L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

LUNDI 4 MARS

  • Connaissances du monde. Ma Toscane secrète à 14h30 et 20h à Brive au cinéma CGR. Une ciné conférence de Maximilien Dauber  qui vous emmène par campagnes et jardins au coeur de l’Art et des Renaissances. Lucques, Pise, Sienne en toute intimité. L’art du bien vivre, du bien boire, du vrai manger. Coins reculés, monastères oubliés et traditions rurales retrouvées. A l’ombre des vignes, cyprès et oliviers d’une Toscane préservée. Les marais sauvages de la Marenne, une approche écologique de la Toscane ignorée. Des jardins secrets de plaisance, d’art et de repos à fréquenter. Florence, la Ville fleur… Durée: 1 heure 30. Tarifs: 8 et 7 euros. Infos au 0892.688.588 et sur cgrcinemas.fr/brive.
  • Théâtre marionnettes. Les mains de Camille à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Une création de la compagnie Les anges au plafond. Plier le papier, le couper, le froisser, lui donner une forme ébauchée puis la lâcher, détruire le personnage à peine apparu, prêter son corps à cette moitié de chiffe et lui obéir… Les artistes des Anges au plafond font avec leurs mains des merveilles et racontent cette fois l’histoire scandaleuse et terrible de Camille Claudel. Elle enfreint les règles de l’époque, toutes: la tutelle impo­sée aux femmes, la liberté réservée aux créateurs pas aux créatrices, l’amour inter­dit hors du mariage, le rejet de l’enfant par avortement, la réserve et la bienséance! Sa famille finit par l’enfermer pour 30 chez les fous, jusqu’à ce qu’elle y meure. Les artistes parlent avec leurs mains, leurs voix, avec le violoncelle et leurs sculptures fragiles, de subversion et de scan­dale, de création et de censure, dans tous les registres de la connaissance et de l’émotion. Un très beau spectacle. Durée: 1 heure 20. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com. Egalement mardi 5 mars à 14h30 et 20h30 et mercredi 6 mars à 19h.

************

MARDI 5 MARS

  • Musique. Quatuor Béla Black Angels à 20h30 à Brive au théâtre municipal. Black Angels est probablement le seul quatuor à avoir été inspiré par la guerre du Viêt-Nam, l’œuvre ma^tresse de Georges Crumb. L’œuvre dresse le portrait d’un voyage de l’âme: le départ (perte de la grâce), l’absence (l’annihilation spirituelle) et le retour (la rédemption). Quatuor Béla: “Autour de cette pièce, nous avons voulu tisser un concert qui respecte ce parcours de l’âme, émergeant de l’infiniment petit, du cloisonnement, du fourmillement pour s’envoler vers l’espace, le vide… et la sérénité?” Cette pièce angulaire de l’écriture pour quatuor à cordes au 20e siècle, est un véritable parcours initiatique de l’ombre vers la lumière. “Au début, sont jouées des musiques souterraines, microscopiques, travaillant le son à bras le corps, semblant échapper à la main de l’homme, comme venant d’un monde nouvellement créé. En deuxième partie, à l’inverse, les pièces sont aérées, célestes, illuminées, éventuellement mystiques, et pétries d’humanité.” Au programme : John Oswald Spectre pour quatuor et bande, György Ligetti quatuor n°2, 3e, 4e, 5e mvt, George Crumb Black Angels, Mats Edèn quatuor n°1, 3e mouvement, Erkki-Sven Tüür quatuor n°1, 1er mouvement, Benjamin Britten quatuor n°1, 1er mouvement. Durée: 1 heure. Tarifs: 18 à 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • Théâtre marionnettes. Les mains de Camille à 14h30 et 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Une création de la compagnie Les anges au plafond. Plier le papier, le couper, le froisser, lui donner une forme ébauchée puis la lâcher, détruire le personnage à peine apparu, prêter son corps à cette moitié de chiffe et lui obéir… Les artistes des Anges au plafond racontent cette fois l’histoire terrible de Camille Claudel qui a enfreint les règles de l’époque, toutes: la tutelle impo­sée aux femmes, la liberté réservée aux créateurs pas aux créatrices, l’amour inter­dit hors du mariage, le rejet de l’enfant par avortement, la réserve et la bienséance! Sa famille finit par l’enfermer pour 30 chez les fous, jusqu’à ce qu’elle y meure. L’histoire débute justement par cet “enlèvement” en plein atelier qui va la soustraire du monde. Les artistes parlent avec leurs mains, leurs voix, avec le violoncelle et leurs sculptures fragiles, de subversion et de scan­dale, de création et de censure, dans tous les registres de la connaissance et de l’émotion. Un très beau spectacle. Durée: 1 heure 20. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com. Egalement mercredi 6 mars à 19h.
  • Musiques actuelles. Les Frères Casquette à 19h à Tulle aux Lendemains qui chantent. Du hip-hop pour les mômes. Les Frères Casquette c’est du hip-hop, du rap pour les mômes. Pour les papas/mamans aussi. L’occasion de sourire, se souvenir, s’identifier aux frangins dans leurs aventures vécues tout au long d’une année scolaire. Le spectacle est entrecoupé de dialogues, de jeux de rimes et d’interludes musicaux, grâce à la présence d’un multi instrumentiste. Les Frères Casquette rappent, slament, blaguent, se chamaillent et se déguisent. Ils font participer les petits (et les plus grands) auditeurs pour leur faire vivre un moment drôle, décalé et festif. L’intérêt de ce concert est de faire découvrir ou redécouvrir une musique qui se veut accessible et en l’occurrence adaptée à l’univers des enfants. Car le rap est avant tout un travail d’écriture et de vocabulaire. Le texte se pose en véritable outil de narration, avec son rythme, ses rimes et ses sonorités. Tarif unique: 5 euros. Réservation conseillée. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

************

MERCREDI 6 MARS

  • Ciné goûter. So british! à 14h à Brive au cinéma Rex, bd. Kœnig. Un programme d’animation aussi sympathique qu’incohérent.Les six courts-métrages musicaux (dès 2 ans) réunis dans ce programme ont en commun d’avoir été produits par Halas & Batchelor, studio d’animation britannique auquel on doit, entre autres, La Ferme des animaux (récemment ressorti en salles en France). Et d’accorder une place importante à la musique. L styles des films sont très différents, parti pris qui donne une idée de la créativité de ce studio. Durée: 40 min. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.23.20.01 et sur cinemarex.org. 
  • Conférence. Figures utopiques de la ville au 20e siècle à 18h30 à Brive au lycée d’Arsonval. Avec l’Alliance française. Fantaisie imaginaire, contrepoint de la vie réelle, projet de transformation sociale, la ville utopique cristallise les espoirs d’un ailleurs ou d’un autre temps, indissociable de la réalité. Une conférence animée par Patrice Rosenberg, agrégé de philosophie et professeur de philosophie et d’histoire des arts au lycée d’Arsonval. Tarifs: 5 euros. Infos au 05.55.24.46.53.
  • Soirée jazz avec Marjolaine Paitel à Brive au lounge bar Le Dix Neuf Cent, 14 boulevard Puyblanc. Infos au 05.55.74.18.64.
  • Théâtre marionnettes. Les mains de Camille à 19h à Tulle au Théâtre des Sept collines. Une création de la compagnie Les anges au plafond. Plier le papier, le couper, le froisser, lui donner une forme ébauchée puis la lâcher, détruire le personnage à peine apparu, prêter son corps à cette moitié de chiffe et lui obéir… Les artistes des Anges au plafond font racontent cette fois l’histoire scandaleuse et terrible de Camille Claudel. Elle enfreint les règles de l’époque, toutes: la tutelle impo­sée aux femmes, la liberté réservée aux créateurs pas aux créatrices, l’amour inter­dit hors du mariage, le rejet de l’enfant par avortement, la réserve et la bienséance! Sa famille finit par l’enfermer pour 30 chez les fous, jusqu’à ce qu’elle y meure. Les artistes parlent avec leurs mains, leurs voix, avec le violoncelle et leurs sculptures fragiles, de subversion et de scan­dale, de création et de censure, dans tous les registres de la connaissance et de l’émotion. Un très beau spectacle. Durée: 1 heure 20. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

************

JEUDI 7 MARS

  • Soirée bœuf ambiance jazz club à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar et les Brivoiseries. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Théâtre et débat. Rose pour les filles et bleu pour les garçons à 20h30 à Tulle salle Latreille. A la veille de la journée de la femme, l’association Femmes élues de Corrèze organise une représentation théâtrale suivie d’un débat sur l’éducation sexiste. Avec la compagnie Confidences. Une pièce de et avec Rosa Ruiz, Enrique Fiestas, les deux comédiens interprètent tous les personnages de la pièce. Mise en scène par Philippe Calmon. En deux mots, c’est l’histoire d’une famille d’émigrants espagnols arrivés en France au cours des années 60, apportant avec eux leurs coutumes et leurs traditions. Sur un ton de comédie, entre réalisme et bouffonnerie, la pièce aborde des sujets graves, comme l’immigration, l’éducation sexiste et l’homophobie. Pour adultes et adolescents (à partir de 14 ans). Durée de la pièce: 75 minutes. Tarifs: 12 et 8 euros. Infos et réservations au 06.72.98.26.52 ou 06.70.47.44.39.
  • ComédieLe démon de midi à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Michèle Bernier avec Pauline Cartoon. “Vers la quarantaine le mâle humain a coutume de quitter son épouse usagée pour aller cavaler dans des pâturages plus verts… L’héroïne plaquée par son prince charmant se pose des questions rétroactives sur son attitude en général et sa cellulite en particulier, découvre que tout le monde savait sauf elle, écoute les conseils vaseux des copines, tente de renouer avec d’anciens jules catastrophiques et en teste des tout neufs au rayon bricolage de Leroy Merlin. 
Elle se regonfle au Petlaform, picole un peu, sanglote beaucoup. Bref ,elle gère et elle survit! Franchise désarmante, humour vache et tendre, mais on devine tant de détresse que ce spectacle touchera finalement tous ceux qui, un jour ou l’autre, se sont cassé les dents sur cette chose exaltante qu’on appelle l’amour.” Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement  vendredi 8 et samedi 9 mars et la semaine prochaine les jeudi 14, vendredi 15 et samedi 16 mars.

************

VENDREDI 8 MARS

  • Braderie de la solidarité de 9h à 12h et de 14h à 17h à Brive au Secours populaire, 1 rue de Broglie. Bric à brac, livres, jouets, vaisselle, meuble, vestiaire adulte, enfant, puériculture… des objets à petits prix pour financer les actions de solidarité menées en 2013 par le Secours populaire. Entrée libre et gratuite. Egalement le lendemain samedi 9 mars de 9h à 12h. 
  • ConférenceLa grande guerre vue à travers une région de l’arrière à 15h à Brive au cinéma Rex. Avec l’UTATEL (Université de tous les âges et du temps libre de Brive et sa région). Comment une région profondément rurale, le Limousin, a-t-elle vécu, à l’arrière, les 1.561 jours de conflit de la “Der des ders”. Une conférence animée par Jean-Michel Valade. Durée: 2 heures. Tarifs: 5 euros. Infos au 05.55.17.84.76. et sur utatel.com.
  • Musique. Sandra Nkaké. Nothing for grandet à 20h30 à Brive au théâtre municipal. Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes  et du mois de la femme proposé comme l’an dernier par les Treize arches. Sandra Nkaké résiste à toutes les étiquettes. En rockeuse douce, prêtresse funk ou amoureuse de Brassens, elle est toujours lumineuse. Entre énergie soul, feeling pop rock et BO fictive, celle qui a été nommée aux Victoires du jazz 2012 catégorie Révélation de l’année, conte dans Nothing for granted des destins croisés, individuels ou collectifs, tous en proie à des choix existentiels. “L’album est né de l’envie de porter mon attention sur des petites scènes de tous les jours qui font la poésie de la Vie et qui bout à bout forment la grande histoire.” Durée: 1 heure. Tarifs: 18 euros, en réduit 8 et 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • Théâtre. L’enfant de la haute mer à 19h à Tulle au Théâtre des Sept collines. Une création 2013 du Théâtre de la Nuit. D’après la nouvelle de Jules Supervielle. En famille dès 6 ans. L’enfant de la haute mer vit seule dans une ville étrange, flottante et liquide, au milieu des océans. Dans ce monde surnaturel, où le temps est immuable, où chacun des gestes quotidiens se répète à l’infini, la fillette cherche à percer le mystère de son destin solitaire et rêve de ce qui la relie au monde. Touchée par les appels de l’enfant perdue au milieu des océans, Aurélie Morin, marionnettiste, danseuse, plasti­cienne, et artisane d’univers sensibles, invente l’écrin où révéler son histoire étrange. Au creux d’une scène ronde, voiles, transparence de verre et de brume d’eau vont composer les écrans où ombres et marionnettes se dévoilent, au gré des apparitions et disparitions d’un bateau-lumière. Deux interprètes, acteurs marionnettistes autant que dan­seurs, et un mécanicien-magicien impriment leur rythme à ce récit. Durée: 50 min. Tarifs de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.
  • Soirée Mieux manger à 20h à Cosnac, salle polyvalente. Qu’y a-t-il vraiment dans nos assiettes? Le sujet est toujours plus d’actualité. Dans le cadre du projet: Mieux manger à Cosnac, l’Agglo de Brive propose une animation sur le bio suivie de la projection du documentaire Le monde selon Monsanto de Marie Monique Robin. L’auteur a mené une enquête pendant 3 ans sur trois continents. Implantée dans quarante-six pays, Monsanto est devenue le leader mondial des OGM, mais aussi l’une des entreprises les plus controversées de l’histoire industrielle avec la production de PCB (pyralène), d’herbicides dévastateurs (comme l’agent orange pendant la guerre du Viêt-nam) ou d’hormones de croissance bovine et laitière (interdites en Europe). Entrée libre.
  • Concert de jazz à 20h30 à Malemort à l’espace culturel le Majestic. Avec le groupe de jazz Ouest.
  • ComédieLe démon de midi à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Michèle Bernier avec Pauline Cartoon. “Vers la quarantaine le mâle humain a coutume de quitter son épouse usagée pour aller cavaler dans des pâturages plus verts… L’héroïne plaquée par son prince charmant se pose des questions rétroactives sur son attitude en général et sa cellulite en particulier, découvre que tout le monde savait sauf elle, écoute les conseils vaseux des copines, tente de renouer avec d’anciens jules catastrophiques et en teste des tout neufs au rayon bricolage de Leroy Merlin. 
Elle se regonfle au Petlaform, picole un peu, sanglote beaucoup. Bref ,elle gère et elle survit!” Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement samedi 9 mars et la semaine prochaine les jeudi 14, vendredi 15 et samedi 16 mars.
  • Concert. Leonora Armellini à 20h30 à Limoges au centre Jean-Gagnant. Dans le cadre de la saison de la fondation La Borie. Un programme tout Chopin par celle qui remporta haut la main en 2010 le prix du public au célébrissime Concours Chopin de Varsovie. Diplômée à seulement 17 ans de l’Académie Sainte Cécile de Rome avec les félicitations du jury, Leonora Armellini donne déjà de nombreux concerts à travers le monde. Son sens du phrasé, son lyrisme et sa personnalité conviennent parfaitement à la musique de Chopin pour une immersion totale dans le romantisme le plus pur. Au programme : 2 Nocturnes op. 48
, Sonata n. 3, 
Polonaise Fantaisie op. 61
, Ballade n. 3 op. 47, 
Scherzo op. 54 n. 4, Polonaise op. 53. A l’issue rencontre avec l’artiste. Tarifs: 19, 15 et 5 euros. Infos au 05.55.31.84.84 et sur le site fondationlaborie.com.
************

SAMEDI 9 MARS

  • Braderie de la solidarité de 9h à 12h à Brive au Secours populaire, 1 rue de Broglie. Bric à brac, livres, jouets, vaisselle, meuble, vestiaire adulte, enfant, puériculture… des objets à petits prix pour financer les actions de solidarité menées en 2013 par le Secours populaire. Entrée libre et gratuite.
  • Dédicace. Jean-Paul Malaval et Gérard Georges à 14h à Brive à Cultura, zone Ouest. Deux auteurs des éditions Calmann-Levy viennent rencontrer leurs lecteurs. Jean-Paul Malaval est l’auteur d’une œuvre importante qui l’a imposé comme l’un des principaux romanciers contemporains de la France des campagnes. Né à Brive, il est aujourd’hui maire d’un village de Corrèze. Son dernier ouvrage paru: le tome 2 de La Villa des Térébinthes. Gérard Georges, journaliste de radio, ancien professeur de lettres puis principal de collège, est l’auteur de plus d’une vingtaine de livres. Son roman Une terre pour demain a été traduit en allemand. Infos au 05.55.74.96.00. Prochaine dédicace samedi 16 mars avec Jean Teulé.
  • Hommage à Melina Mercouri à 20h à Brive au centre Raoul Dautry. Un spectacle proposé par l’association franco-hellénique de la Corrèze dans le cadre de la journée mondiale de la femme. Tarifs: 12 euros, gratuit pour les scolaires et étudiants. Infos au 06.87.57.60.43.
  • Danse. Ex-movere à 20h30 à Brive à New danse studio, 9 rue Lucien Rousset. Ex-movere est un solo chorégraphique de Marie Artaud construit autour du roman Vies Potentielles de Camille de Toledo. Avec la compagnie Youpla. “Quatre personnages, trois femmes et un homme, déplient la toile de leur solitude où se suspendent tels des miroirs oubliés, des fragments de leur vie. S’y reflètent leurs fêlures et leur folie dont l’étrange familiarité nous invite à nous retourner pour contempler l’espace de notre propre solitude, féconde et infinie. Sur scène, leurs histoires sont racontées. Les mots vibrent, résonnent et s’enroulent dans l’espace comme un corps se déroule dans la danse. Posé au sol, un tapis rectangulaire noir et blanc se fait page d’écriture de cette danse. Le texte et le mouvement se croisent, s’entrecroisent, et resserrent leurs fibres afin de se tisser l’un l’autre dans un même souffle.” A partir de 10 ans. Durée: 50 min. Tarifs: 12 à 8 euros. Réservation conseillée. . Infos au 05.55.87.03.38 et sur newdansestudio.com. Egalement dimanche 10 mars à 15h.
  • Musique irlandaise. Demi quartet à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Soirée cabaret à 20h30 à Malemort à l’espace culturel Le Majectic. Avec le groupe Ouest et son jazz west coast. Entrée gratuite. Infos au 05.55.92.83.85.
  • ComédieLe démon de midi à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Michèle Bernier avec Pauline Cartoon. “Vers la quarantaine le mâle humain a coutume de quitter son épouse usagée pour aller cavaler dans des pâturages plus verts… L’héroïne plaquée par son prince charmant se pose des questions rétroactives sur son attitude en général et sa cellulite en particulier, découvre que tout le monde savait sauf elle, écoute les conseils vaseux des copines, tente de renouer avec d’anciens jules catastrophiques et en teste des tout neufs au rayon bricolage de Leroy Merlin. 
Elle se regonfle au Petlaform, picole un peu, sanglote beaucoup. Bref ,elle gère et elle survit! Franchise désarmante, humour vache et tendre, mais on devine tant de détresse que ce spectacle touchera finalement tous ceux qui, un jour ou l’autre, se sont cassé les dents sur cette chose exaltante qu’on appelle l’amour.” Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement la semaine prochaine les jeudi 14, vendredi 15 et samedi 16 mars.

************

DIMANCHE 10 MARS

  • Foot américain. Fellows-Hornets à 14h à Brive à la plaine des jeux des Bouriottes. Les Fellows de Brive rencontrent les Hornets de Cam. Pourquoi Fellows? Le terme anglo-saxon signifie “compagnon, camarade”, mais aussi dans une autre utilisation “gaillard”, ce qui va plutôt bien avec Brive. L’occasion en tout cas de découvrir et de se familiariser avec cette pratique, si ce n’est déjà fait. Durée: 2 heures 30. Entrée libre. Infos au 06.82.25.24.27 et sur fellows-football.com. 
  • DanseEx-movere à 15 à Brive à New danse studio, 9 rue Lucien Rousset. Ex-movere est un solo chorégraphique de Marie Artaud construit autour du roman Vies Potentielles de Camille de Toledo. Avec la compagnie Youpla. “Quatre personnages, trois femmes et un homme, déplient la toile de leur solitude où se suspendent tels des miroirs oubliés, des fragments de leur vie. S’y reflètent leurs fêlures et leur folie dont l’étrange familiarité nous invite à nous retourner pour contempler l’espace de notre propre solitude, féconde et infinie. Sur scène, leurs histoires sont racontées. Les mots vibrent, résonnent et s’enroulent dans l’espace comme un corps se déroule dans la danse. Posé au sol, un tapis rectangulaire noir et blanc se fait page d’écriture de cette danse.” A partir de 10 ans. Durée: 50 min. Tarifs: 12 à 8 euros. Réservation conseillée. Infos au 05.55.87.03.38 et sur newdansestudio.com.

************

LES EXPOS A VOIR

  • Féola à Brive au musée Labenche, dans la salle d’exposition temporaire. A partir du 6 mars. Charles Féola est un artiste doublé d’une personnalité hors du commun. Ou peut être est-ce l’inverse ? Né en Algérie, pris dans la tourmente de la Seconde guerre mondiale, il gagne Paris, rejoint la butte Montmartre, cœur artistique de la capitale depuis un demi-siècle. Nous sommes en 1943 et Charles Féola découvre les rues d’un quartier qu’il représentera dans ses moindres recoins. S’y ajouteront les bords de la Dordogne qui traverse Argentat, autre terre d’adoption, découverte en 1946 au hasard d’une fugue improvisée. Charles Féola va ainsi voyager entre le faubourg maintes fois représenté par Utrillo, son maître à la fin de la guerre, et les méandres de la vallée de la Dordogne. La peinture de paysage, rural ou urbain, reste au centre de ses préoccupations. Par son travail de la matière, brossée, déposée par touches ou en aplat, il recrée l’espace et sa profondeur. Sa peinture est vivante, elle vibre, lumineuse et mouvementée. Les couleurs se mêlent et les tons s’entrechoquent. L’originalité d’une peinture témoigne d’une démarche artistique atypique, au carrefour d’un 20e siècle en pleine mutation. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h30 à 12h et de 13h30 à 18h. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.79. Jusqu’au 15 avril.
  • La femme, un corps à Brive au théâtre municipal. A partir du vendredi 8 mars avec le vernissage à 18h. Dans le cadre du mois de la femme proposé par Les Treize arches. Une carte blanche à Laet, jeune artiste peintre qui vit et travaille à Brive, et qui ne peint que des corps de femmes. “Ma formation, je l’ai faite sur “la route”. J’ai voyagé et exposé dans la rue, pour être confrontée directement à ceux que la peinture concerne et touche, “les gens”.
  Mon thème privilégié a toujours été la femme, sûrement parce que je pense qu’elle a beaucoup de choses à dire et qu’elle n’en dit pas assez.” L’exposition est ouverte de 13h à 18h et 1h avant les représentations
. A noter jeudi 14 mars de 13h à 20h (avant la représentation du Heroïne). Entrée libre. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Jusqu’au vendredi 29 mars.
  • Les Peintres du pays de Brive à la chapelle Saint-Libéral. A partir de dimanche 10 mars. Une vingtaine d’artistes de l’association présentent plus de 80 œuvres. Huile, pastel, acrylique, aquarelle ou techniques mixtes, mêlent leurs sensibilités. Entrée gratuite. Tous les jours sauf lundi de 10h à 18h et dimanche de 15h à 18h. Jusqu’au 7 avril.
  • Aquarelles de Fernando Concha Farias à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean Jaurès. A l’occasion du Festival Cinélatino au cinéma Rex, le Centre culturel de Brive expose des œuvres du peintre chilien Fernando Concha Farias. Né à Viña del Mar en 1953, Fernando Concha a acquis grâce à sa persévérance et à son originalité notoriété et prestige. Cet artiste au talent indéniable s’est principalement consacré à développer une technique de peinture à l’huile sur des paysages urbains et marins. Ses oeuvres, inspirées surtout de la ville de Valparaiso haut lieu touristique au Chili, mettent en avant l’harmonie des couleurs et les contrastes de la lumière naturelle. Le vernissage aura lieu le ce mardi 5 mars à 18h30. Visible dans le hall de 9h à 12h et de 14h à19h sauf le dimanche. Entrée libre. Infos au  05.55.74.20.51 poste 32 et sur  centreculturelbrive.org. Jusqu’au 29 mars.
  • La chasse de Saint-Pierre au musée du cloître de Tulle. Un chef d’œuvre de l’art médiéval. La châsse de la crucifixion est un reliquaire en émail champlevé entre dans les collections du musée qui propose de découvrir de témoignage exceptionnel de l’émaillerie limousine du 13e siècle. Cette châsse, classée Monument historique en 1891, se trouvait dans l’église Saint-Pierre au moment de son classement. La propriété en fut attribuée à la Ville de Tulle. Longtemps conservée par le presbytère, elle n’a jamais rejoint les collections du musée du cloître. Elle avait été mise à l’abri dans un coffre à la banque de France puis vers 1995, déposée provisoirement au musée des Beaux-arts de Limoges par les Monuments historiques. Cette pièce exceptionnelle a été restituée à Tulle le 3 juillet dernier. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’en avril 2013.
  • Gaston Vuillier, territoires revisités au musée du cloître de Tulle, premier étage. Gaston Vuillier est un artiste majeur du territoire de la Corrèze dont le musée du Cloître possède un ensemble de dessins illustrant les croyances et coutumes populaires du monde paysan. Né à Perpignan en 1845 et décédé à Gimel en 1915, cet artiste dessinateur, voyageur et ethnographe, a travaillé pour les grandes revues illustrées du 19e siècle, en particulier Le Tour du monde. A partir de 1892, il trouve son port d’attache en Limousin, à Gimel. Fasciné par la beauté des paysages de ce lieu, il lutta farouchement en faveur de la sauvegarde et de la protection du site des cascades. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’en septembre 2013.
  • Op art. Victor Vasarely à Sarran au musée Jacques Chirac. Les œuvres présentées sont issues d’un portfolio imprimé en trente exemplaires par les éditions Esselier en 1969. Il a été offert à Jacques Chirac, alors premier ministre, lors de l’inauguration de la fondation Vasarely à Aix-en-Provence. Les œuvres illustrent le Discours sur la Méthode pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences du philosophe Descartes. Projection d’un documentaire sur Victor Vasarely et l’art optique à l’auditorium du musée. Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Tarifs: 4 à 2,50 euros. Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentjchirac.fr. Jusqu’au 31 mai 2013.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire