L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties du week-end

JEUDI 18 NOVEMBRE

  • Concert sur le pouce. Trio jazz de 12h30 à 13h15 dans le halle de la médiathèque. Un concert gratuit et décontracté (vous pouvez même apporter votre déjeuner) dans le cadre d’une série d’intermèdes musicaux organisée par la mairie dans le cadre de sa politique des temps. Au programme ce jeudi, Trio jazz: Jacques Labrunie (flûte), Dan Boudier (guitare solo), Vincent Ludier (guitariste accompagnateur). Infos au 05.55.18.15.25.


  • Théâtre. Solomonde à 20h30 au théâtre de la Grange à Brive, 12 rue René Glangeaud. Par la cie des Indiscrets. solomonde_lucie-gougat.1264702790“C’est l’histoire d’un clown qui voudrait bien sortir mais qui ne peut pas parce que le monde extérieur lui fait peur. C’est l’histoire d’un clown qui voudrait bien dormir mais qui ne peut pas parce que quand il dort, il rêve qu’il sort.” Avec Solomonde, le clown est immergé dans une véritable situation dramatique, loin de l’enchaînement de numéros. Le spectacle se trouve dans un univers où le tragique de la situation le dispute au comique clownesque. Une épopée! Tout public. Plein tarif à 10 euros. Infos au 05.55.86.97.99.
  • Théâtre. Faisons un rêve à 20h30 à l’auditorium Francis Poulenc. Une pièce de Sacha Guitry mise en scène par Serge Added. Faison un rêveUne pièce de Sacha Guitry mise en scène par Serge Added. Une création 2010 avec la cie Théâtre-théâtre. Une charmante jeune femme a rendez-vous chez un riche avocat avec son marie, méridional et naïf… Si cette pièce de jeunesse, écrite en 1916, nous parle encore près d’un siècle plus tard, c’est bien parce qu’au-delà de l’anecdote, il y a d’abord – et c’est ce que souligne cette mise en scène – une urgence de vivre. Une énergie vitale. Une soif pour temps de crise. Lorsque la mort (physique ou sociale) rôde, il importe de densifier le présent. Un spectacle réjouissant! Durée: 1 heure 30. Tarifs: de 4 à 18 euros. Infos sur le site des treizearches et au 05.55.24.11.13.

**************

VENDREDI 19 NOVEMBRE

  • Affiche Olympe de Gouges, j'ai dit!Théâtre. Olympe de Gouges: j’ai dit! à 20h30 au théâtre des Gavroches à Brive, 3 rue Viallatoux. Olympe de Gouges, la guillotinée de la République! Une pièce de théâtre pour évoquer une femme, une féministe avant l’heure qui a osé écrire la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne alors que sévissait le régime de la Terreur. C’est à ce titre qu’elle a été guillotinée pendant la révolution française. La pièce nous transporte la veille de son éxécution, le 3 novembre 1793. Trois femmes sont incarcérées dans une cellule voisine de celle d’Olympe de Gouges. Toutes les quatre vont mourir au petit matin. Émilie, Hélène et Laurie auront-elles la même force qu’Olympe pour monter à l’échafaud ? Elles puiseront leur courage à la conscience et aux actes d’Olympe. Elles vont se référer à son courage et à ses engagements. Elles se prendront pour Olympe. Peut-être même, Olympe est-elle l’une d’entre elles. Ensemble, sous la bannière d’Olympe, elles seront plus fortes. Et si toutes les femmes du monde voulaient se donner la main? Une mosaïque pamphlétaire et sentencieuse. Avec le Théâtre de la tortue. Tout public. Avignon off 2010. Durée: 1 heure. Tarifs: 10 et 7 euros. Infos sur le site des Gavroches et au 05.55.18.91.71. Egalement samedi 20 novembre à 20h30.

  • Musiques actuelles. Daguerre en concert à 20h30 à l’auditorium Francis Poulenc. Spectacle des Treize arches. Daguerre, auteur-compositeur-interprète, viendra faire découvrir aux élèves de deux classes de Brive les spécificités liées à l’écriture de la chanson. DaguerreCes jeunes auteurs interprèteront leurs textes en 1ère partie de son concert. Des punk-rock des Veilleurs de nuit qu’il fonda à Paris en 1990, Daguerre a gardé l’urgence, l’énergie. mais l’enfanr bercé par Dylan et Brassens bientôt rejoints par Marley et Renaud, avait envie d’une autre dimension. Il y a dix ans, il renoue avec l’écriture et la composition un temps délaissées, rejoint par son vieux complice Michel Moussel, bassiste des Veilleurs. Daguerre est repéré en 2005 aux Rencontres d’Astaffort par Francis Cabrel en personne qui décide alors de le soutenir en produisant son deuxième album Ô désirs. En 2008, Daguerre publie un album éponyme sur son propre label Arlette et Mireille et distribué par Virgin. Concert accueilli avec le soutien de l’Office artistique de la région Aquitaine. Tarifs: de 4 à 18 euros. Infos sur le site des treizearches et au 05.55.24.11.13.
  • Concert. Blues etc. (du blues, évidemment) à 20h30 au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. En étant membre de cette association, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma art et essai, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78.
  • Musiques actuelles à 20h30 aux Lendemains qui chantent à Tulle, avenue du lt-col Faro. A l’affiche de la soirée en coproduction avec le théâtre des 7 collines: Alina Orlova (pop folk, Lituanie) et Lonely Drifter Karen (pop folk, Europe). Avec Alina Orlova , la pop a une nouvelle fiancée venue du froid: une jeune lituanienne de 22 ans, petite sœur de Kate Bush, Regina Spektor et Frida Hyvönen ! Auteur, compositrice, pianiste, elle dévoile sur son premier album, Laukinis Suo Dingo, une stupéfiante palette de talents déclinée en trois langues: anglais, lituanien et russe. Lonely Drifter Karen : une voix captivante, un piano enflammé, une douce guitare acoustique qui s’égare soudain dans un cabaret expressionniste, des mélodies, des mots, de l’émotion et de la magie… un univers malicieux. Tarifs:15 euros. Billetterie et réservation au théâtre des 7 collines. Infos sur le site des Lendemains ou au 05.55.26.09.50.
  • Théâtre. Mémorandum pour Anna Politkovskaïa (Une femme non rééducable) à 21h au théâtre de la Chélidoine à Lestrade à Saint-Angel. De Stephano Massini. Mise en scène : Anton Kouznetsov. MemorandumLa pièce regroupe les textes de cette “femme non rééducable”, dans une série de tableaux qui retrace son parcours: ses séjours en Tchétchénie, la prise d’otage du théâtre Dubrovka (où elle fut un des seuls interlocuteurs face aux terroristes), et l’école de Beslan où la libération des otages se termina en une tragédie sanglante, plus de 400 civils tués. Ce spectacle témoigne de l’actuelle Russie: 22 journalistes ont été tués depuis mars 2000 en raison de leur activité professionnelle. Aujourd’hui encore, les meurtriers d’Anna Politkovskaïa n’ont toujours pas été arrêtés et l’enquête stagne. Plein tarif : 14 euros. Infos sur le site de la chélidoine.

**************

SAMEDI 20 NOVEMBRE

  • Concert. Christophe Willem à 20h30 aux Trois provinces. Pour sa tournée Coffee Tour débutée en mai dernier, “l’entairtener le plus époustouflant depuis que la télévision l’a engendré” (sic son site) mixe des chansons de ses deux albums, Inventaire (sorti en 2007) et Caféine (sorti en 2009) dont l’ambiance est très électro. Un petit tour du côté de son site en cliquant ici. Des places sont encore en vente au Service information jeunesse (place Jean-Marie Dauzier) et toujours sur les sites fnac ou ticketnet, mais également dans les magasins Carrefour et Cultura. Tarif normal 39 euros, réduit à 29 euros (enfants, étudiants, allocataires de minima sociaux) et CE à 33 euros. Places assises, debout et placement libre.
  • Affiche Olympe de Gouges, j'ai dit!Théâtre. Olympe de Gouges: j’ai dit! à 20h30 au théâtre des Gavroches à Brive, 3 rue Viallatoux. Olympe de Gouges, la guillotinée de la République! Une pièce de théâtre pour évoquer une femme, une féministe avant l’heure qui a osé écrire la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne alors que sévissait le régime de la Terreur. C’est à ce titre qu’elle a été guillotinée pendant la révolution française. La pièce nous transporte la veille de son éxécution, le 3 novembre 1793. Trois femmes sont incarcérées dans une cellule voisine de celle d’Olympe de Gouges. Toutes les quatre vont mourir au petit matin. Émilie, Hélène et Laurie auront-elles la même force qu’Olympe pour monter à l’échafaud ? Elles puiseront leur courage à la conscience et aux actes d’Olympe. Elles vont se référer à son courage et à ses engagements. Elles se prendront pour Olympe. Peut-être même, Olympe est-elle l’une d’entre elles. Ensemble, sous la bannière d’Olympe, elles seront plus fortes. Et si toutes les femmes du monde voulaient se donner la main? Une mosaïque pamphlétaire et sentencieuse. Avec le Théâtre de la tortue. Tout public. Avignon off 2010. Durée: 1 heure. Tarifs: 10 et 7 euros. Infos sur le site des Gavroches et au 05.55.18.91.71.
  • Concert. Mrs D (vieilles chansons américaines) à 20h30 au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. En étant membre de cette association, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma art et essai, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78.

**************

DIMANCHE 21 NOVEMBRE

  • Gaucelm FayditConcert. Carte Blanche à la voix à 16h à l’auditorium Francis Poulenc à Brive. Pendant une semaine, le conservatoire de Brive organise une programmation de quatre rendez-vous valorisant la voix. Ce dimanche, les chorales du pays de Brive ouvrent la voie. A l’affiche, la chorale Gaucelm Faydit d’Uzerche (direction Chantal St Paul) et L’Echo de la Barade (direction Thierry Lepeltier). Notez les prochains rendez-vous: jeudi 25 novembre à 18h30 avec un apéro-concert jazz Paul Cheron et Nadia Cambours Swingtet ; samedi 27 novembre à 20h30, Esprit français avec la Camerata vocale (direction J-M Hasler, piano : Laurent Bourreau) et dimanche 28 novembre à 16h, La cuisine de Josquin et Léonie avec chœurs et orchestre du conservatoire (direction: Davy Dutreix, piano: Anne-Fleur Boulesteix). Les concerts sont à 8 euros (sauf pour le dernier dont l’entrée est libre).
  • Concert de la solidarité à 15h au sacré cœur des Rosiers avec le concours de l’ensemble vocal de Terrasson et l’orchestre Les Inoubliables du conservatoire de Brive. Un concert de soutien aux actions du Secours catholique de Brive. Participation libre.

**************

LES EXPOS À VOIR

  • Jacques VillegléJacques Villeglé: la mémoire insoluble à la chapelle Saint-Libéral. Organisée à l’occasion de la 29e Foire du livre de Brive, cette exposition permet de découvrir ou redécouvrir cet artiste emblématique du nouveau réalisme qui s’est affirmé à travers l’usage d’affiches lacérées. Jacques Villeglé est le seul artiste français vivant à être exposé au MoMA de New-York.C’est sur les murs de nos villes que ce plasticien puise en effet la matière de sa création. Il court les rues, glane les visages, cueille les lettres. L’artiste a réalisé pour la Ville l’affiche et le catalogue de l’exposition Jusqu’au 30 novembre. Ouvert du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h30 et le dimanche de 15h à 18h30. Entrée libre. Infos : 05.55.74.41.29.
  • Une mémoire française. Les tsiganes pendant la seconde guerre mondiale 1936-1946 au musée Edmond Michelet à Brive, 4 rue Champanatier. Déjà assujetties à la détention d’un carnet anthropométrique à partir de 1912, les populations nomades sont interdites de circulation dès le déclenchement du conflit en 1939. De 1940 à 1946, les tsiganes sont même internés sur demande des autorités d’occupation dans de multiples camps disséminés sur le territoire de la zone libre comme de la zone occupée. TsiganesEncore aujourd’hui, quelque 64 ans après la libération des camps, le drame demeure largement occulté. Le grand public ignore qu’en France environ 6.000 tsiganes furent internés dans ces camps pendant la seconde guerre mondiale, sur notre propre territoire. Certains furent des lieux de déportation vers les camps d’extermination nazis, comme celui de la route de Limoges à Poitiers rassemblant juifs et tsiganes. Des barbelés oubliés, par commodité! Fruit de la collaboration de plusieurs associations proches des gens du voyage, cette exposition s’inscrit dans une démarche qui vise à intégrer l’histoire des tsiganes dans la mémoire collective française Entrée libre. Jusqu’au 27 novembre. Ouvert du lundi au samedi inclus de 10h à 12h et 14h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08.
  • Des étonnantes aventures de Renart et son compère Ysengrin au centre Jacques Cartier à Tujac. Une exposition pour la jeunesse, en partenariat avec la 29e édition de la foire du livre de Brive. Cette exposition s’articule autour de l’ouvrage CARTIER AFF ENERGIEDes étonnantes aventures de Renart et son compère Ysengrin réalisé par le duo auteur/illustrateur Jean-Sébastien Blanck (celui là même qui a reçu le prix 15-17 à la foire du livre pour un autre ouvrage Ils ne sont pas comme nous) et Jonathan Bousmar. Elle présente les planches originales créées par l’illustrateur et tirées du livre. Des animations et ateliers sont proposées pendant la durée de l’exposition. L’auteur Jean-Sébastien Blanck sera également présent sur le site de l’exposition du 15 au 19 novembre 2010. Jusqu’au 3 décembre. Entrée libre et gratuite. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 19h (sauf vendredi 18h30). Animations pour les groupes sur rendez-vous au 05.55.86.34.60.
  • LyonLyon, un chantier limousin. Les maçons migrants (1848-1940) aux Archives municipales à Brive, rue Massenat. Une exposition consacrée aux migrations saisonnières de plusieurs milliers de paysans limousins vers les chantiers lyonnais aux 19e et 20e siècles. Grâce à des photographies d’époque, et d’après l’ouvrage de l’historien Jean-Luc de Ochandiano. L’exposition retrace les grandes phases de ces migrations limousines, mais également l’évolution des techniques de construction et des conditions de travail. Elle nous replonge ainsi dans le quotidien de ces paysans creusois devenus maçons lyonnais, qui ont largement façonné la ville telle que nous la connaissons aujourd’hui. Organisée par les archives municipales en partenariat avec l’association l’Escola Chabatz d’Entrar. Jusqu’au 25 novembre. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.18.50.
  • Albert Camus à la médiathèque de Brive. A l’occasion du cinquantenaire de la mort VisuelsCamusd’Albert Camus, la médiathèque accueille une exposition retraçant les principaux moments de la vie et de l’œuvre de cet écrivain, dramaturge, essayiste et philosophe français, héros d’un temps qui est toujours le nôtre. Son enfance, ses premières expériences théâtrales, ses combats, ses rencontres littéraires jusqu’à son prix Nobel de littérature en 1957, l’exposition trace les contours de sa pensée sans complaisance et de son action généreuse. Entrée libre. Jusqu’au 27 novembre, à la médiathèque Infos au 05.55.18.17.50.
  • galet poli grotte Cristaux de roche taillés Les Morts Brive(3)Ce que les réserves vous réservent : archéologiquement vôtre au musée Labenche. L’exposition qui vient d’ouvrir ce 10 septembre pour quatre mois propose une sélection de vestiges conservés dans ses réserves depuis 120 ans, afin de sensibiliser le public au patrimoine archéologique conservé à Brive. pointes de flèches Journet NéolithiqueDes objets archéologiques des plus muséographiques ont été choisis afin de surprendre les visiteurs par la diversité et la richesse des collections de toutes provenances. La présentation comprend des pièces aussi mystérieuses que diverses telles que des microlithes datant du mésolithique, des haches polies, des casse-têtes d’origine mexicaine, des lamelles à dos denticulé ou encore des polissoirs à aiguilles … des outils en cristal de roche ou en obsidienne qui ne cessent de nous étonner. Cette exposition constitue un préambule à une présentation future des dernières découvertes provenant des fouilles récentes de la grotte préhistorique Bouyssonie à Brive. Mais d’autres vestiges présentés peuvent tout autant vous surprendre pour des périodes plus récentes, comme des statuettes en terre cuite, des étoffes coptes d’Antinoë, des poteries de la collection Caranda… A noter que l’atelier culturel pour la jeunesse du musée organise une animation (en deux séances) autour de cette exposition les mercredis 6 et 13 octobre. Il propose également des ateliers pour le public scolaire sur demande des enseignants intéressés au 05.55.18.17.70. Jusqu’au 24 janvier 2011. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.70.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire