L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MARDI 29 OCTOBRE 2019

  • Conférence. Le langage des hommes préhistoriques à 14h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Animée par Pierre-Yves Demars. Une conférence chaque dernier mardi du mois propose par la Société scientifique historique et archéologique de la Corrèze. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr.
  • Visite-atelier à 10h et 14h30 à Brive à la chapelle Saint-Libéral. A l’ occasion de l’exposition Ghyslaine et Sylvain Staëlens. À 10h, pour les enfants de 4 à 7 ans avec leurs parents. Chaque enfant est invité à venir son doudou. Découverte de l’exposition à travers une visite et création d’une sculpture en atelier à la manière de ces deux artistes. Durée 2 heures. Tarif: 3,50 euros par enfant et gratuit pour les parents. À 14h30 pour les enfants de 8 à 15 ans. Découverte de l’exposition à travers une visite et création d’une sculpture en atelier à la manière de ces deux artistes. Durée également 2 heures. Tarif: 3,50 euros par enfant. Inscriptions au 05.55.18.17.70. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr.

************

MERCREDI 30 OCTOBRE

  • Journée handi escrime de 10h30 à 12h et de 14h à 16h à Brive au gymnase Caneton, 36 rue Noël-Boudy. Deuxième édition pour cette journée d’initiation à l’escrime handisport, organisée par le Cercle d’escrime de Brive. Les participants pourront s’initier aux différentes armes fleuret, épée, sabre et aux différentes techniques et tactiques qu’elles soient débout ou assis en fauteuil. Infos au 05.55.17.24.18.
  • Moment musical à 15h à Brive, au kiosque dans les jardins de la Guierle. Chansons françaises avec Natacha Swing.

************

JEUDI 31 OCTOBRE

  • Théâtre. Rutabaga, poils de chats et barbe à papa… à 14h et 17h à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. « Ce soir, je serais la plus laide pour aller danser. » C’est l’histoire de Madiba, cette sorcière malhabile et malheureuse de ne pouvoir être malfaisante. Alors qu’elle s’affaire à son ménage matinal sous le regard taquin de son miroir magique, elle reçoit une invitation inattendue, celle du Grand Bal des Zélées. Pour être sacrée lors de cette soirée, elle doit réussir le sort de l’année et surtout trouver l’être aimé pour l’y accompagner. Mais tout est plus compliqué que prévu pour cette sorcière plus attachante que méchante. Dans un mélange d’amour, d’humour et de magie, Madiba parviendra-t-elle à ses fins ? Entrée: 12 et 8 euros. Petit goûter d’Halloween pour 3 euros. Séance de dédicaces du livre tiré de la pièce. Infos au 07.66.72.17.98 et sur letheatregavroches.free.fr.
  • Animation Halloween à 15h à Brive, au kiosque dans les jardins de la Guierle. Avec la radio Génération Hit.

  • Cinéma. Nuit John Carpenter à 20h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Pour fêter Halloween, le cinéma Rex et le café-ciné du Centre culturel programment trois films du maître de l’horreur présentés en versions restaurées, accompagnés de nombreuses surprises à découvrir lors de la soirée. Trois plongées dans les ténèbres avec trois classiques indémodables: à 20h Fog, à 22h Invasion Los Angeles et à minuit Prince des ténèbres. Fog (1h29, interdit aux moins de 12 ans): en Californie, le port d’Antonio Bay fête son centenaire. La légende raconte que les marins d’un navire naufragé un siècle auparavant, reviendront se venger par une nuit de brouillard. Le Révérend Malone découvre le journal de son ancêtre qui explique que le navire avait été coulé par six membres fondateurs de la ville. Pour expier leurs fautes, six victimes doivent périr. Or, une brume maléfique commence à semer la terreur et la mort sur son passage… Invasion Los Angeles (1h33): Un ouvrier au chômage découvre un groupe discret qui fabrique des lunettes noires. Intrigué, il en essaie une paire et découvre un monde effrayant : de nombreux humains sont en réalité des extraterrestres aux visages hideux et écorchés ; les panneaux publicitaires ordonnent la soumission dans des termes dignes de Big Brother. Avec un autre ouvrier, il affronte les envahisseurs. Prince des ténèbres (1h37): À la demande d’un prêtre, un groupe de scientifiques vient étudier un mystérieux cylindre de verre enfermé dans la crypte d’une église de la banlieue de Los Angeles. Au cours de leurs recherches, les scientifiques comprennent qu’ils se trouvent devant un processus irréversible dont le but est l’avènement du Mal. À noter également à 18h30 un quizz de l’horreur au Café des Halles animé par Bastien Champougny. Tarifs habituels par film (5,50 et 7 euros) ou 10 euros le pass pour les 3. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.

  • Musiques actuelles. Astaffort Mods à 19h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent (ouverture des portes à 18h30). Ces trois là nous parle de leur négligeable vie quotidienne à la façon des Sleafords Mods mais avec un accent gascon à couper au couteau et l’avantage que l’on comprend tout. Toute la médiocrité de leur univers rural est prétexte pour râler à grand coup de punchlines hilarantes sur du post-punk speedé. Et si l’on gratte un peu sous le vernis de la bouffonnerie, des considérations fines et profondes sur le rapport ville/campagne apparaissent. Démarré comme une blague, Astaffort Mods atteint des dimensions sociologiques inopinées. Entrée gratuite. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • Comédie. La gueule de l’emploi à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Déjà 500 représentations pour cette comédie de Sege Da Silva, alerte aux multiples rebondissements. Lorsqu’un arriviste prêt à tout, un chômeur de longue durée et un fou d’arts martiaux se présentent, en même temps, pour décrocher le même emploi, tout peut arriver… Surtout le pire. L’annonce précisait « costume et cravate obligatoires ». Les trois hommes s’y sont pliés, à leur façon. Entre mensonges, trahisons et coups bas, chacun va devoir montrer qu’il a plus que les deux autres la gueule de l’emploi. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 1er et samedi 2 novembre.
************

VENDREDI 1er NOVEMBRE

  • Course en relais. Ekiden à 10h à Brive depuis le stade Lapeyre. Une 6e édition pour cet Ekiden de l’Agglo de Brive. Au menu, deux types de en équipe de 6 athlètes ou de 4. Le marathon labellisé en relais (qualificatif au championnat  de France) est effectué par 6 athlètes: 5 km, 10 km, 5 km, 10 km, 5 km et 7.195 km, chaque relayeur ne pouvant effectuer qu’un seul relais. Il est ouvert aux équipes composées d’athlètes licenciés ou non, à partir de la catégorie cadets. Elle peut être féminine, masculine, mixte et challenge entreprise. Est également proposé un relais 4 fois 5km sur le même principe et à partir de minimes. Tarif pour l’un comme pour l’autre: 12 euros par coureur, réduction de 2€ pour tous les licenciés FF Athlétisme. Inscriptions uniuqmeent en ligne sur jorganize.fr. Infos auprès de l’organisateur:  ekiden.agglo.brive@gmail.com.

  • Cinéma. Mois du doc. Sortie nationale. La Cordillère des songes à 14h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Le Mois du film documentaire débute à Brive par une sortie nationale avec le film réalisé par Patricio Guzman, Sélection officielle du Festival de Cannes. Au Chili, quand le soleil se lève, il a dû gravir des collines, des parois, des sommets avant d’atteindre la dernière pierre des Andes. Dans mon pays, la cordillère est partout mais pour les Chiliens, c’est une terre inconnue. Après être allé au nord pour Nostalgie de la lumière et au sud pour Le bouton de nacre, j’ai voulu filmer de près cette immense colonne vertébrale pour en dévoiler les mystères, révélateurs puissants de l’histoire passée et récente du Chili. Durée du film: 1 heure 25. Tarifs: 3,50 à 7 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.

  • Soirée karaoké avec Mario à partir de 21h30 à Brive au bar L’Essentiel, 70 rue Marcelin-Roche. Infos et réservations au 06.22.94.32.74.
  • Comédie. La gueule de l’emploi à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Déjà 500 représentations pour cette comédie de Serge Da Silva, alerte aux multiples rebondissements. Lorsqu’un arriviste prêt à tout, un chômeur de longue durée et un fou d’arts martiaux se présentent, en même temps, pour décrocher le même emploi, tout peut arriver… Surtout le pire. L’annonce précisait « costume et cravate obligatoires ». Les trois hommes s’y sont pliés, à leur façon. Entre mensonges, trahisons et coups bas, chacun va devoir montrer qu’il a plus que les deux autres la gueule de l’emploi. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 2 novembre.
************

SAMEDI 2 NOVEMBRE

  • Concert. Les Robertson’s (variété rock française) à partir de 21h30 à Brive au bar L’Essentiel, 70 rue Marcelin-Roche. Infos et réservations au 06.22.94.32.74.
  • Comédie. La gueule de l’emploi à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Déjà 500 représentations pour cette comédie de Sege Da Silva, alerte aux multiples rebondissements. Lorsqu’un arriviste prêt à tout, un chômeur de longue durée et un fou d’arts martiaux se présentent, en même temps, pour décrocher le même emploi, tout peut arriver… Surtout le pire. L’annonce précisait « costume et cravate obligatoires ». Les trois hommes s’y sont pliés, à leur façon. Entre mensonges, trahisons et coups bas, chacun va devoir montrer qu’il a plus que les deux autres la gueule de l’emploi. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.

************

DIMANCHE 3 NOVEMBRE

  • Animation Halloween de 10h à 18h à Brive à la patinoire municipale, avenue Léo-Lagrange. Des sorcières, des vampires, des squelettes… Tout au long de la journée, la patinoire de Brive va voir défiler de drôles de monstres. Ambiance “affreusement” glacée garantie. De nombreuses animations pour petits et grands: DJ, ateliers avec les clubs de patinage, circuit, freinage, démonstration, chorégraphies… et maquillage assuré par l’école Silvya Terrade, d’esthétique et de coiffure. Tarifs pour les patineurs: 3,40 euros pour les Brivistes, 4,20 pour les non brivistes (sans location de patin)  et avec location 6,80 et 8 euros. Tarif visiteurs à 1,50 euros. Infos au 05.5574.34.62.

************

LES EXPOS À VOIR

  • La nature en Pop-Up à Brive à la médiathèque municipale. Dans le cadre de la programmation jeunesse de la 38e Foire du livre de Brive, cette exposition présente l’univers graphique et imaginatif de deux créateurs: Philippe Ug et Mathilde Bourgon. Le livre pop-up, généralement destiné aux enfants, présente des pages contenant des mécanismes développant en volume ou mettant en mouvement certains de leurs éléments. Graphiste diplômé de l’école d’arts appliqués Duperré, ingénieur papier, sérigraphe, imprimeur, enseignant, Philippe Ug est connu et reconnu, dans l’univers du livre Pop-Up. Il est l’auteur de nombreux ouvrages aux éditions des Grandes Personnes. Il présente son exposition nature, pleine de fleurs, d’oiseaux, ainsi qu’une série de maquettes de ses nombreux ouvrages. Mathilde Bougon a travaillé, après ses études à l’école des arts décoratifs de Paris, comme designer motifs pour le textile Africain. Ses premiers ouvrages parus aux éditions Gautier-Languereau, ont attiré l’attention du public. Elle présente son exposition sur l’Amazonie, pleine de masques, de totems, d’insectes et de forêts. Entrée libre. Ouvert mardi de 9h30 à 18h, mercredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr. Jusqu’au 23 novembre 2019.
  • Ghislaine et Sylvain Staëlens à Brive à la chapelle Saint-Libéral. Ghyslaine et Sylvain Staëlens (nés respectivement en 1960 et en 1968 à Paris) sont un cas presque unique dans le monde des arts de couple fusionnel travaillant à quatre mains en totale symbiose, avec une complicité digne de musiciens de jazz. “Nous n’avons jamais cherché la sculpture”, disent-ils aujourd’hui, “c’est la sculpture qui nous a trouvés. Notre rêve était de devenir musiciens”.  Installé dans le Cantal, ce duo d’artistes donne vie à des bas-reliefs, des totems, des masques et des sculptures réalisés à partir de matériaux de récupération. D’entrelacs complexes naissent des bas-reliefs, totems, poupées et animaux, assemblages combinés et savants de branches et de racines, de métaux rouillés, de tissus et de fil de fer, le tout souvent saupoudré de terre rouge volcanique. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 12 janvier 2019.
  • Points et déliés à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Une exposition de l’artiste peintre ZaNa. Des couleurs, des courbes et des points. À l’aide de son index, l’artiste dispose la peinture sous forme de gouttes déposées sur la toile… sans utiliser d’instruments. Ces points souvent très colorés se mêlent et s’entremêlent sans jamais se mélanger pour former des formes délicates et harmonieuses. ZaNa a créé une technique, sa technique pour proposer une peinture libre, abstraite et des plus minutieuses. Des teintes qui réveillent des émotions et transmettent une énergie positive, optimiste et naïve, se rapprochant du monde de l’enfance. Les courbes sont omniprésentes et s’inspirent d’un univers apaisant, inspiré de la nature, qui nous transporte bien au-delà du quotidien, nous invitant dans un monde à la fois gai et insouciant. Une exposition où chacun peut puiser dans son imaginaire et laisser libre cours à ses émotions. Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 30 octobre 2019.
  • Paniers vides et ventres creux à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. “Paniers vides et ventres creux, tel est le sort que la dureté des temps assigne aux Français condamnés à vivre, quatre années durant, au ras des rutabagas.” C’est avec cette phrase que les historiens, Jean-Pierre Azéma et Olivier Wieviorka, débutent leur chapitre “Subir : le rationnement” dans le livre consacré à Vichy 1940-1944. Réalisée à partir des affiches des collections du Centre Michelet, cette exposition traite des difficultés de la vie quotidienne des Français : rationnement alimentaire, pénurie des matières premières, marché noir, font regretter l’abondance des années de paix. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: jusqu’au 30 septembre, du lundi au samedi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h, à partir du 1er octobre, du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 30 novembre 2019.

  • Hyun Kim à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. Hyun Kim est de nationalité coréenne, habite, elle habite à Séoul en Corée du Sud. Toute jeune, elle se passionne pour l’art et la peinture. Elle voue son temps à peintre, à lire, à étudier l’art, à visiter des musées, mais aussi à observer la beauté de la nature. Dans une recherche de perfectionnisme et de création, elle passe un diplôme en Art moderne occidental dans l’université reconnu de Hongik. Ce qui fut son passe temps, devient en 2002 sa carrière. Elle est membre de l’association coréenne de l’Art, directrice général et membre de Eunpyeong Art Association et a déjà réalisé une quinzaine d’exposition à Séoul, mais aussi au Japon, en Chine, aux États-Unis et en Espagne. Cette exposition, en rapport avec la nature et la vie sous marine, compte une vingtaine de toiles, avec possibilité de vente. L’artiste sera présente du mardi au samedi de 14h à 17h30. À noter une ambiance musicale jazz tous mercredis de 16h30 à 17h30. Entrée libre. Infos au 05.55.92.17.53. Jusqu’au 3 novembre 2019.
  • Une vie à la Manu à Tulle au musée des armes et au musée du Cloître. Tulle fait partie des plus anciennes manufactures d’armes françaises. La présence de “la Manu”, sur plus de trois cent ans, a profondément façonné la ville et son urbanisme, mais aussi l’histoire des hommes qui y ont pris part. La longévité de cette fabrication liée à l’armement a participé à la constitution d’un patrimoine technique et industriel conséquent, qui se retrouve aujourd’hui au sein des collections des musées de la ville. L’exposition qui couvre la période de 1950 à 2006, met en lien les objets issus des collections et la mémoire d’anciens employés de la Manufacture, captée lors d’entretiens filmés, par la ville de Tulle et l’association Peuple et Culture Corrèze. Au Musée du Cloître, l’exposition met plus spécifiquement en lumière les hommes, leurs métiers et leur savoir-faire mais aussi leur culture commune, comment devenait-on un “nez-noir”. Au musée des Armes, ce sont les bâtiments et les productions qui font l’objet de témoignages et de présentations d’objets. Deux volets complémentaires pour illustrer une aventure industrielle et humaine. Entrée libre. Musée des armes ouvert du mardi au vendredi de 14h à 17h30. Musée u Cloître ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h (du 1er octobre au 14 juin) et de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h (du 15 juin au 30 septembre). Infos au 05.55.26.22.15 et au 05.55.26.91.05. Jusqu’au 11 janvier 2020.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire