L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

LUNDI 27 MAI 2019

  • Atelier jeux séniors de 14h30 à 16h à Brive à la ludothèque municipale, allée Latreille à Gaubre. Des jeux sur le développement durable, en écho à la Semaine du développement durable. Gratuit sur inscription. Infos au 05.55.87.16.23 et sur mediatheque.brive.fr.

************

MARDI 28 MAI

  • Atelier jeux mardi famille. La chasse aux déchets de 10h à 11h30 à Brive à la ludothèque municipale, allée Latreille à Gaubre. Pour les enfants de moins de 3 ans. En écho à la Semaine du développement durable. Gratuit sur inscription. Infos au 05.55.87.16.23 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Un atelier de pratique de la langue proposé chaque mardi par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr.
  • Initiation à l’occitan à 19h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Une nouveauté, complémentaire aux ateliers déjà en place à 17h30. Cet atelier s’adresse aux personnes souhaitant apprendre la langue ou se perfectionner à l’écrit et à l’oral. Proposé un mardi sur deux par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure ou 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr.
  • Conférence à 14h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Une conférence chaque dernier mardi du mois propose par la Société scientifique historique et archéologique de la Corrèze. Durée: 2 heures. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr.

************

MERCREDI 29 MAI

  • Visite atelier à 14h30 à Brive au musée Labenche. Pour les enfants âgés de 8 à 12 ans. Sur le thème de l’exposition de Thierry Carrier Garde-fous. Après la visite de l’exposition à la chapelle Saint-Libéral, création de portrait ou autoportrait masqué. Durée: 1 heure 30. Tarif: 3,5 euros par enfant. Sur réservation auprès du musée Labenche au 05.55.18.17.70.
  • Danse en mai. Iglu à 17h à Tulle au théâtre. Spectacle à partir de 3 ans avec le collectif a.a.O. Le festival Danse en mai déploie ses rendez-vous jusqu’au 31 mai à Brive et alentour. Une 10e édition articulée autour de la question du corps dans l’espace, en collaboration avec le chorégraphe Christian Rizzo. “Sur le plateau, un dôme géodésique, l’i.glu. Lieu d’habitat dans le lieu habité, le Jardin. Le tout recouvert d’une toile de ciel. Le Jardin comme «espace de prolifération euphorique de la nature», comme prétexte de surgissement de formes et de matières colorées, dessinées… Le dôme comme surface de projection et d’apparition de paysages. i.glu, projet chorégraphique et sensoriel où évoluent quatre protagonistes : un épouvantail, un danseur-cueilleur, un dôme et un musicien sous le regard bienveillant d’un hérisson-buis. i.glu comme un lieu existentiel qui ouvre et engendre d’autres formes d’apprentissage par le déploiement et le foisonnement du motif végétal comme experience visuelle. Investir l’espace d’un dôme d’une manière singulière comme  espace régénérant, ludique et passionnant.” i.glu tel un écrin de fantaisies. Durée: 45 min. Tarifs de 5 à 14 euros. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.

  • Danse en mai. Contigo à 18h30 à Brive place Nelson-Mandela aux Chapélies. Spectacle en extérieur avec O ultimo momento. Rage et virtuosité entre ciel et terre. Ce solo mêle mât chinois et danse dans une performance visuelle fascinante. Un homme, assis face à l’obstacle. Il le jauge, l’approche, l’éprouve, au corps à corps, sans filet. Il se hisse, s’enroule, glisse, se laisse gagnerpar l’ivresse du vertige, l’excitation de la chute. Dans Contigo (avec toi, en portugais), João Paulo dos Santos, acrobate virtuose, et Rui Horta, chorégraphe, donnent à cette lutte la sensualité brute d’un duel amoureux. Dans le cadre du festival Danse en mai. Une 10e édition articulée autour de la question du corps dans l’espace, en collaboration avec le chorégraphe Christian Rizzo. Gratuit. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr. Également jeudi 30 mai à 18h30 à Montignac, place d’Armes.

  • Théâtre. L’enfant aux cheveux blancs à 20h à Brive, au centre Raoul Dautry. Dans le cadre de Théâtre en balade (les classes du conservatoire présentent leur travail du 15 mai au 13 juin avec comme thème cette année la place de l’être humain dans une société qui impose ses choix). Une pièce de Dominique Richard avec l’atelier Côté Cour2 (les élèves de 13 à 15 ans). Renouant avec les racines antiques du théâtre, L’Enfant aux cheveux blancs est une “tragédie enfantine” foisonnante. Dans une société hors du temps, entouré de sa famille, de ses amis, et de la communauté des jeunes et des adultes, un enfant découvre l’existence du mal, apprend à vivre avec les autres et à choisir ses désirs et son destin. Dominique Richard décrit dans une langue poétique et inventive, alternant dialogues, monologues et formes chorales, la brutale disparition de l’univers de l’enfance, le voyage chaotique et exaltant vers un ailleurs. Centré sur cet âge de transit vers l’adolescence, ce texte est une célébration du théâtre comme le lieu de la réconciliation et de l’apprentissage. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.

************

JEUDI 30 MAI

  • Journées du livre chrétien de 14h à 19h à Brive aux Grottes de Saint-Antoine. Entrée libre et gratuite. L’association Lire et Vivre organise la 4e édition de ses Journées du livre chrétien de Brive du 30 mai au 1er juin. Au programme, des dédicaces, conférences, soirées à 20h, goûter lecture… Avec soirée à 20h. Entrée libre et gratuite. Infos à la librairie chrétienne au 05.87.49.72.46 et sur libchretienne.wixsite.com/librairiechretienne. Également vendredi de 9h30 à 19h et samedi de 9h30 à 18h.
  • Danse en mai. Bouger le paysage, une balade du jeudi à 10h30 au Battement d’ailes à Cornil. Départs à Lauconie à Cornil 10h30 et 15h30. 12h repas (pique-nique tiré des paniers) et rencontres avec l’équipe du Battement d’ailes. 14h, Ciel de Jordi Galí: “Ici pour se donner un point de départ. Marcher sur l’horizon. Là pour avancer. Dériver sous le soleil. Au loin pour aborder les parages. Tout près pour savourer la terre. Avancer dans la foulée.” Dans le cadre du festival Danse en mai. Une 10e édition articulée autour de la question du corps dans l’espace, en collaboration avec le chorégraphe Christian Rizzo. Gratuit, réservation fortement conseillée. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.
  • Comédie. L’amour c’est mieux à trois à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Simon Leblond. 1 mec, 1 nana, 1 gosse, 3 raisons de rester célibataire. Selfies, mojito et grasse mat, leur vie de célibataire est parfaite. Ils se rencontrent et font la pire erreur de leur vie : un gosse ! La nuit ils dansaient la salsa, maintenant ils rêvent de dormir. Le jour ils jouaient à Candy Crush, maintenant ils regardent Gulli. Entre crise de couple, combats de biberons, les conseils d’une belle soeur grande gueule et d’un bobo je sais tout, venez découvrir que l’amour c’est mieux à trois, la comédie dans l’air du temps qui vous fera oublier vos gosses et vous donnera l’envie d’en faire. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 31 mai et samedi 1er juin ainsi que la semaine suivante jeudi 6, vendredi 7 et samedi 8 juin.
************

VENDREDI 31 MAI

  • Journées du livre chrétien de 9h30 à 19h à Brive aux Grottes de Saint-Antoine. Entrée libre et gratuite. L’association Lire et Vivre organise la 4e édition de ses Journées du livre chrétien de Brive du 30 mai au 1er juin. Au programme, des dédicaces, conférences, soirées à 20h, goûter lecture… Avec soirée à 20h. Entrée libre et gratuite. Infos à la librairie chrétienne au 05.87.49.72.46 et sur libchretienne.wixsite.com/librairiechretienne. Également samedi de 9h30 à 18h.
  • Danse en mai. Ciel à 19h à Tulle à la Baignade de l’Auzelou. Un spectcale de Jordi Gali, compagnie Arrongement provisoire: “Les tensions, les déséquilibres, le contrepoids, tous ces jeux de poids non quotidiens qui nous permettent de mener une danse sont comme devenus des éléments poétiques et visibles.” Pour Rosita Boisseau dans Télérama: “Des troncs et des branches d’arbres, 200 mètres de corde, ça donne quoi? Une performance assurément étonnante signée par Jordi Galí et intitulée Ciel. Entre la cabane et la hutte, la toile et le hamac, cette construction fait rêver et rappelle toutes les mythologies du nid et de l’abri. A l’assaut aussi de l’espace, le septième ciel n’est pas toujours là où l’on croit. Une vision entre nature et artifice qui devrait réserver un bain de sensations inédites.” Le festival Danse en mai referme sa 10e édition articulée autour de la question du corps dans l’espace, en collaboration avec le chorégraphe Christian Rizzo. Durée: 30 min. Gratuit. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.

  • Danse en mai. Mobil dancing à 21h à à Tulle sur le parvis de la cathédrale. Le festival Danse en mai s’achève en apothéose avec cette création de La piste à dansoire, collectif Mobil Casbah. Bienvenue au dancing! Les meneurs de piste et l’orchestre de la Piste à Dansoire vous invitent dans leur palace clinquant, à mi-chemin entre bal disco et boîte de nuit itinérante. Dans ce temple de jouvence éternelle, finis les flonflons des guinguettes : place aux couleurs saturées des dance-floors et aux métissages musicaux. Enchaînant disco, funk, afrobeat, rock, yéyé, hip-hop, chachacha congolais et tarentelle électro, l’équipe de Mobil dancing nous emmène, l’air de rien, vers une fantaisie endiablée, multipliant les pas de danse et les pas de côté. Ici, c’est le public qui fait le spectacle ! Sur le plancher, pisteurs et musiciens font vivre une montée énergétique aux spectateurs qui finissent bien souvent en sueur, le sourire aux lèvres et les jambes débridées. Oscillant entre transmission pédagogique et jeux chorégraphiques, Mobil dancing est une expérience collective d’une rare intensité, un moment de lâcher-prise comme un état d’ivresse conscient et ludique, sain et libérateur. Gratuit. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.
  • Soirée surprise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Soirée karaoké animée par Mario à partir de 21h30 à Brive au bar L’Essentiel, 70 rue Marcelin-Roche. Infos et réservations au 06.22.94.32.74.
  • Comédie. L’amour c’est mieux à trois à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Simon Leblond. 1 mec, 1 nana, 1 gosse, 3 raisons de rester célibataire. Selfies, mojito et grasse mat, leur vie de célibataire est parfaite. Ils se rencontrent et font la pire erreur de leur vie : un gosse ! La nuit ils dansaient la salsa, maintenant ils rêvent de dormir. Le jour ils jouaient à Candy Crush, maintenant ils regardent Gulli. Entre crise de couple, combats de biberons, les conseils d’une belle soeur grande gueule et d’un bobo je sais tout, venez découvrir que l’amour c’est mieux à trois, la comédie dans l’air du temps qui vous fera oublier vos gosses et vous donnera l’envie d’en faire. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 1er juin ainsi que la semaine suivante jeudi 6, vendredi 7 et samedi 8 juin.
************

SAMEDI 1er JUIN

  • Journées du livre chrétien de 9h30 à 18h à Brive aux Grottes de Saint-Antoine. Entrée libre et gratuite. L’association Lire et Vivre organise la 4e édition de ses Journées du livre chrétien de Brive du 30 mai au 1er juin. Au programme, des dédicaces, conférences, soirées à 20h, goûter lecture… Entrée libre et gratuite. Infos à la librairie chrétienne au 05.87.49.72.46 et sur libchretienne.wixsite.com/librairiechretienne.
  • Fête du vélo de 10h à 17h à Brive, place Charles de Gaulle. Se rassembler autour du vélo, qui plus est dans le cadre de la semaine du développement durable. L’association Brive ville cyclable s’installe au pied de la collégiale pour animer la journée autour d’un stand où vous pourrez trouver des conseils. “On pourra débattre des conditions urbaines de circulation réglementaires certes, mais surtout conviviales et sécurisée des piétons, cyclistes, automobilistes, sans oublier les Trottinettes qui vont, très vraisemblablement dès septembre, être rangées dans la catégorie Vélos”, explique BVC. Un Cyclo-Manège, à énergie musculaire, sera proposé aux enfants qui pourront voir leurs parents pédaler pour leur faire plaisir et ainsi s’offrir un avant-goût des Foires franches. Enfin, pour conclure cette journée de sensibilisation, rendez-vous à 17h pour un Cyclo tour. Les cyclistes de tous les âges s’élanceront pour une boucle à travers la ville afin de découvrir les divers aménagements qui commencent à exister ou pas sur l’agglomération. “Pendant tout le parcours, effectué dans le plus strict respect du Code de la route, les participants pourront constater sur le terrain, les points positifs, les points pouvant être améliorés afin d’avoir une circulation apaisée pour tous, et ainsi orienter le travail commun entre la mairie et BVC en cours sur ce thème dans le cadre de la Page Urbaine.” Au retour, quelques rafraîchissements seront servis aux participants. Infos sur brivevillecyclable.org.
  • Dédicace de 14h à 18h à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. Avec Cathy Borie pour ses livres Toucher du ciel et Dans la chair des anges. Infos au 05.55.92.17.53.
  • Conférence. Internet, une opportunité citoyenne à 16h à Brive, au musée Labenche Une conférence de Fred Gourment proposée par l’association Arts et liens. Entrée libre. Infos au 05.55.24.34.00 ou sur lesartsetliens.free.fr.
  • Théâtre. Joueurs de farce à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Autour de la farce Frère Guillebert anonyme du 16e siècle avec la compagnie invitée Les Vagabonds. Le théâtre de la farce est celui de la rupture. Il se veut à contre-courant de ce qui se fait, de la culture officielle. C’est pour cela qu’il choisit délibérément de refuser le beau langage, la bienséance, les conventions sociales. Ce n’est pas par ignorance mais par choix. Il s’approprie tous nos tabous, nos interdits… il devient une sorte d’anti-culture et reste fidèle à son esprit de fête, de foire. Ce théâtre dérange comme doit déranger le théâtre, il est accessible à tous comme doit l’être le théâtre. Le théâtre de la farce française, théâtre de nos origines, ne restera pas consanguin, Molière saura le sublimer en le métissant à la commedia et à la grande littérature. La Cie Les Vagabonds a donc choisi de présenter une de ces deux cents farces retrouvées en piteux état et très souvent anonymes : “ Frère Guillebert ”. Choisi aussi, à travers de ses recherches et de de son imaginaire de comédiens, de “farcir” cette farce de moments de vie d’une petite troupe de théâtre itinérante. Tarifs de 11 à 7 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange-brive.com.

  • Soirée musique à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Soirée spéciale Céline Dion avec Ginie Perla à partir de 22h à Brive au bar L’Essentiel, 70 rue Marcelin-Roche. Infos et réservations au 06.22.94.32.74.
  • Théâtre. Stabat mater furiosa à 20h à Saint-Pantaléon de Larche à la Métairie des arts, 71, place du général Couloumy. La comédienne Michèle Birou du Théâtre du Cri s’empare du texte de Jean-Pierre Simon. Une femme est là. Aïeule, mère, fille, debout, prise dans l’enfer que, sans répit, les hommes mettent à feu et à sang. Stabat mater furiosa est le cri d’une femme, conscience universelle, contre la fatalité de la guerre et ses horreurs, une révolte contre ceux qui la mènent et leur implacable logique. La pièce condense ainsi des paroles de femmes, furieux cris d’amour contre les germes belliqueux qui sommeillent en chacun de nous, se dressant face à cette violence pour tenter de faire reculer notre impuissance… “Je n’ai pas écrit un poème, j’ai écrit un texte de théâtre. Pour une comédienne, pour la profération, pour le corps. J’ai écrit du cri et du chant pour la caisse de résonance de la scène.” Jean-Pierre Simon. Un cri contre la guerre. Un chant pour la vie. Durée: 1 heure 10. Tarifs: 8 et 6 euros. Infos au 06.20.13.59.40 et sur imagesplurielles.net.
  • Comédie. L’amour c’est mieux à trois à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Simon Leblond. 1 mec, 1 nana, 1 gosse, 3 raisons de rester célibataire. Selfies, mojito et grasse mat, leur vie de célibataire est parfaite. Ils se rencontrent et font la pire erreur de leur vie : un gosse ! La nuit ils dansaient la salsa, maintenant ils rêvent de dormir. Le jour ils jouaient à Candy Crush, maintenant ils regardent Gulli. Entre crise de couple, combats de biberons, les conseils d’une belle soeur grande gueule et d’un bobo je sais tout, venez découvrir que l’amour c’est mieux à trois, la comédie dans l’air du temps qui vous fera oublier vos gosses et vous donnera l’envie d’en faire. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également la semaine suivante jeudi 6, vendredi 7 et samedi 8 juin.
************

DIMANCHE 2 JUIN

  • Concert. Bach et les minimalistes à 16h à Brive à la chapelle Saint-Libéral. Les Ateliers de la Tempête dirigés par Cyprien Sadek vous proposent un concert autour de la famille Bach et des compositeurs minimalistes. Au programme: Lobet den Herrn – Johann-Sebastian Bach, Immortal Bach – Johann-Sebastian Bach et Kurt Nystedt, Fürchte dich nicht – Johann-Christian Bach, Das ist meine Freude – Johann-Ludwig Bach, Totus tuus – Henryk Gorecki, Nunc Dimittis – Arvo Pärt, The Lamb – John Tavener, Hobesumäng – Veljo Tormis, Churchyard entertainment – Meredith Monk, Oi sala sala – Vytautas Miskinis, Scedryk – Mykola Leontovye. Tarifs: 5 et 10 euros. Infos et réservation sur compagnielatempete.com.

************

LES EXPOS À VOIR

  • Garde-fous à Brive à la chapelle Saint-Libéral. Peintures de Thierry Carrier. L’artiste est né en 1973 à Bort-les-Orgues, il vit et travaille dans le Lot. Dans des décors minimalistes, ces hommes, femmes ou enfants, s’exposent dans un vide et un silence étranges. On se retrouve devant un monde de silence, une représentation dépouillée de l’homme, ou de l’empreinte de l’homme. Une peinture à l’huile sur toile généreuse, sensible. Voici comment l’artiste parle de son travail: “Aujourd’hui je m’applique à pratiquer, par une lecture sensible, un art « intelligible ». Les personnages représentés dans mes toiles, (qui sont souvent ma propre représentation) ne sont en aucun cas ancrés dans un espace géographique reconnaissable. Les tableaux sont sans titre et par cela, ne remplissent pas les codes habituels du travail d’un portraitiste. On se retrouve devant différentes mises en situation d’un état, un monde de silence, une représentation dépouillée de l’Homme, un être en suspend et insondable, une peinture reflétant ma propre aspiration au silence”. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 16 juin 2019. À noter une visite atelier pour les 8 à 12 ans, mercredi 29 mai de 14h30 à16h, avec la découverte de l’exposition suivie d’une création de portrait ou autoportrait masqué (3,50 euros).
  • 100% polyester et TTT à Brive au théâtre. Une exposition des installations de Christian Rizzo dans le cadre du festival Danse en mai du 17 au 31 mai qui déploie ses spectacles à Brive et alentour. 100% polyester: “L’origine du projet vient de l’envie de pouvoir présenter une danse où le corps-matière est absent. Je voulais rendre visible une idée “dansante” qu’un temps de contemplation / hypnose amènerait à un cheminement imaginaire et / ou à une réflexion sur l’absence… La volonté aussi de réunir mes activités principales (mouvement, costume, son) en un seul et même projet. L’image du vent dans les rideaux à l’heure de la sieste, l’idée des fantômes de chacun, le livre de Paul Virilio esthétique de la disparition, (peut-être certains mobiles de mon enfance), m’ont accompagnés et m’accompagnent encore aujourd’hui sur cette pièce, explique Christian Rizzo. TTT: le projet Tourcoing Taipei Tokyo se construit autour de trois films et de trois villes/pays (et ses partenaires) : Tourcoing (le Fresnoy), Taipei (Digital Education Institute & Institute for Information Industry, le Taipei Artist village, l’Institut français de Taipei et le MOCA), et Tokyo (l’Institut franco-japonais de Tokyo). Ces trois projets dans leur réunion, proposent un point de vue sur les relations corps/ mouvement/espaces. Ils créent ensemble un univers minimal et poétique, où le virtuel dialogue avec l’organique. Entrée libre. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr. Jusqu’au 31 mai 2019.

  • Le cinéma au théâtre à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Une exposition de Catherine Dubreuil, dessinatrice-reporter, prix de l’Académie des Beaux-Arts Institut de France. C’est à l’aide de plumes Sergent-Major et d’encre de Chine que Catherine Dubreuil, diplômée de l’École Supérieure des Arts décoratifs de Paris, a réinventé son métier de dessinatrice reporter. Cette dessinatrice dans la grande tradition a été lauréate de la Fondation de la Vocation à 22 ans, Prix de l’Académie des Beaux Arts Institut de France en 2012. Discrète, elle s’installe, observe, se fond dans les univers qu’elle affectionne: plateaux de cinéma, théâtres, villes du monde, nature, pompiers de Paris… et va par ses dessins révéler leurs histoires. Avec cette exposition, c’est dans la vie des théâtres parisiens et de leurs coulisses que vous allez pénétrer: Théâtre de l’Odéon, des Champs-Élysées, Saint-Georges, du Palais-Royal, des bouffes du Nord…. Catherine Dubreuil maîtrise la technique du dessin avec une rare précision et raconte ses dessins, elle a fait de son métier un concept: dessinatrice-reporter. Toute la magie de ces lieux mythiques est retranscrit dans ses œuvres, elle croque l’endroit, les comédiens, l’ambiance, le moment… Rien n’est laissé au hasard. Un véritable travail d’orfèvre. Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 31 mai 2019.
  • Paniers vides et ventres creux à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. “Paniers vides et ventres creux, tel est le sort que la dureté des temps assigne aux Français condamnés à vivre, quatre années durant, au ras des rutabagas.” C’est avec cette phrase que les historiens, Jean-Pierre Azéma et Olivier Wieviorka, débutent leur chapitre “Subir : le rationnement” dans le livre consacré à Vichy 1940-1944. Réalisée à partir des affiches des collections du Centre Michelet, cette exposition traite des difficultés de la vie quotidienne des Français : rationnement alimentaire, pénurie des matières premières, marché noir, font regretter l’abondance des années de paix. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: jusqu’au 30 septembre, du lundi au samedi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h, à partir du 1er octobre, du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 30 septembre 2019.
  • Drôles d’oiseaux à Brive au centre socioculturel municipal Jacques Cartier. Une exposition des œuvres de l’artiste plasticienne Claudie Guyennon-Duchêne. Née à Lyon et diplômée des Beaux-Arts, cette artiste travaille depuis plusieurs années l’objet textile sous plusieurs formes, ainsi elle crée des “poupées” et “petites mères”, sorte de statues brodées et cousues, cape-conte, etc.
Du textile, elle explore les infinies possibilités : le crochet, la broderie, le tricotin et plus récemment le travail du feutre. Les oiseaux sont très présents dans son travail ainsi que le monde végétal. L’exposition est accompagnée d’un jeu de construction textile qui permet de composer à l’infini une multitude d’oiseaux, d’un jeu coopératif intitulé “Les petits moutons et l’orage” et d’une présentation sur le cycle de la laine pour comprendre les étapes de transformation de cette matière depuis le dos du mouton jusqu’au fil de laine. Explorer, découvrir la matière, toucher, sentir… 
 Au-delà de l’exposition, le projet “99% laine, 1% Cartier” va s’attacher à faire découvrir et à valoriser le patrimoine local et les pratiques artistiques en relation avec laine. L’artiste sera présente plusieurs jours afin de réaliser des ateliers avec les enfants, et les habitants du quartier. L’ensemble des travaux sera exposé au centre Jacques Cartier.. Entrée libre et gratuite. Ouvert du lundi au vendredi, de 8h à 12h15 et de 13h30 à 19h. Infos au 05.55.86.34.60. Jusqu’au 7 juin 2019.
  • Tissage et mythologie à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. Cette exposition présente le travail réalisé par le musée auprès de classes brivistes. Les créations de cinq classes d’artistes en herbe du CE1 au CM2 seront réunies. À partir des collections du musée riches sur le thème tissage et mythologie (tapisseries de Mortlake du 17e siècle et objets de la manufacture Le Clere du 18e siècle notamment) chaque classe a exploré un médium en particulier et présente une création spécifique. Entrée libre. Ouverte du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 27 mai 2019.
  • Une vie à la Manu à Tulle au musée des armes et au musée du Cloître. Tulle fait partie des plus anciennes manufactures d’armes françaises. La présence de “la Manu”, sur plus de trois cent ans, a profondément façonné la ville et son urbanisme, mais aussi l’histoire des hommes qui y ont pris part. La longévité de cette fabrication liée à l’armement a participé à la constitution d’un patrimoine technique et industriel conséquent, qui se retrouve aujourd’hui au sein des collections des musées de la ville. L’exposition qui couvre la période de 1950 à 2006, met en lien les objets issus des collections et la mémoire d’anciens employés de la Manufacture, captée lors d’entretiens filmés, par la ville de Tulle et l’association Peuple et Culture Corrèze. Au Musée du Cloître, l’exposition met plus spécifiquement en lumière les hommes, leurs métiers et leur savoir-faire mais aussi leur culture commune, comment devenait-on un “nez-noir”. Au musée des Armes, ce sont les bâtiments et les productions qui font l’objet de témoignages et de présentations d’objets. Deux volets complémentaires pour illustrer une aventure industrielle et humaine. Entrée libre. Musée des armes ouvert du mardi au vendredi de 14h à 17h30. Musée u Cloître ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h (du 1er octobre au 14 juin) et de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h (du 15 juin au 30 septembre). Infos au 05.55.26.22.15 et au 05.55.26.91.05. Jusqu’au 11 janvier 2020.
  • Figures de l’animal à Meymac au Centre d’art contemporain, abbaye Saint-André. Qu’est-ce qu’un animal? La réponse à la question paraît simple: tout être vivant qui n’appartient pas à l’espèce humaine. Cette définition courte laisse pourtant des zones grises du coté du seuil où commence la vie et à l’autre bout où elle construit une frontière entre les espèces supérieures, dont la réalité s’amenuise sous l’effet de découvertes révélant des porosités tant en ce qui concerne l’habileté, que l’émotion, l’intelligence ou encore du langage. Les récentes polémiques sur la souffrance animale, amplifiant celles antérieures portant sur l’usage des fourrures ou qualifiant de domination esclavagiste nos rapports aux animaux domestiques et plus encore familiers, montrent la fragilité et la complexité de notre position. Les processus de civilisation visent en effet à construire un positionnement autonome par rapport à l’environnement qui réduit les risques dus à son instabilité et donc à l’égard des animaux quels qu’ils soient. Ils associent mise à distance, curiosité, appropriation carnivore, asservissement opportuniste ou sujétion affective. Dans le rapport à l’animal, l’homme cherche à définir sa singularité, la nature de ce qui constitue le fond de son identité. L’animal à cause de ses proximités multiples (physiques et comportementales), est à la fois l’illustration de l’écart qu’il ressent et la manifestation d’une continuité qui le raccroche au grand ensemble de la planète. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h y compris les jours fériés. Entrée: 5 et 4 euros, gratuit pour les moins de 12 ans. Infos au 05.55.95.23.30 et sur cacmeymac.fr. Jusqu’au 16 juin 2019.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire