L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MARDI 31 JANVIER 2017

  • Conférence. Les Limousins esclaves des barbaresques à14h30 à Brive aux Archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. 1643-1785. Ils étaient de Cosnac, Brive, Tulle, Saint-Hilaire, Aubusson, Limoges… Ils furent esclaves à Alger, Tunis, Tripoli, Salé, Meknès ou ailleurs. Dominique Lestani est parti à la recherche des traces laissées par ces captifs limousins, rachetés par les Trinitaires et les Mercédaires. Quelques-uns ont regagné leur village… Chaque dernier mardi du mois, les Archives accueillent des conférences-causeries en partenariat avec la Société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze (SSHAC). Entrée libre. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr.

  • ©PaulineLeGoff_iliade_04Théâtre. Iliade à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Avec le collectif A Tire d’aile. Pauline Bayle, jeune metteure en scène s’empare du texte d’Homère et nous fait redécouvrir le récit de 6 jours de la guerre entre Grecs et Troyens, Achille et Hector. Le résultat est épatant ! Une lecture si fluide du mythe, mettant en avant les tourments, les trajectoires et l’humanité de ces héros déchirés, frappés par le sort. Les dieux farceurs et désinvoltes semblent eux s’amuser, en contemplant de haut ces humains tentant d’échapper à leur condition. Les destins funestes d’Achille, emporté par la passion et d’Hector, prisonnier des espoirs de tout un peuple, résonnent, si proches : qu’est-ce qu’un héros finalement ? Ne sommes-nous pas tous des hommes et femmes tentant de survivre au chaos de ce monde? Servi par une distribution jeune et talentueuse, éclairé de vraies belles trouvailles scéniques, cet Iliade brille de modernité. Durée: 1 heure 20. Rencontre à l’issue du spectacle. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

************

MERCREDI 1er FÉVRIER

  • Ciné goûter. A deux c’est mieux à 14h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Un film d’animation suédois. A partir de 2 ans. À deux, c’est tellement mieux pour partager ses jeux, ses peines ou ses expériences… Une balade sur le thème de l’amitié, tout en douceur et spécialement conçue pour les plus jeunes spectateurs.. Durée du film 38 min. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.22.41.69et sur cinemarex.org. Egalement samedi 4 février à 14h avec un ciné gouter spécial crêpe party.

  • Théâtre. Iliade à 20h30 à Terrasson, au centre culturel. Avec Adapter L’Iliade au théâtre c’est choisir de porter sur scène un chant de guerre et de sang. Un poème à la gloire de héros assoiffés de violence et de victoire, guidés par la fureur et la vengeance. Se plonger dans L’Iliade, c’est s’immerger dans l’essence même de la culture guerrière. C’est créer l’occasion de comprendre la figure du combattant et ce qui le pousse à braver la mort, même la plus cruelle, afin de devenir un héros. Car si on ne prend pas le temps de comprendre les principes fondamentaux de la guerre et ce qui l’a rendu attrayante au fil des siècles, comment peut-on la remettre en question ? A travers les histoires d’Achille, Hélène, Andromaque, Hector, Agamemnon, le collectif souhaite défendre un certain type d’humanité. Parce qu’il n’y a pas de héros, seulement des hommes qui tentent d’échapper à la souffrance. Dans Iliade, la jeune metteure en scène Pauline Bayle et le collectif À tire-d’aile se saisissent du texte mythique d’Homère avec tact et énergie pour nous raconter, à leur manière, cette fabuleuse histoire… Plateau nu, jeu sobre et belles trouvailles scéniques emportent public et personnages.. Durée: 50 min. Tout public. Tarifs: de 10 à 4 euros. Infos au 05.53.50.13.60 et sur centre-culturel-terrasson.fr. Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.

************

JEUDI 2 FÉVRIER

  • Conférence. La condition des femmes à la Belle époque à 15h à Brive au Chapeau-Rouge. Une conférence proposée par l’association Arts et liens et animée par Jacqueline Puteaux. Entrée libre. Infos sur lesartsetliens.free.fr.
  • Apéro concert Trio Marjolaine Paitel à 18h30 à Brive, à l’auditorium Francis Poulenc. Avec le conservatoire de Brive. Tarif unique: 8 euros. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.
  • Cinéma débat. L’animal humain à 18h30 à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. En présence de la réalisatrice. Un documentaire réalisé par Diane Baratier à la Spa de Brive et coproduit par France Télévisions/France3 Limousin/ Cie Eric Rohmer/ Les films du Coustal. Le documentaire dresse un panorama de la cause animale à travers le quotidien des bénévoles et employés du refuge de la SPA de Brive. Il donne la parole à une dame de 90 ans, mère de la réalisatrice. Elle enquête sur le fonctionnement particulier de ce refuge. Son regard nous guide doucement dans le monde de la cause animal où beaucoup de petites actions sont à notre portée pour changer le monde. La projection sera suivie à 19h30 d’un débat avec Gérard Charollois président et fondateur de CVN Convention Vie Nature et avec Jean Pierre Marguenaud, professeur de droit à la Faculté de Limoges qui dirige la Revue semestrielle de droit animalier. Durée du film: 52 minutes. Tarif: 4 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.
  • Apéro théâtre. Zoom à 19h30 à Brive au Grand Hôtel. « Burt, il s’appellera Burt. Ce sera un héros, son héros. Cherchant le meilleur pour son fils, elle trouvera le pire pour elle. » Fin septembre, réunion de parents d’élèves : elle est là, la mère du Burt. Celle qu’on n’a pas vue depuis des années, celle qu’on aurait sans doute préféré ne pas revoir. Le fils n’est plus dans l’établissement; pourtant elle s’est invitée. Alors comme le prof principal est en retard, elle se lève et parle. En combat contre les mots, elle se raconte, raconte son fils, cet « enfant difficile ». Elle repart du début, de la salle de cinéma où Burt fut conçu. Tout commence là, quand elle rêve pour lui d’Hollywood et le traîne sur les routes de France pour qu’il rencontre la gloire… Grotesque, apparemment déphasée, elle nous fait rire, la mère du Burt! Mais au fil de ce parcours clownesque, une vraie émotion se dévoile peu à peu. Un texte de de Gilles Granouillet mis en scène par Jean-Paul Daniel. Avec Séverine Garde Massias. Durée: 1h10. Infos au 05.55.74.21.14.

  • Théâtre. S’embrasent à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. A partir de 14 ans. Avec le Théâtre Bluff du Québec, sur un texte de Luc Tartar mis en scène par Eric Jean. Dans une cour d’école, Jonathan embrasse Latifa. Ce coup de foudre bouleverse les témoins de la scène – les filles, les garçons, les profs et même le directeur. Cette passion, telle une éclipse observée à l’oeil nu, les éblouit et brûle leurs regards. Au croisement du clip et de l’oratorio, cette partition lumineuse mêle audacieusement poésie, danse, musique et sampling vocal, pour raviver en chacun de nous la flamme et l’émoi du premier amour. Tarifs: de 20 à 5 euros. Durée: 50 min. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

  • Théâtre. Solomonde à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Coproduction Cie des Indiscrets/ Théâtre les 7 Collines, scène conventionnée de Tulle. C’est l’histoire d’un clown qui voudrait bien sortir de chez lui mais qui ne peut pas parce que le monde extérieur lui fait peur. C’est l’histoire d’un clown qui voudrait bien dormir mais qui ne peut pas parce que quand il dort il rêve qu’il sort. Et ça lui fait peur. C’est l’histoire d’un clown qui ne peut ni sortir ni dormir mais qui n’a rien d’autre en tête… Parce que le désir pour un clown ça dure longtemps. « Nous avons eu le désir de revisiter Solomonde créé fin 2009. Oui, revisiter plutôt que reprendre, car si la trame et de nombreux passages demeurent, nous avons cherché avant tout à re-découvrir, à re-faire vivre, à re-sentir et à… re-écrire. Le clown s’y est prêté volontiers. Lui qui ne cesse de tenter à être et à exister, secondes après secondes… » Tarifs de 11 à 7 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr.
  • Soirée bœuf jazz les Brivoiseries à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Musiques actuelles. Mina Sang’ à 18h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. Mina Sang’ a été squatteuse et fermière, sculptrice et cartomancienne, accordéoniste et camionneuse, belge et limousine. Depuis qu’elle a des souvenirs, elle a toujours fait de la musique. Longtemps elle a joué pour ses amis. C’est la rencontre avec Boris Boublil qui l’a déterminée à chanter aussi pour ceux qu’elle ne connaît pas, encore. S’il faut absolument classer la musique par genres, c’est de la pop chamanique que Mina Sang’ chante. Entrée gratuite. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • ensemble mensa sonoraMusique. L’Estro Vivaldiano. Mensa Sonora à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Venise et ses jeux d’influence. Au cours du 17e siècle, Venise est devenue la capitale incontestée de l’Opéra. Le début du 18e voit sa musique instrumentale prendre une place de plus en plus importante sur la scène européenne, à travers des compositeurs comme Antonio Vivaldi ou Tomaso Albinoni. La musique à Venise est partout, de la classe la plus noble aux pêcheurs, en passant par les orphelines des quatre Ospedali. Alors, comment est né ce style vénitien que Vivaldi a exporté si loin ? Qui sont les compositeurs qui y ont contribué ? C’est à ces questions que propose de répondre Mensa Sonora avec ce programme intitulé L’Estro Vivaldiano, littéralement “l’Inspiration vivaldienne”, composé d’œuvres pour la plupart inédites. En partenariat avec Les Concerts du Cloître. Durée: 1 heure 30. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

  • aristoComédie. L’aristo du cœur à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. L’improbable soirée d’un aristocrate lyonnais, d’une bobo parisienne et de… Bébert. Voilà le pitch de présentation de la pièce de théâtre créée par Sébastien Bonnet et Régis Van Houtte. A la suite d’un « accident », les trois protagonistes se retrouvent enfermés dans cet appartement, nous présentant ainsi un huit clos haut en couleur mais surtout en franche rigolade. Sous les apparences, aux premiers abords, de ces personnages caricaturaux, les répliques sont bien trouvées et finement écrites. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 3 et samedi 4 février.

************

VENDREDI 3 FÉVRIER

  • Conférence. La rhétorique visuelle de René Magritte à 15h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Koenig. Une conférence proposée par l’association Utatel et présentée par Vivien Lloveria, maître de conférences à l’université de Limoges. Une peinture peut être lue comme un texte, un ensemble qui se décompose en parties articulées pour former un système de paragraphes, mots, lettres “visuels”. Elle peut également être perçue comme une parole destinée à émouvoir et faire réfléchir selon une manière propre à l’artiste. Cette conférence sera l’occasion d’aborder ce point de vue rhétorique sur le visuel qui appréhende les tableaux de René Magritte comme des objets de contemplation mais également comme des machines à penser.. Durée : 2 heures. Tarif : 5 euros, entrée libre pour les adhérents. Infos au 05.55.17.84.76 et sur utatel.com.
  • Théâtre. Yannick Bourdelle est Robert Lamoureux à 20h30 à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Avec la Cie Castigat Ridendo Mores. Succés Avignon Off 2016. Vedette n°1 du comique français dans les années 50, génial précurseur du stand-up d’aujourd’hui, consacré dans les années 70 en réalisant La 7e Compagnie, et voué au théâtre jusqu’en 2000, Robert Lamoureux fut l’un des plus grands artistes du 20e siècle. Ses plus grands succès, dits populaires, ont touché une France que l’on ne disait pas encore “d’en bas” puisque c’était la France tout court. Lors d’un cabaret revisité, Yannick Bourdelle rend hommage à ce véritable touche-à-tout de génie et nous révèle la force d’un personnage, patrimoine intemporel à préserver. “Curieuse histoire celle de Robert Lamoureux. Une histoire à faire penser tous ceux qui ont quelque chose dans le ventre, rien dans les poches et des rêves plein la tête.” Durée: 1 heure 15. Entrée: 12 et 8 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr. Également samedi 4 février à 20h30.

  • Soirée jazz. Pat Giraud jazz’n co à 20h30 à Brive au bowling, avenue Léo Lagrange. Avec Brive jazz & co. Pat Giraud, enfant du pays, est né à Bussière-Poitevine en 1949. A 7 ans, il apprend l’accordéon mais débutera, au piano, sa carrière de musicien en 1964. très tôt passionné de jazz, il accompagne sur scène, dès 18 ans, le trompettiste Bill Coleman. Au gré des années, il multiplie les collaborations avec de nombreux artistes réputés: le saxophoniste Guy Lafitte, la chanteuse américaine Sylvia Howard… sans oublier une tournée américaine avec Rhoda Scott en 2008. Entrée + 1 boisson gratuite : 15 euros. Réservations au 06.20.69.34.63 ou 06.85.67.72.81.
  • Soirée folk blues Doc Lou à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr. Egalement le lendemain samedi 4 février.
  • Rencontre dédicace Marcelino Truong à partir de 19h à Tulle à la médiathèque Eric Rohmer. Une rencontre en partenariat avec la librairie briviste Bulles de papier dans le cadre d’une exposition de ses planches à la médiathèque. Peintre, illustrateur et auteur, né d’un père vietnamien et d’une mère malouine, Marcelino Truong porte le nom d’une rue de Manille, la calle San Marcelino, où il est né en 1957. Une enfance voyageuse le conduit des Philippines aux Etats-Unis, puis de Saigon à Londres. Parcours atypique, autodidacte du dessin, diplômé de Sciences-Po Paris et agrégé d’anglais. On remarque souvent ses illustrations aux couleurs chaudes et lumineuses dans les rayons de littérature pour adultes ou pour la jeunesse (fiction ou documentaire). Il est l’auteur de deux romans graphiques autobiographiques Une si jolie petite guerre et Give peace a chance, tous deux chez Denoël graphic. Il y raconte son enfance à Saigon au début de la guerre américaine du Vietnam. Entrée gratuite. Infos au 05.55.20.21.48 et sur mediatheque.tulleagglo.fr.
  • 1-previewComédie. L’aristo du cœur à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. L’improbable soirée d’un aristocrate lyonnais, d’une bobo parisienne et de… Bébert. Voilà le pitch de présentation de la pièce de théâtre créée par Sébastien Bonnet et Régis Van Houtte. A la suite d’un « accident », les trois protagonistes se retrouvent enfermés dans cet appartement, nous présentant ainsi un huit clos haut en couleur mais surtout en franche rigolade. Sous les apparences, aux premiers abords, de ces personnages caricaturaux, les répliques sont bien trouvées et finement écrites. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 4 février.
************

SAMEDI 4 FÉVRIER

  • Ciné goûter et crêpe party. A deux c’est mieux à 14h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Un film d’animation suédois. A partir de 2 ans. À deux, c’est tellement mieux pour partager ses jeux, ses peines ou ses expériences… Une balade sur le thème de l’amitié, tout en douceur et spécialement conçue pour les plus jeunes spectateurs. À l’occasion de la Chandeleur, le cinéma Rex convie les jeunes cinéphiles à sa «Crêpe Party» lors du ciné-goûter. Toutes les mamans et tous les papas sont invités à nous faire découvrir leur savoir-faire en apportant quelques crêpes qui seront dégustées à la fin de la projection. Durée du film: 38 min. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.22.41.69et sur cinemarex.org.
  • Atelier calligraphie à 16h et 17h15 à Brive à la librairie La Baignoire d’Archimède, 21 rue Farro. De 16h à 17h pour les enfants de 6 à 10 ans et de 17h15 à 18h15 pour ados et adultes. Participation de 5 euros. Infos au et sur labaignoiredarchimede.com.
  • Concert piano solo. Bruce Brubaker. Glass piano à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. Le célèbre compositeur contemporain Philippe Glass est à redécouvrir dans un album original à la croisée de l’hommage et du remix. Pianiste capé de l’illustre Juilliard School new-yorkaise, également spécialiste de John Cage, Bruce Brubaker fut aussi le professeur de Francesco Tristano, un virtuose du crossover électro-classique (notamment avec le trio Aufgang) et qui a ouvert à son ancien maître la porte du label électronique Infiné. Ce n’est pas le moindre des paradoxes de voir ce disque de piano solo méticuleux signé sur cette petite écurie parisienne qui compte dans ses rangs Bachar Mar Khalifé, mais aussi l’autrichienne Clara Moto ou encore le producteur electronica Rone. Tarifs: de 20 à 5 euros. Durée: 1 heure 30. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

  • Théâtre. Yannick Bourdelle est Robert Lamoureux à 20h30 à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Avec la Cie Castigat Ridendo Mores. Succés Avignon Off 2016. Vedette n°1 du comique français dans les années 50, génial précurseur du stand-up d’aujourd’hui, consacré dans les années 70 en réalisant La 7e Compagnie, et voué au théâtre jusqu’en 2000, Robert Lamoureux fut l’un des plus grands artistes du 20e siècle. Ses plus grands succès, dits populaires, ont touché une France que l’on ne disait pas encore “d’en bas” puisque c’était la France tout court. Lors d’un cabaret revisité, Yannick Bourdelle rend hommage à ce véritable touche-à-tout de génie et nous révèle la force d’un personnage, patrimoine intemporel à préserver. “Curieuse histoire celle de Robert Lamoureux. Une histoire à faire penser tous ceux qui ont quelque chose dans le ventre, rien dans les poches et des rêves plein la tête.” Durée: 1 heure 15. Entrée: 12 et 8 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr.
  • Soirée folk blues Doc Lou à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Conférence. L’univers et les nouveaux mondes à 15h à Ayen, salle du conseil municipal. Une conférence proposée par l’association Arts et liens et animée par Alain Soulier. Cette conférence est suivie de l’inauguration à la médiathèque de l’exposition sur les exoplanètes qui se déroule tout le mois de février. Les exoplanètes sont des objets découverts ces dernières années au-delà de Neptune… On les nomme aussi  objets “transneptuniens”, Pluton ayant été déclassé en 2006. Entrée libre. Infos au 05.55.74.85.45 et sur lesartsetliens.free.fr.
  • Concert. Les Humeurs Cérébrales à 21h à Egletons, espace Ventadour. C’est du trad’n’roll, festif celtique et pas que! Et en plus ce sera la première de leur nouveau spectacle 2017. Le phénomène les Humeurs Cérébrales, ce sont plus de 10 000 fans Facebook, plus de 400 concerts dans tout l’hexagone, 4 albums avec 95% de compositions, prix “gros coup de cœur du jury -catégorie musique, chant, danse “du plus important festival historique d’Europe, des scènes, festivals partagés auprès de Tri Yann, Soldat Louis, Debout sur le Zinc, Wazoo, .et tout cela avec une moyenne d’âge de ces 5 musiciens de… 22 ans!! Le groupe corrézien livrera son nouveau spectacle, fruit de deux semaines de résidence à Egletons. Entrée gratuite. Buvette sur place. Infos au 06.37.14.73.85.

  • aristoComédie. L’aristo du cœur à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. L’improbable soirée d’un aristocrate lyonnais, d’une bobo parisienne et de… Bébert. Voilà le pitch de présentation de la pièce de théâtre créée par Sébastien Bonnet et Régis Van Houtte. A la suite d’un « accident », les trois protagonistes se retrouvent enfermés dans cet appartement, nous présentant ainsi un huit clos haut en couleur mais surtout en franche rigolade. Sous les apparences, aux premiers abords, de ces personnages caricaturaux, les répliques sont bien trouvées et finement écrites. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.

************

DIMANCHE 5 FÉVRIER

  • Ballet au cinéma. Le lac des cygnes à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd Kœnig. En direct du Bolchoï à Moscou et en haute définition. Musique de Piotr Ilitch Tchaïkovski. Chorégraphie de Youri Grigorovitch. Un soir, errant près d’un mystérieux lac, le prince Siegfried rencontre l’énigmatique Odette. Comme ensorcelé par sa beauté, il lui jure fidélité. Cependant le prince se rend compte trop tard que le destin en a décidé autrement pour lui… Un ballet d’une beauté inégalable et une partition sublime créés au Bolchoï en 1877. Dans le double rôle du cygne blanc Odette et de sa rivale le cygne noir Odile, l’étoile Svetlana Zakharova respire d’une technique parfaite en équilibre entre vulnérabilité et tromperie, accompagnée du puissant et romantique Denis Rodkin en prince Siegfried et du corps de ballet grandiose du Bolchoï. Durée: 3 heures. Tarifs: 23 et 17 euros (carte d’abonnements 89 euros les 5 places). Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.
  • Spectacle opérette. Bleu Méditerranée à 16h à Donzenac, salle des fêtes. Avec Nathalie Marcillac et Pierre Mechanick, chanteurs et fantaisistes, Frédéric Valy à l’accordéon, Serge Larnaudie au piano et des membres de la Troupe lyrique de Brive. Deux amis prennent «La Route Fleurie» et font un périple qui les mènera au bord de la Méditerranée, au Pays basque, en Espagne et au Brésil, destination finale ! Se succèdent des airs célèbres du répertoire joyeux et entraînant des opérettes de Francis Lopez, que le public ne manquera pas de fredonner avec bonheur ! Situations à rebondissements et éclats de rire sont au programme. Extraits de La Route fleurie, Le chanteur de Mexico, Méditerranée, Fandango, Andalousie, La Belle de Cadix, Quatre jours à Paris… Entrée 12 euros et en tarif réduit 8 euros. Infos et réservations au 06.18.95.65.35 ou 07.82.03.01.28.
  • CA FAIT PEUR - Texte et mise en scène : David Lescot - Scénographie : François Gautier-Lafaye - Lumières : Romain Thévenon - Assistante à la mise en scène: Véronique Felenbok - Avec : Suzanne Aubert - Elise Marie - Lyn Thibault - Lieu : Théâtre de la Ville - Ville : Paris - Le 20 03 2015 - Photo : Christophe RAYNAUD DE LAGEJeune public. J’ai trop peur à 16h à Tulle au Théâtre des Sept collines. Avec la compagnie du Kaïros. En famille à partir de 7 ans. L’angoisse. La boule au ventre. Les sueurs froides. Autant de signes que le stress s’est emparé de vous à l’approche de cette nouvelle terrifiante : à la fin de l’été, la rentrée sera là et vous devrez affronter… la 6e ! Horrifié par les histoires de Francis, 14 ans, caïd, collégien expérimenté, expert incontestable… Moi ne sait pas comment échapper à ce tragique destin qui l’attend en septembre. Pour rajouter à son calvaire, on lui colle dans les pattes Petite Soeur, insupportable boulet dont le seul but semble être de rendre sa vie misérable. La 6e c’est décidé, Moi n’ira pas ! Joué par trois comédiennes qui alternent les rôles et porté par le texte inventif de David Lescot, J’ai trop peur traite avec humour mais non sans sérieux de la peur de grandir. Durée: 45 min. Tarif unique à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

************

LES EXPOS A VOIR

64839-indrique2

  • L’Indrique, chantier des Architextures à Brive dans le jardin du musée Labenche. Une sculpture autoportée de Johann Le Guillerm de Cirque ici. En coréalisation entre Les Treize Arches et le musée Labenche, musée d’art et d’histoire. les-imperceptiblesElles sont architectures par leur forme, textures par leur maillage. Les Architextures infiltrent les paysages de leurs structures de bois, autoportantes, sans clous ni vis. Elles sont une utopie de construction. La compagnie de Johann Le Guillerm, c’est un univers singulier de machines, de sculptures, de matières, de pièces qui se montent et démontent. L’artiste parle de “chantiers” pour évoquer une recherche en perpétuelle régénération. Ici, il ne s’agit pas de dominer la matière mais d’entrer en relation avec, par le jeu ou la confrontation. De cette expérimentation naît la surprise, et de nouveaux champs de recherche. A voir également Les Imperceptibles dans la Petite salle du Théâtre et sa dernière création Le pas grand-chose, tentative pataphysique ludique. Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf samedi et dimanche de 14h à 18h. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.. Jusqu’au 12 avril 2017.
  • chemins-de-traverseChemins de traverse, clichés d’Arnaud Maitrepierre à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. Spontanées, les photographies d’Arnaud Maitrepierre traduisent les émotions qu’une situation ou une ambiance suscite chez lui parce qu’il lui est plus facile de se livrer à travers des images que des mots. Majoritairement réalisés en noir et blanc, ses clichés sont graphiques et résultent d’une composition originale ou de la capture d’une lumière singulière. La série présentée a comme fil conducteur le chemin de fer, élément qui rapproche mais aussi éloigne les êtres… Entrée libre. Ouverte du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 5 février 2017. Lire notre article en cliquant ici.
  • Mémoires partagées au musée du cloître de Tulle. Une histoire des bals clandestins sous l’Occupation en Corrèze. Dans la mémoire collective, la période de l’Occupation est bien souvent synonyme de combats, de résistances, d’exodes, de pénuries, de tragédies; à Tulle, ville martyre tout particulièrement. Pourtant il y a dans des coins de mémoires des souvenirs heureux, des souvenirs dansants, ceux de bals clandestins, improvisés dans une grange ou une clairière où les jeunes gens se retrouvaient pour danser malgré memoires partageesla guerre. Plus de 70 ans après, il est difficile de trouver des traces de ce phénomène par essence caché. Restent les souvenirs, ceux des jeunes participants ou musiciens d’alors. Des souvenirs ici restitués sous forme de témoignages filmés. Une installation vidéo conçue par Lost In Traditions invite le public à faire resurgir ces bals perdus. Dans ces histoires recueillies, l’accordéon est omniprésent. Parce qu’il est facilement transportable, par sa puissance sonore adaptée à l’extérieur, il est depuis la période de l’entre-deux-guerres et la naissance du répertoire musette, l’instrument à la mode pour danser…Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 13h à 18h. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’au 30 janvier 2017.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire