L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties du week-end

JEUDI 04 FÉVRIER 2010

  • AntigoneAntigone à 14h30 et 20h30 à Brive, auditorium Francis Poulenc. La tragédie de Sophocle avec Compagnie RL. Saison culturelle Les treize arches. De Thèbes il y a 2500 ans à aujourd’hui, cette tragédie est intemporelle. “On peut monter Antigone de bien des façons, cele-ci est parmi les plus concluantes q’on ait vues.” Le Nouvel Observateur. Une tragédie bouleversante magnifiquement et simplement traduite par Florence Dupont qui modernise l’œuvre tout en respectant les contours et le fond plein d’humanité. La mise en scène, dépouillée et précise, de René Loyon rend hommage à la lucidité de Sophocle, privilégie la proximité et la force émotionnelle qui se dégage du propos et du texte. On entend la révolte poétique d’une insoumise, comme on est troublé par les craintes sincères d’Ismène ou par la violence du dictat de Créon. C’est une parole d’hommes et de femmes d’il y a très longtemps, mais on dirait que cela date d’hier… Durée : 1h40. Tarifs : 18, 14, 8 et 6 euros. Infos au 05.55.24.11.13.
  • Christophe Brault. Rennes musiqueConférence “L’histoire des musiques électroniques” à 20h30 à Tulle aux lendemains qui chantent. En amont de la soirée Tcheaz du samedi 5 février, Christophe Brault, vient présenter l’histoire des musiques électroniques. L’intervenant est chargé de cours à l’Université de Rennes II en musicologie, et a été responsable du rayon Rock et Electro chez Rennes Musique (disquaire mythique rennais) pendant 16 ans. Ses nombreuses expériences et son implication dans le domaine musical depuis plus de 25 ans font de lui un acteur-témoin essentiel et incontournable de l’histoire des musiques actuelles. Tout public. Entrée libre. Infos au 05.55.26.09.50.

*************

VENDREDI 05 FÉVRIER

  • Photo archives Sylvain MarchouFoire à la vaisselle au profit d’Haïti de 9h à 17h, avec le Secours catholique à Brive, 16, rue Jean Fieyre. Parallèlement, vente salon de thé avec boissons et gâteaux, toujours au profit des sinistrés des Caraïbes. Infos au 05.55.24.03.26. Egalement samedi 6 février.
  • M. Pierre est un con
  • Théâtre. M. Pierre est un con à 20h30 au Théâtre des gavroches à Brive (3 rue Viallatoux). Adaptation de textes en tout genre de Pierre Desproges par la Cie Raph-al-s 2000. Mise en scène Alexandre Josse. Avec Maxence Celerier. C’est de l’humour cinglant, noir, mais alors très noir. De chroniques en réquisitoires, ce M. Pierre est froid, con, mais finalement assez drôle. Et ça marche à toutes les reprises. Un bon filon. Tout public. Durée: 1 heure. Tarifs: 9 et 5 euros. Infos au 05.55.18.91.71. Egalement samedi 6 février à 20h30.
  • Voyage au pays de l'or noirVoyage au pays de l’or noir à  20h30 à Brive, au centre culturel, avenue Jean Jaures. D’Oman à Dubaï: à l’est de l’Arabie heureuse, un film de Jean Le Panse. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51.
  • Soirée X-i greg (chansons françaises) à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. Au fait, le saviez-vous? En étant membre de cette association, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma art et essai, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78.

*************

SAMEDI 06 FÉVRIER

  • the songThe song à 20h30 au théâtre de l’Union à Limoges. Dans le cadre de la saison culturelle, Les treize arches organisent régulièrement des sorties en bus pour des spectacles proposés à Limoges, dont cet opéra théâtre The song. Départ à 18h30 devant le théâtre à la Guierle, retour vers 23h. transport gratuit. “Lumière, son, mouvement, dans cette chorégraphie, seules les unités élémentaires du théâtre subsistent. Dans The song, la dernière création de la grande chorégraphe flamande Anne Teresa De Keersmaeker, neuf hommes et une femme évoluent sur un plateau dépouillé dans une création imaginée par Anne Teresa De Keersmaker. C’est dans un désert que la chorégraphe flamande nous transporte, un pays aride où l’âme se perd, s’interroge et se désaltère.” Durée: 2 heures. Tarifs : adultes, 15 euros et moins de 18 ans, 8 euros. Infos au 05.55.24.11.13.
  • Foire à la vaisselle au profit d’Haïti de 9h à 17h, avec le Secours catholique à Brive, 16, rue Jean Fieyre. Parallèlement, vente salon de thé avec boissons et gâteaux, toujours au profit des sinistrés des Caraïbes. Infos au 05.55.24.03.26.
  • M. Pierre est un conThéâtre. M. Pierre est un con à 20h30 au Théâtre des gavroches à Brive (3 rue Viallatoux). Adaptation de textes en tout genre de Pierre Desproges par la Cie Raph-al-s 2000. Mise en scène Alexandre Josse. Avec Maxence Celerier. C’est de l’humour cinglant, noir, mais alors très noir. De chroniques en réquisitoires, ce M. Pierre est froid, con, mais finalement assez drôle. Et ça marche à toutes les reprises. Un bon filon. Tout public. Durée: 1 heure. Tarifs: 9 et 5 euros. Infos au 05.55.18.91.71. Egalement samedi 6 février à 20h30.
  • Soirée Anoudjw (pop folk) à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. Infos au 05.55.17.10.78.
  • Grue cendréesGrues cendrées, de 15h à 17h à Brive au centre culturel, avenue Jean Jaures, en association avec la Ligue protectrice des oiseaux (LPO). Projection présentée par Alain Gendeau, du réseau Grues France. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51.
  • dubmood Vs facteurSoirée Tcheaz à 21h aux Lendemains qui chantent à Tulle. Cinq concerts en une soirée avec Nasser (électro rock, Marseille), Audrey Katz (électro, Paris), Dubmood Vs facteur (électro 8 Bit, Suède-Marseille), Anticlimax (électro, Marseille), Dotboy (électro, Tulle). Billetterie: sur place à 10 euros, en location 7 euros. Infos sur le site des Lendemains et au 05.55.26.09.50.

*************

DIMANCHE 07 FÉVRIER

  • Brocante à Brive toute la journée place de Lattre de Tassigny.

*************

LES EXPOS À VOIR

  • ViolonLes violons naissent dans les arbres au centre Jacques Cartier à Brive. Derniers jours de cette exposition sur le métier de luthier. “Les violons naissent dans les arbres”, c’est ce que racontent deux luthiers. Yann Schoener et Clotilde Dornier fabriquent par leurs mains expertes de luthiers de beaux instruments. Ce travail leur permet d’exprimer leur créativité. Ils s’inspirent de grands maîtres luthiers de Crémon en Italie, et y ajoutent leur touche personnelle pour donner du caractère au travail. La fabrication d’un instrument demande un vrai savoir-faire. Le luthier est l’artisan qui fabrique, répare et restaure les instruments de musiques tels que les violons, violoncelles, guitares. Venu du luth ce métier consiste surtout à travailler le bois pour les instruments de musiques. Des animations sont proposées par les luthiers et par des animatrices du centre sur rendez-vous.Jusqu’au 5 février. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 19h (sauf vendredi 18h30). Infos au 05.55.86.34.60.
  • expo truffeA la poursuite du diamant noir aux archives municipales de Brive, 15 rue Massénat. L’exposition vous invite à un voyage initiatique au pays de la truffe. Saviez-vous que les Grecs et les Romains étaient particulièrement friands de ce champignon? Que les premières tentatives de culture datent du XVIIIe siècle? Savez-vous ce qu’est un brûlé, un caveur, un renifleur électronique? Qu’a t-on offert à Raymond Poincaré à l’occasion de sa visite à Brive? Savez-vous faire une omelette aux truffes sans truffe? Cette exposition réalisée avec le concours des trufficulteurs corréziens. documents provenant du fonds communal mais également des services d’archives départementaux (Corrèze, Dordogne, Lot), de l’éco-musée de la Truffe de Sorges, et de propriétaires privés : d’anciennes et très belles affiches publicitaires de conserveries de la région, des cartes postales anciennes, des factures et livres de comptes de trufficulteurs, des vidéos…. “La truffe noire, grenue, froide, la surprenante chose qui pousse sans racines, se nourrit mystérieusement et qui semble aussi étrangère au sol que le silex rond, son voisin…”, a écrit Colette. Jusqu’au 25 mars. Entrée libre. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.18.50.
  • Pologne inattendue au centre Edmond Michelet à Brive. Située au cœur de l’Europe, la Pologne a connu une histoire particulièrement tourmentée. Expo PologneCette exposition propose un tour d’horizon de ce pays dont la richesse patrimoniale est très grande: treize de ses sites sont répertoriés sur la liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO. Réalisée en coordination avec l’Office national polonais de tourisme et organisée en France par le Commissariat général français, le ministère des Affaires étrangères, de la Culture et de la Communication. Jusqu’au 6 février. Entrée libre. Infos au 05.55.74.06.08.
  • Laissez-vous conter la vigne à Brive au musée Labenche. En partenariat avec le Pays d’art et d’histoire Vézère ardoise. Exposition composée de panneaux itinérants et d’objets et d’œuvres relatifs au vin et à a vigne. Jusqu’au 4 mai (ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 12h et de 13h30 à 18h).
  • Jérôme Cossé. Tranche de villeJérôme Cossé Puissance créative et Aquarelle à Brive, galerie Et tant d’arts, 5 bd Lachaud. Peintre-chercheur, Jérôme Cossé réinvente à sa façon la technique ancestrale de l’aquarelle. L’artiste présente l’homme dans son environnement et sa place au sein de la nature dans des œuvres unissant la délicatesse de l’aquarelle à sa force créative. “Devant ses œuvres, le temps s’arrête, l’eau sur la toile s’est écoulée piégeant les pigments colorés de l’artiste dans son sillage nous révélant toute sa sensibilité. Il ne s’agit pas d’abstraction car les repères sont toujours présents dans son univers, il s’agit de suggérer les choses sans les représenter de manière formelle, de toucher à l’intemporel.” Né à Saint Germain en Laye en 1977, Jérôme Cossé fréquente l’Ecole des beaux-arts de Versailles. Sa carrière prend son essor à partir de 2007. A noter que l’artiste animera également un stages le week-end du 27 et 28 mars prochain sur le thème de « la liberté du geste et observation ». Entrée libre. Jusqu’au 26 mars. Du mardi au samedi de 13h à 18h30 et sur rendez-vous. Infos au 05.55.92.23.53.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire