L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MARDI 16 MAI 2017

  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Un atelier de pratique de la langue proposé par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Également les 23 mai et 6 juin.
  • Théâtre. Ravie à 20h à Brive à l’auditorium Francis Poulenc, rue du docteur Massénat. Dans le cadre de la Semaine du théâtre proposée par le conservatoire de Brive. Cette pièce de Sandrine Roche est interprétée par les classes horaires aménagés de 6e et 5e du collège Rollinat. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.
  • Danse. JOB à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Avec la compagnie Adéquate. Danser, tellement plus qu’un JOB. Comme point de départ de la chorégraphie, Lucie Augeai et David Gernez se sont emparés de tout ce qui fait leur métier de danseur : répétitions, changements vestimentaires incessants, épuisement physique, improvisations… Mais rien de laborieux pour le spectateur, bien au contraire ! Décortiqué, observé, disséqué, ce JOB pas tout à fait comme les autres se dévoile sous toutes les coutures dans cette pièce pour sept interprètes, pleine d’autodérision intelligente. Le corps à corps joyeux des danseurs avec leur métier traverse des ambiances contrastées, du ballet à la piste du dancing. La danse électrique et fluide, l’énergie très communicative révèle dans ce collectif soudé de belles individualités. Allégorie enjouée et jubilatoire du métier. De la danse contemporaine qui virevolte, s’amuse, se moque d’elle-même, un régal. Durée: 1 heure. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

************

MERCREDI 17 MAI

  • Danse en mai. Plateau Emergence de 16h à 20h à Brive sur le parvis du Théâtre municipal (en cas de pluie halle Brassens). Un après-midi dédié à la danse hip-hop , un moment festif et convivial qui se terminera par un bal urbain ou un saoul train avec DJ en live. Venez soutenir la création chorégraphique, découvrir des jeunes talents et artistes sélectionnés notamment lors des Plateaux Emergence bordelais 2016. Venez leur donner l’opportunité de s’exprimer devant un public de passionnés et de professionnels. Un jury décernera un prix aux trois coups de cœur de l’après midi. A l’initiative du chorégraphe Hamid Ben Mahicompagnie Hors Série, ces plateaux émergence ont pour finalité de révéler de nouvelles écritures chorégraphiques, la gestuelle de chorégraphes en devenir et de promouvoir la création hip hop contemporaine. Gratuit. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • Rencontre avec le romancier Jean-Marie Chevrier à 18h à Brive à la médiathèque municipale, place Charles de Gaulle. La médiathèque accueille Jean-Marie Chevrier pour son roman Le Dernier des Baptiste, choisi en 2016 par le Conseil des Sages de la Ville de Brive, dans le cadre de l’opération “Un auteur, un coup de cœur”, qui met en lumière un auteur de la Région Nouvelle-Aquitaine. Propriétaire d’une trentaine d’hectares de terre dans la Creuse, Baptiste, 50 ans et manchot, n’a jamais quitté son canton et s’est depuis longtemps résigné au célibat. Sa situation financière laisse à désirer et il sait qu’il devra vendre sa propriété. Un jour, il décide de créer une serre tropicale dans laquelle pousseront toutes les plantes étrangères qu’il n’a jamais vues. L’auteur a publié un nouveau roman, La Compagnie d’Ulysse. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Conférence. Le double regard du dragon à 18h30 à Brive au lycée d’Arsonval. Une conférence proposée par l’Alliance française avec Pascal Vatinel, voyageur, romancier, sinologue. Durée : 1h30. Entrée : 5 euros, gratuit pour les scolaires. Infos au 05.55.24.46.53.
  • Théâtre. Les petits pouvoirs à 19h à Brive à l’auditorium Francis Poulenc, rue du docteur Massénat. Dans le cadre de la Semaine du théâtre proposée par le conservatoire de Brive. Cette pièce de Suzanne Lebeau est interprétée par les 10-13 ans de l’Atelier côté jardin. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.
  • Danse en mai. Baara à 20h30 à Brive sur le parvis du Théâtre municipal (en cas de pluie halle Brassens). Avec la cie Sanou Ka Sanou. Premier projet d’un jeune artiste burkinabé, Isaa Sanou, danseur chorégraphe, lauréat du premier prix du concours chorégraphique Solo de Bobo-Dioulasso. “Sanou Ka Sanu signifie en langue bambara: l’Or de Sanou. Sanou est aussi mon nom de famille. C’est de ce jeu de mots riche de sens que pour moi tout est parti. Ce nom Sanou est pour moi un trésor car c’est la première chose, le premier mot qui représente mes origines, ma culture, les savoir-faire et talents qui lui sont aussi associés.” Durée: 1 heure. Gratuit. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

************

JEUDI 18 MAI

  • Concert sur le pouce. Blow jazz quintet de 12h30 à 13h15 à Brive, salle d’honneur de l’hôtel de ville. .Du jazz des années 50 avec cette formation composée de Christian Salesse (saxophone), Hervé Brousse (trompette), François Bordillon (clavier), Jean-François Bercé (contrebasse) et Lilian Foussat (batterie).  Ces concerts sont proposés par la Ville de Brive avec l’Ensemble instrumental de Brive dans le cadre de la Politique des temps. Ils offrent ainsi une pause musicale décontractée lors de la pause déjeuner, vous pouvez même apporter votre sandwich. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.15.25. Prochain concert sur le pouce jeudi 1er juin, autour de la musique française avec Duo Glissando.
  • Tapas littéraires à 19h à Brive à la librairie La Baignoire d’Archimède, 21 rue Farro. Une rencontre avec les éditions Tripode. Le tripode (trois pieds en grec) est un symbole de stabilité : trois pieds trouvent toujours un équilibre. Une chaise ou une table à quatre pieds peuvent être bancales, un trépied jamais. Cela ne tient pas de la magie mais de la géométrie euclidienne : trois points non alignés forment à coup sûr un plan. Ce nom rappelle les fondations sur lesquelles repose la maison d’édition – les littératures, les arts et les ovnis – et taquine les esprits cartésiens : associer un nom pareil avec un logo qui tient du cercle et du carré… À découvrir si ce n’est déjà fait. Infos au 05.55.23.93.67 et sur labaignoiredarchimede.com.
  • Théâtre. Dans la vie aussi il y a des longueurs à 20h30 à Brive à l’auditorium Francis Poulenc, rue du docteur Massénat. Dans le cadre de la Semaine du théâtre proposée par le conservatoire de Brive. Cette pièce de Philippe Dorin est interprétée par les 14-15 ans de l’Atelier côté cour. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.
  • Cinéma. Le monde autrement à 21h à Brive au cinéma Rex, bd Kœnig. Dans le cadre de Danse en mai proposé par les Treize Arches et en partenariat avec le cinéma Rex et les Yeux verts. Projection en présence de la réalisatrice Claire Durand-Drouhin. Depuis une quinzaine d’années, Claire Durand-Drouhin se glisse patiemment dans des mondes très fermés, qu’ils soient prisons ou centres hospitaliers spécialisés en psychiatrie. En posant son regard, de danseuse et chorégraphe puis de cinéaste, elle bouscule nos idées reçues sur l’enfermement, la folie en même temps qu’elle interroge le pouvoir de l’art. Durée: 52 min. Tarifs: 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • Soirée Cotton club à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Musiques actuelles. Inky Inquest à 19h à Tulle aux Lendemains qui chantent. Inky Inquest est un duo évoluant entre électronique et acoustique vers un trip hop à géométrie variable. De cette association, ces deux anciens membres du groupe de rock indé Balicotòn, livrent un univers fouillé, électriquement chargé, dont les textes, en partie inspirés de comptines anglo-saxonnes, se fondent dans des beats précis et des orchestrations originales. Lauréat cette année du dispositif « Boost » piloté par la SMAC Dordogne et l’Agence Culturelle Départementale, ils ont partagé la scène avec Jeanne Added, Betty Bonnifassi ou les Flamingods, et préparent la sortie de leur premier EP pour le début de l’été. Entrée gratuite. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.
  • Comédie. Passe-moi l’ciel à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Garder les portes du paradis, quel enfer ! Avec tous les clients que Nestor (La mort) lui envoie, St Pierre a hâte de finir ses longues journées et d’aller faire un billard avec Satan et les autres. Mais voilà que le Big Boss (Dieu en personne) veut qu’ils fassent des heures supplémentaires afin de mettre en place une nouvelle stratégie commerciale visant à retrouver des fidèles et donc des parts de marché. Quoi? En plus, il va falloir bosser avec Jésus, le fils du patron ? Nom de nom de… Lui ! Une comédie d’après la BD de Stuf et Janry du Petit Spirou. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 19 et samedi 20 mai.
************

VENDREDI 19 MAI

  • ronde_petits_ecranLectures et comptines. La ronde des tout-petits à 10h à Brive à la médiathèque municipale. Pour les enfants de 1 à 3 ans. Une fois par mois (le deuxième vendredi), les bibliothécaires proposent des lectures de petites histoires, comptines et jeux de doigts, pour accompagner les tout-petits dans leur découverte du livre. “Parce que les livres relient, et parce que les livres, c’est bon pour les petits.” Places limitées à 10 enfants, durée 30 minutes. Inscriptions auprès du secteur jeunesse de la médiathèque. Durée: 30 minutes. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Exposition universelle de paris.Conférence. Le monde à Paris, les expositions universelles parisiennes de 1856 à 1937 à 15h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Koenig. Une conférence proposée par l’association Utatel et présentée par Micheline Marchadier, professeur agrégée d’histoire en retraite. C’est en France en 1798 que naît l’idée d’une exposition des réalisations industrielles mais c’est à Londres en 1851 qu’est mis en place le principe d’exposition universelle présentant au public toutes les réussites, découvertes, prouesses scientifiques et techniques. Paris réalise deux expositions sous le Second Empire et six sous la 3e République, trois universelles et trois internationales. Ces expositions à forte connotation politique visent à affirmer la place de la France en Europe face à l’Angleterre et à l’Allemagne. Ces manifestations furent un vrai succès populaire et international, Paris est la seule ville au monde à avoir accueilli autant d’expositions universelles, elle est aussi celle où les expositions ont laissé la plus grande empreinte. Durée : 2 heures. Tarif : 5 euros, entrée libre pour les adhérents. Infos au 05.55.17.84.76 et sur utatel.com.
  • Nuit du volley à partir de 18h à Brive au gymnase Rollinat. Une nuit organisée par le CABCL volley-ball où s’enchainent les matchs 4×4 mixte tous niveaux. Venez déguisés ou pas. Début des inscriptions: 18h. Engagement: 5 euros par personne. Infos sur cabrive-volley.com.
  • Théâtre. Le songe d’une nuit d’été à 20h à Brive à l’auditorium Francis Poulenc, rue du docteur Massénat. Dans le cadre de la Semaine du théâtre proposée par le conservatoire de Brive. Cette pièce du grand William Shakespeare est interprétée par les classes horaires aménagés de 4e et 3e du collège Rollinat. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.
  • Danse en mai. D-construction à 20h30 à Brive sous la halle Brassens. Avec la cie Dyptik, compagnie de danse hip-hop. Pièce chorégraphiée pour 6 danseurs. S’inspirant de la révolte des peuples, de cet espace temps où des hommes et des femmes s’unissent pour contester un existant et construire un idéal, cette pièce est un écho artistique aux révolutions, puisant son énergie dans le fruit du chaos. Elle met en scène l’élan que la masse donne à l’individu, la force que le mouvement confère à l’esprit parce que la libération des corps nous fait exister. Durée: 45 min. Gratuit. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

  • Soirée session acoustique irlandaise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. Passe-moi l’ciel à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Garder les portes du paradis, quel enfer ! Avec tous les clients que Nestor (La mort) lui envoie, St Pierre a hâte de finir ses longues journées et d’aller faire un billard avec Satan et les autres. Mais voilà que le Big Boss (Dieu en personne) veut qu’ils fassent des heures supplémentaires afin de mettre en place une nouvelle stratégie commerciale visant à retrouver des fidèles et donc des parts de marché. Quoi? En plus, il va falloir bosser avec Jésus, le fils du patron ? Nom de nom de… Lui ! Une comédie d’après la BD de Stuf et Janry du Petit Spirou. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 20 mai.
************

SAMEDI 20 MAI

  • Dédicace. Jean-Claude Bachelerie de 10h à 18h à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. À l’occasion de la sortie de son livre À cœur ouvert. Infos au 05.55.92.17.53.
  • Danse en mai. Scènes ouvertes de 11h à 17h à Brive place de la Halle et place du Civoire. Des spectacles en extérieur proposés tout au long de la journée, avec différentes associations, écoles, clubs… Tous les âges et tous les registres. En partenariat avec la Direction de la culture de la Ville de Brive. Gratuit. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • Café tricot à 14h à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Un moment convivial et l’occasion de faire de nouvelles rencontres autour du tricot et de la couture, c’est tendance et ça a lieu chaque 3e samedi du mois. Un ouvrage, un café, un échange… il n’y a pas d’âge pour venir monter les mailles à l’endroit à l’envers. Infos au 05.55.74.20.51.
  • Dédicace BD avec Emmanuel Roudier et Martial Caroff à partir de 15h à Brive à la librairie Bulles de papier, 21 rue Farro. En collaboration avec le salon du livre préhistorique de la Chapelle aux saints (les 20 et 21 mai), la librairie reçoit deux spécialistes de la bande dessinée sur la préhistoire: Emmanuel Roudier et Martial Caroff. Auteur de référence en matière, Emmanuel Roudier signe La Guerre du feu (3 tomes, éditions Delcourt), Néandertal (3 tomes, éditions Delcourt), Vo Houna (l’intégrale réunissant Néandertal et Cro-Magnon comprenant le 4e tome jamais paru à ce jour, éditions Errance). Quant à Martial Carroff , cet illustrateur jeunesse  s’est spécialisé dans les ouvrages sur la préhistoire, notamment avec sa série Tillo (4 tomes, éditions Gulf Stream). Entrée libre. Infos au 05.55.87.14.42 et sur bullesdepapier.com.
  • Contes et bricoles. Les trois frères crados à 15h30 à Brive à la médiathèque municipale, secteur jeunesse. Dès 5 ans. Avec Angélique Pennetier dans le cadre de Coquelicontes. Un récit adapté du conte Les trois brigands de Tomi Ungerer. Durée: 1 heure. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Fête de quartier de Rivet à partir de 16h à Brive. Une journée festive organisée par l’association Bougeons sur la Colline, le centre socioculturel municipal de Rivet et les acteurs du quartier. Au programme des animations à partir de 16h, jeux, spectacle de danse et hip-hop, quizz, exosition de peinture sur soie et poterie, vent des créations des enfants des écoles, parcours de motricité… Apéritif sans alcool à 18h15 et repas (6,50 euros). De 20h à minuit soirée dansante avec DJ Mario. Infos et inscriptions auprès de Mme Mathou au 05.55.86.16.89 ou centre socioculturel de Rivet au 05.55.24.44.76.
  • Danse en mai. Avant-scène. Lurçat ou l’art du lien/ Au seul bruit du soleil à 17h30 à Brive au Théâtre municipal.Sur une chorégraphie de Françoise Cance du New Danse Studio et des lectures du Théâtre du Cri. “Qui sont ces corps, corps-armes, corps sans âmes? Au milieu du fracas et de la plus grande des violences, qui sont-ils encore ? Soldats de pacotille aux noms à jamais gravés sur les murs. Que reste t-il de tout cela ? Un pétale incendié, une feuille irradiée par la grande haine, la grande peine. Et finalement l’espoir et l’espace et les corps qui se meuvent, éperdus de joie et de douceur…” Une pièce librement inspirée de l’œuvre Le chant du monde et plus particulièrement des tapisseries Le grand charnier, La fin de tout, La conquête de l’espace. Avec les lectures de Michèle Birou, Robert Birou, Raymonde Heudeline. Trois voix pour n’en évoquer qu’une seule, Jean Lurçat à travers ses propres mots au sujet de la guerre ; avec des poèmes de Robert Desnos et Paul Eluard sur la Résistance ayant inspirés l’artiste pour certaines tapisseries ; et un poème Le coq de Lurçat de Robert Birou. Durée: 35 min. Gratuit. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • Danse en mai. Immerstadje à 18h30 à Brive au au Théâtre municipal. Sortie de résidence et rencontre avec la compagnie Hors Série : Hamid Ben Mahi . Avec cette prochaine pièce chorégraphique pour cinq danseurs hip hop, Hamid Ben Mahi s’interroge lui aussi sur notre besoin de rêver, de profiter de l’instant et de partager ensemble des moments ludiques et sincères. Un groupe de danseurs en rollers part à la recherche d’Immerstadje, un espace-temps où il est permis de laisser libre cours à la fantaisie, de s’essayer, de prendre des risques, d’inventer, d’innover… Un moment de respiration, une invitation à s’échapper pendant quelques temps de la réalité. Gratuit et dans la limite des places disponibles. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

  • Nuit des musées à partir de 19h et jusqu’à minuit à Brive aux musées Labenche, Michelet et du compagnonnage. Les musées ouvrent grand leurs portes au public et gratuitement. L’occasion de (re)découvrir collections permanentes et programmation spécifique. Le musée Labenche a concocté une soirée foisonnante avec plusieurs séances de Hors chant, pièce sonore et chorégraphique de la compagnie Etadam et Dé-border, solo de danse de la Briviste Marie Artaud (voir plus bas). La compagnie Les Apartés présente la pièce Musée haut, musée bas, une visite en zigzag guidée par 14 drôles de personnages… (infos au  musée au 05.55.18.17.70). Le musée Michelet propose, autour de son exposition Humour interdit, des jeux et divertissements intitulés “Comme en 40, les enfants sous l’occupation” (infos au 05.55.74.06.08). Au musée du compagnonnage, vous pourrez découvrir les travaux réalisés ar les aspirans et compagnons à travers des visites libres et guidées. Le documentaire Les chemins de l’excellence retraçant l’histoire des 3 sociétés compagnonniques de France sera diffusé à 20h, 21h30 et 23h (infos au 06.84.49.76.28).

  • Danse en mai. Dé-border à 20h15, 21h30 et 22h45 à Brive au musée Labenche, salle des tapisseries. Dans le cadre de la Nuit européenne des musées. Un solo de Marie Artaud / Association movimentum. “Dé-border. Défaire les bords. A commencer par ceux d’une boîte dont il ne reste plus que l’ossature de métal dans laquelle la danse s’ingénie à déployer l’espace du corps, au-delà de ce qui le borde, le contient, et parfois le contraint. Le public, invité à prendre place autour de ce mini-théâtre ouvert, se défait des bords de son regard. A la fois regardant et regardé, il offre une dynamique croisée à ce qui se joue au centre. “Border”, “frontière” en anglais. Plus que jamais, les déconstruire pour mieux les éprouver, à commencer par celles réelles ou imaginées de nos corps. En franchir les bords. Et se rencontrer. De nouveau.” Durée: 15 min.Gratuit. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • Théâtre. Et à midi 5… ? à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Une création de la Cie les Indécis en résidence d’après Le suicidé de Nicolaï Erdman. Une nuit sans sommeil, Simon a faim. Mais de quoi a-t-il faim au juste ? Un quiproquo s’installe… Il devient le pantin d’une situation burlesque qui lui échappe. On lui invente un destin, il devient une gloire. Pourquoi disparaître, sinon pour une cause ? Puisqu’à « l’époque où nous sommes, ce qu’un vivant peut penser seul un mort peut le dire… » Librement inspiré du Suicidé de Nicolaï Erdman, cette pièce longtemps censurée parle de la vie des gens ordinaires, qui veulent le droit de chuchoter que la vie est dure et aimer la vie malgré tout. Une pièce où le sérieux et le rire ne font qu’un. Tarifs de 9 à 5 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr. Également le lendemain dimanche 21 ai à 18h.
  • Soirée Chansons du Québec. Richard Trepanier à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. Une petite surprise avec un artiste canadien venu de l’autre côté de l’Atlantique. L’accent québécois va résonner avec Richard Trépanier, chansonnier auteur-compositeur-interprète qui livrera des chansons d’autrefois, mais aussi des compositions personnelles. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.

  • Théâtre jeune public. Pas de loup à 11h à Tulle au Théâtre des Sept collines. En famille dès 2 ans. Une création 2017 de la compagnie O’Navio. Pas de loup sur scène mais plutôt un lapin. Conçu à partir de l’album de l’illustratrice et auteure Jeanne Ashbé, Pas de loup traite de la peur et de ses échos chez les tout-petits. Une danseuse et un lapin de porcelaine sont les protagonistes de cette histoire qui joue à discuter avec la peur. Jeanne Ashbé met en scène dans ses albums des petits évènements et rites du quotidien, albums lus et relus par les parents et les tout-petits, parce qu’ils ouvrent de précieux espaces de liberté et de partage. Après L’Eau là, Alban Coulaud renoue avec l’univers si riche de cette auteure, ici associée à la création.. Durée: 35 min environ. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.
  • Comédie. Passe-moi l’ciel à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Garder les portes du paradis, quel enfer ! Avec tous les clients que Nestor (La mort) lui envoie, St Pierre a hâte de finir ses longues journées et d’aller faire un billard avec Satan et les autres. Mais voilà que le Big Boss (Dieu en personne) veut qu’ils fassent des heures supplémentaires afin de mettre en place une nouvelle stratégie commerciale visant à retrouver des fidèles et donc des parts de marché. Quoi? En plus, il va falloir bosser avec Jésus, le fils du patron ? Nom de nom de… Lui ! Une comédie d’après la BD de Stuf et Janry du Petit Spirou. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.

************

DIMANCHE 21 MAI

  • Bourse d’échanges du Train briviste toute la journée à Brive, salle Georges Brassens. Une 15e édition qui roule comme sur des rails et réunit de nombreux collectionneurs, passionnés et simples curieux admiratifs. À noter que le club prépare aussi activement un événement phare, une grande exposition de modélisme ferroviaire international qui se tiendra les 7 et 8 octobre aux Trois provinces. Entrée gratuite pour le public. Infos au 05.55.74.17.01 ou 06.20.14.82.49 et sur ltbc.fr.
  • Vide-greniers de 9h à 18h à Brive, place Nelson-Mandela aux Chapélies. Une manifestation organisée par le centre socio-culturel municipal Raoul Dautry. Inscription: 1,10 euro le stand. Infos et inscriptions au 05.55.23.02.78.
  • Tempête de neige de 14h à 17h30 à Brive à la patinoire municipale, avenue Léo-Lagrange. Avant de laisser place à une autre saison de “glaces”, la patinoire referme ses portes par une dernière séance avec DJ professionnel et 3 machines à neige. Prix d’entrée habituel: 3,30 euros sans location de patins, 6,70 avec location de patins, 5,30 euros pour les scolaires et 1,50 euro pour les visiteurs en gradins. Infos au 05.55.74.34.62.
  • Théâtre. Les cigales à 18h à Brive à l’auditorium Francis Poulenc, rue du docteur Massénat. Dans le cadre de la Semaine du théâtre proposée par le conservatoire de Brive. Cette pièce d’Elisabeth Mazev est interprétée par les adultes de l’Atelier Coulisses. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.
  • Théâtre. Et à midi 5… ? à 18h à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Une création de la Cie les Indécis en résidence d’après Le suicidé de Nicolaï Erdman. Une nuit sans sommeil, Simon a faim. Mais de quoi a-t-il faim au juste ? Un quiproquo s’installe… Il devient le pantin d’une situation burlesque qui lui échappe. On lui invente un destin, il devient une gloire. Pourquoi disparaître, sinon pour une cause ? Puisqu’à « l’époque où nous sommes, ce qu’un vivant peut penser seul un mort peut le dire… » Librement inspiré du Suicidé de Nicolaï Erdman, cette pièce longtemps censurée parle de la vie des gens ordinaires, qui veulent le droit de chuchoter que la vie est dure et aimer la vie malgré tout. Une pièce où le sérieux et le rire ne font qu’un. Tarifs de 9 à 5 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr.

************

LES EXPOS A VOIR

  • L’homme qui danse/Danse masculine à Brive à l’Espace Alain Gazeau, dans le magasin Cultura centre-ville. À partir du 11 mai. Dans le cadre de Mouvement [capturé], biennale de la photographie de danse organisée par la compagnie Pedro Pauwels. Chaque biennale est dédiée à l’œuvre d’un photographe de danse reconnu au niveau international. Cette année ce sont Olivier Houeix et Nathalie Sternalski qui présentent une exposition autour de la masculinité en danse. Pour Olivier Houeix la photographie est une passion depuis l’enfance. Depuis ses premiers clichés en tant que simple amateur jusqu’à aujourd’hui, il a toujours fait de la rencontre le fil rouge de son travail. Photographier pour aller vers l’autre, pour le connaître, le comprendre. Son travail photographique prend la forme de séries, mais la question du corps reste ancrée au cœur de l’image, corps segmenté, corps matière, ou approche abstraite et sensible du corps en vibration. Pour lui, le regard photographique est avant tout une façon instinctive de capter les choses, de fixer une sensation visuelle et d’interroger la réalité de la perception. Nathalie Sternalski a découvert la danse et la photographie en même temps, au début des années 90, en tant qu’assistante de photographe sur une répétition à la Maison de la Danse à Lyon.  Depuis, elle couvre de nombreux festivals (Avignon, Marseille, Montpellier Danse, festival de danse de Cannes …) et la programmation de lieux culturels de la région PACA.  Ses photographies illustrent régulièrement des articles de la presse écrite et le travail des compagnies. Ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 19h30. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Jusqu’au 28 mai 2017.
  • La danse en vitrine à Brive en centre-ville. À partir du 11 mai. Dans le cadre de Mouvement [capturé], biennale de la photographie de danse organisée par la compagnie Pedro Pauwels. La Biennale a souhaité présenter le travail d’Olivier Soulié sous la forme d’une exposition itinérante dans les vitrines du centre ville. Cette exposition a été réalisée par Les Treize Arches dont il est le photographe attitré en collaboration avec  les commerçants de la Ville de Brive qui exposeront dans leurs vitrines un ou plusieurs clichés. Les photographies ont été choisies parmi les nombreuses captations qu’il a faites des spectacles de danse programmés par Les Treize Arches depuis la naissance de DanSe En Mai en 2010. C’est autour de ces photographies que seront proposées performances et improvisations où le corps prolongera l’espace du cadre photographique le samedi 27 mai à 15h et 17h. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Jusqu’au 28 mai 2017.
  • La danse autour de moi à Brive au musée Labenche. À partir du 11 mai. Dans le cadre de Mouvement [capturé], biennale de la photographie de danse organisée par la compagnie Pedro Pauwels. Une exposition de photos d’habitants. Suite à appel à participation, autant d’occasions pour saisir la danse et les multiples façons dont elle marque la vie. Une trentaine de clichés sélectionnés par la Biennale pour une exposition-surprise à découvrir dans les collections du musée, suite à une proposition faite aux habitants de la région de photographier la danse dans leur quotidien : cours de danse, fêtes, bals, boîtes de nuit, mariages, street dance… Il est prévu que ces photos donnent lieu à une publication par la Biennale dans laquelle chaque photo serait mise en  mots par un ou une chorégraphe, créant ainsi un dialogue sur le mouvement et la danse à travers la photo. Ouverte tous les jours sauf mardi de 12h à 12h30 et de 13h30 à 18h et pendant la Nuit des musées. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 28 mai 2017.
  • Échelle de familiarité à Brive à la chapelle Saint-Libéral. À partir du 17 mai. Une exposition de sculptures du FRAC-Artothèque du Limousin, issue du partenariat avec les élèves de la classe de première Histoire des arts du Lycée d’Arsonval, qui montre les différentes techniques utilisées par les artistes. Une œuvre de la deuxième moitié des années 1990 d’Anita Molinero s’est imposée pour donner forme à un scénario. Il s’agit d’un ensemble de petites sculptures réalisées sur une période de cinq ans, de 1995 à 2000, où l’artiste a travaillé différentes matières plastiques en les déformant par la chaleur ou en les associant à d’autres matériaux. Cet ensemble de huit sculptures de petit format a la particularité de pouvoir être présenté sur un vaste plateau peint de couleurs vives en damier, ou sur huit petits plateaux peints chacun d’une seule couleur. Sont également présentées une quinzaine de sculptures aux formes et aux techniques variées dont les auteurs appartiennent à différentes générations. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 18 juin  2017.

  • Les arts du feu à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. Cette exposition met en lumière le travail réalisé par le Service des publics du musée auprès de certaines classes de Brive en présentant les réalisations de ces élèves. Le projet mené cette année avec les classes s’attache à établir un lien avec les arts du feu, thème particulièrement riche au sein des collections permanentes du musée Labenche, tout en faisant écho à des pratiques plastiques originales. Les élèves ont donc travaillé sur ce thème à travers les collections du musée. Les classes se sont attardées sur une poterie datant du néolithique ainsi qu’un ensemble de poteries gallo-romaines, notamment sigillées. Un émail champlevé du 13e siècle et des porcelaines de Sèvres ont également été étudiées. Chacune des cinq classes a expérimenté une création propre, bien spécifique. Ont participé les CM1 de l’école Jeanne d’Arc accompagnés d’une artiste plasticienne émailleuse à Limoges, les CE2 de l’école Thérèse Simonet, la classe ULIS de l’école Henri Gérard, les CP-CE1 de l’école Jules Romain et les CE2 de l’école Paul de Salvandy. Entrée libre. Ouverte du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 29 mai 2017.
  • Humour interdit à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. L’exposition présente des dessins de la Seconde Guerre mondiale, d’inconnus ou d’artistes célèbres, qui ont choisi le crayon pour s’exprimer en fixant leur quotidien dans la France des années noires. Des dessins drôles, touchants, émouvants. Tous nous parlent de notre histoire, et peut-être aussi de notre temps. L’exposition a été réalisée par le Musée départemental de la résistance et de la déportation de Toulouse à partir de ses riches collections iconographiques. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: jusqu’au 30 septembre, du lundi au samedi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 17 septembre 2017.

  • Calligraphie et enluminure de l’arbre au labyrinthe à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Flora Aubrun travaille l’art de la calligraphie et de l’enluminure dans son atelier Gryfonne à Brive depuis une dizaine d’années. Passionnée par le dessin des lettres, cette artiste nous fait découvrir ou redécouvrir l’art de la belle écriture. Cette exposition est une invitation au voyage à travers le temps. Les pleins et les déliés d’antan laissent la place à l’imaginaire, ces œuvres nous transportent du Moyen-âge à la Renaissance en passant par l’art nouveau. Son travail, alliant précision du geste, élégance des courbes, énergie des couleurs s’exprime sur papiers, parchemins, toiles et autres supports. L’artiste exploite différentes matières : encre de chine, aquarelle, acrylique, pigment, feuille d’or… créant des jeux de textures qui transportent le regard du visiteur. Un univers composé de mille facettes à la découverte d’un travail à la fois dual, classique et contemporain. Formée à Tours et à Toulouse en calligraphie latine, Flora Aubrun a reçu le Prix Régional des métiers de la tradition avec son œuvre Prière de l’Artisan en 2008. Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 31 mai 2017.

  • Le paysage par BABA à Brive à la bibliothèque du campus universitaire. BABA pour Brive Amateur Beaux-Arts. L’association vous invite à voyager tout le mois de mai sur le thème du paysage traité de plusieurs manières. Onze peintres et quatre sculpteurs ont parcouru les différentes saisons. avec une variété des techniques, des touches, des inspirations et des sentiments. Ces œuvres ont été réalisées, soit dans le cadre du CMAP (Centre municipal d’arts plastiques), soit de manière personnelle. Les peintres: Annick Bary, Anne Marie Brayda Bruno, Guy Dutilleul, Gabrielle Evin Buxeda, Geneviève Guyon, Andrée Lissac, Joelle Marouseau, Hèlène Mermoz, Jean Marie Museux, Nicole Raturas et Solange Vayne. Les sculpteurs : Dominique Mazaleyras, Jean François Faure, Jean-Louis Kammacher, Bernard Latour. Entrée libre. Accessible du lundi au samedi, aux heures d’ouverture de la bibliothèque. Infos au 05.55.26.06.48. Jusqu’au 31 mai 2017.
  • La nature au féminin Merian-Villepreux à Brive à la chapelle de la Providence, 11 bd Jules Ferry. Anna Maria Sybilla Merian (artiste et naturaliste 1647-1717) et Jeanne Villepreux Power (naturaliste artiste 1794-1871), deux époques, deux femmes qui ont œuvré pour le plaisir du regard, l’enrichissement de nos connaissances et l’éternel bonheur de la culture. L’artiste Anne Lan leur rend hommage dans le cadre de la nouvelle biennale d’Arts et Sciences en Limousin qui présente aussi des œuvres de plusieurs artistes, peintures, sculptures et bandes dessinées. Entrée libre. Tous les jours de 14h à 19h. Jusqu’au 27 mai 2017.
  • Peintures de Yannick Cournil à la Métairie des arts à Saint-Pantaléon de Larche. “Yannick Cournil reprend à son compte la formule de Jean-Luc Godard: “Ce n’est pas une image juste, c’est juste une image.” Cependant, il inverse cette proposition et part, en archéologue, à la conquête de “l’image juste”. Son geste plastique est proche de celui du sculpteur qui opère par ajout et retrait de matière. Il organise lentement le chaos de chaque toile, poursuivant sa recherche jusqu’à ce que “l’image juste” soit enfin dévoilée.” Cédric Vilatte. Entrée libre. Jusqu’au 26 mai 2017.
  • La guerre d’Indochine à Tulle au Musée des armes. Partez à la découverte de l’épopée française en Indochine qui divisa les consciences et déchira la communauté nationale. Un hommage aux combattants d’Indochine, qui ont gardé après leur retour la nostalgie d’une terre envoûtante, aux cultures ancestrales, et le souvenir des hommes et des femmes pour lesquels ils se sont battus. Cette exposition est dédiée à ces hommes, militaires français, légionnaires, Africains et Nord-Africains, soldats vietnamiens, cambodgiens et laotiens qui ont servi en Indochine et à tous ceux qui ne sont pas revenus. Une exposition réalisée par l’ONACVG. Entrée libre. Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 3 juin 2017.
  • Gaston Vuiller chez les magiciens et sorciers de la Corrèze au musée du cloître de Tulle. Le musée du Cloître conserve un fonds important lié à Gaston Vuiller, artiste peintre, dessinateur et voyageur, dont l’oeuvre et le nom restent intimement mêlés à la Corrèze et au village de Gimel-les-Cascades. Ce fonds est aujourd’hui constitué de trente-sept dessins, trois gravures, un autoportrait (peinture à l’huile sur bois), deux grands tableaux de paysages (dépôts du Centre National des Arts Plastiques) et cinq livres illustrés. En 1900, la ville de Tulle acquiert un premier ensemble de dessins parus en 1899 dans trois épisodes de la revue Le Tour du Monde dans un article intitulé « Chez les magiciens et les sorciers de la Corrèze ». Restaurés en 2012, ces œuvres sur papier restent néanmoins fragiles et particulièrement sensibles à la lumière, et pour cette raison ne peuvent être exposées de manière permanente. Ce nouvel accrochage est l’occasion de les découvrir une nouvelle fois et de partir à la rencontre des figures que Gaston Vuillier appelle les magiciens et sorciers de la Corrèze… Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf dimanche et lundi de 14h à 18h. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’au 6 janvier 2018.
  • Marie-Dominique Guibal. Feuilles de figuier à Tulle au musée du cloître, place Berteaud. Porcelaine, dessin, volumes, photographie. Après sa résidence d’artiste à Tulle, Marie-Dominique Guibal a poursuivi son travail sur le trait et la couleur, adhérant à “Esprit Porcelaine, créateurs à Limoges” avec qui elle a réalisé des séries limitées d’assiettes. Ses créations s’articulent avec un travail de dessin et de photographie. Ouvert de 14h à 18h du mardi au samedi. Entrée libre. Infos au 05.55.26.91.05 et sur le site du musée du cloitre. Jusqu’au 29 mai 2017.
  • Une Résidence en Résidence, Les Arques à Meymac et Le sport est un art à Meymac au Centre d’art contemporain, abbaye Saint-André. Le CAC propose deux expositions. La première présente les œuvres de plusieurs plasticiens en résidence en 2015 et 2016 aux Ateliers des Arques dans le Lot. La seconde met en avant les relations entre l’art et le sport à travers une trentaine d’œuvres, dans le cadre du festival Les Printemps de Haute-Corrèze. Ouvert du mardi au dimanche de 14h à 18h et le matin sur rendez-vous. Entrée: 5 et 4 euros, gratuit pour les moins de 12 ans. Infos au 05.55.95.23.30 et sur cacmeymac.fr. Jusqu’au 25 juin 2017.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire