L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

LUNDI 18 FEVRIER 2013

  • Festival jeune public. Les histoires comme ça à 14h30 à Brive au centre socioculturel Raoul Dautry. D’après Ridzard Kipling. Avec la Compagnie du grenier au jardin. Sacha et Constant, les deux frères Kipling, ont ramené de leurs voyages une multitude d’objets plus ou moins insolites, plus ou moins crédibles. Ces deux hauts spécialistes de l’imaginaire animal font part de leurs dernières conclusions de recherche: d’où vient la bosse du chameau? pourquoi le kangourou saute-t-il? comment la baleine acquit son gosier?… Une mine d’inventivité et de fantaisies. Tout public à partir de 6 ans. Durée: 50 min. Tarifs: de 6 à 3,10 euros. Le centre Raoul Dautry organise son traditionnel festival du 18 au 22 février. Infos et réservations au 05.55.23.02.78.

************

MARDI 19 FEVRIER

  • Festival jeune public. Rutabaga, poils de chat et barbe à papa… à 14h30 à Brive au centre socioculturel Raoul Dautry. De et avec Amandine Jarry. Avec la compagnie les Gavroches. L’histoire de Madiba, cette sorcière malheureuse de ne pouvoir être méchante. Elle reçoit une invitation au grand bal des Zélés. “Pour être sacré, vous devrez réussir le sort de l’année. Attention, vous devez obligatoirement venir avec l’être aimé. Disgracieusement vôtre.” Signé Les Zélés. “Non d’une saucisse à roulettes… une Boum !” Madiba parviendra-t-elle enfin à réussir un sort? Trouvera-t-elle l’être aimé? Spectacle tout public. Durée: 40 min. Tarifs: de 6 à 3,10 euros. Le centre Raoul Dautry organise son traditionnel festival jusqu’au 22 février. Infos et réservations au 05.55.23.02.78.
  • Théâtre en rond et musique. Mors la main qui te nourrit à 19h30 à Malemort au Magestic. Après Mobylette en octobre dernier, les Treize Arches accueillent à nouveau l’Atelier de mécanique générale contemporaine, cette fois-ci en résidence pour la création de leur prochain spectacle Mords la main qui te nourrit. Cette sortie de résidence est en fait une grande soirée énergique et musicale, comme un bal guinguette improvisé. Des acteurs et un drôle de plongeoir qui s’avance au-dessus du public… Ce plongeoir, c’est le lieu de la parole des gens, de l’intime et du trouble. La nageuse (championne de la réussite sociale), le petit monsieur (figé par ses peurs) et la femme sur le fil (fouteuse de révolte) viennent y dire leur chant du titanic. Un opéra improbable fait de monologues et de chansonnettes.
    Durée: 1 heure + buffet + rencontre-débat. Entrée gratuite, réservation recommandée. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

************

MERCREDI 20 FEVRIER

  • Festival jeune public. Petit éloge de la désobéissance à 14h30 à Brive au centre socioculturel Raoul Dautry. Du théâtre de marionnettes avec la compagnie Furiosa. C’est l’histoire d’un chat de maison. Un chat qui a chaud et qui mange bien. Mais un chat qui, derrière la fenêtre de la maison, rêve d’aventure. C’est aussi l’histoire d’une petite fille à qui on a demandé de faire attention à ne pas faire sortir le chat. Petit éloge de la désobéissance (à l’usage des enfants) est un spectacle sur le jour où, parce que le désir est trop fort et la curiosité encore plus, nous désobéissons pour la première fois: nous ouvrons la porte au chat… Tout public à partir de 6 ans. Durée: 45 min. Tarifs: de 6 à 3,10 euros. Le centre Raoul Dautry organise son traditionnel festival jusqu’au 22 février. Infos et réservations au 05.55.23.02.78.

  • Ciné goûter. Le chien du Tibet à 14h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Le film d’animation japonais de Masayuki Kojima. Après la mort de sa mère, Tenzin est obligé de quitter la ville pour aller vivre avec son père, docteur dans la prairie tibétaine. Ce changement de vie radical est difficile pour cet enfant de dix ans. Un jour, le jeune garçon est témoin d’un combat entre des chiens de garde tibétains et un chien aux poils dorés étranger à la meute… Celui-ci deviendra son plus fidèle ami. Mais dans les montagnes, un danger rôde. La chasse s’organise…  Durée: 1 heure 35. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.23.20.01 et sur cinemarex.org.

  • Opéra. Eugène Oneguine à 20h15 à Brive au cinéma CGR. En direct du Royal opera house de Londres. Une nouvelle production du chef-d’oeuvre de Tchaïkovski qui marque les débuts de son nouveau directeur artistique Kasper Holten. Dans une propriété de campagne près de Saint-Pétersbourg, à la fin du 18e siècle, vivent Olga et Tatiana, les filles de Madame Larina. La première est rieuse et amoureuse du poète Lensky, la seconde rêveuse et mélancolique. Lorsque se présente Eugène Onéguine, un ami de Lensky, Tatiana s’éprend instantanément de cet être fier et lui avoue ses sentiments dans une lettre enflammée. Onéguine, par orgueil ou par peur, l’éconduit avec mépris… La vie d’un héros égoïste. Durée: 2 heures 20. Tarifs: 18 euros. Infos au 0.892.688.588 et sur cgrcinema.fr/brive.
  • ConcertLe Flamant bleu à 20h30 à Limoges au Théâtre Expression 7. Avec Le Maxiphone collectif. Un spectacle de la Fondation La Borie et en partenariat les Sept collines de Tulle. Ce répertoire, en ouverture sur le monde, offre des mélodies imprégnées d’ailleurs. De ses voyages en compagnie de musiciens turkmènes, pakistanais et iraniens, Fred Pouget tire la substance d’un langage universel où l’écoute et le désir invitent à la création. Ses qualités d’instrumentiste, vif et précis, nourrissent une écriture virevoltante. “Je veux”, dit-il, “une musique tout terrain, sans barrières, capable de s’adapter à notre environnement, une musique ouverte, prête aux rencontres et à l’échange.” Le trio violoncelle, batterie, clarinette basse, est le format léger, inventif, pour servir ces envies. Ce répertoire, en ouverture sur le monde, offre des mélodies imprégnées d’ailleurs, pleines à craquer du goût de vivre. A l’issue rencontre avec l’artiste. Tarifs: 19, 15 et 5 euros. Infos au 05.55.31.84.84 et sur le site fondationlaborie.com.

************

JEUDI 21 FEVRIER

  • Festival jeune public. On m’a dit que… à 10h30 et 15h à Brive au centre socioculturel Raoul Dautry. Avec la compagnie Fée d’hiver. C’est l’histoire des sens. De la vue, du toucher, de l’ouïe, de l’odorat, du goût. C’est l’histoire d’une graine, puis d’une fleur chatouillée par un drôle de papillon qui vient rapporter à l’oreille de la femme au bord de l’eau que… pish, pish, pish… Spectacle essentiellement visuel et musical, où se mêlent le théâtre, la vidéo, le chant, la cuisine, la jonglerie, On m’a dit que… invite le jeune spectateur dans un univers poétique, léger, doux. Spectacle à partir de 9 mois et sans limite d’âge. Durée: 40 min. Tarifs: de 6 à 3,10 euros. Le centre Raoul Dautry organise son traditionnel festival jusqu’au 22 février. Infos et réservations au 05.55.23.02.78.
  • Jazz traditionnel à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. Une jam session Cotton club. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Musiques actuelles. Electrik Gem à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. L’Electrik Gem (Grand ensemble de la Méditerranée) travaille un répertoire de musiques du monde axé sur les musiques méditerranéennes et celles du Maghreb, tout en intégrant des composantes très amplifiées: airs gitans, chœurs balkaniques, rock’n roll, guitares hurlantes, plaintes acoustiques d’un ensemble traditionnel, batterie et percussions rageuses, chœur aux voix sensuelles et sauvages… L’ensemble réunissant jusqu’à 14 musiciens est, à l’image des métropoles méditerranéennes mêlant crasse et beauté, évocateur de paysages urbains en devenir. Un orchestre à cordes ‘classique’ (violon, violoncelle, alto) issu de conservatoire de Tulle se joindra à l’Electrik Gem, découvrira des musiques qu’il ne connaît pas, et s’adaptera aux rythmes et aux inflexions orientales, et à l’énergie rock et électrique du groupe. Tarifs: 10 euros sur place, 7 euros en location. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

************

VENDREDI 22 FEVRIER

  • Festival jeune public. Madame La Poule à 14h30 à Brive au centre socioculturel Raoul Dautry. Ce spectacle marque la fin du festival organisé pra le centre Dautry. D’après Lettres à plumes et à poils. Avec la compagnie La pierre et le tapis. Gérard le Renard rôde autour du poulailler. Il tombe sous le charme de la fille d’Ursule la Poule. Sa décision est prise, il va prendre la plume pour demander la main de la jolie poulette. Comment arrivera-t-il à ses fins avec la faim qui lui tenaille l’estomac? Madame la Poule, Ursule, n’est pas prête à livrer sa fille à n’importe qui, d’autant plus à un renard aux crocs acérés. De lettres en rencontres, poule et renard parviendront-ils à s’accorder? Spectacle à partir de 8 ans. Durée: 40 min. Tarifs: de 6 à 3,10 euros. Infos et réservations au 05.55.23.02.78.
  • Théâtre. Bobby Sans à 20h30 à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Du fond de sa prison en Irlande du Nord, Bobby Sands attend la mort. Contre le gouvernement anglais, il commence une grève de la faim: “Mon corps est une arme”. Une histoire oubliée de notre Europe moderne. Une tâche sur le gouvernement anglais. A travers ce monologue, la parole d’un résistant sort de l’ombre. Le travail biographique sur Bobby Sands nous amène à nous pencher sur notre conception des droits de l’homme et du prisonnier, hier et aujourd’hui. Texte et mise en scène Maxence Celerier-Battistella. Avec Alexandre Josse. Durée: 1 heure. Entrée: 9 et 6 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr. Egalement samedi 23 février à 20h30.
  • Soirée surprise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Projection débat. We feed the word à 20h à Cosnac, salle polyvalent. Dans le cadre du projet Mieux manger à Cosnac. Un documentaire de Erwin Wagenhofer intitulé en français Le marché de la faim. Chaque jour à Vienne, la quantité de pain inutilisée, et vouée à la destruction, pourrait nourrir la seconde plus grande ville d’Autriche, Graz… Environ 350 000 hectares de terres agricoles, essentiellement en Amérique latine, sont employés à la culture du soja destiné à la nourriture du cheptel des pays européens alors que près d’un quart de la population de ces pays souffre de malnutrition chronique. Chaque Européen consomme annuellement 10 kilogrammes de légumes verts, irrigués artificiellement dans le Sud de l’Espagne, et dont la culture provoque des pénuries d’eau locales… Des animations sur le gaspillage alimentaire précèderont la projection. Entrée libre.
  • ComédieMarié à tout prix à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une spéciale Saint-Valentin pour cette comédie de Nicolas Hirgair et Isabelle Mergault. Avec Emmanuelle Fernandez et Nicolas Hirgair. L’argent ne fait pas le bonheur mais le bonheur peut-il faire l’argent?
 Voilà une maxime qui pourrait très bien convenir à Antoine Humbert, un professeur de ZEP un tantinet misogyne qui pour espérer toucher l’héritage de son grand-père, va devoir trouver l’âme sœur et se marier en moins de dix jours. Mission impossible? Ce serait mal connaître Corinne Monge, l’aide ménagère du grand-père, qui va tout faire, le pire comme le meilleur, pour l’aider à relever le défi. Une plume acérée, des dialogues percutants servis pas des comédiens débordants d’énergie et d’inventivité, voilà la recette de cette comédie délirante unanimement saluée au festival d’Avignon 2011. Durée: 1 heure 15. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement samedi 23 à 21h et dimanche 24 à 17h.
  • Humour musical. Quatuor Pagagnini à 21h à Sarlat au centre culturel. Ce quatuor Pagagnini made in Spain présente un “déconcertant numéro” mêlant habilement le génie humoristique de la compagnie Yllana au talent du virtuose Ara Malikian. Sans conteste, un des plus brillants et charismatiques violonistes de sa génération. Né au Liban d’une famille arménienne, il se distingue par son style très personnel, original et innovant. Ce spectacle musical délirant révise quelques moments “sommets” de la musique classique, fondus avec des standards de la pop. Fidèle à sa volonté de mêler les genres et les styles, la compagnie Yllana réinvente la façon de concevoir un concert, pour que le public, qu’il soit connaisseur ou pas, découvre la musique avec une oreille différente. Exaltant, ébouriffant de rythmes et de rires… en deux mots: classiquement drôle! Un spectacle Festival off Avignon 2011. Tout public à partir de 7 ans. Durée: 1 heure 30. Tarifs de 28 à 10 euros. Placement assis numéroté. Infos au 05.53.31.09.49 et sur sarlat.fr.

************

SAMEDI 23 FEVRIER

  • Opéra baroque. King Arthur à 20h30 à Brive au théâtre municipal. Le festival du Périgord noir débute sa saison à Brive. En 2012, pour fêter le 30e anniversaire du festival, l’Académie de musique ancienne a produit entièrement King Arthur, une des oeuvres les plus renommées d’Henry Purcell. C’est la reprise de ce spectacle qui est donnée ce soir avec la participation de onze jeunes chanteurs et 
douze instrumentistes réunis sous la direction de Michel Laplénie et de Henry Dupont qui assure les costumes et la mise en espace. 
Cet opéra, l’un des plus brillants d’Henry Purcell est surtout connu pour l’air du Génie du froid, devenu l’un des plus célèbres du compositeur. Cette oeuvre qui laisse la place à beaucoup de rôles secondaires pour toutes les voix ainsi qu’une orchestration mêlant cordes, flûte à bec, hautbois, timbales et trompettes, transporte dans un passé imaginaire: celui de l’Angleterre du haut Moyen-âge avec la figure légendaire du roi Arthur. Cet opéra dramatique datant de 1684 a été conçu par Dryden comme une pièce à la gloire de Charles II et remanié après la Révolution de 1688. Dryden confia alors à Purcell les textes 
destinés à être mis en musique. Durée: 2 heures. Tarifs: 15 euros pour les Brivistes, 20 euros tarif plein. Parallèlement au spectacle, le festival installera en mars avril son bus de l’orgue dans les cours de récréation pour des animations pédagogiques à destination des jeunes. Infos au 05.53.51.95.17 et sur festivalmusiqueperigordnoir.comr. Vous pouvez aussi consulter notre article Un King Arthur digne d’un roi.
  • Théâtre. Bobby Sans à 20h30 à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Du fond de sa prison en Irlande du Nord, Bobby Sands attend la mort. Contre le gouvernement anglais, il commence une grève de la faim: “Mon corps est une arme”. Une histoire oubliée de notre Europe moderne. Une tâche sur le gouvernement anglais. A travers ce monologue, la parole d’un résistant sort de l’ombre. Le travail biographique sur Bobby Sands nous amène à nous pencher sur notre conception des droits de l’homme et du prisonnier, hier et aujourd’hui. Texte et mise en scène Maxence Celerier-Battistella. Avec Alexandre Josse. Durée: 1 heure. Entrée: 9 et 6 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr.
  • Scène ouverte aux jeunes talents à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Musiques actuelles. Carte blanche à Jarring Effects à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. Jarring Effects est un label indépendant, spécialisé dans les musiques indie et anticonformistes depuis 1993. Autodidacte, MaT3R Dolorosa sample ses compositions de guitare et de batterie, triture le son qui en découle. 2methylbul fait partie de la vague underground du dubstep français. Après un passage par le punk, Al’Tarba s’est plongé à cœur perdu dans la culture hip-hop. En live, Al’Tarba est accompagné de DJ Nixon’ qui cloue le public grâce à ses scratchs dévastateurs. Al’Tarba lui, passe d’un abstract hip-hop jazzy sautillant à des ambiances plus planantes et psychédéliques. Ben Sharpa s’apprête à présenter sur scène son nouveau live 4DLS, une expérience aux confins d’un hip-hop scandé et du dub-electro, sur fond de projections multimédia taillées sur mesure. Tarifs: 12 euros en location, 15 sur place. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

 

  • ComédieMarié à tout prix à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une spéciale Saint-Valentin pour cette comédie de Nicolas Hirgair et Isabelle Mergault. Avec Emmanuelle Fernandez et Nicolas Hirgair. S’il veut toucher l’héritage de son grand-père, Antoine doit trouver l’âme soeur et se marier en moins de 10 jours. Mission impossible ? Pas pour Corinne Monge, l’aide ménagère du grand-père, qui va tout faire, le pire comme le meilleur, pour l’aider à relever le défi! Durée: 1 heure 15. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement dimanche 24 à 17h.

************

DIMANCHE 24 FEVRIER

  • ComédieMarié à tout prix à 17h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une spéciale Saint-Valentin pour cette comédie de Nicolas Hirgair et Isabelle Mergault. Avec Emmanuelle Fernandez et Nicolas Hirgair. L’argent ne fait pas le bonheur mais le bonheur peut-il faire l’argent?
 Voilà une maxime qui pourrait très bien convenir à Antoine Humbert, un professeur de ZEP un tantinet misogyne qui pour espérer toucher l’héritage de son grand-père, va devoir trouver l’âme sœur et se marier en moins de dix jours. Mission impossible? Ce serait mal connaître Corinne Monge, l’aide ménagère du grand-père, qui va tout faire, le pire comme le meilleur, pour l’aider à relever le défi. Durée: 1 heure 15. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.

************

LES EXPOS A VOIR

  • Brive création dans plusieurs lieux de Brive, chapelle Saint-Libéral, médiathèque, archives municipales et centre Edmond Michelet. Il s’agit d’une exposition des œuvres sélectionnées dans le cadre de Brive création. Ce concours d’art actuel ouvert aux artistes professionnels comme aux amateurs, a été lancé en octobre dernier par la Ville et son centre municipal d’arts plastiques. Les visiteurs sont également appelés à se prononcer pour l’attribution d’un public. Entrée gratuite. Chapelle Saint-Libéral ouverte tous les jours sauf lundi de 10h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h. A la médiathèque: mardi de 9h30 à 18h, mercredi et vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Archives municipales, rue Massénat, du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Au centre Michelet, du lundi au samedi, de 10h à 12h et de 14h à 18h. Infos au 05.55.88.06.67. Jusqu’au 27 février.
  • La chasse de Saint-Pierre au musée du cloître de Tulle. Un chef d’œuvre de l’art médiéval. La châsse de la crucifixion est un reliquaire en émail champlevé entre dans les collections du musée qui propose de découvrir de témoignage exceptionnel de l’émaillerie limousine du 13e siècle. Cette châsse, classée Monument historique en 1891, se trouvait dans l’église Saint-Pierre au moment de son classement. La propriété en fut attribuée à la Ville de Tulle. Longtemps conservée par le presbytère, elle n’a jamais rejoint les collections du musée du cloître. Elle avait été mise à l’abri dans un coffre à la banque de France puis vers 1995, déposée provisoirement au musée des Beaux-arts de Limoges par les Monuments historiques. Cette pièce exceptionnelle a été restituée à Tulle le 3 juillet dernier. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’en avril 2013.
  • Gaston Vuillier, territoires revisités au musée du cloître de Tulle, premier étage. Gaston Vuillier est un artiste majeur du territoire de la Corrèze dont le musée du Cloître possède un ensemble de dessins illustrant les croyances et coutumes populaires du monde paysan. Né à Perpignan en 1845 et décédé à Gimel en 1915, cet artiste dessinateur, voyageur et ethnographe, a travaillé pour les grandes revues illustrées du 19e siècle, en particulier Le Tour du monde. A partir de 1892, il trouve son port d’attache en Limousin, à Gimel. Fasciné par la beauté des paysages de ce lieu, il lutta farouchement en faveur de la sauvegarde et de la protection du site des cascades. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’en septembre 2013.
  • Op art. Victor Vasarely à Sarran au musée Jacques Chirac. Les œuvres présentées sont issues d’un portfolio imprimé en trente exemplaires par les éditions Esselier en 1969. Il a été offert à Jacques Chirac, alors premier ministre, lors de l’inauguration de la fondation Vasarely à Aix-en-Provence. Les œuvres illustrent le Discours sur la Méthode pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences du philosophe Descartes. Projection d’un documentaire sur Victor Vasarely et l’art optique à l’auditorium du musée. Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Tarifs: 4 à 2,50 euros. Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentjchirac.fr. Jusqu’au 31 mai 2013.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire