L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

LUNDI 18 MARS

  • MusiqueWouaf! Art à 14h30 à Brive au théâtre municipal. Spectacle sur l’art pour les enfants à partir de 8 ans. Par Sagliocco ensemble. Avec  Guandaline Sagliocco. Une approche poétique et délirante qui ouvre grand les portes de l’histoire de l’art et permet d’apprendre et de redécouvrir des oeuvres majeures. Parfois les chiens ressemblent aux hommes. Parfois les hommes ressemblent aux chiens. Jeannette, amatrice d’art et amie des bêtes, vient nous parler avec enthousiasme de la place du chien dans l’histoire de l’art. C’est sa toute première conférence dans le cadre du projet artistico-culturel-scolaire: le carton culturel. Jeannette a choisi parmi les grandes oeuvres, les plus essentielles, celles où figure au moins un chien. Le thème est captivant, la conférencière passionnée et très documentée, l’humour irrésistible. Des moments surréalistes et décalés nous plongent au centre de l’image, à l’intérieur du cadre, si proche de l’artiste. Un fil sonore et musical traverse la conférence, miroir des émotions de Jeannette. Il se glisse dans les tableaux, les objets, les mouvements. Le public est immergé dans un univers sensoriel musical et drôle, intime et magique. Jeannette nous invite à rencontrer les artistes tels que Munch, Picasso, Turner, Velázquez… Durée: 1 heure. Tarifs: 18 à 4 euros. Jauge imitée. Placement libre. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Egalement mardi 19 mars à 10h et 14h30.

************

MARDI 19 MARS

  • MusiqueWouaf! Art à 10h et 14h30 à Brive au théâtre municipal. Spectacle sur l’art pour les enfants à partir de 8 ans. Par Sagliocco ensemble. Avec Guandaline Sagliocco. Une approche poétique et délirante qui ouvre grand les portes de l’histoire de l’art et permet d’apprendre et de redécouvrir des oeuvres majeures. Jeannette, amatrice d’art et amie des bêtes, vient parler avec enthousiasme de la place du chien dans l’histoire de l’art. C’est sa toute première conférence. Elle a choisi parmi les grandes oeuvres, les plus essentielles, celles où figure au moins un chien. Des moments surréalistes et décalés nous plongent au centre de l’image, à l’intérieur du cadre, si proche de l’artiste. Un fil sonore et musical traverse la conférence, miroir des émotions de Jeannette. Il se glisse dans les tableaux, les objets, les mouvements. Le public est immergé dans un univers sensoriel musical et drôle, intime et magique. Jeannette nous invite à rencontrer les artistes tels que Munch, Picasso, Turner, Velázquez… Durée: 1 heure. Tarifs: 18 à 4 euros. Jauge imitée. Placement libre. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. 
  • Théâtre. As you like it à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Avec la compagnie Catherine Riboli. La comédie de Shakespeare a ici des facettes de légende. La noirceur habite des frères, des pères, qui ont toute puis­sance sur des jeunes gens et jeunes filles, usurpent leur place, confisquent leurs biens, les empêchent d’aimer et de se gouverner. La tyrannie a aussi confisqué le pouvoir d’un vieux duc réfugié en exil avec ses derniers camarades. L’histoire est pleine de tentacules, et de charmes. Il y a “la Cour” où se trament les tur­pitudes, et “la forêt d’Arden” où les opprimés de tous styles trouvent un abri provisoire. Rien n’est réel, et tout est vrai. Quand Jacques le sinistre faisant rire ses camarades expatriés lance “le monde entier est un théâtre”, n’est-il pas au coeur de la réalité? Quand Rosalinde, vive et libre, déguisée en garçon, fait une cour effrénée à son amoureux Orlando qui dans cette forêt ne la reconnaît pas, est-elle moins vraie que la Rosalinde qui à la Cour s’effaçait dans son rôle d’or­pheline? Les personnages tous peints de couleurs vives jouent de la langue en virtuoses. Durée: 2 heures 20. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com. Egalement le lendemain mercredi 20 mars à 19h.
************

MERCREDI 20 MARS

  • Ciné goûter. Selkirk, le véritable Robin Crusoé à 14h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Le film d’animation de Walter Tournier. Selkirk, un jeune corsaire indiscipliné, navigue sur les mers du Sud à la recherche de trésors. A bord du navire L’Espérance commandé par le capitaine Bullock, Selkirk se met un jour l’équipage à dos. Le jeune pirate se retrouve alors abandonné sur une île déserte. Il découvre la vie en pleine nature et apprend à se débrouiller pour devenir un véritable Robinson Crusoé. A partir de 3 ans. Durée: 1 heure 15. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.23.20.01 et sur cinemarex.org.
  • Théâtre. As you like it à 19h à Tulle au Théâtre des Sept collines. Avec la compagnie Catherine Riboli. La comédie de Shakespeare a ici des facettes de légende. La noirceur habite des frères, des pères, qui ont toute puis­sance sur des jeunes gens et jeunes filles, usurpent leur place, confisquent leurs biens, les empêchent d’aimer et de se gouverner. La tyrannie a aussi confisqué le pouvoir d’un vieux duc réfugié en exil avec ses derniers camarades. L’histoire est pleine de tentacules, et de charmes. Il y a “la Cour” où se trament les tur­pitudes, et “la forêt d’Arden” où les opprimés de tous styles trouvent un abri provisoire. Rien n’est réel, et tout est vrai. Quand Jacques le sinistre faisant rire ses camarades expatriés lance “le monde entier est un théâtre”, n’est-il pas au coeur de la réalité? Durée: 2 heures 20. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.
  • Musiques actuelles. Rude boy story à 21h à Tulle aux cinéma Le Palace. En présence du réalisateur Kamir Meridja. Rude boy story est un documentaire sur le parcours musical atypique du groupe de reggae français Dub inc., une bande de potes qui construit sa route hors des sentiers battus, en prônant l’indépendance et l’autoproduction, loin des circuits médiatiques traditionnels. Le réalisateur, qui a suivi le groupe durant trois ans, a autoproduit un film qui met en lumière une aventure délicate et profondément humaine, celle qui permet à Dub inc. de préserver ce qui fait d’eux un groupe différent: leur liberté. Dub inc. est devenu sans conteste, le groupe le plus emblématique du reggae made in France. C’est avant tout par leurs concerts que ses musiciens et chanteurs se sont imposés depuis dix ans comme fer de lance de la scène française, en apportant un vent de fraîcheur incontesté. Tarifs: 5 et 4 euros. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

************

JEUDI 21 MARS

  • Apéro concert Cabaret à 18h30 à Brive à l’auditorium Francis Poulenc. Par les élèves de chant et de théâtre du conservatoire. Entrée libre. Infos et billetterie au conservatoire au 05.55.18.17.91.
  • Conférence. Je me sens bien dans mon assiette à 20h à Brive à l’immeuble consulaire, salle Escande. Une conférence animée par le docteur Patrick Bracco et organisée par le comité de la Corrèze de la Ligue contre le cancer. Entrée gratuite.
  • Soirée jam session cotton club à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. Une jam session Cotton club. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Théâtre. Histoire d’une mouette et du chat qui lui appris à voler à 14h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. En famille dès 6 ans. La très belle histoire de Luis Sepúlveda: une mouette avant de mourir confie la vie de son oeuf à un chat. Comment le matou va-t-il s’y prendre? Surtout, ne dévoilez rien aux enfants car ils vont découvrir seuls, en détectives avisés, toutes les dimensions du récit. Le comédien, Philippe Morand, mêle la candeur et l’ironie, anime de nombreux personnages à l’aide de marionnettes parfois très simples, mais toujours justes. Les échanges qui suivent le récit ré­vèlent l’intensité du parcours émotionnel que les enfants viennent de suivre, réagissant à tout, en particulier aux notions de mise à l’écart, de racisme, d’abandon, d’adoption… d’éducation. Durée: 1 heure. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com. Egalement vendredi 22 à 10h et à 19h ainsi que vendredi 29 à 14h30.
  • ComédieCouple en panne à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Xavier Matte. Avec Jérôme Jalabert, Lorenzo Salvaggio, Cécilia Zanin. “Yanis et Tessa sont mariés depuis 7 ans, ont deux enfants, une chienne, une tortue, et vont chaque année en vacances à la même plage. Usé par la routine et les disputes, le couple fait donc appel a un coach de l’amour, Nathan, aux méthodes aussi improbables qu’absurdes.
 Au travers de bilans d’incompétences, de tests savoureusement décalés, et d’hypnose indienne, vous serez les témoins privilégiés de séances drôles et subtiles et plongerez dans les coulisses de la vie, du rire, de l’émotion, mais aussi de la mauvaise foi et des règlements de comptes.” Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement vendredi 22 et samedi 23 mars et la semaine suivante jeudi 28, vendredi 29 et samedi 30 mars à 21h.
  • ThéâtreCandide à 21h à Sarlat au centre culturel, salle Paul Eluard. D’après Voltaire avec la compagnie Zéphiro théâtre. Cette pièce propose une scénographie épurée, l’utilisation de masques et une création musicale. Rafael Bianciotto, metteur en scène: “En ce début de 21e siècle, ce texte de Voltaire me frappe comme la foudre. Il a plus que jamais sa place dans notre époque pour dénoncer la vanité de la guerre, l’utopie d’un monde idéal et le totalitarisme politique et intellectuel. Avec une ironie mordante il nous ouvre les yeux sur l’intolérable de la condition humaine et dans le même temps sur tout ce qu’on trouve de plus rayonnant: l’habilité de l’homme à vivre dans son “meilleur des mondes” et sa quête touchante de la vérité. Ce conte philosophique invite à la réflexion sur la quête du bonheur et le sens de la vie.” Tout public. Durée: 1 heure 30. Tarifs de 22 à 10 euros. Placement assis numéroté. Infos au 05.53.31.09.49 et sur sarlat.fr.

************

VENDREDI 22 MARS

  • Ciné conférence. De Bangkok à Angkor, la civilisation khmère à 15h à Brive au cinéma Rex, bd Kœnig. Un film de Robert Séguy. A l’époque de notre Moyen-Âge s’est épanouie en Asie du Sud-Est la brillante civilisation khmère. Les principaux sites qui témoignent de cette grande civilisation se trouvent à l’est de la Thaïlande et bien sur au Cambodge. Durée: 2 heures. Tarifs: 5 euros. Infos au 05.55.17.84.76 et sur utatel.com.
  • Théâtre. Je recycle mes rêves à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Avec le Théâtre du Cri. Le sixième spectacle en solo de Robert Birou. Je recycle mes rêves 
ou les mille et une vies du buveur solitaire, “c’est l’histoire d’un mec qui espérait gagner le droit de vivre encore un peu en racontant des histoires à mourir de rire. Histoire autobiographique. Et souvent imaginaire; sinon, aucune chance d’approcher la vérité. La vérité en question se niche dans les arcanes de nos subconscients et de nos inconscients. Elle n’est pas bêtement suspendue aux basques de la réalité! Toutes sortes de vies possibles envahissent, comme des herbes folles agitées par le vent, le terrain vague de son imaginaire… et se noient peutêtre au fond d’un verre. Bref, l’histoire d’un mec qui, parmi les éclats de rire, court plusieurs rêves à la fois.” Durée: 1 heure 15. Tarifs: 8 et 5 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr. Egalement dimanche 24 mars à 18h.
  • Vidéo libre. Malte, l’archipel méconnu à 20h30 à Brive au centre culturel, avenue Jean-Jaurès. Un film de Pierre Leymarie qui a parcouru Malte à la confluence de l’Europe et de l’Afrique, de l’est et de l’ouest de la Méditerranée. Paysages vertigineux, villes et ports typiques, l’archipel de Malte mérite la découverte. Durée: 1 heure 15. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51.
  • ThéâtreHistoire d’une mouette et du chat qui lui appris à voler à 10h et à 19h à Tulle au Théâtre des Sept collines. En famille dès 6 ans. L’histoire est de Luis Sepúlveda: une mouette avant de mourir confie la vie de son oeuf à un chat. Comment le matou va-t-il s’y prendre? Surtout, ne dévoilez rien aux enfants car ils vont découvrir seuls, en détectives avisés, toutes les dimensions du récit. Le comédien, Philippe Morand, mêle la candeur et l’ironie, anime de nombreux personnages à l’aide de marionnettes parfois très simples, mais toujours justes. Les échanges qui suivent le récit ré­vèlent l’intensité du parcours émotionnel que les enfants viennent de suivre, réagissant à tout, en particulier aux notions de mise à l’écart, de racisme, d’abandon, d’adoption… d’éducation. Durée: 1 heure. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com. Egalement vendredi 29 mars à 14h30.
  • Musiques actuelles. Milkymee à 21h à Tulle au Lovy. Milkymee est une jeune artiste indie-folk-rock.

 Cependant au delà d’un certain genre où le paysage semble se contenter de lisser une agréable image dite “féminine”, Milkymee nous emmène dans un univers plus subtil: celui de ses origines venant du punk rock, des riot girls, des années 90.

 Avec une voix toute particulière, et un charisme d’exception, elle raconte ses propres expériences où se mêlent grâce, mélodies mélancoliques et vaporeuses, parfois sombres et bien souvent intimement énervées. Entrée libre. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.
  • ThéâtreLe retour à Ithaque à 20h30 à Terrasson-Lavilledieu, au centre culturel L’Imagiscène. D’après l’Odyssée d’Homère avec la compagnie RL. Ulysse, roi d’Ithaque, de retour de la guerre de Troie, débarque après vingt ans d’absence sur son île natale. Avec une idée fixe: récupérer son pouvoir, ses biens, son territoire, ses prérogatives, et châtier les “prétendants” qui ont l’audace de le croire mort et l’espoir de lui succéder auprès de sa femme Pénélope. Pour franchir l’enceinte de son manoir sans risquer d’être reconnu, Ulysse l’avisé se travestit en vieux mendiant. En dehors de son fils Télémaque, de qui il s’est fait connaître, nul ne sait qui se cache sous ses haillons. Pas même Eumée, le porcher fidèle, qui lui a généreusement offert l’hospitalité. Le jour de l’action est arrivé. Pour préparer le terrain, Télémaque, précédant son père, se rend au manoir royal où l’attend Pénélope… Le texte d’Homère est pris en charge par trois acteurs, narrateurs. Trois comédiens, comme une famille, Ulysse, Pénélope, Télémaque, passent du récit au jeu, et donnent vie au passage à tous les autres protagonistes de cette aventure. Tout public. Durée: 1 heure 15. Tarifs: 10 et 6 euros, possibilité de tarifs famille. Infos au 05.53.50.13.80 et sur centre-culturel-terrasson.fr.
  • ComédieCouple en panne à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Xavier Matte. Avec Jérôme Jalabert, Lorenzo Salvaggio, Cécilia Zanin. “Yanis et Tessa sont mariés depuis 7 ans, ont deux enfants, une chienne, une tortue, et vont chaque année en vacances à la même plage. Usé par la routine et les disputes, le couple fait donc appel a un coach de l’amour, Nathan, aux méthodes aussi improbables qu’absurdes.
 Au travers de bilans d’incompétences, de tests savoureusement décalés, et d’hypnose indienne, vous serez les témoins privilégiés de séances drôles et subtiles et plongerez dans les coulisses de la vie, du rire, de l’émotion, mais aussi de la mauvaise foi et des règlements de comptes.” Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement samedi 23 mars et la semaine suivante jeudi 28, vendredi 29 et samedi 30 mars à 21h.
  • Théâtre. Le Russe sans douleur à 21h à La Chélidoine à Lestrade, Saint-Angel. De Anton Kouznetsov, Laurent Lejop, Philip Suberbie. Mise en scène Anton Kouznetsov. Une production de la compagnie Théâtre Dom et Théâtre de l’Union, centre dramatique national du Limousin. C’est l’histoire d’un garçon russe qui naît dans une ville fermée, “secret défense” sur la Volga. Nous sommes dans les années 70, époque Brejnev. Le garçon découvre le monde et la France par la lecture, son seul moyen de voyager. Dix ans plus tard, années 80, époque Gorbatchev. C’est la perestroïka, le monde imaginaire enfin accessible. Grâce au théâtre et à l’amour, le garçon découvre enfin la France, ses odeurs, ses couleurs et sa langue. Et dans le regard des autres, il se découvre “Russe”. C’est un voyage à double sens. En approchant le monde rêvé, on se retrouve soi-même, on comprend d’où on vient. Et si ce qu’on avait quitté était aussi un monde rêvé… Pour les autres. Pour les “Français”. Le russe sans douleur est une méthode qui existe et en même temps qui n’existe pas. C’est la méthode d’apprentissage des différences. Durée: 1 heure 30. Tarifs: 15 et 11 euros. Infos au 05.55.72.55.84 et sur lachelidoine.fr. Egalement le lendemain samedi 23 mars.
************

SAMEDI 23 MARS

  • Concert. Le carnaval des animaux à 16h à Brive à l’auditorium Francis Poulenc. Les élèves des différentes classes du conservatoire présentent l’œuvre de Camille Saint-Saens. Cette grande fantaisie zoologique est constituée d’une suite de 14 pièces musicales aux nombreux passages humoristiques qui donnent aussi dans la caricature. Saint-Saens composa cette œuvre en 1886 au cours de ses vacances dans un petit village autrichien. Son but était de faire rire, sans tomber dans la puérilité, ce qui lui fut reproché, car on le considérait comme un compositeur sérieux. Le compositeur en avait interdit l’exécution publique de son vivant. Entrée gratuite. Infos et billetterie au conservatoire au 05.55.18.17.89.
  • Soirée worl music Corto Maltesse à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Arts du cirque. Pour le meilleur et pour le pire à 20h30 à Boulazac en Dordogne (sous chapiteau). Un spectacle tout public à partir de 6 ans présenté par l’Agora, le pôle national des arts du cirque de Boulazac. Avec le cirque Aïtal. Une histoire pleine de tendresse et d’émotion à ne pas manquer. Sur la piste de terre, au rythme de l’autoradio et au volant d’une véri­table et roulante Simca 1000 rouge pompier, Victor et Kati, plus amoureux que jamais, se disent tout: leur vie itinérante en caravane, sur la route, de spectacle en spectacle, la place de leur intimité dans cette vie de saltimbanque… Comme si pour ce jeune couple d’acrobates le plus en vue de sa génération, le temps était venu de faire un premier bilan à l’issue du succès mondial de leur précédent spectacle La piste là. Ils se racontent mais à la manière des gens de cirque. Ici les pirouettes et contorsions tiennent lieu de paroles. Entre porté acrobatique, voltige aérienne, perche en équi­libre et jeu icarien, le cirque de ces deux-là, colosse ombrageux du midi toulousain et lutine blonde de Finlande, est de ceux qui restent longtemps en mémoire. Un road-movie circassien vif, impression­nant, joueur et attachant. Durée: 1 heure. Tarifs: de 16 à 7 euros. Possibilité d’un départ en bus à 18h45 de Tulle avec le Théâtre des sept collines. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

  • ComédieCouple en panne à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Xavier Matte. Avec Jérôme Jalabert, Lorenzo Salvaggio, Cécilia Zanin. “Yanis et Tessa sont mariés depuis 7 ans, ont deux enfants, une chienne, une tortue, et vont chaque année en vacances à la même plage. Usé par la routine et les disputes, le couple fait donc appel a un coach de l’amour, Nathan, aux méthodes aussi improbables qu’absurdes.
 Au travers de bilans d’incompétences, de tests savoureusement décalés, et d’hypnose indienne, vous serez les témoins privilégiés de séances drôles et subtiles et plongerez dans les coulisses de la vie, du rire, de l’émotion, mais aussi de la mauvaise foi et des règlements de comptes.” Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement la semaine suivante jeudi 28, vendredi 29 et samedi 30 mars à 21h
  • ThéâtreLe Russe sans douleur à 21h à La Chélidoine à Lestrade, Saint-Angel. De Anton Kouznetsov, Laurent Lejop, Philip Suberbie. Mise en scène Anton Kouznetsov. Une production de la compagnie Théâtre Dom et Théâtre de l’Union, centre dramatique national du Limousin. C’est l’histoire d’un garçon russe qui naît dans une ville fermée, “secret défense” sur la Volga. Nous sommes dans les années 70, époque Brejnev. Le garçon découvre le monde et la France par la lecture, son seul moyen de voyager. Dix ans plus tard, années 80, époque Gorbatchev. C’est la perestroïka, le monde imaginaire enfin accessible. Grâce au théâtre et à l’amour, le garçon découvre enfin la France, ses odeurs, ses couleurs et sa langue. Et dans le regard des autres, il se découvre “Russe”. C’est un voyage à double sens. En approchant le monde rêvé, on se retrouve soi-même, on comprend d’où on vient. Et si ce qu’on avait quitté était aussi un monde rêvé… Le russe sans douleur est une méthode d’apprentissage des différences. Durée: 1 heure 30. Tarifs: 15 et 11 euros. Infos au 05.55.72.55.84 et sur lachelidoine.fr.

************

DIMANCHE 24 MARS

  • VTT et marche. Brive-Roca à 8h, départ du gymnase Rollinat. C’est la 17e édition de la randonnée VTT qui se double autour de Rocamadour de circuits de randonnées pédestres. Une édition toujours organisée par le Vélocio gaillard et qui part exceptionnellement du gymnase Rollinat et non pas de la Guierle, la salle Brassens bénéficiant de travaux de rénovation. La permanence de départ sera assurée à partir de 7h. Pour les plus aguerris, la Brive-Roca propose 80km VTT. La petite Roca, la moitié, avec un départ à 9h30 de Martel (possibilité de s’inscrire sur place à 9h). Pour les marcheurs, des circuits de 10, 20 et 30 km sur des sentiers balisés partent de l’esplanade du château de l’Hospitalet à partir de 8h. Engagements: 15 euros la Brive-Roca, 10 euros la Petite Roca, 5 euros pour les marcheurs; des tarifs avec supplément après le 20 mars. Infos au 06.41.84.30.51 et sur c.v.g.free.fr. 
  • Semi-marathon de Tulle à 10h. Une 22e édition organisée par le Tulle AC sur 21,1km. Hadj Bennouar de l’AS Saint-Junien a remporté l’épreuve les deux dernières années consécutives (en 1h12’12” en 2012). Epreuve à label bénéficiant d’un parcours rapide en campagne, le semi est chaque année qualificatif pour les championnats de France. Il est ouvert aux coureurs licenciés ou non licenciés à partir des catégories juniors. Parcours et bulletin d’inscription sur le site du club. Engagement: 12 euros avant le 23 mars, 15 euros sur place. Inscription possible en ligne sur le site jorganize.fr. Infos auprès de Patrick Perrier au 06.82.97.36.36.
  • ThéâtreJe recycle mes rêves ou les mille et une vies du buveur solitaire à 18h à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Avec le Théâtre du Cri. Le sixième spectacle en solo de Robert Birou. “C’est l’histoire d’un mec qui espérait gagner le droit de vivre encore un peu en racontant des histoires à mourir de rire. Histoire autobiographique. Et souvent imaginaire; sinon, aucune chance d’approcher la vérité. La vérité en question se niche dans les arcanes de nos subconscients et de nos inconscients. Elle n’est pas bêtement suspendue aux basques de la réalité! Toutes sortes de vies possibles envahissent, comme des herbes folles agitées par le vent, le terrain vague de son imaginaire… et se noient peutêtre au fond d’un verre. Bref, l’histoire d’un mec qui, parmi les éclats de rire, court plusieurs rêves à la fois.” Durée: 1 heure 15. Tarifs: 8 et 5 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr.

************

LES EXPOS A VOIR

  • Féola à Brive au musée Labenche, dans la salle d’exposition temporaire. Charles Féola est un artiste doublé d’une personnalité hors du commun. Ou peut être est-ce l’inverse? Né en Algérie, pris dans la tourmente de la Seconde guerre mondiale, il gagne Paris, rejoint la butte Montmartre, cœur artistique de la capitale depuis un demi-siècle. Nous sommes en 1943 et Charles Féola découvre les rues d’un quartier qu’il représentera dans ses moindres recoins. S’y ajouteront les bords de la Dordogne qui traverse Argentat, autre terre d’adoption, découverte en 1946 au hasard d’une fugue improvisée. Charles Féola va ainsi voyager entre le faubourg maintes fois représenté par Utrillo, son maître à la fin de la guerre, et les méandres de la vallée de la Dordogne. La peinture de paysage, rural ou urbain, reste au centre de ses préoccupations. Par son travail de la matière, brossée, déposée par touches ou en aplat, il recrée l’espace et sa profondeur. Sa peinture est vivante, elle vibre, lumineuse et mouvementée. Les couleurs se mêlent et les tons s’entrechoquent. L’originalité d’une peinture témoigne d’une démarche artistique atypique, au carrefour d’un 20e siècle en pleine mutation. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h30 à 12h et de 13h30 à 18h. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.79. Jusqu’au 15 avril.
  • La femme, un corps à Brive au théâtre municipal. Dans le cadre du mois de la femme proposé par Les Treize arches. Une carte blanche à Laet, jeune artiste peintre qui vit et travaille à Brive, et qui ne peint que des corps de femmes. “Ma formation, je l’ai faite sur “la route”. J’ai voyagé et exposé dans la rue, pour être confrontée directement à ceux que la peinture concerne et touche, “les gens”.
  Mon thème privilégié a toujours été la femme, sûrement parce que je pense qu’elle a beaucoup de choses à dire et qu’elle n’en dit pas assez.” L’exposition est ouverte de 13h à 18h et 1h avant les représentations
. Entrée libre. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Jusqu’au vendredi 29 mars.
  • La matière et le rêve à Brive au centre socioculturel municipal Jacques Cartier. Des sculptures de Gérard Collas. Trajectoires d’objets. Des objets jetés, délaissés, modestes et détournés par l’artiste. Une récupération qui se fait recyclage et démarche artistique mirobolante. Ses œuvres voguent dans l’univers de l’enfance et l’onirisme. Les assemblages extraordinaires faits de bric et de broc, colorés, sont étonnants. Leur côté fantastique emmène le public vers des horizons inattendus. Ils pointent le cap pour retrouver ou entretenir sa capacité à l’émerveillement. A noter, dans le cadre de la semaine du développement durable (du 1er au 7 avril), Gérard Collas animera un atelier d’enfants du centre et sera présent à partir de 17h30 pour une rencontre tout public mercredi 3 avril.  Entrée libre et gratuite. Ouvert du lundi au vendredi, de 8h à 12h et de 13h30 à 19h. Infos au 05.55.86.34.60. Jusqu’au 5 avril.
  • Les Asphodèles à Brive, à la chapelle de la Providence. Une exposition éphémère, samedi 23 et dimanche 24 mars, comme ses compositions florales. Cette année, l’association les Asphodèles a pris pour thème les feuilles et fête également ses 25 ans. Ouvert damedi de 9h à 19h et dimanche de 10h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.92.02.43.
  • Les Peintres du pays de Brive à la chapelle Saint-Libéral. Une vingtaine d’artistes de l’association présentent plus de 80 œuvres. Huile, pastel, acrylique, aquarelle ou techniques mixtes, mêlent leurs sensibilités. Entrée gratuite. Tous les jours sauf lundi de 10h à 18h et dimanche de 15h à 18h. Jusqu’au 7 avril.

  • Aquarelles de Fernando Concha Farias à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean Jaurès. A l’occasion du Festival Cinélatino au cinéma Rex, le Centre culturel de Brive expose des œuvres du peintre chilien Fernando Concha FariasNé à Viña del Mar en 1953, Fernando Concha a acquis grâce à sa persévérance et à son originalité notoriété et prestige. Cet artiste au talent indéniable s’est principalement consacré à développer une technique de peinture à l’huile sur des paysages urbains et marins. Ses oeuvres, inspirées surtout de la ville de Valparaiso haut lieu touristique au Chili, mettent en avant l’harmonie des couleurs et les contrastes de la lumière naturelle. Visible dans le hall de 9h à 12h et de 14h à19h sauf le dimanche. Entrée libre. Infos au  05.55.74.20.51 poste 32 et sur  centreculturelbrive.org. Jusqu’au 29 mars.
  • L’internement en Limousin (1940-1944) à Brive au centre Edmond Michelet. Destinés à l’origine à regrouper les étrangers “indésirables”, les camps d’internement qui furent construits en France à partir de 1939 servirent, sous l’Occupation, à la politique d’exclusion et de collaboration du régime de Vichy. De nombreux “politiques” y furent internés, ainsi que des milliers de Juifs étrangers voués par les nazis à la déportation et à l’extermination. Trois camps furent ouverts pour le Limousin à partir de 1940, tous situés à proximité de Limoges, à Saint-Germain-les-Belles, Nexon et Saint-Paul-d’Eyjeaux. L’exposition raconte l’histoire de ces camps disparus, et le destin de ceux qui y sont passés. Grâce à des dessins originaux réalisés par un détenu de Nexon, ce sont également le quotidien du camp et les visages des internés qui sont donnés à voir. Cette exposition est réalisée par l’AFMD et l’ADIRP de la Haute-Vienne. Entrée libre. Ouvert du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08. Jusqu’au 20 avril.
  • La chasse de Saint-Pierre au musée du cloître de Tulle. Un chef d’œuvre de l’art médiéval. La châsse de la crucifixion est un reliquaire en émail champlevé entre dans les collections du musée qui propose de découvrir de témoignage exceptionnel de l’émaillerie limousine du 13e siècle. Cette châsse, classée Monument historique en 1891, se trouvait dans l’église Saint-Pierre au moment de son classement. La propriété en fut attribuée à la Ville de Tulle. Longtemps conservée par le presbytère, elle n’a jamais rejoint les collections du musée du cloître. Elle avait été mise à l’abri dans un coffre à la banque de France puis vers 1995, déposée provisoirement au musée des Beaux-arts de Limoges par les Monuments historiques. Cette pièce exceptionnelle a été restituée à Tulle le 3 juillet dernier. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’en avril 2013.

  • Gaston Vuillier, territoires revisités au musée du cloître de Tulle, premier étage. Gaston Vuillier est un artiste majeur du territoire de la Corrèze dont le musée du Cloître possède un ensemble de dessins illustrant les croyances et coutumes populaires du monde paysan. Né à Perpignan en 1845 et décédé à Gimel en 1915, cet artiste dessinateur, voyageur et ethnographe, a travaillé pour les grandes revues illustrées du 19e siècle, en particulier Le Tour du monde. A partir de 1892, il trouve son port d’attache en Limousin, à Gimel. Fasciné par la beauté des paysages de ce lieu, il lutta farouchement en faveur de la sauvegarde et de la protection du site des cascades. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’en septembre 2013.
  • Op art. Victor Vasarely à Sarran au musée Jacques Chirac. Les œuvres présentées sont issues d’un portfolio imprimé en trente exemplaires par les éditions Esselier en 1969. Il a été offert à Jacques Chirac, alors premier ministre, lors de l’inauguration de la fondation Vasarely à Aix-en-Provence. Les œuvres illustrent le Discours sur la Méthode pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences du philosophe Descartes. Projection d’un documentaire sur Victor Vasarely et l’art optique à l’auditorium du musée. Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Tarifs: 4 à 2,50 euros. Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentjchirac.fr. Jusqu’au 31 mai 2013.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire