalement… Enfin, ce qui est certain c’est qu’avec la somme de texte de l’ami Pierre il était hors de question d’en rester là. Un spectacle où la rigueur morale et la hauteur de pensée se chevaucheront comme des bêtes. Une petite détente au milieu de l’hiver, en gardant à l’esprit que la détente, faut surtout pas trop s’appuyer dessus. Tout public. Durée: 1 heure. Tarif unique 9 et 6 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur le site des Gavroches. Egalement une séance exceptionnelle dimanche 6 février à 18h.
  • Baby, le patron, devant le MarylandSoirée blues avec Did Jicé à 20h30 au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. En étant membre de cette association, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78.

**************

DIMANCHE 6 FÉVRIER

  • M. Pierre afficheThéâtre. M. Pierre pas tout à fait, tout à fait mort à 18h au théâtre des Gavroches à Brive, 3 rue Viallatoux. Textes de Pierre Desproges. Avec Maxence Celerier. Mise en scène d’Alexandre Josse. Mort? A dix pieds sous-terre? Mangé par les asticots? Pas totalement… Enfin, ce qui est certain c’est qu’avec la somme de texte de l’ami Pierre il était hors de question d’en rester là. Un spectacle où la rigueur morale et la hauteur de pensée se chevaucheront comme des bêtes. Une petite détente au milieu de l’hiver, en gardant à l’esprit que la détente, faut surtout pas trop s’appuyer dessus. Tout public. Durée: 1 heure. Tarif unique 9 et 6 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur le site des Gavroches.

**************

LES EXPOS À VOIR

  • Expo ConvergencesConvergences à la chapelle Saint-Libéral à Brive. Cette nouvelle exposition présente les œuvres de quatre artistes: deux sculpteurs brivistes Louis Tamain et Pierre Mouzat et les peintres Pierre Noailhac (Feytiat) et Roger Thalamy (Lot). Jusqu’au 20 février. Entrée libre. Ouvert du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h30 et le dimanche de 15h à 18h30. Infos: 05.55.74.41.29.
  • Le massacre du Pont Lasveyras au musée Edmond Michelet à Brive, 4 rue Champanatier. Derniers jours pour cette exposition commémorative. Le 16 février 1944, au petit matin, un détachement allemand venant de Limoges fait route vers un refuge où se trouvent cantonnés de jeunes réfractaires au STO: le moulin du pont Lasveyras, situé sur les bords de l’Auvezère à Beyssenac. Les Allemands surprennent 41 maquisards âgés de 19 à 25 ans. 34 hommes sont exécutés sur place et 12 hommes faits prisonniers puis déportés en Allemagne, 5 d’entre eux n’en reviendront pas. La tragédie du Pont Lasveyras endeuilla une vaste région aux confins de la Dordogne, de la Corrèze et de la Haute-Vienne où chaque année une cérémonie commémorativmouline rassemble des centaines de personnes. Cette exposition, complétée par des objets ayant appartenu aux résistants, a été réalisée par le Syndicat inter-communautaire du Moulin de la Résistance et de la Mémoire du Pont Lasveyras. Son but est non seulement de rendre hommage aux victimes du massacre, mais aussi de mieux faire connaître aux jeunes générations le sacrifice de ces hommes qui avaient choisi de lutter pour l’espérance et la libération de notre pays. Jusqu’au 5 février. Entrée libre. Ouvert du lundi au samedi inclus de 10h à 12h et 14h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08.
  • Sucres… en corps au centre socioculturel municipal Jacques Cartier à Tujac. Cette nouvelle exposition s’adresse à un large public, curieux des mystères du corps humain et soucieux de bien gérer sa santé. A la découverte des sucres dans le corps… Un parcours ludique et interactif est proposé aux petits, comme aux grands pour répondre à des questions essentielles: d’où viennent les sucres? Où vont-ils? A quoi servent-ils? L’expo démonte nombre d’idées reçues et permet au visiteur de réaliser qu’une meilleure santé passe par une meilleure connaissance de soi, de son organisme et de son alimentation. Le visiteur suit le parcours des sucres depuis leur fabrication par les végétaux jusqu’à leur utilisation comme carburant dans les cellules. Des animations pour les groupes (sur rendez-vous au  05.55.86.34.60) permettent d’apprendre en s’amusant : un atelier dégustation à la découverte des goûts, un autre comparatif avec le morceau de sucre devenant l’unité de mesure, un atelier hygiène bucco-dentaire pour apprendre à bien se brosser les dents. Cette exposition est proposée par la Ville et la Caisse d’assurance maladie dans le cadre du Programme national nutrition santé (PNNS). Entrée libre et gratuite. Ouverte du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 18h. Jusqu’au 18 février.
  • Marie BazinPeintures de Marie Bazin à l’IUT Jules Vallès à Brive. Une exposition au sein d’un lieu d’enseignement et pourquoi pas ? Cette exposition qui a débuté ce 1er février se tient dans la salle de réunion du bâtiment GEII (face à l’entrée principale). Cet artiste du Sud-Ouest, musicienne de profession, partage son univers insolite et coloré et quelques unes de ses dernières toiles. Couleurs, matières, comme pour mieux retrouver son âme d’enfant comme avec cette toile Les dérouleurs de temps qui sert d’affiche à l’exposition. Jusqu’au 31 mars. Exposition accessible du lundi au vendredi  de 8h à 12h30 et de 14h à 18h. Plus d’infos sur le site de l’artiste et sur son blog. Entrée gratuite.
  • L’écriture au-delà du geste à la galerie Et tant d’arts, 5 bd Lachaud à Brive. La galerie présente “Nouvelles œuvres” d’Odile Alliet, peintre illustratrice, mêlant suites de visages, paysages, fleurs et fruits sans oublier les chats. ODILE ALLIET Peintre - illustratriceUne dizaine d’autres artistes sont également exposés. Ouverte du mardi au samedi de 13h30 à 18h30, le mercredi sur rendez-vous. Vous pouvez consulter le site de l’artiste en cliquant ici. Infos au 05.55.92.23.53 et sur le site ett19.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire