L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

LUNDI 22 MAI 2017

  • Opéra au cinéma. Don Carlo à 14h à Brive au cinéma CGR. A l’occasion de la 80e édition du festival musical de Florence, Don Carlo, le grand opéra de Giuseppe Verdi, sera retransmis en replay. Don Carlos est un opéra est un opéra cinq actes, sur un livret de Joseph Méry et Camille du Locle, d’après Friedrich von Schiller, créé le 11 mars 1867 à l’Opéra de Paris, remanié en 1884, il devient Don Carlo pour la scène italienne. Pour cette 80e, l’Opéra de Florence ouvrira ses portes à un public plus large et plus international en intégrant sa programmation à la troisième saison d’All’Opéra. Dirigé par Zubin Mehta, cette nouvelle production propose des décors et costumes étonnants avec un casting extraordinaire. Don Carlo est le chef-d’œuvre de la maturité de Verdi. Son histoire mêle tensions politiques et religieuses, péripétie amoureuse et tourmente des passions. Cette démesure lyrique met en couleur un drame familial de la cour d’Espagne du 16e siècle. Durée: 3 heures 40 avec entractes. Tarifs: 19 et 13 euros. Infos au 0.892.688.588 et sur cgrcinema.fr/brive.

************

MARDI 23 MAI

  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Un atelier de pratique de la langue proposé par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Également le 6 juin.
  • Danse en mai. Avant-scène. Danser nos silences à 19h45 à Brive au Théâtre municipal, dans la petite salle. Avec l’association New Danse studio, en avant-scène d’Ether. Quatre danseuses inventent un alphabet, une grammaire mouvante, un vocabulaire vibrant. Des gestes infimes et infinis pour nous raconter des mots oiseaux, vagues, gouttes de pluie… Leurs mains, leurs corps tout entiers nous parlent une langue nouvelle et sensible. Sans artifice, elles nous livrent un poème vivant, un secret, un trésor à révéler. Durée: 10 min. Gratuit et dans la limite des places disponibles. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

  • Danse en mai. Ether à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. Avec ce deuxième solo, l’artiste et chorégraphe Carole Vergne nous invite à découvrir une pièce hybride entre danse et vidéo. Dans un lieu de l’après, Ether, antihéros féminin évolue hors du monde, dans des paysages graphiques à l’allure d’un western moderne. Une écriture des corps, des images et des monstres aussi. Ether a la forme d’un solo contrarié par des présences mystérieuses, qui se déploient dans un monde halluciné porté par une chorégraphie de la trace et de l’empreinte… à fleur de peau. Le collectif a.a.O est une compagnie de danse contemporaine imaginée comme un espace de rencontres et de partenariats visant à embrasser divers modes d’expressions artistiques, tout en déplaçant les enjeux de la création chorégraphique. Tarifs: de 20 à 5 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

 

  • Festival de la Vézère. Voces8 et chœur d’enfants à 20h30 à Uzerche, halle Huguenot à la Papeterie. Un concert d’ouverture pour cette 37e édition qui se poursuivra cet été en juillet et août. 150 élèves de CM1, CM2 et 6e de l’école des Buges et du collège Gaulcelm Faidit d’Uzerche montent sur scène avec les Voces8 après plusieurs séries d’ateliers. Au programme: Bach, Bobby Mc Ferrin, Tchaïkovsky, London Grammar… Tarif: 5 euros. Billetterie sur le site du festival ou à son siège briviste, 10 bd du Salan (du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 16h30). Infos au 05.55.23.25.09 et sur festival-vezere.com.

************

MERCREDI 24 MAI

  • Festival de la Vézère. Voces8 et chœur d’enfants à 17h au château du Saillant. Comme l’an denrier, en quelque sorte une avant-première pour cette 37e édition qui se poursuivra cet été en juillet et août. 45 enfants des centres socio culturels de Brive seront aux côtés du groupe Voces8 pour présenter le fruit de leur travail après plusieurs séances d’ateliers avec des artistes professionnels. Au programme: Bach, Bobby Mc Ferrin, Tchaïkovsky, London Grammar… Tarif: 5 euros. Billetterie sur le site du festival ou à son siège briviste, 10 bd du Salan (du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 16h30). Infos au 05.55.23.25.09 et sur festival-vezere.com. Lire notre reportage Le bonheur de chanter pour le festival de la Vézère.

************

JEUDI 25 MAI

  • 24 heures de Brive à partir de 10h dans le parc de la Guierle. Une 16e édition organisée par le Pays de Brive athlétique. Avec une nouveauté: une épreuve de 12 heures et dont le départ se fera à 22h pour laisser à ceux qui veulent tenter l’expérience l’aventure de la nuit, les heures les plus éprouvantes pour les participants, celles aussi où le « trafic » s’amenuise pour prendre un peu de repos. La fin des efforts sonnera donc en même temps pour les uns et las autres, à 10h du matin. Cette année encore, l’épreuve a obtenu le label national, gage de qualité. Brive est certainement comme en 2016, la seule épreuve de 24h à l’avoir obtenu. Pour 2018, nous sommes candidats, à la demande de la FFA, pour organiser un championnat de France, pour la 5e fois. Les inscriptions sont ouvertes sur www.24h-brive.fr. Jusqu’à 10h le lendemain vendredi.
  • Comédie. Un petit coin de parapluie à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie d’Arnaud Raymackers. On a tous droit au bonheur, tendez la main et acceptez le avec cette comédie romantique. La vie nous mène parfois sur des routes sinueuses mais de nouvelles fenêtres s’ouvrent toujours offrant un regard nouveau sur demain. Gabriel rencontre Romane, ils ne se connaissent pas, ils sont différents en tout point mais quelqu’un a décidé de changer sa vie… Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 26 et samedi 27 mai ainsi que la semaine suivante jeudi 1er, vendredi 2 et samedi 3 juin.
************

VENDREDI 26 MAI

  • 24 heures de Brive dans le parc de la Guierle. Une 16e édition organisée par le Pays de Brive athlétique. Les coureurs et coureuses continuent à tourner depuis 10h jeudi. Avec une nouveauté: une épreuve de 12 heures et dont le départ s’est fait la veille à 22h pour laisser à ceux qui veulent tenter l’expérience l’aventure de la nuit, les heures les plus éprouvantes pour les participants, celles aussi où le « trafic » s’amenuise pour prendre un peu de repos. La fin des efforts sonnera donc en même temps pour les uns et las autres, à 10h du matin. Cette année encore, l’épreuve a obtenu le label national, gage de qualité. Brive est certainement comme en 2016, la seule épreuve de 24h à l’avoir obtenu. Pour 2018, nous sommes candidats, à la demande de la FFA, pour organiser un championnat de France, pour la 5e fois. Les inscriptions sont ouvertes sur www.24h-brive.fr,
  • Biennale de la photographie de danse. Mouvement [capturé] à 18h30 à Brive au Théâtre municipal, dans la petite salle. Parallèlement aux expositions présnetes dans la ville. Projection des clichés pris lors de la performance dansée du 13 mai dernier Invisibles rêveurs. Forum exposition de photographes professionnels. Gratuit et dans la limite des places disponibles. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

  • Théâtre jeune public. Le cirque de Rosie à 20h à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Travaillant habituellement dans le milieu du cabaret et de la comédie musicale, la revue Smile Cabaret vous présente son premier spectacle jeune public. « L’histoire d’une clown qui rêvait de strass et de paillettes… » Ce spectacle pour petits et grands vous fera rêver les yeux ouverts, entre l’univers du cirque et de la danse Rosie enchantera les enfants avec des costumes colorés, des musiques et des chorégraphies rythmées, un spectacle mêlant l’humour, la danse et la magie, le tout se déroulant dans l’étonnant Cirque de Rosie… De et avec Célia Casolari, Charlotte Thibaudeau et Amandine Jarry. Durée: 45 min. Entrée: 12 et 8 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr. Également samedi 27 mai à 14h et 18h.

  • Concert. Chant choral à 20h30 à Brive en l’église des Rosiers. La chorale Diapason de Saint-Solve reçoit l’Ensemble polyphonique d’Ollioules (Var) fort de 55 chanteurs mixtes a capella pour un concert commun. Une plongée dans la musique religieuse et sacrée, de Mozart à Camille Saint-Saëns, de Barbara à Johnny Clegg, du Negro Spiritual au chant traditionnel zoulou… Durée: 1 heure 45. Tarif: 7 euros. Infos au 06.07.97.00.35.
  • Soirée surprise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. Un petit coin de parapluie à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie d’Arnaud Raymackers. On a tous droit au bonheur, tendez la main et acceptez le avec cette comédie romantique. La vie nous mène parfois sur des routes sinueuses mais de nouvelles fenêtres s’ouvrent toujours offrant un regard nouveau sur demain. Gabriel rencontre Romane, ils ne se connaissent pas, ils sont différents en tout point mais quelqu’un a décidé de changer sa vie… Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 27 mai ainsi que la semaine suivante jeudi 1er, vendredi 2 et samedi 3 juin.
************

SAMEDI 27 MAI

  • Performance dansée et table ronde à 10h et 13h à Brive au Théâtre municipal. Dans le cadre de la Biennale de la photographie de danse Mouvement [capturé]. Le rendez-vous du matin pose la question “Quel traitement pour quelle mémoire?”. Celui de l’après-midi quelle approche du sujet: saisir l’instant ou le mettre en scène? Gratuit et dans la limite des places disponibles. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • Dédicace. Pascale Angles de 10h à 18h à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. L’auteur dédicacera son livre Les petites étoiles des glaciers. Infos au 05.55.92.17.53.
  • Fête mondiale du jeu à partir de 11h à Brive, place Charles de Gaulle. Pour la 18e année consécutive, Brive participe à la Fête mondiale du Jeu. Venez jouer en famille, entre amis, et redécouvrez les vertus du jeu dans le respect des 4 règles d’or de cette manifestation : gratuité, jeux pour tous, partout, et sous toutes ses formes. A cette occasion, la ludothèque municipale se mobilise pour vous proposer des animations, avec des jouets, jeux de société, jeux géants, jeux d’antan, jeux d’adresse, pour tous les âges. Pour enrichir cette manifestation, elle programme une conférence sur le jeu vidéo à 11h30 à la médiathèque . Jusqu’à 21h. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Conférence. Le jeu vidéo : histoire, culture et pratique à 11h30 à Brive à la médiathèque municipale (secteur adulte, 1er étage). A l’occasion de la Fête mondiale du jeu qui se déroule toute la journée devant la médiathèque sur la place Charles de Gaulle, Louis Bouysse, médiateur culturel, propose, après un bref historique, d’aborder différents aspects du jeu vidéo : la dimension créative, les pratiques culturelles et sociales, comment bien choisir un jeu pour son enfant… Pratiqué aujourd’hui par des populations de tous les âges, le jeu vidéo se démocratise de plus en plus et s’inscrit dans la culture populaire et artistique mondiale. Durée: 1 heure 30. Entrée libre.
  • Dédicace. Philippe Bouret de 14h à 17h30 à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. Une dédicace pour le livre Escapade, fruit d’une conversation entre le psychanalyste et l’écrivain Louise L. Lambrichs et suivie d’une causerie. Entrée libre. Infos au 05.55.92.17.53.
  • Performances dansées de 15h à 16h et de 17h à 18h à Brive à travers les vitrines du centre-ville. Dans le cadre de la Biennale de la photographie de danse Mouvement [capturé]. Gratuit. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • Théâtre jeune public. Le cirque de Rosie à 20h à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Travaillant habituellement dans le milieu du cabaret et de la comédie musicale, la revue Smile Cabaret vous présente son premier spectacle jeune public. « L’histoire d’une clown qui rêvait de strass et de paillettes… » Ce spectacle pour petits et grands vous fera rêver les yeux ouverts, entre l’univers du cirque et de la danse Rosie enchantera les enfants avec des costumes colorés, des musiques et des chorégraphies rythmées, un spectacle mêlant l’humour, la danse et la magie, le tout se déroulant dans l’étonnant Cirque de Rosie… De et avec Célia Casolari, Charlotte Thibaudeau et Amandine Jarry. Durée: 45 min. Entrée: 12 et 8 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr. Également samedi 27 mai à 14h et 18h.
  • Conférence. Serge Lido ou l’invention d’un genre à 20h à Brive au Théâtre municipal. Une conférence de Philippe Verrièle, journaliste, critique, pédagogue et écrivain. Danser la peinture, son plus récent ouvrage, réalisé avec le photographe Laurent Paillier, a reçu le prix du meilleur livre de danse 2016. En avril 1984, Colette Masson, alors photographe réputée du monde de la danse, écrit dans un hommage à Serge Lido qui vient de mourir : “Il fut certainement l’un des premiers à se spécialiser dans cette voie [la photo de danse], et son exemple nous a en quelque sorte tracé le chemin”. Pourtant Serge Lido reste largement méconnu alors que ce témoin essentiel des années de l’après-guerre -son dernier grand album date de 1975- a largement façonné notre sensibilité à l’art chorégraphique. Revenir à cette œuvre revient donc aussi à interroger une époque.. Gratuit et dans la limite des places disponibles. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • Dîner spectacle. Le grand show de la Corrèze à 20h à Brive à l’Espace des Trois provinces. La Corrèze est fêtée dans les assiettes comme sur scène avec des musiciens et chanteurs de la région, ainsi que des numéros de magie et la présence de Miss Limousin. Organisé par l’association Prod Access live. Durée: 4 heures. Tarifs: à partir de 56 euros et 20 euros pour les enfants de moins de 12 ans. Infos à l’Office de tourisme et au 05.55.24.08.80.
  • Cabaret concert jazz à 20h45 à Brive, à l’auditorium Francis Poulenc. Le Jazz Club 19100 accueille Philippe Lejeune, pianiste de renommée internationale, Dominique Lambrey à la guitare et José Fillatreau à la batterie. Au programme swing blues et boogie-woogie. Philippe LeJeune est l’un des rares pianistes européens qui se rattachent à la grande tradition pianistique du jazz américain, conjuguant swing, sens de la mélodie et du blues, avec toujours un jeu brillant assorti de sobriété et d’expressivité. Tarifs: 12 et 10 euros, 5 euros pour les étudiants et enfants. Infos et réservations au 06.19.09.09.55 ou 06.46.77.36.71.

  • Soirée scène ouverte aux jeunes talents à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. Un petit coin de parapluie à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie d’Arnaud Raymackers. On a tous droit au bonheur, tendez la main et acceptez le avec cette comédie romantique. La vie nous mène parfois sur des routes sinueuses mais de nouvelles fenêtres s’ouvrent toujours offrant un regard nouveau sur demain. Gabriel rencontre Romane, ils ne se connaissent pas, ils sont différents en tout point mais quelqu’un a décidé de changer sa vie… Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également la semaine suivante jeudi 1er, vendredi 2 et samedi 3 juin.

************

DIMANCHE 28 MAI

  • Performance dansée à 11h à Brive au Théâtre municipal. Conclusion de la Biennale de la photographie de danse Mouvement [capturé]. gratuit et dans la limite des places disponibles. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

************

LES EXPOS A VOIR

  • L’homme qui danse/Danse masculine à Brive à l’Espace Alain Gazeau, dans le magasin Cultura centre-ville. À partir du 11 mai. Dans le cadre de Mouvement [capturé], biennale de la photographie de danse organisée par la compagnie Pedro Pauwels. Chaque biennale est dédiée à l’œuvre d’un photographe de danse reconnu au niveau international. Cette année ce sont Olivier Houeix et Nathalie Sternalski qui présentent une exposition autour de la masculinité en danse. Pour Olivier Houeix la photographie est une passion depuis l’enfance. Depuis ses premiers clichés en tant que simple amateur jusqu’à aujourd’hui, il a toujours fait de la rencontre le fil rouge de son travail. Photographier pour aller vers l’autre, pour le connaître, le comprendre. Son travail photographique prend la forme de séries, mais la question du corps reste ancrée au cœur de l’image, corps segmenté, corps matière, ou approche abstraite et sensible du corps en vibration. Pour lui, le regard photographique est avant tout une façon instinctive de capter les choses, de fixer une sensation visuelle et d’interroger la réalité de la perception. Nathalie Sternalski a découvert la danse et la photographie en même temps, au début des années 90, en tant qu’assistante de photographe sur une répétition à la Maison de la Danse à Lyon.  Depuis, elle couvre de nombreux festivals (Avignon, Marseille, Montpellier Danse, festival de danse de Cannes …) et la programmation de lieux culturels de la région PACA.  Ses photographies illustrent régulièrement des articles de la presse écrite et le travail des compagnies. Ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 19h30. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Jusqu’au 28 mai 2017.
  • La danse en vitrine à Brive en centre-ville. À partir du 11 mai. Dans le cadre de Mouvement [capturé], biennale de la photographie de danse organisée par la compagnie Pedro Pauwels. La Biennale a souhaité présenter le travail d’Olivier Soulié sous la forme d’une exposition itinérante dans les vitrines du centre ville. Cette exposition a été réalisée par Les Treize Arches dont il est le photographe attitré en collaboration avec  les commerçants de la Ville de Brive qui exposeront dans leurs vitrines un ou plusieurs clichés. Les photographies ont été choisies parmi les nombreuses captations qu’il a faites des spectacles de danse programmés par Les Treize Arches depuis la naissance de DanSe En Mai en 2010. C’est autour de ces photographies que seront proposées performances et improvisations où le corps prolongera l’espace du cadre photographique le samedi 27 mai à 15h et 17h. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Jusqu’au 28 mai 2017.
  • La danse autour de moi à Brive au musée Labenche. À partir du 11 mai. Dans le cadre de Mouvement [capturé], biennale de la photographie de danse organisée par la compagnie Pedro Pauwels. Une exposition de photos d’habitants. Suite à appel à participation, autant d’occasions pour saisir la danse et les multiples façons dont elle marque la vie. Une trentaine de clichés sélectionnés par la Biennale pour une exposition-surprise à découvrir dans les collections du musée, suite à une proposition faite aux habitants de la région de photographier la danse dans leur quotidien : cours de danse, fêtes, bals, boîtes de nuit, mariages, street dance… Il est prévu que ces photos donnent lieu à une publication par la Biennale dans laquelle chaque photo serait mise en  mots par un ou une chorégraphe, créant ainsi un dialogue sur le mouvement et la danse à travers la photo. Ouverte tous les jours sauf mardi de 12h à 12h30 et de 13h30 à 18h et pendant la Nuit des musées. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 28 mai 2017.
  • Échelle de familiarité à Brive à la chapelle Saint-Libéral. Une exposition de sculptures du FRAC-Artothèque du Limousin, issue du partenariat avec les élèves de la classe de première Histoire des arts du Lycée d’Arsonval, qui montre les différentes techniques utilisées par les artistes. Une œuvre de la deuxième moitié des années 1990 d’Anita Molinero s’est imposée pour donner forme à un scénario. Il s’agit d’un ensemble de petites sculptures réalisées sur une période de cinq ans, de 1995 à 2000, où l’artiste a travaillé différentes matières plastiques en les déformant par la chaleur ou en les associant à d’autres matériaux. Cet ensemble de huit sculptures de petit format a la particularité de pouvoir être présenté sur un vaste plateau peint de couleurs vives en damier, ou sur huit petits plateaux peints chacun d’une seule couleur. Sont également présentées une quinzaine de sculptures aux formes et aux techniques variées dont les auteurs appartiennent à différentes générations. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 18 juin  2017.

  • Les arts du feu à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. Cette exposition met en lumière le travail réalisé par le Service des publics du musée auprès de certaines classes de Brive en présentant les réalisations de ces élèves. Le projet mené cette année avec les classes s’attache à établir un lien avec les arts du feu, thème particulièrement riche au sein des collections permanentes du musée Labenche, tout en faisant écho à des pratiques plastiques originales. Les élèves ont donc travaillé sur ce thème à travers les collections du musée. Les classes se sont attardées sur une poterie datant du néolithique ainsi qu’un ensemble de poteries gallo-romaines, notamment sigillées. Un émail champlevé du 13e siècle et des porcelaines de Sèvres ont également été étudiées. Chacune des cinq classes a expérimenté une création propre, bien spécifique. Ont participé les CM1 de l’école Jeanne d’Arc accompagnés d’une artiste plasticienne émailleuse à Limoges, les CE2 de l’école Thérèse Simonet, la classe ULIS de l’école Henri Gérard, les CP-CE1 de l’école Jules Romain et les CE2 de l’école Paul de Salvandy. Entrée libre. Ouverte du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 29 mai 2017.
  • Humour interdit à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. L’exposition présente des dessins de la Seconde Guerre mondiale, d’inconnus ou d’artistes célèbres, qui ont choisi le crayon pour s’exprimer en fixant leur quotidien dans la France des années noires. Des dessins drôles, touchants, émouvants. Tous nous parlent de notre histoire, et peut-être aussi de notre temps. L’exposition a été réalisée par le Musée départemental de la résistance et de la déportation de Toulouse à partir de ses riches collections iconographiques. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: jusqu’au 30 septembre, du lundi au samedi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 17 septembre 2017.

  • Calligraphie et enluminure de l’arbre au labyrinth à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Flora Aubrun travaille l’art de la calligraphie et de l’enluminure dans son atelier Gryfonne à Brive depuis une dizaine d’années. Passionnée par le dessin des lettres, cette artiste nous fait découvrir ou redécouvrir l’art de la belle écriture. Cette exposition est une invitation au voyage à travers le temps. Les pleins et les déliés d’antan laissent la place à l’imaginaire, ces œuvres nous transportent du Moyen-âge à la Renaissance en passant par l’art nouveau. Son travail, alliant précision du geste, élégance des courbes, énergie des couleurs s’exprime sur papiers, parchemins, toiles et autres supports. L’artiste exploite différentes matières : encre de chine, aquarelle, acrylique, pigment, feuille d’or… créant des jeux de textures qui transportent le regard du visiteur. Un univers composé de mille facettes à la découverte d’un travail à la fois dual, classique et contemporain. Formée à Tours et à Toulouse en calligraphie latine, Flora Aubrun a reçu le Prix Régional des métiers de la tradition avec son œuvre Prière de l’Artisan en 2008. Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 31 mai 2017.

  • Le paysage par BABA à Brive à la bibliothèque du campus universitaire. BABA pour Brive Amateur Beaux-Arts. L’association vous invite à voyager tout le mois de mai sur le thème du paysage traité de plusieurs manières. Onze peintres et quatre sculpteurs ont parcouru les différentes saisons. avec une variété des techniques, des touches, des inspirations et des sentiments. Ces œuvres ont été réalisées, soit dans le cadre du CMAP (Centre municipal d’arts plastiques), soit de manière personnelle. Les peintres: Annick Bary, Anne Marie Brayda Bruno, Guy Dutilleul, Gabrielle Evin Buxeda, Geneviève Guyon, Andrée Lissac, Joelle Marouseau, Hèlène Mermoz, Jean Marie Museux, Nicole Raturas et Solange Vayne. Les sculpteurs : Dominique Mazaleyras, Jean François Faure, Jean-Louis Kammacher, Bernard Latour. Entrée libre. Accessible du lundi au samedi, aux heures d’ouverture de la bibliothèque. Infos au 05.55.26.06.48. Jusqu’au 31 mai 2017.
  • La nature au féminin Merian-Villepreux à Brive à la chapelle de la Providence, 11 bd Jules Ferry. Anna Maria Sybilla Merian (artiste et naturaliste 1647-1717) et Jeanne Villepreux Power (naturaliste artiste 1794-1871), deux époques, deux femmes qui ont œuvré pour le plaisir du regard, l’enrichissement de nos connaissances et l’éternel bonheur de la culture. L’artiste Anne Lan leur rend hommage dans le cadre de la nouvelle biennale d’Arts et Sciences en Limousin qui présente aussi des œuvres de plusieurs artistes, peintures, sculptures et bandes dessinées. Entrée libre. Tous les jours de 14h à 19h. Jusqu’au 27 mai 2017.
  • Peintures de Yannick Cournil à la Métairie des arts à Saint-Pantaléon de Larche. “Yannick Cournil reprend à son compte la formule de Jean-Luc Godard: “Ce n’est pas une image juste, c’est juste une image.” Cependant, il inverse cette proposition et part, en archéologue, à la conquête de “l’image juste”. Son geste plastique est proche de celui du sculpteur qui opère par ajout et retrait de matière. Il organise lentement le chaos de chaque toile, poursuivant sa recherche jusqu’à ce que “l’image juste” soit enfin dévoilée.” Cédric Vilatte. Entrée libre. Jusqu’au 26 mai 2017.
  • La guerre d’Indochine à Tulle au Musée des armes. Partez à la découverte de l’épopée française en Indochine qui divisa les consciences et déchira la communauté nationale. Un hommage aux combattants d’Indochine, qui ont gardé après leur retour la nostalgie d’une terre envoûtante, aux cultures ancestrales, et le souvenir des hommes et des femmes pour lesquels ils se sont battus. Cette exposition est dédiée à ces hommes, militaires français, légionnaires, Africains et Nord-Africains, soldats vietnamiens, cambodgiens et laotiens qui ont servi en Indochine et à tous ceux qui ne sont pas revenus. Une exposition réalisée par l’ONACVG. Entrée libre. Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 3 juin 2017.
  • Gaston Vuiller chez les magiciens et sorciers de la Corrèze au musée du cloître de Tulle. Le musée du Cloître conserve un fonds important lié à Gaston Vuiller, artiste peintre, dessinateur et voyageur, dont l’oeuvre et le nom restent intimement mêlés à la Corrèze et au village de Gimel-les-Cascades. Ce fonds est aujourd’hui constitué de trente-sept dessins, trois gravures, un autoportrait (peinture à l’huile sur bois), deux grands tableaux de paysages (dépôts du Centre National des Arts Plastiques) et cinq livres illustrés. En 1900, la ville de Tulle acquiert un premier ensemble de dessins parus en 1899 dans trois épisodes de la revue Le Tour du Monde dans un article intitulé « Chez les magiciens et les sorciers de la Corrèze ». Restaurés en 2012, ces œuvres sur papier restent néanmoins fragiles et particulièrement sensibles à la lumière, et pour cette raison ne peuvent être exposées de manière permanente. Ce nouvel accrochage est l’occasion de les découvrir une nouvelle fois et de partir à la rencontre des figures que Gaston Vuillier appelle les magiciens et sorciers de la Corrèze… Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf dimanche et lundi de 14h à 18h. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’au 6 janvier 2018.
  • Marie-Dominique Guibal. Feuilles de figuier à Tulle au musée du cloître, place Berteaud. Porcelaine, dessin, volumes, photographie. Après sa résidence d’artiste à Tulle, Marie-Dominique Guibal a poursuivi son travail sur le trait et la couleur, adhérant à “Esprit Porcelaine, créateurs à Limoges” avec qui elle a réalisé des séries limitées d’assiettes. Ses créations s’articulent avec un travail de dessin et de photographie. Ouvert de 14h à 18h du mardi au samedi. Entrée libre. Infos au 05.55.26.91.05 et sur le site du musée du cloitre. Jusqu’au 29 mai 2017.
  • Une Résidence en Résidence, Les Arques à Meymac et Le sport est un art à Meymac au Centre d’art contemporain, abbaye Saint-André. Le CAC propose deux expositions. La première présente les œuvres de plusieurs plasticiens en résidence en 2015 et 2016 aux Ateliers des Arques dans le Lot. La seconde met en avant les relations entre l’art et le sport à travers une trentaine d’œuvres, dans le cadre du festival Les Printemps de Haute-Corrèze. Ouvert du mardi au dimanche de 14h à 18h et le matin sur rendez-vous. Entrée: 5 et 4 euros, gratuit pour les moins de 12 ans. Infos au 05.55.95.23.30 et sur cacmeymac.fr. Jusqu’au 25 juin 2017.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire