L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MARDI 28 MARS 2017

  • Conférence. Les Auvergnats en Espagne de 14h30 à 16h30 à Brive, salle Claude Fougères (à côté de la mairie). Thérèse Dublac évoquera l’émigration cantalienne du 16e au 20e siècle. Chaque dernier mardi du mois, les archives municipales proposent une conférence en partenariat avec la Société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze (SSHAC). Entrée libre et gratuite. Infos auprès des archives, 15 rue du docteur Massénat au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr.
  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, salle Claude Fougères (à côté de la mairie). Un atelier de pratique de la langue proposé par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Les suivants auront lieu les 14, 21 et 28 mars. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos auprès des archives, 15 rue du docteur Massénat au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Également les mardis 21 et 28 mars.

  • Spectacle. La ballade de Vieira ou la lumineuse incertitude à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Une création de la compagnie corrézienne La Gaillarde. Plasticienne et scénographe, Florence Evrard, fondatrice de la compagnie corrézienne La Gaillarde, porte en elle depuis longtemps ce projet de mise en scène. L’œuvre et la pensée de la peintre Maria Helena Vieira Da Silva, figure majeure du 20e siècle, nourrissent son propre regard d’artiste. Une scénographie très riche pour un paysage visuel, sonore et musical. Dans un atelier d’artiste, une femme converse avec un homme qui semble venir de Russie… leur conversation est émaillée de la présence feutrée du violoncelle. Deux personnages réels, leur rencontre fictionnelle. À partir d’interviews de Vieira, Florence Evrard interroge la quête de l’artiste. Comment l’œuvre peut-elle contenir chaos et beauté ? Durée: 1 heure 30. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

************

MERCREDI 29 MARS

  • Théâtre. Othello, variations pour trois acteurs à 20h30 à Terrasson, au centre culturel. Avec la compagnie du Zieu. L’enjeu de cette adaptation est d’interroger la construction politique et idéologique de la figure de l’étranger en Europe, à partir d’une situation historique lointaine : celle de l’Othello de Shakespeare. Dans une république marchande (Venise), le mariage d’un général arabe (Othello) et de la fille d’un riche sénateur (Desdémone) fait scandale. Mais l’État a besoin de cet étranger pour conduire une intervention militaire à Chypre, comptoir occidental convoité par le rival turc. Fantasmes de l’étranger (désirable et haïssable), construction politique d’un affect obscur (la jalousie), manipulation des signes (dans le flot continu de l’information), traversée des clichés (auxquels chacun est tenté d’adhérer), tels sont les motifs shakespeariens qui éclairent une situation historique et politique contemporaine. Durée: 1 heure 30. Tout public. Tarifs: de 10 à 4 euros. Infos au 05.53.50.13.60 et sur centre-culturel-terrasson.fr.

************

JEUDI 30 MARS

  • Apéro-concert. Charles Balayer et le Quatuor Laloy à 18h30 à Brive à l’auditorium Francis Poulenc. L’organiste Charles Balayer invite les saxophonistes du Quatuor Laloy pour un apéro-concert aux multiples ambiances servies à la batterie par Jérôme Souille. Le Quatuor Laloy est un quatuor de saxophones réunissant quatre jeunes instrumentistes virtuoses partageant depuis 2008 leur passion de la musique. Affectionnant le mélange des genres – tango, jazz, musiques d’Europe centrale ou des Balkans, musique classique, création contemporaine…-, ces musiciens atypiques explorent sans cesse de nouveaux horizons, les improvisations et les collaborations variées. Entrée: 8 euros. Infos et billetterie au conservatoire au 05.55.18.17.80.

  • Spectacle. Campo Santo. Impure histoire de fantômes à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. Installation/concert pour 5 musiciens, électronique et dispositif scénique et vidéo. Plongée musicale parmi les vestiges d’une utopie abandonnée, Campo Santo c’est à la fois un concert, une installation sonore et visuelle, de la littérature autour d’une histoire oubliée. Dans les années 30, les Soviétiques achetèrent aux Norvégiens une île située dans l’archipel du Spitzberg, au pôle Nord, pour y exploiter une mine de charbon. Ils y construisirent une cité utopique qui fonctionna de manière autonome, une vaste entreprise qui compta jusqu’à 1500 employés et où tout était gratuit. Après la chute de l’Union soviétique, la production diminua peu à peu et l’exploitation minière s’arrêta. Le 31 mars 1998, un dernier navire quitta l’île. Le compositeur Jérôme Combier a fait le voyage vers Le Spitzberg, où avec son équipe, il a enregistré les sons – piano déglingué, bruits de cuves, de bidons, bruits de radiateur, vent, goélands – et filmé ces lieux désertés par les hommes. À partir de cette « matière première », il a conçu Campo Santo comme une immersion sonore et visuelle dans la ville désaffectée de Pyramiden. Mais c’est aussi l’évocation des utopies économiques et sociales, des cités radieuses et idéales, des illusions perdues, et bien sûr du marxisme. Sur le plateau, différents tableaux se succèdent mêlant les musiciens de l’Ensemble Cairn aux images du vidéaste Pierre Nouvel. Durée: 1 heure 20. Tarifs: de 20 à 5 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

  • Musiques actuelles. Extatic à 19h à Tulle aux Lendemains qui chantent. Début du concert à 20h. Comme Mathilde ne viendra pas, Extatic s’en moque et vous emmène tous danser chez « Zak »! « Dis moi oui »! et alors « la plaine scintille d’envie ». Ciselé dans les sables émouvants d’un décor « à l’envers », le répertoire de ce duo de punks de luxe surfant sur de nombreuses sequences vous transportera « à l’Ouest là où les machines grognent ». Stéphane, guitariste possédé, nous offre ses textes imprégnés de références au psychédélisme et à la chanson française, alors que Pierre venu tout droit « des étoiles » vous fera surement décoller dans l’esthétisme de ses basses rocks dopées de groove. Allons z’enfants de la French Touch. . Entrée gratuite. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.
  • Comédie. Je t’aime à l’italienne à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie méditerranéenne et romantique de Ugues Duquesne et Kader Nemer. Carlo et Farid, deux amis d’enfance sont des dragueurs invétérés. Seulement Carlo a oublié de dire à Farid qu’il sort avec sa sœur Aicha depuis 2 ans. Comme les 2 amoureux ont décidé de se marier, Carlo va avouer sa relation secrète à son meilleur ami.Mais l’arrivée de la flamboyante Rachel risque de tout compromettre… Cette comédie aux accents méditerranéens est un hymne à l’amour et à la mixité. Kader Nemer a fait la dernière de couverture de Libération grâce à sa parodie de Pôle Emploi, Bienvenue chez Popole ! Hugues Duquesne a déjà écrit plusieurs comédies à succès telles que les Lascars Gays, Benhur la parodie, etc. Il signe ici sa première mise en scène. Une comédie à ne pas manquer. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 31 mars et samedi 1er avril.
************

VENDREDI 31 MARS

  • Journées du livre chrétien de 10h à 19h à Brive à l’église des Rosiers. Dédicaces et conférences d’auteurs. Entrée libre et gratuite. Infos auprès de la Librairie chrétienne au 05.55.17.08.03 et sur libchretienne.wixsite.com. Également le lendemain samedi 1er avril de 9h30 à 18h.
  • Salon haute-fidélité de 14h à 17h30 à Brive au musée Labenche. Après le succès de la première organisée l’an dernier pour les 10 ans d’Hifidylle, le spécialiste du son renouvelle l’opération. Le but est de faire découvrir au plus grand nombre la haute-fidélité avec de nombreuses démonstrations sur des matériels de tout niveau. Pendant 2 journées, trois salles du musée sont entièrement consacrées à ces produits. A noter cette année la présence de Jean-Claude Reynaud Créateur d’enceintes acoustiques développées et fabriquées pas très loin d’ici à Barbezieux. L’accès à l’exposition est gratuit. Également le lendemain samedi 1er avril de 10h30 à 12h30 et de 14h à 17h30. Infos au 05.55.23.66.17 et sur le site d’Hyfidylle.
  • Conférence. La morue, usage et grande pêche, cinq siècles d’histoire à 15h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Koenig. Une conférence proposée par l’association Utatel et présentée par Anne Reyss, ancien professeur de biologie en classes préparatoires (Agro-Véto) à Paris. Morue et cabillaud ?  Un bien curieux poisson qui existe sous ces deux noms en France. Depuis près de cinq cents ans,  des hommes hardis et courageux partaient  le pêcher dans les lointaines eaux glaciales et dangereuses de l’Atlantique Nord, Terre-Neuve et Islande. Cette activité saisonnière mobilisa des milliers d’hommes, des centaines de navires qui quittaient chaque année nos ports pour nourrir les peuples de l’Europe du Sud  en particulier. La fascinante épopée de la morue et la Grande Pêche traditionnelle à la voile prirent fin autour des années 1930 avec l’arrivée des chalutiers modernes  et des techniques de congélation. La surpêche faillit entraîner l’extinction de cette ressource  que l’on croyait inépuisable…. Durée : 2 heures. Tarif : 5 euros, entrée libre pour les adhérents. Infos au 05.55.17.84.76 et sur utatel.com.
  • Comédie. Je t’aime à l’italienne à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie méditerranéenne et romantique de Ugues Duquesne et Kader Nemer. Carlo et Farid, deux amis d’enfance sont des dragueurs invétérés. Seulement Carlo a oublié de dire à Farid qu’il sort avec sa sœur Aicha depuis 2 ans. Comme les 2 amoureux ont décidé de se marier, Carlo va avouer sa relation secrète à son meilleur ami.Mais l’arrivée de la flamboyante Rachel risque de tout compromettre… Cette comédie aux accents méditerranéens est un hymne à l’amour et à la mixité. Kader Nemer a fait la dernière de couverture de Libération grâce à sa parodie de Pôle Emploi, Bienvenue chez Popole ! Hugues Duquesne a déjà écrit plusieurs comédies à succès telles que les Lascars Gays, Benhur la parodie, etc. Il signe ici sa première mise en scène. Une comédie à ne pas manquer. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 1er avril.
************

SAMEDI 1er AVRIL

  • Journées du livre chrétien de 9h30 à 18h à Brive à l’église des Rosiers. Dédicaces et conférences d’auteurs. Entrée libre et gratuite. Infos auprès de la Librairie chrétienne au 05.55.17.08.03 et sur libchretienne.wixsite.com.

 

  • Salon haute-fidélité 10h30 à 12h30 et de 14h à 17h30 à Brive au musée Labenche. Après le succès de la première organisée l’an dernier pour les 10 ans d’Hifidylle, le spécialiste du son renouvelle l’opération. Le but est de faire découvrir au plus grand nombre la haute-fidélité avec de nombreuses démonstrations sur des matériels de tout niveau. Pendant 2 journées, trois salles du musée sont entièrement consacrées à ces produits. A noter cette année la présence de Jean-Claude Reynaud Créateur d’enceintes acoustiques développées et fabriquées pas très loin d’ici à Barbezieux. L’accès à l’exposition est gratuit. Infos au 05.55.23.66.17 et sur le site d’Hyfidylle.

 

  • Boxe. Grand gala annuel du Boxing club briviste à partir de 19h à Brive à l’Espace des Trois Provinces. Au programme des assauts de boxe éducative, 10 combats amateurs et 2 combats professionnels. Entrée: 10 euros, gratuit pour les moins de 12 ans.
  • Soirée musicale à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Musiques actuelles. La Dame blanche + DJ Surprise à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. Avec son mélange explosif de hip hop, cumbia, dancehall, reggae, la chanteuse, flûtiste et percussionniste cubaine Yaite Ramos Rodriguez, aka La Dame Blanche, délivre un son puissant et irrésistible, où s’invitent les esprits. Yaite Ramos, artiste cubaine installée à Paris, est la fille de Jesus « Aguaje » Ramos (maestro directeur du Buena Vista Social Club). On l’a vue choriste et flûtiste de Sergent Garcia ou encore chanteuse de El Hijo de la Cumbia, producteur argentin connu pour avoir générer la fusion entre la cumbia et la musique urbaine. Tarif: 10 euros. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • Comédie. Je t’aime à l’italienne à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie méditerranéenne et romantique de Ugues Duquesne et Kader Nemer. Carlo et Farid, deux amis d’enfance sont des dragueurs invétérés. Seulement Carlo a oublié de dire à Farid qu’il sort avec sa sœur Aicha depuis 2 ans. Comme les 2 amoureux ont décidé de se marier, Carlo va avouer sa relation secrète à son meilleur ami.Mais l’arrivée de la flamboyante Rachel risque de tout compromettre… Cette comédie aux accents méditerranéens est un hymne à l’amour et à la mixité. Kader Nemer a fait la dernière de couverture de Libération grâce à sa parodie de Pôle Emploi, Bienvenue chez Popole ! Hugues Duquesne a déjà écrit plusieurs comédies à succès telles que les Lascars Gays, Benhur la parodie, etc. Il signe ici sa première mise en scène. Une comédie à ne pas manquer. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.

************

DIMANCHE 2 AVRIL

  • Concert de printemps. Musique de films à 16h à Brive au Théâtre municipal. Pour son traditionnel concert de printemps, l’Harmonie municipale Sainte-Cécile a choisi un florilège de musiques de films, de Rabbi Jacob (Vladimir Cosma) à Jurassic Park (John Williams) en passant par Fantasia (Paul Dukas), Pirates des Caraïbes (Klaus Badlet) ou Gandalf ( Johan de Meij), sans oublier un bel hommage à Enrio Morricone. Entrée: 8 euros. Billetterie au conservatoire. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.
  • Saramagbelle à partir de 8h à Saint-Mexant. Une 5e édition pour cette manifestation solidaire organisée par l’association du même nom dont le but est de récolter es fonds au profit des enfants malades du cancer. Au programme deux courses pédestres de 8,5km et 16km (départ 10h, 12 euros sur place, 10 en préinscription), deux randonnées pédestres de 5,5km et 14km (départ libre de 8h à 10h, 5 euros, gratuit pour les moins de 8 ans) et quatre randonnées VTT de 20km (dont une nocturne la veille à 19h30), 35km et 50km (5 euros la nocturne, 8 euros le 2 avril avec départ à 8h30 et 10 euros les deux). Infos au 06.77.41.14.50 et sursaramagbelle.fr.

************

LES EXPOS A VOIR

64839-indrique2

  • L’Indrique, chantier des Architextures à Brive dans le jardin du musée Labenche. Une sculpture autoportée de Johann Le Guillerm de Cirque ici. En coréalisation entre Les Treize Arches et le musée Labenche, musée d’art et d’histoire. les-imperceptiblesElles sont architectures par leur forme, textures par leur maillage. Les Architextures infiltrent les paysages de leurs structures de bois, autoportantes, sans clous ni vis. Elles sont une utopie de construction. La compagnie de Johann Le Guillerm, c’est un univers singulier de machines, de sculptures, de matières, de pièces qui se montent et démontent. L’artiste parle de “chantiers” pour évoquer une recherche en perpétuelle régénération. Ici, il ne s’agit pas de dominer la matière mais d’entrer en relation avec, par le jeu ou la confrontation. De cette expérimentation naît la surprise, et de nouveaux champs de recherche. A voir également Les Imperceptibles dans la Petite salle du Théâtre et sa dernière création Le pas grand-chose, tentative pataphysique ludique. Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf samedi et dimanche de 14h à 18h. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Jusqu’au 12 avril 2017.
  • Voyage en ébénisterie à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. A partir du 1er avril. Réalisée avec le concours de l’Etat (ministère de la culture et de la communication – direction régionale des affaires culturelles Nouvelle-Aquitaine), cette manifestation est le fruit d’un partenariat inédit avec le lycée professionnel Lavoisier de Brive qui accueille une section consacrée à cette discipline d’excellence. Malgré leurs différences apparentes, ces deux structures partagent des objectifs communs : la diffusion des savoirs mais aussi la conservation du patrimoine. En effet, s’il est évident qu’un musée est inscrit dans cette démarche, on oublie fréquemment que le patrimoine revêt une dimension immatérielle. En enseignant les techniques traditionnelles à ses élèves, la section d’ébénisterie d’art du lycée professionnel Lavoisier œuvre à la conservation des savoir-faire, là où le musée conserve, quant à lui, les objets finis. Forts de ces intérêts communs, le musée Labenche et le lycée professionnel Lavoisier de Brive se sont donc associés pour vous proposer un voyage dans l’univers de l’ébénisterie. Entrée libre. Ouverte du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 23 avril 2017.
  • Jane Duverne, styliste de mode 1925-1949 à Brive aux archives municipales. Une exposition réalisée par les Archives départementales de la Corrèze en partenariat avec la section Métiers de la mode du lycée polyvalent Danton de Brive. Surprise aux archives départementales, lorsqu’en 2012, une centaine de dessins de mode des années 1920 est trouvée en vrac dans un carton, parmi d’autres documents. Certains sont signés “Jane Duverne”. La découverte de ses dessins est une opportunité formidable pour engager un partenariat avec les élèves de la section Métiers de la mode du lycée Danton, à Brive. Pendant une année, ils vont travailler sur ces dessins, élaborer des modèles jusqu’à la confection. Un véritable travail de création car certains croquis manquent de détails, les proportions sont parfois aléatoires et les dessins n’offrent pas la vue de dos. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et e 13h30 à 17h. Entrée libre. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Jusqu’au 7 avril 2017.
  • Couturières à Brive à la chapelle de la Providence. Une exposition de modèles inédits et de photos. A l’initiative de ce projet, les couturières de la Chambre artisanale de la couture du Limousin souhaitent faire découvrir la richesse et la qualité des créations des artisanes de la mode dans notre région. Pendant deux semaines, des créations variées orneront la chapelle. Chaque couturière propose de découvrir son propre univers à travers des modèles qui lui ressemblent. Car derrière l’aspect technique de la réalisation d’un vêtement, il y a d’abord l’âme d’une créatrice. Tenues de soirée, robes de mariées, robes de ballerines, tailleurs, costumes historiques: chaque modèle reflète une personnalité et une sensibilité artistique. Cette exposition de tenues sur mannequins classiques est doublée d’une exposition photos témoignant du processus de création, de conception, de montage des tenues et mettant en valeur ce travail de l’ombre. Jean-Pierre Charbonnel, photographe amateur, qui a sillonné la région pour se rendre dans la dizaine d’ateliers des couturières participantes, propose à travers ses clichés un point de vue esthétique sur le monde artisanal de la couture. Des réalisations qui prouvent que la frontière entre artisanat et art est très mince. Outre le processus de création et les finitions haut de gamme, les couturières auront l’honneur de vous présenter plusieurs modèles comprenant des techniques propres aux métiers d’art. Couturières, dentellières, brodeuse : quatre artisanes qui ont la fierté de renouveler un patrimoine de savoir-faire dans des reproductions authentiques ou des créations contemporaines. C’est d’ailleurs à l’issue de cette exposition qu’auront lieu, les 31 mars, 1er et 2 avril, les Journées européennes des métiers d’art, un rendez-vous annuel. Ouvert du lundi au dimanche de 14h à 17h. Entrée gratuite. Infos au 06.19.68.84.18. Jusqu’au 2 avril 2017.
  • La guerre d’Indochine à Tulle au Musée des armes. Partez à la découverte de l’épopée française en Indochine qui divisa les consciences et déchira la communauté nationale. Un hommage aux combattants d’Indochine, qui ont gardé après leur retour la nostalgie d’une terre envoûtante, aux cultures ancestrales, et le souvenir des hommes et des femmes pour lesquels ils se sont battus. Cette exposition est dédiée à ces hommes, militaires français, légionnaires, Africains et Nord-Africains, soldats vietnamiens, cambodgiens et laotiens qui ont servi en Indochine et à tous ceux qui ne sont pas revenus. Une exposition réalisée par l’ONACVG. Entrée libre. Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 3 juin 2017.
  • Gaston Vuiller chez les magiciens et sorciers de la Corrèze au musée du cloître de Tulle. Le musée du Cloître conserve un fonds important lié à Gaston Vuiller, artiste peintre, dessinateur et voyageur, dont l’oeuvre et le nom restent intimement mêlés à la Corrèze et au village de Gimel-les-Cascades. Ce fonds est aujourd’hui constitué de trente-sept dessins, trois gravures, un autoportrait (peinture à l’huile sur bois), deux grands tableaux de paysages (dépôts du Centre National des Arts Plastiques) et cinq livres illustrés. En 1900, la ville de Tulle acquiert un premier ensemble de dessins parus en 1899 dans trois épisodes de la revue Le Tour du Monde dans un article intitulé « Chez les magiciens et les sorciers de la Corrèze ». Restaurés en 2012, ces oeuvres sur papier restent néanmoins fragiles et particulièrement sensibles à la lumière, et pour cette raison ne peuvent être exposées de manière permanente. Ce nouvel accrochage est l’occasion de les découvrir une nouvelle fois et de partir à la rencontre des figures que Gaston Vuillier appelle les magiciens et sorciers de la Corrèze… Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf dimanche et lundi de 14h à 18h. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’au 6 janvier 2018.
  • Marie-Dominique Guibal. Feuilles de figuier à Tulle au musée du cloître, place Berteaud. A partir du 31 mars. Porcelaine, dessin, volumes, photographie. Après sa résidence d’artiste à Tulle, Marie-Dominique Guibal a poursuivi son travail sur le trait et la couleur, adhérant à “Esprit Porcelaine, créateurs à Limoges” avec qui elle a réalisé des séries limitées d’assiettes. Ses créations s’articulent avec un travail de dessin et de photographie. Ouverture exceptionnelle du musée du cloître le dimanche 2 Avril – Rencontre avec l’artiste de 14h à 18h – Démonstration des dentellières de l’association “Diffusion et Renouveau du Poinct de Tulle”. Ouvert de 14h à 18h du mardi au samedi. Entrée libre. Infos au 05.55.26.91.05 et sur le site du musée du cloitre. Jusqu’au 29 mai 2017.
  • Une Résidence en Résidence, Les Arques à Meymac et Le sport est un art à Meymac au Centre d’art contemporain, abbaye Saint-André. Le CAC propose deux expositions. La première présente les œuvres de plusieurs plasticiens en résidence en 2015 et 2016 aux Ateliers des Arques dans le Lot. La seconde met en avant les relations entre l’art et le sport à travers une trentaine d’œuvres, dans le cadre du festival Les Printemps de Haute-Corrèze. Ouvert du mardi au dimanche de 14h à 18h et le matin sur rendez-vous. Entrée: 5 et 4 euros, gratuit pour les moins de 12 ans. Infos au 05.55.95.23.30 et sur cacmeymac.fr. Jusqu’au 25 juin 2017.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire