L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

LUNDI 30 SEPTEMBRE 2019

  • Atelier seniors. Belote de 14h30 à 16h à Brive à la ludothèque municipale, allée Latreille à Gaubre. Gratuit sur inscription. Infos au 05.55.87.16.23 et sur mediatheque.brive.fr.

************

MARDI 1er OCTOBRE

  • Atelier familles de 10h à 11h30 à Brive à la ludothèque municipale, allée Latreille à Gaubre. Pour les enfants jusqu’à 3 ans. Gratuit sur inscription. Infos au 05.55.87.16.23 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Un atelier de pratique de la langue proposé chaque mardi par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Également les ! et 15 octobre.
  • Initiation à l’occitan à 19h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Une nouveauté, complémentaire aux ateliers déjà en place à 17h30. Cet atelier s’adresse aux personnes souhaitant apprendre la langue ou se perfectionner à l’écrit et à l’oral. Proposé un mardi sur deux par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure ou 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr.
  • Conférence. Les neurosciences: quels appuis dans l’accompagnement du jeune enfant à 20h à Malemort, Espace culturel Jean Ferrat. Une conférence proposée par la Petite enfance de l’Agglo et animée par Marjorie Burger-Chassignet. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.74.49.76.

************

MERCREDI 2 OCTOBRE

  • Mercredi c’est bibli. Réalise ton herbier de 15h à 16h30 à Brive à la médiathèque municipale, place Charles de Gaulle. À partir de 7 ans. Un atelier destiné aux enfants chaque premier mercredi du mois. Atelier limité à 10 enfants plus un accompagnateur par enfant. Gratuit mais inscriptions obligatoires. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Soupe de lecture à 20h à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Ces soirées lecture, initiées depuis plusieurs années par le Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud, permettent à des personnes aimant lire à haute voix de faire partager leurs coups de cœur littéraires sur le plateau du théâtre. Un groupe de lecteurs fidèles s’est formé qui aime accueillir de nouvelles voix. Après les lectures, tous se retrouvent autour d’une assiette de soupe pour échanger sur ce qui vient d’être lu et partager ce que chacun apporte. Gratuit. Prenez déjà date pour les prochaines soupes de lecture auront lieu mercredis 4 décembre, 5 février, 1er avril et 27 mai à 20h. Elles auront lieu à la Grange comme hors les murs, au kiosque, à la médiathèque des Chapélies, chez l’habitant à a demande…. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange-brive.com.

************

JEUDI 3 OCTOBRE

  • Concert sur le pouce. Jazz de 12h30 à 13h15 à Brive, salle d’honneur de l’hôtel de ville. Le jazz avec Swingin’Bach lance la nouvelle saison des concerts sur le pouce. Une improvisation autour de Jean-Sébastien Bach avec Guy Barboutie, Hervé Roblès et Charles Balayer. Ces concerts sont proposés par la Ville de Brive avec l’Ensemble instrumental de Brive dans le cadre de la Politique des temps. Ils offrent ainsi une pause musicale décontractée lors de la pause déjeuner, vous pouvez même apporter votre sandwich. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.15.25. Prochain concert sur le pouce jeudi 17 octobre, musique romantique avec le Trio de Schubert op 99, l’un des grands trios avec piano de l’histoire.

  • Musique. Rencontre autour d’une création à 18h30 à Brive à l’auditorium Francis Poulenc. Classe de maître autour de la création de Yohan Giaume, Whisper of a shadow, organisée par le conservatoire, en partenariat avec MNOP. “Whisper of a shadow. C’est du jazz? non; de la musique classique? non; de la pop, non (ou pas encore), de la world music? oui et non. Bon ben alors c’est quoi???”, s’amuse Yohan Giaume sur sa page Facebook. Au milieu du 19e siècle, le compositeur et pianiste créole louisianais Louis Moreau Gottschalk (1829-1869) ouvrait la voie à l’émergence des musiques américaines en s’inspirant pour la première fois de musique afro-créole dans des compositions classiques. Suivant ses traces, le compositeur et trompettiste Yohan Giaume présente le premier opus d’une création originale contemporaine dialoguant avec l’époque et l’univers musical de Gottschalk. Associant un quatuor à cordes et un quintet de jazz sublimé par le clarinettiste virtuose de La Nouvelle-Orléans Evan Christopher, Whisper of a Shadow crée une nouvelle rencontre entre la culture afro-américaine de la Nouvelle-Orléans et la musique européenne de l’époque romantique dans de luxuriantes orchestrations. Durée: 1 heure 20. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.

  • Musiques actuelles. Madam à 19h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent (ouverture des portes à 18h30). Madam c’est un concentré de rock survitaminé. Ces quatre jeunes tarbo-toulousaines dynamitent les scènes à grands coups de riffs dévastateurs tout droit sortis de la tradition garage. S’inspirant des Stooges à The Kills, Madam produit des titres à l’efficacité redoutable qu’elles défendent durement sur scène. Accompagnées d’efficaces montures Danelecto, Rickenbacker et Ludwig empruntées aux plus grands, leur son ne laisse rien au hasard, il est précis, rêche et puissant. Le rock continue de se féminiser et c’est une excellente nouvelle. Entrée gratuite. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • Comédie. Amants à mi-temps à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Jérôme Paquatte sur l’amour, la fidélité, l’amitié, le mariage, la lâcheté, le sexe et lorsque qu’il y a concurrence, la morale est mise à mal… Les Français sont les meilleurs amants du monde, c’est ce qui se dit ! Ce sont aussi les plus infidèles… C’est ce qui se dit aussi. Vincent, marié, père de deux enfants et patron d’une entreprise en région parisienne. C’est un selfmade man, un instinctif, un bourru. Il adore sa femme… et sa maîtresse à qui il rend une visite régulière du lundi 15h au mercredi 15h. Christian, marié, père de deux enfants et prof de philo à la Sorbonne. C’est un intellectuel, calme et posé. Il adore sa femme… et sa maîtresse à qui il rend une visite régulière du mercredi 15h au vendredi 15h. Entre les deux, il y a Patricia, très bien organisée, jusqu’au jour où Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 4 et samedi 5 octobre.

************

VENDREDI 4 OCTOBRE

  • Braderie de livres de 8h30 à 18h30 à Brive à la bibliothèque du campus universitaire, 16 rue Jules-Vallès. La bibliothèque du campus organise sa première braderie et met en vente des milliers d’ouvrages retirés de ces rayonnages. Romans, polars, bandes dessinées, documentaires… tous sont en bon état mais doivent céder la place à de nouvelles publications. Les prix se situent entre 2€ pour les romans (dont une petite centaine de pléiades) et 5€ pour les BD. La vente, ouverte à tous, aura lieu vendredi de 8h30 à 18h30 et samedi de 9h à 21h. Le bénéfice financera plusieurs représentations du dernier spectacle du Cirque sans noms.La première représentation vendredi 11 octobre sera à destination des enfants de Brive et la seconde, ouverte à tous, à 18h30. Infos au 05.55.26.06.48. Également le lendemain samedi de 9h à 21h.
  • Conférence. L’impasse du Brexit à 15h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Koenig. Une conférence proposée par l’association Utatel et présentée par Jean Louis Clergerie, professeur titulaire de la chaire Jean Monnet, Université de Limoges. “Il est bien difficile de prévoir les conséquences du Brexit (abréviation de “British Exit”, désignant la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne), qui en a surpris plus d’un, à commencer peut-être par les quelque 17 millions et demi de Britanniques qui ont choisi le 23 juin 2016 de se retirer de l’Union. Nombre d’entre eux se sont alors prononcés beaucoup plus en considération de raisons affectives que rationnelles. S’ils devaient voter à nouveau aujourd’hui, une grande majorité des électeurs choisirait cette fois de continuer à faire partie de l’Europe, ce qui bien sûr inverserait les résultats, sachant que les partisans du Brexit avaient seulement obtenu un peu plus d’un million de voix que ses adversaires. Il ne fait donc aucun doute que les Anglais en choisissant de quitter l’Union se soient engagés dans une véritable « impasse » dont il semble bien compliqué, pour ne pas dire impossible de sortir.” Durée : 2 heures. Tarif : 5 euros, entrée libre pour les adhérents. Infos au 05.55.17.84.76 et sur utatel.com.

  • Nuit ouverte de 20h à 8h à Brive au théâtre municipal. Avec la scène nationale L’Empreinte. Barbara Métais-Chastanier met en scène une nouvelle Nuit ouverte, cette fois nourrie des questions que soulève la crise écologique. Une nuit pas comme les autres, une nuit où l’on croisera la chanteuse et musicienne Chloé Bégou, où l’on partagera un grand festin en compagnie des comédiens d’// Interstices, une nuit où l’on dansera au son du DJ fantasque Mika Rambar, où la poésie surgira surtout là où on ne l’attend pas, une nuit faite de dégustations improbables, de tarot divinatoire d’un nouveau genre et d’intrusions sonores détonantes… Bref, une nuit magique, imprévisible et joyeuse. Envie de dormir ? N’hésitez pas à apporter votre duvet ! Amenez votre spécialité pour un festin partagé aux mille saveurs. Entrée libre. Infos au 05.55.86.01.10 et sur le site sn-lempreinte.fr.
  • Soirée karaoké animée par Mario à partir de 21h30 à Brive au bar L’Essentiel, 70 rue Marcelin-Roche. Infos et réservations au 06.22.94.32.74.
  • Comédie. Amants à mi-temps à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Jérôme Paquatte sur l’amour, la fidélité, l’amitié, le mariage, la lâcheté, le sexe et lorsque qu’il y a concurrence, la morale est mise à mal… Les Français sont les meilleurs amants du monde, c’est ce qui se dit ! Ce sont aussi les plus infidèles… C’est ce qui se dit aussi. Vincent, marié, père de deux enfants et patron d’une entreprise en région parisienne. C’est un selfmade man, un instinctif, un bourru. Il adore sa femme… et sa maîtresse à qui il rend une visite régulière du lundi 15h au mercredi 15h. Christian, marié, père de deux enfants et prof de philo à la Sorbonne. C’est un intellectuel, calme et posé. Il adore sa femme… et sa maîtresse à qui il rend une visite régulière du mercredi 15h au vendredi 15h. Entre les deux, il y a Patricia, très bien organisée, jusqu’au jour où Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également amedi 5 octobre.
************

SAMEDI 5 OCTOBRE

  • Braderie de livres de 9h à 21h à Brive à la bibliothèque du campus universitaire, 16 rue Jules-Vallès. La bibliothèque du campus organise sa première braderie et met en vente des milliers d’ouvrages retirés de ces rayonnages. Romans, polars, bandes dessinées, documentaires… tous sont en bon état mais doivent céder la place à de nouvelles publications. Les prix se situent entre 2€ pour les romans (dont une petite centaine de pléiades) et 5€ pour les BD. Le bénéfice financera plusieurs représentations du dernier spectacle du Cirque sans noms. La première représentation vendredi 11 octobre sera à destination des enfants de Brive et la seconde, ouverte à tous, à 18h30. Infos au 05.55.26.06.48.

  • Grande braderie de livres, jeux et CD de 9h30 à 18h à Brive, place Charles de Gaulle, face à la médiathèque municipale. Vente de livres, de CD et de jeux retirés des collections des médiathèques et de la ludothèque, exclusivement réservée aux particuliers. Paiement uniquement par chèque bancaire ou espèces. Vente au prix unique de 1 euro par document ou 3 euros le lot de 5 et 3 euros par lots de jeux. Nouveauté cette année: l’apparition de revues (1 euro le lot de 5) et de beaux-livres (5 euros l’unité). Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Danse à 15h à Brive au kiosque dans les jardins de la Guierle. Venez découvrir la danse en couple et en ligne avec le Club de danse de Cosnac. Animation gratuite dans le cadre de la programmation du kiosque.
  • Lancement de L’autre séance à 17h30 à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Le Centre culturel vous propose un nouveau rendez-vous autour du cinéma, animé par les Yeux Verts. À chaque séance, une carte blanche sera donnée à un duo de cinéphiles passionnés pour vous présenter le film qu’ils ont envie de vous faire découvrir et aimer. Chef d’œuvre oublié, grand classique, pépite méconnue du cinéma… Une programmation éclectique vous attend. Chaque projection se prolongera par un échange avec le public. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51.
  • Concert Lolipop à partir de 21h30 à Brive au bar L’Essentiel, 70 rue Marcelin-Roche. Ambiance pop, latino, rock. Infos et réservations au 06.22.94.32.74.
  • Musiques actuelles. Washington Dead Cats + Lane + Pleasures à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. Est-il encore nécessaire de présenter les Washington Dead Cats tant ils ont écumés les clubs et les salles de concerts de l’hexagone depuis la formation du groupe depuis 1984. 25 ans plus tard, Mat Firehair et sa bande, plus en forme que jamais reviennent avec un nouvel opus, un fausse vraie bande originale: Attack of the giant purple lobsters. L’album aborde avec cynisme et second degré les risques du nucléaire, en référence directe aux films de série B. LANE, quatre lettres pour Love And Noise Experiment, construit sa musique avec les codes du punk rock (simplicité, efficacité, spontanéité et radicalité) nimbés dans une aura pop délibérément virale. Lane c’est une affaire de familles, la grande famille du rock angevin à travers le rapprochement de deux groupes: Daria et Les Thugs. Le groupe a déjà commis un premier album A Shiny Day disponible chez Twenty Something. Pleasures est en équilibre entre la pop et le rock avec un son sixties que l’on entend que trop peu. Pas étonnant ainsi que ces phocéens enchainent les premières parties de références tels que The Limiñanas, Meatbodies ou Jim Jones & The Righteous Mind. C’est une pépite à découvrir, à la fois efficace et soyeuse. Location à 15,50 euros. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • Comédie. Amants à mi-temps à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Jérôme Paquatte sur l’amour, la fidélité, l’amitié, le mariage, la lâcheté, le sexe et lorsque qu’il y a concurrence, la morale est mise à mal… Les Français sont les meilleurs amants du monde, c’est ce qui se dit ! Ce sont aussi les plus infidèles… C’est ce qui se dit aussi. Vincent, marié, père de deux enfants et patron d’une entreprise en région parisienne. C’est un selfmade man, un instinctif, un bourru. Il adore sa femme… et sa maîtresse à qui il rend une visite régulière du lundi 15h au mercredi 15h. Christian, marié, père de deux enfants et prof de philo à la Sorbonne. C’est un intellectuel, calme et posé. Il adore sa femme… et sa maîtresse à qui il rend une visite régulière du mercredi 15h au vendredi 15h. Entre les deux, il y a Patricia, très bien organisée, jusqu’au jour où Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.

************

DIMANCHE 6 OCTOBRE

  • Spectacle de la Bourrée limousine à 15h à Brive à l’Espace Chadourne. La Bourrée Limousine propose une rencontre entre musiques traditionnelles limousines et provençales, avec des contes, des histoires et des danses. Entrée: 10 euros avec une consommation. Infos au 06.18.63.25.29.

************

LES EXPOS À VOIR

  • Le viol, arme de guerre à Brive à la médiathèque municipale. À l’occasion de la journée internationale de la Paix du 21 septembre, le Mouvement de la Paix de la Corrèze met à l’honneur les deux prix Nobel de la Paix 2018, Denis Mukwege et Nadia Murad, mettant en lumière “leurs efforts pour mettre fin à l’utilisation de la violence sexuelle comme arme de guerre”, selon le Comité Nobel norvégien. Denis Mukwege, 63 ans, a dédié sa vie à défendre des victimes de violences sexuelles en temps de guerre, notamment en République démocratique du Congo. Avec son équipe, il a sauvé des milliers de patients victimes de tels assauts. Il a régulièrement condamné l’impunité des viols collectifs et critiqué le gouvernement congolais et d’autres pays pour ne pas en faire assez pour faire cesser l’usage des violences sexuelles contre les femmes dans leur stratégie et comme arme de guerre. Nadia Murad, 25 ans, est le témoin qui raconte les abus perpétrés contre elle et d’autres. Elle a fait preuve d’un courage rare en racontant ses propres souffrances et en s’exprimant au nom des autres victimes. C’est l’une des 3000 femmes Yézidies qui ont été victimes de viol et d’autres abus de la part de l’armée de Daech. Ces abus étaient systématiques et faisaient partie d’une stratégie militaire. Une arme dans le combat de Daech contre les Yézidis et les autres minorités religieuses. Entrée libre. Ouvert mardi de 9h30 à 18h, mercredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr. Jusqu’au 12 octobre 2019.
  • Points et déliés à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. À partir du 2 octobre avec vernissage jeudi 3 à 18h30. Une exposition de l’artiste peintre ZaNa. Des couleurs, des courbes et des points. À l’aide de son index, l’artiste dispose la peinture sous forme de gouttes déposées sur la toile… sans utiliser d’instruments. Ces points souvent très colorés se mêlent et s’entremêlent sans jamais se mélanger pour former des formes délicates et harmonieuses. ZaNa a créé une technique, sa technique pour proposer une peinture libre, abstraite et des plus minutieuses. Des teintes qui réveillent des émotions et transmettent une énergie positive, optimiste et naïve, se rapprochant du monde de l’enfance. Les courbes sont omniprésentes et s’inspirent d’un univers apaisant, inspiré de la nature, qui nous transporte bien au-delà du quotidien, nous invitant dans un monde à la fois gai et insouciant. Une exposition où chacun peut puiser dans son imaginaire et laisser libre cours à ses émotions. Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 30 octobre 2019.

  • Brive vue par les artistes à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. À travers une sélection d’œuvres issues de ses collections, le musée propose de découvrir le regard posé sur Brive par des artistes depuis le 19e siècle jusqu’au début des années 2000. Au fil d’un voyage entre paysages et monuments, illustrations d’ouvrages, travaux d’architecte ou œuvres purement esthétiques, la ville vous est dévoilée dans ses aspects les plus divers et vous montre ses multiples visages, pour certains fortement transformés depuis par l’urbanisation. Entrée libre. Ouverte du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 14 octobre 2019.
  • Paniers vides et ventres creux à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. “Paniers vides et ventres creux, tel est le sort que la dureté des temps assigne aux Français condamnés à vivre, quatre années durant, au ras des rutabagas.” C’est avec cette phrase que les historiens, Jean-Pierre Azéma et Olivier Wieviorka, débutent leur chapitre “Subir : le rationnement” dans le livre consacré à Vichy 1940-1944. Réalisée à partir des affiches des collections du Centre Michelet, cette exposition traite des difficultés de la vie quotidienne des Français : rationnement alimentaire, pénurie des matières premières, marché noir, font regretter l’abondance des années de paix. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: jusqu’au 30 septembre, du lundi au samedi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h, à partir du 1er octobre, du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 30 novembre 2019.
  • Nomade à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Le Centre culturel redémarre sa saison avec une peintre connue et reconnue du paysage briviste: Nicole Guillot. Après des études à l’École des arts modernes, Nicole Guillot a exercé divers métiers artistiques: intervenante à l’Académie des beaux-arts de Brive, décoratrice, étalagiste, designer… en s’adonnant toujours à sa passion première la peinture. L’exposition Nomade transporte au gré des destinations de prédilection de l’artiste, comme le Cap Ferret qu’elle affectionne particulièrement. L’artiste a souhaité aller à l’essentiel, peindre ce qu’elle retient d’un paysage, d’une image, d’un personnage, d’une ambiance… “toute la complexité d’un travail aboutit où le minimaliste devient remarquable. Du noir et blanc, avec posée ici et là une touche de couleur, dans une fabuleuse mise en scène et la parfaite maîtrise du mouvement. Semblable à l’artiste quand elle peint, à la vue de ses œuvres, la notion de temps n’existe plus, seule la contemplation est de mise. Une exposition emplie de rêve, de douceur, de charme et d’élégance”, commente le centre culturel. Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 18h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 30 septembre 2019.
  • Hyun Kim à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. À partir du samedi 5 octobre avec vernissage à 9h30. Hyun Kim est de nationalité coréenne, habite, elle habite à Séoul en Corée du Sud. Toute jeune, elle se passionne pour l’art et la peinture. Elle voue son temps à peintre, à lire, à étudier l’art, à visiter des musées, mais aussi à observer la beauté de la nature. Dans une recherche de perfectionnisme et de création, elle passe un diplôme en Art moderne occidental dans l’université reconnu de Hongik. Ce qui fut son passe temps, devient en 2002 sa carrière. Elles est membre de l’association coréenne de l’Art, directrice général et membre de Eunpyeong Art Association et a déjà réalisé une quinzaine d’exposition à Séoul, mais aussi au Japon, en Chine, aux États-Unis et en Espagne. Cette exposition, en rapport avec la nature, compte une vingtaine de toiles, avec possibilité de vente. Entrée libre. Ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 19h30. Infos au 05.55.92.17.53. Jusqu’au 3 novembre 2019.
  • Franck Leviski à Saint-Pantaléon de Larche à la Métairie des arts, 71, place du général Couloumy. L’artiste présente une série de tableaux. Franck Leviski, peintre et plasticien, vit à Périgueux où il enseigne à l’École municipale d’arts plastiques. Son œuvre a été plusieurs fois présentée en Dordogne. On y retrouve immuablement le travail de la matière – appliquée par couches superposées, profonde, vibrante, vivante – et les notions afférentes de mémoire, de mutation, d’altération et de fugacité de la vie. Ces œuvres révèlent le corps vivant dans sa matérialité et questionner sur l’idée du corps. Entrée libre. Du jeudi au dimanche de 14h à 18h. Infos au 06.20.13.59.40 et sur imagesplurielles.net. Jusqu’au 6 octobre 2019.
  • Une vie à la Manu à Tulle au musée des armes et au musée du Cloître. Tulle fait partie des plus anciennes manufactures d’armes françaises. La présence de “la Manu”, sur plus de trois cent ans, a profondément façonné la ville et son urbanisme, mais aussi l’histoire des hommes qui y ont pris part. La longévité de cette fabrication liée à l’armement a participé à la constitution d’un patrimoine technique et industriel conséquent, qui se retrouve aujourd’hui au sein des collections des musées de la ville. L’exposition qui couvre la période de 1950 à 2006, met en lien les objets issus des collections et la mémoire d’anciens employés de la Manufacture, captée lors d’entretiens filmés, par la ville de Tulle et l’association Peuple et Culture Corrèze. Au Musée du Cloître, l’exposition met plus spécifiquement en lumière les hommes, leurs métiers et leur savoir-faire mais aussi leur culture commune, comment devenait-on un “nez-noir”. Au musée des Armes, ce sont les bâtiments et les productions qui font l’objet de témoignages et de présentations d’objets. Deux volets complémentaires pour illustrer une aventure industrielle et humaine. Entrée libre. Musée des armes ouvert du mardi au vendredi de 14h à 17h30. Musée u Cloître ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h (du 1er octobre au 14 juin) et de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h (du 15 juin au 30 septembre). Infos au 05.55.26.22.15 et au 05.55.26.91.05. Jusqu’au 11 janvier 2020.
  • Le réel est une fiction, seule la fiction est réelle à Meymac au Centre d’art contemporain, abbaye Saint-André. À partir du 7 juillet avec vernissage samedi 6 à 18h. À cette occasion le Centre d’art fête ses 40 ans avec un tirage anniversaire (organisé grâce au concours des nombreux artistes qui y ont exposé au depuis sa création en 1979). Qu’est que le réel? Vaste et complexe sujet de réflexion. Pour échanger ou transmettre, la réalité est toujours plus ou moins une fiction. Avec des propositions de Virginie Barré, Étienne Bossut, Lilian Bourgeat, Anne Brégeaut, Daniel Firman, Nicolas Guiet, Séverine Hubard, Martin Kasper, Jan Kopp, Claude Lévèque, Saverio Lucariello, Valérie Mréjen, Katharina Ziemke. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 19h (à partir du 23 septembre de 14h à 18h et le matin sur rendez-vous). Entrée: 5 et 4 euros, gratuit pour les moins de 12 ans. Infos au 05.55.95.23.30 et sur cacmeymac.fr. Jusqu’au 13 octobre 2019.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire