L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MARDI 11 OCTOBRE 2016

  • 543663Cinéma. Avant-première. Deepwater à 20h à Brive au cinéma CGR. Ce film catastrophe américain réalisé par Peter Berg, revient sur l’explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon, survenue le 20 avril 2010. La plateforme tourne non-stop pour tirer profit des 800 millions de litres de pétrole présents dans les profondeurs du golfe du Mexique. Mike Williams, électricien sur la plateforme et père de famille, connaît les risques de son métier mais fait confiance au professionnalisme de son patron Jimmy Harrell. Durée: 1 heure 47. Tarifs: 6 et 4,50 euros. Infos au 0.892.688.588 et sur cgrcinema.fr/brive.

  • Tg_septcollines_yannickjaulin2héâtre. Comment vider la mer avec une cuiller à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. De et par Yannick Jaulin. Yannick Jaulin revient en raconteur d’histoires, en chercheur-collecteur de mémoires. Comme vider la mer avec une cuiller un beau titre en référence à Nietzsche et à sa mère, qui disait aussi difficile d’avoir une place au paradis que vider la mer avec une cuiller. Tout Yannick Jaulin tient là, dans ce double nuancier, les références aux pensées qui nous éveillent, l’ancrage dans une histoire familiale et les terres poitevines intimes/partagées dans nombre de ses spectacles. L’humour intact et la parole en verve, il sonde ici les récits fondateurs, ceux des trois grandes religions monothéistes. Des récits qu’on croyait connaître… Il incarne avec beaucoup de drôlerie une belle galerie de personnages, Samson et Dalila, Eve et la reine de Saba, en passant par la coiffeuse de son village. Sans oublier de déplacer à sa juste place le paradis terrestre quelque part dans la Gâtine des Deux-Sèvres… Durée: 1 heure 15. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

************

MERCREDI 12 OCTOBRE

  • joelle-cheveConférence. Histoires érotiques de l’Élysée à 18h30 à Brive au lycée d’Arsonval. Une conférence proposée par l’Alliance française de Brive, présentée par Joëlle Chevé, historienne et journaliste pour la revue L’Élysée est le symbole de la sacralité du pouvoir, mais auparavant cet hôtel particulier, édifié sous la Régence, a été un lieu de libertinage fort apprécié . Avec humour, Joëlle Chevé revient sur trois siècles d’histoires plutôt coquines, parfois cocasses… Durée : 1h30. Entrée : 5 euros, gratuit pour les scolaires. Infos au 05.55.24.46.53.

************

JEUDI 13 OCTOBRE

  • Concert sur le pouce. Sonates set fantaisies de 12h30 à 13h15 à Brive, salle d’honneur de l’hôtel de ville. Un récital de piano avec Laurent Bourreau. Au programme: Mozart, Méhul… Ces concerts sont proposés par la Ville de Brive avec l’Ensemble instrumental de Brive dans le cadre de la Politique des temps. Ils offrent ainsi une pause musicale décontractée lors de la pause déjeuner, vous pouvez même apporter votre sandwich. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.15.25. Prochain concert sur le pouce jeudi 3 novembre avec un duo trompette et orgue.
  • maria-vereteninaApéro concert. Chant – piano à 18h30 à Brive, à l’auditorium Francis Poulenc. Le conservatoire de Brive relance ses rendez-vous musicaux. Un premier apéro-concert avec la soprano Maria Veretenina accompagnée au piano par Susana Veerman. Au programme, des œuvres de Tchaïkovski, Rimski Korsakov, Rachmaninov, Yuriev, Alyabiev, Scriabine, Fauré, Delibes, Saint-Saëns et Gershwin. Entrée: 8 euros. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.
  • sonycongo_pierrevaneechaute-_3_Théâtre. Sony Congo à 20h30 à Brive au théâtre municipal. Sony Congo ou La chouette petite vie bien osée de Sony Labou Tansi ouvre la saison de Spectacles sans frontières. Hassane Kassi Kouyaté et Bernard Magnier ont souhaité, à l’occasion du 20e anniversaire de sa disparition, témoigner de la vie et rendre hommage à l’œuvre de Sony Labou Tansi , né en 1947 en République Démocratique du Congo et mort 47 ans plus tard au Congo Brazza. Enseignant de formation, cet auteur prolifique qui écrivait partout, tout le temps et surtout la nuit, fut surnommé le « Molière africain », le « Black Shakespeare », « le Rabelais noir » et même le « Picasso nègre » ou le « Mohammed Ali de la plume » , rien que ça ! Plus simplement, Bernard Magnier, qui dirige notamment la collection « Lettres africaines » aux Éditions Actes Sud, dit de lui que c’est « l’un des plus grands écrivains africains contemporains ». Sony Congo se veut un « spectacle documentaire », car il mêle extraits de l’œuvre, musique, documents sonores et vidéos. Un spectacle qui, surtout, fait la part belle à la langue truculente et subversive de Sony Labou Tansi et donne irrémédiablement envie de se plonger dans une œuvre exaltante. Une œuvre qui résonne de manière terriblement actuelle. Durée: 1 heure 10. A partir de 12 ans. Placement numéroté. Tarifs: de 20 à 5 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

  • grandparc_photo_credit_virginie_meigneMusiques actuelles. Grand Parc à 19h à Tulle aux Lendemains qui chantent. Grand Parc, c’est l’image d’une étendue de nature qui résiste au milieu de la ville. On se laisse embarquer par un fourmillement sonore qui puise dans différentes cultures: pop, folk jusqu’à s’écorcher à la noise et au math-rock. Entrée gratuite. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • affiche-belle-mereComédie. La Belle mère à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Un one woman show d’Isabelle Parsy. Comment s’opposer au mariage de son fils lorsqu’on est une mère excessivement possessive… Avec cette saison 1, Isabelle Parsy plante une belle-mère comme on ne voudrait jamais en avoir, une sorte de Tatie Danielle qui va faire de la vie de sa future belle fille un enfer ! Égoïste, lâche, odieuse, envahissante : elle ne recule devant rien pour garder son fils chéri. Elle s‘appelle Laurence Dubourg. Elle porte un nom très chic, très classe, mais c’est une teigne qui veille comme une tigresse sur son fils unique Alexandre, son enfant chéri, la prunelle de ses yeux de louve hystérique. Un enfant intelligent, qu‘elle voudrait plus docile, plus présent, et qui à plus de vingt ans ne l‘entend plus du tout de cette oreille ô combien maternante. Il faut dire qu’Alexandre vient de tomber amoureux d‘une certaine Marina, avec qui il compte convoler en justes noces. Sans demander d‘ailleurs l’avis de sa mère qui furieuse va user tous les stratagèmes pour faire capoter cette union : chantage affectif, chantage à la maladie, intimidation, insultes même à la future bru à qui Laurence reproche son poids, sa taille, ses études et même d‘être marseillaise, ce qui pour cette bourgeoise parisienne est un crime de lèse-capitale. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). A noter que la saison 2 est programmée les 17, 18 et 19 novembre. Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement vendredi 14 et samedi 15 octobre.

************

VENDREDI 14 OCTOBRE

  • ronde_petits_ecranLectures et comptines. La ronde des tout-petits à 10h à Brive à la médiathèque municipale. Pour les enfants de 1 à 3 ans. Une fois par mois (le deuxième vendredi), les bibliothécaires proposent des lectures de petites histoires, comptines et jeux de doigts, pour accompagner les tout-petits dans leur découverte du livre. “Parce que les livres relient, et parce que les livres, c’est bon pour les petits.” Places limitées à 10 enfants, durée 30 minutes. Inscriptions auprès du secteur jeunesse de la médiathèque. Durée: 30 minutes. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • 201506041757-fullDédicace. Max Heratz de 10h à 18h à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. Avec son chapeau noir et sa chemise élégante près du corps, Max ressemble déjà à un personnage de roman. Passionnée par le célèbre auteur russe Dostoïevski depuis son adolescence, il se dit également influencé par Gainsbourg, notamment dans le registre poétique qu’il affectionne particulièrement. Ses derniers ouvrages, Justine ou l’emprise des sens et Je t’aime moi non plus, mêlent suspense et passion. Infos au 05.55.92.17.53.
  • koralovskiDédicace BD avec Philippe Gauckler à partir de 15h à Brive à la librairie Bulles de papier, 21 rue Farro. Pour le 3e tome de Koralovski. Philippe Gauckler a débuté sa carrière dans les pages de Métal Hurlant, ce qui lui ouvre les portes de la science-fiction. Il réalise diverses histoires courtes et plusieurs albums, en compagnie de Charles Imbert et de Joël Houssin. Après la disparition du magazine, il entame Convoi, avec Thierry Smolderen mais, quatre tomes plus tard, il décide de raccrocher et prend une pause de dix ans pendant lesquels il exerce dans la publicité. Il revient avec une série jeunesse, Prince Lao, sa première série solo, une histoire entre écologie et feuilleton d’aventures dans les grands espaces enneigés de l’Himalaya. Avec Koralovski, il entre dans un tout autre décor. Il était l’un des oligarques les plus puissants de Russie, mais son insoumission au pouvoir politique a valu 10 ans de prison à Koralovski. Pragmatique et patient, il ne s’attendait pas à une libération anticipée sous la forme d’une attaque au missile. Évadé malgré lui, il va rapidement comprendre qu’il est au cœur d’une conspiration visant à cacher cette vérité hautement géostratégique : la fin du pétrole est un mythe. Infos au 05.55.87.14.42 et sur bullesdepapier.com.
  • harry-potter-et-lenfant-maudit-en-france-le-14-octobre-382z_gmhkAnimation Harry Potter à 1de 16h à 20h à Brive à la librairie La Baignoire d’Archimède, 21 rue Farro. A l’occasion de la sortie du 8e tome en français, la librairie propose une animation avec deux concours: un du  meilleur gâteau Poudlard, l’autre du déguisement le plus créatif. A la clef, 2 coffrets DVD HP à gagner pour chaque gagnant. A partir de 17h, Elise de Pot ô jeux animera un jeu de plateau Harry Potter dont le principe consiste à répondre à des questions, relever des défis, exécuter des gages et prouver qu’on est le plus grand fan de tous les temps. Infos au et sur labaignoiredarchimede.com.
  • Concert des Inoubliables à 20h30 à Brive en l’église des Rosiers. Un concert organisé par l’APICEMHinoubliables (Association pour l’initiation artistique et culturelle des enfants hospitalisés à Brive) qui finance depuis 18 ans tous les après-midi des ateliers artistiques animés par des intervenants professionnels. Compte tenu de la baisse des subventions, l’association est ainsi, avec ce concert, à la recherche de fond pour pérenniser son fonctionnement. L’orchestre des élèves adultes du conservatoire Les Inoubliables sera dirigé par Pascal Wyns. Au programme: Dvorak, Brahms, Piazzolla et musique baroque. L’intégralité du revenu des entrées sera reversé à l’APICEMH. Durée: 1 heure 15 environ. Tarif: 5 euros à partir de 12 ans. Infos sur apicemh.fr.
  • mexiqueVidéo libre. Le Mexique du Nord au Sud à 20h30 à Brive au Centre culturel, avenue Jean-Jaurès. Un premier rendez-vous qui ouvre cette nouvelle saison de Vidéo libre.Le Mexique est à lui seul, un résumé extraordinaire de l’histoire et de l’art des civilisations préhispaniques. Ce film de Yves Pinaud entraine sur la découverte des somptueux sites Mayas, Olmèques, Aztèques et des villes coloniales éblouissantes. Après la traversée du Sonora, le célèbre train “Chihuahua Pacifico” conduit au cœur de la sierra Tarahumara où vivent les tribus indiennes qui ont fui le progrès et la civilisation occidentale. Plus au sud, Tequila, village dédié à la boisson nationale célèbre dans le monde entier puis à 500 km au Sud Est de Mexico, l’état d’Oaxaca, berceau de la civilisation Zapotèque compte deux sites archéologiques magnifiques. C’est ensuite la traversée de Chiapas, région réputée dangereuse et peuplée de mexicains pauvres très attachés à leurs traditions ancestrales descendant de la civilisation des Mayas. Enfin après 6 000 km, la presqu’île du Yucatán, face à Cuba qui possède les plus belles plages du Mexique et des sites archéologiques exceptionnels : Uxmal, Chichén Itzá, Tulum. Durée: 1 heure 30. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51.
  • trio-tabouryConcert jazz. Hommage à Chet Baker avec le Trio Taboury à 20h45 à Brive, à l’auditorium Francis Poulenc du au conservatoire. Le Jazz Club 19100 accueille Jean-Marc Taboury. Le trompettiste s’est engagé à faire connaître et à transmettre l’œuvre de Chet Baker, par passion d’abord mais aussi par respect d’un musicien que l’on ne cessera de découvrir année après année. Le trio composé de Jean Marc Taboury à la trompette, de Philippe Parant à la guitare et de Guillaume Souriau à la contrebasse propose un programme autour des standards (Miles Davis, Horace Sylver….) mais aussi de compositions originales de premier plan de Wayne Charter, Charlie Haden, Richie Beirrach… Oscillant entre les tempos médium des ballades, les accents intimistes de la bossa nova et quelques fulgurances d’une rare énergie ce programme est avant tout un voyage tout émotion et en délicatesse. Tarifs: 12 et 8 euros, demi-tarif pour les enfants et tarif de groupes à partir de 8 personnes. Infos et réservations au 06.89.37.72.71 ou 06.80.62.57.09.
  • Spectacle burlesque et musical. Chamallows à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr. Egalement le lendemain samedi 15 octobre.
  • Sauts en parachute toute la journée à l’aéroport Brive Vallée de la Dordogne. Des séances de sauts sportifs ou en tandem proposées par le Paraclub de Brive. Possibilité de vidéo. Entrée gratuite. Infos au 05.55.86.03.96. Egalement samedi 15, dimanche 16 et lundi 17 septembre.
  • la-belle-mereComédie. La Belle mère à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Un one woman show d’Isabelle Parsy qui plante une belle-mère comme on ne voudrait jamais en avoir, une sorte de Tatie Danielle qui va faire de la vie de sa future belle fille un enfer ! Égoïste, lâche, odieuse, envahissante : elle ne recule devant rien pour garder son fils chéri. Alexandre vient de tomber amoureux d‘une certaine Marina, avec qui il compte convoler en justes noces. Sans demander d’ailleurs l’avis de sa mère qui furieuse va user tous les stratagèmes pour faire capoter cette union : chantage affectif, chantage à la maladie, intimidation, insultes même à la future bru à qui Laurence reproche son poids, sa taille, ses études et même d’être marseillaise, ce qui pour cette bourgeoise parisienne est un crime de lèse-capitale. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). A noter que la saison 2 est programmée les 17, 18 et 19 novembre. Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 15 octobre.
************

SAMEDI 15 OCTOBRE

  • octobre_2016Lectures d’albums. La ronde des histoires à 10h30 à Brive à la médiathèque municipale. Pour les enfants de 3 à 8 ans. Chaque deuxième samedi du mois, les bibliothécaires convient les enfants à une séance de lecture. Le thème de cette séance est de circonstance: “Citrouilles, sorcières et compagnie”. Durée 45 minutes. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Atelier dédicace avec Régine Roche de 10h30 à 18h à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. . Infos au 05.55.92.17.53.
  • Premier café tricot à 14h à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Un moment convivial et l’occasion de faire de nouvelles rencontres autour du tricot et de la couture, c’est tendance et ça a lieu chaque 3e samedi du mois. Un ouvrage, un café, un échange… il n’y a pas d’âge pour venir monter les mailles à l’endroit à l’envers. Infos au 05.55.74.20.51.
  • Conférence. Voyage du Big bang à nos jours à 16h à Brive au musée Labenche. Une conférence proposée par l’AAL (Association Arts et liens) et animée par Alain Soulier. Entrée libre. Attention, le nombre de places étant limité, il est prudent de réserver au 06.27.83.95.69.
  • caravanesThéâtre. Caravanes à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Une reprise du Théâtre du Cri, compagnie en résidence. Trois pièces écrites par trois auteurs contemporains à partir des mots prononcés par les gens du voyage eux-mêmes et mises en scène par Michèle et Robert Birou. Partir, rester de Rémi de Vos: il veut partir, elle veut rester pour s’installer « en dur, avec des sanitaires privés »… Vives discussions. Amérique d’Emmanuelle Marie Parti: vivre en HLM, un fils vient renouer avec son père qui vit toujours en caravane… Retrouvailles houleuses. Carcan et flèches de Fabrice Melquiot: un couple se prépare à fêter dignement la légion d’honneur du Pépé… Effervescence dans le camp. Tarifs de 9 à 5 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr. Également le lendemain dimanche 16 octobre à 18h.
  • Spectacle burlesque et musical. Chamallows à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Sauts en parachute toute la journée à l’aéroport Brive Vallée de la Dordogne. Des séances de sauts sportifs ou en tandem proposées par le Paraclub de Brive. Possibilité de vidéo. Entrée gratuite. Infos au 05.55.86.03.96. Également dimanche 16 et lundi 17 septembre.
  • g_septcollines_lebleuduciel3Théâtre jeune public. Le bleu du ciel à 11h à Tulle au Théâtre des Sept collines. En famille dès 18 mois. La compagnie Merci mon chou invite les plus petits dans l’univers surréaliste et coloré de Magritte. Des tableaux oniriques, mystérieux et lumineux prennent vie grâce à la belle présence de la comédienne Anna Thibaut et au dialogue avec Sébastien Fenner, complice faiseur d’images. Juxtapositions, apparitions, disparitions, suspensions, berceuses… un cache-cache joyeux pour entrer dans l’univers du peintre. Durée: 25 min. Tarif: 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

dustaphonics_11_15_108hd-lwood-1

  • Musiques actuelles. The Dustaphonics + Les Ennuis commencent + Discotica Records DJ à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. Une soirée avec fermeture tardive dans le cadre du Vintage festival. The Dustaphonics, une gastronomie musicale classe, sans chichis ou clichés food’un rock’n’roll caricatural, le tout servi avec sourire, passion et une énergie pure. Bien que l’influence des 50’s, 60’s et 70’s y est quasi présente, leurs chansons sont remarquablement fraîches, entraînantes et distinctement modernes. Les Ennuis Commencent pratiquent le rock’n’roll grâce à une machine fantastique composée de tambours, de cordes électriques et de lampes magiques ! A bord de leur engin à remonter le temps, ils explorent des territoires oubliés ! Nul dilemme, nulle faute de goût, nulle compromission ! Tarif: 10,50 euros en location. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • ob_317259_la-belle-mere-2Comédie. La Belle mère à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Un one woman show d’Isabelle Parsy qui plante une belle-mère comme on ne voudrait jamais en avoir, une sorte de Tatie Danielle qui va faire de la vie de sa future belle fille un enfer ! Égoïste, lâche, odieuse, envahissante : elle ne recule devant rien pour garder son fils chéri. Elle s‘appelle Laurence Dubourg. Elle porte un nom très chic, très classe, mais c’est une teigne qui veille comme une tigresse sur son fils unique Alexandre, son enfant chéri, la prunelle de ses yeux de louve hystérique. Un enfant intelligent, qu’elle voudrait plus docile, plus présent, et qui à plus de vingt ans ne l’entend plus du tout de cette oreille ô combien maternante. Il faut dire qu’Alexandre vient de tomber amoureux d‘une certaine Marina, avec qui il compte convoler en justes noces. Sans demander d‘ailleurs l’avis de sa mère qui furieuse va user tous les stratagèmes pour faire capoter cette union : chantage affectif, chantage à la maladie, intimidation, insultes même à la future bru à qui Laurence reproche son poids, sa taille, ses études et même d‘être marseillaise, ce qui pour cette bourgeoise parisienne est un crime de lèse-capitale. A noter que la saison 2 est programmée les 17, 18 et 19 novembre. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.
  • anandhaBlues-jazz. Anandha Seethanen à 20h30 à Saint-Céré au Théâtre de l’Usine, 18 avenue du dr Roux. Un premier album, In a dance of time, pour cette chanteuse que l’on a déjà pu voir au Festival de Saint-Céré notamment L’Opéra de Quat’Sous. In a Dance of Time est le projet le plus personnel de la chanteuse « caméléon » Anandha Seethanen, celui dont elle a assuré écriture et composition, avec la complicité du musicien Karim Attoumane. Dans ce premier opus acoustique envoûtant, elle s’affranchit ainsi des modes et des diktats pour imposer un style singulier, dépouillé et puissant : un mélange harmonieux de folk anglo-saxonne, d’influences de musique du monde et de musique classique européenne. Une invitation au voyage entre ballade aérienne et médiation tellurique, où sa voix enveloppante promène son élégance naturelle. Les chansons aux arrangements ciselés révèlent par ailleurs une inspiration très littéraire, puisant pêle-mêle dans Sophocle, Baudelaire, Eluard, Roth et la Bhagavad Gita ! Un voyage poétique, voire spirituel, quelque part entre Joni Mitchell, Tori Amos et Susheela Raman… Tarifs de 16 à 5 euros. Infos au 05.65.38.28.08 et sur theatredelusine-saint-cere.com.

************

DIMANCHE 16 OCTOBRE

  • 126-affiche-1469009261Ciné ballet. L’Âge d’or à 17h à Brive au cinéma Le Rex, bd Kœnig. En direct de Moscou avec le ballet du Bolchoï et en haute définition. Satire de l’Europe des années folles, l’Âge d’or est un ballet savoureux, original et réjouissant sur une partition jazzy, le tout dans une ambiance music-hall. Ce ballet qui ne peut être vu qu’à Moscou séduit par son rythme effréné, son intrigue passionnée et ses numéros de cabaret décadents. Au milieu de ce tourbillon chorégraphique, dont le duo décoiffant de Boris et Rita, les danseurs du Bolchoï font vibrer chaque pas de cette chorégraphie entraînante. Dans une ville balnéaire où commerce et mafia sont florissants, le cabaret l’Âge d’or est le repère de prédilection des danseurs, bandits et autres fêtards. Le jeune Boris y tombe amoureux de la belle Rita, danseuse du cabaret et amie du gangster local…. Durée: 2 heures 20. Tarif: 25 euros. Cocktail, boisson chaude et petits gâteaux sont offerts à l’entracte. Infos au 05.55.23.29.01 et sur cinemarex.org.
  • caravanesThéâtre. Caravanes à 18h à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Une reprise du Théâtre du Cri, compagnie en résidence. Trois pièces écrites par trois auteurs contemporains à partir des mots prononcés par les gens du voyage eux-mêmes et mises en scène par Michèle et Robert Birou. Partir, rester de Rémi de Vos: il veut partir, elle veut rester pour s’installer « en dur, avec des sanitaires privés »… Vives discussions. Amérique d’Emmanuelle Marie Parti: vivre en HLM, un fils vient renouer avec son père qui vit toujours en caravane… Retrouvailles houleuses. Carcan et flèches de Fabrice Melquiot: un couple se prépare à fêter dignement la légion d’honneur du Pépé… Effervescence dans le camp. Tarifs de 9 à 5 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr.
  • Sauts en parachute toute la journée à l’aéroport Brive Vallée de la Dordogne. Des séances de sauts sportifs ou en tandem proposées par le Paraclub de Brive. Possibilité de vidéo. Entrée gratuite. Infos au 05.55.86.03.96. Également lundi 17 septembre.
  • gustaphonics-gouterMusiques actuelles. The Dustaphonics en goûter concert à 15h à Tulle aux Lendemains qui chantent.Le goûter-concert, c’est pour les enfants ! Un concert adapté, avec un volume pas trop fort et une durée pas trop longue. On finit en beauté avec un goûter fait maison, avec les copains, les parents et grands-parents. The Dustaphonics, c’est une gastronomie musicale classe, sans chichis ou clichés d’un rock’n’roll caricatural, le tout servi avec sourire, passion et une énergie pure. Bien que l’influence des 50’s, 60’s et 70’s y est quasi présente, leurs chansons sont remarquablement fraîches, entraînantes et distinctement modernes. Tarifs: 5 et 8 euros. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.
  • elie-semoun_632x421Spectacle. Elie Semoun à 16h à Sarlat au centre culturel, salle Paul Eluard.Elie Semoun est de retour sur scène avec son nouveau spectacle A partager ! Fabrice « la patronne du spa », Xavier l’handicapé moteur et dragueur, Oussama Ben Dubois jihadiste débutant, Mapi Cougar gourmande et épanouie, Jean-Louis le nouvel élu d’une mairie fasciste, un pervers ravi des “rapports humains” en Thaïlande et bien d’autres nouveaux monstres inventés par Elie Semoun. 

Un spectacle intime et saignant. Durée: 1 heure 15. Tarifs: de 35 à 10 euros. Placement assis et numéroté. Infos et billetterie au 05.53.31.09.49 et sur sarlat-centreculturel.fr.

************

LES EXPOS A VOIR

  • la-poule-verteLa Farce cachée de la Lune à Brive conjointement à la chapelle Saint-Libéral et au Garage, centre d’art contemporain, avenue Edouard Herriot. A partir du 14 octobre. A l’origine de cette exposition, il y a des rencontres. Celle, pour commencer, de Christian Cébé, sculpteur installé en Corrèze, avec les œuvres de Jacek Wozniak, artiste d’origine polonaise connu pour les dessins qu’il publie depuis les années 1980 dans le Canard enchaîné. De cette rencontre sont nées des sculptures, petites ou gigantesques, inspirées à Christian Cébé et Leo Amery -artiste travaillant le vitrail à Martel- par des dessins de Wozniak, un art en nourrissant d’autres. Une rencontre entre ces artistes et des lieux de Brive, ensuite. Car c’est un véritable coup de cœur qu’ils ont ressenti pour le Garage et la chapelle Saint-Libéral, deux sites d’expositions temporaires de la Ville présentant des personnalités radicalement différentes mais complémentaires : les murs blancs et les volumes simples et contemporains du Garage contrastent ainsi avec l’architecture religieuse et les murs en pierre de la chapelle, édifice du 15e siècle inscrit au titre des Monuments Historiques. Conçue en deux volets, indépendants mais complémentaires, cette exposition est présentée à la fois au Garage et à la chapelle Saint-Libéral. Suivant un accrochage original, faisant fi des conventions scénographiques habituelles, cette manifestation propose de découvrir les créations artistiques de Wozniak et celles d’autres dessinateurs de presse (Cabu, Cardon, Kerleroux, Gde Adelina, Makina) regroupés au sein du collectif Scorbut ainsi que les sculptures de Christian Cébé et de Leo Amery, véritables réinterprétations artistiques en trois dimensions d’éléments dessinés par Wozniak. Si l’approche se veut ludique, conduisant à regarder l’exposition sous des angles inédits au sein d’une atmosphère joyeusement colorée, plusieurs séries d’œuvres amènent aussi à s’interroger sur les problèmes écologiques et sociaux actuels. Entrée libre. A la chapelle Saint-Libéral, ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h (infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr) et au Garage, ouvert du mardi au samedi de 12h à 18h et dimanche de 15h à 18h (infos au 05.55.88.80.81 et sur garage.brive.fr). Jusqu’au 15 janvier 2017. A voir également trois sculptures de Christian Cébé dans les jardins du musée Labenche.
  • Invitation Jeux OlympiquesSport, sportifs et jeux olympiques dans l’Europe en guerre (1936-1948) à Brive au centre Edmond Michelet. Cette exposition est réalisée par le Mémorial de la Shoah. En glorifiant le corps des athlètes, les régimes totalitaires et autoritaires font des disciplines sportives des lieux d’embrigadement des populations, un terrain de propagande idéologique et un instrument au service d’une diplomatie agressive. Depuis leur résurrection à Athènes en 1896, les Jeux olympiques contemporains fascinent les individus et sont rapidement confrontés à des réalités contradictoires: d’un côté « l’idéal olympique », sans cesse réaffirmé par le CIO (Comité international olympique) et de l’autre, les contraintes des idéologies, les mesures des régimes politiques d’exclusion ou encore les actions de propagande. L’organisation des 11e JO attribués en 1931 à la République de Weimar est bouleversée par l’arrivée au pouvoir d’Adolf Hitler. Lorsque la terreur nazie s’abat sur l’Europe, le sport devient aussi un instrument de soumission et de cruauté utilisé contre les victimes de l’univers concentrationnaire. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: du lundi au vendredi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 10 octobre 2016.
  • Mise en page 1 (Page 1)La Libellule à Brive aux archives municipales. A partir du 10 octobre. Dans le cadre de la 35e Foire du Livre de Brive ainsi que du Centenaire 1914-1918. Cette exposition est le récit d’un rêve né de l’imagination du poilu Alfred Coste, au moment où la mort s’apprêtait à l’emporter. A-t-il vraiment eu cette vision ? Nul ne le sait… C’est sa petite-fille [Sophie Séronie-Vivien], l’auteure des textes, qui a choisi de la lui attribuer afin de redonner vie à la passion d’un homme aux aspirations universelles : vivre, créer, aimer… Un homme-racine, un de ces aïeux qui marquent de leur empreinte plusieurs générations. Simultanément, sont également exposées des lettres fictives écrites à la manière d’un soldat de la Grande Guerre par des élèves de CM2 de l’école Jules-Ferry. Le vernissage aura lieu mercredi 19 octobre à 18h, en présence de Sophie Séronie-Vivien, auteure, et Adeline Bidon, illustratrice, du livre La Libellule, pour une séance de dédicace. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et e 13h30 à 17h. Entrée libre. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Jusqu’au 11 novembre 2016.
  • sony-labou-tansiDu Congo au monde à Brive à la médiathèque municipale, dans le grand hall.Un hommage à Sony Labou Tansi. Basée sur le fonds de manuscrits conservés à la BFM de Limoges et sur de nombreuses archives, l’exposition retrace le parcours et l’œuvre de Sony Labou Tansi, romancier, poète, homme de théâtre et citoyen. Six romans, des pièces de théâtre jouées sur les scènes du monde, des poèmes et autres textes dispersés ça et là, une œuvre multiple, abondante et dérangeante. Une œuvre qui a ouvert les pages d’autres livres. La trace d’un auteur “engageant”. Cette exposition retrace son itinéraire de création, restitue le cadre et le cheminement de son écriture, évoque celles et ceux qui l’ont accompagné. Elle est un salut à l’homme et à l’écrivain, quelque 20 ans après sa mort. Cette exposition s’inscrit dans l’hommage à Sony Labou Tansi réalisé en partenariat avec les Treize Arches. A l’accueil du Théâtre, sera présentée une partie de l’exposition qui porte sur “L’aventure du Rocado Zulu Théâtre” (du lundi au vendredi, de 13h à 18h) et en ouverture de “Spectacle sans frontières”, vous pourrez assister à la pièce Sony Congo ou la chouette petite vie bien osée de Sony Labou Tansi, le jeudi 13 octobre à 20h30. Entrée libre. Ouvert mardi de 9h30 à 18h, mercredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr. Jusqu’au 22 octobre 2016.
  • 64839-sonycongo_pierrevaneechaute-_2_L’aventure du Rocado Zulu Théâtre à Brive à l’accueil du Théâtre municipal. Il s’agit d’une partie de l’exposition consacrée à Sony Labou Tansi, romancier, poète, homme de théâtre et citoyen., et qui se tient parallèlement à la médiathèque municipale. Cette partie porte sur “L’aventure du Rocado Zulu Théâtre”. A noter qu’en ouverture de “Spectacle sans frontières”, vous pourrez assister à la pièce Sony Congo ou la chouette petite vie bien osée de Sony Labou Tansi, le jeudi 13 octobre à 20h30. Accessible du lundi au vendredi, de 13h à 18h. Entrée libre. Jusqu’au 22 octobre 2016.
  • diana-harisisLa femme, l’itinéraire de la conscience à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Une exposition de peintures en partenariat avec l’association ProArt. Des œuvres de Sylvie Warusfel, Diana HarisisYana Dupuy, Luc Lanier. “Le rôle de la femme a changé au cours de l’épopée humaine. Pendant longtemps il est resté presque identique. Cependant, les événements brusques et l’accélération du développement technologique surtout au 20ème siècle ont contribué à modifier le rôle traditionnel de la femme. Il y a déjà 100 ans que ces changements se sont accélérés (en Europe du moins). Les femmes et les hommes sont égaux mais différents. Maintenant c’est à la femme de choisir sa propre place dans la société. Comment voient elles leur vie familiale, professionnelle et affective? Comprendre ses propres besoins et envies reste un vrai défi face au conditionnement qu’exerce toute société humaine.” Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. . Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 4 novembre 2016.
  • ecritureL’Écriture à Brive à la bibliothèque du campus universitaire. A partir du samedi 1er octobre. Des œuvres d’Elizabeth Nicaise sur le thème de l’écriture. Née en 1952 dans les Ardennes, cette artiste peintre et plasticienne a fait des études classiques puis artistiques à Namur, en Belgique. En France depuis 1977, elle consacre son temps à la création. Du signe à l’écriture, et des taches aux paysages imaginaires, elle use de la plume, du calame et du pinceau. En septembre 2006, elle obtient le Prix de la Ville de Montauban. Revenue en Corrèze en 2014, elle met en pratique son expérience en matière de recyclage et de récupération du papier vierge, mais aussi du bois et du carton. “Mon procédé de fabrication tend à n’utiliser qu’une toute petite quantité d’eau, si précieuse, pas de colle, pas de produit chimique;je me sens dans l’obligation de faire cette démarche de non-pollution, qui a de plus le mérite d’enrichir mon travail et mes  recherches.” Ouverte du lundi au jeudi de 8h30 à 18h30, vendredi de 8h30 à 17h et samedi de 11h à 18h. Entrée libre. Infos au 05.55.26.06.48. Jusqu’au 29 octobre 2016.
  • memoires partageesMémoires partagées au musée du cloître de Tulle. Une histoire des bals clandestins sous l’Occupation en Corrèze. Dans la mémoire collective, la période de l’Occupation est bien souvent synonyme de combats, de résistances, d’exodes, de pénuries, de tragédies; à Tulle, ville martyre tout particulièrement. Pourtant il y a dans des coins de mémoires des souvenirs heureux, des souvenirs dansants, ceux de bals clandestins, improvisés dans une grange ou une clairière où les jeunes gens se retrouvaient pour danser malgré la guerre. Plus de 70 ans après, il est difficile de trouver des traces de ce phénomène par essence caché. Restent les souvenirs, ceux des jeunes participants ou musiciens d’alors. Des souvenirs ici restitués sous forme de témoignages filmés. Une installation vidéo conçue par Lost In Traditions invite le public à faire resurgir ces bals perdus. Dans ces histoires recueillies, l’accordéon est omniprésent. Parce qu’il est facilement transportable, par sa puissance sonore adaptée à l’extérieur, il est depuis la période de l’entre-deux-guerres et la naissance du répertoire musette, l’instrument à la mode pour danser…Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 13h à 18h. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’au 30 janvier 2017.
  • affiche_le_richelieu_lightLa maquette du cuirassé le Richelieu à Tulle au Musée des armes. L’exposition présente la maquette du cuirassé le Richelieu réalisée par Paul Mialet, ancien ouvrier de la manufacture d’Armes et donnée par sa famille au Musée des armes. Réalisée entre 1984 et 1990, elle est une reproduction statique au 1/100e de ce navire de guerre, super cuirassé de la Marine nationale française pendant la Seconde Guerre mondiale. Des milliers d’heures de travail à détailler les plans, à usiner la moindre pièce au fond d’un atelier, à assembler, entre passion du travail de précision et savoir-faire. Cette exposition présente également plusieurs maquettes prêtées par le club Maquettes 19. Entrée libre. Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h30 (fermé le mardi), ouvert également le 1er dimanche du mois. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 31 décembre 2016.
  • expo_racines2016_Racines à Tulle à la Cour des arts, rue des Portes Chanac. Des œuvres de 23 artistes composent cette exposition proposée par Itinéraires-art contemporain, une association basée à Paris et constituée de 50 artistes adhérents de toutes les régions de France. Marquée par son engagement dans le monde et dans l’art d’aujourd’hui, et par son ouverture à des tendances multiples, loin des écoles, des chapelles et des clubs fermés, Itinéraires est un pôle de découvertes sans cesse renouvelées et un véritable groupe qui affirme ses choix artistiques, avec le souci d’allier cohérence et qualité. Du mardi au samedi de 12h à 18h. Entrée libre. Infos au 05.44.40.97.37 et sur lacourdesarts.org. Jusqu’au 29 octobre 2016.
  • meymac expo ete 2016Non figuratif: un regain d’intérêt ? à Meymac au Centre d’art contemporain, abbaye Saint-André. Le début du 20e siècle a été marqué dans le domaine des arts plastiques par une révolution: la disparition de la figure, libérant la création d’une fonction de reproduction qui l’attachait au réel. A la charnière des années 70-80, dans la foulée du pop art et de la trans-avant-garde, sous l’effet possible de l’émergence accentuée des nouveaux médias, le rapport s’est inversé. Il semble qu’aujourd’hui le non figuratif mais aussi l’informel, le minimaliste, l’abstrait, avec tout ce qu’ils véhiculent de perceptions et de postures par rapport à l’art, retrouvent un regain d’intérêt. L’exposition présente une centaine d’oeuvres recouvrant une large palette de ce qui se fait principalement en peinture, mais pas que Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 19h (à partir du 23 septembre de 14h à 18h et le matin sur rendez-vous). Entrée: 5 et 4 euros, gratuit pour les moins de 12 ans. Billet commun Sédières/musée du Président Chirac à Sarran à 6 euros, 3 en réduit et gratuit pour les moins de 11 ans Infos au 05.55.95.23.30 et sur cacmeymac.fr. Jusqu’au 16 octobre 2016.
  • RTEmagicC_expo_verre2.jpgLes couleurs du verre à Sédières. Une sélection de plus de 80 œuvres, créées de 1900 à 2016, issue des collections du Musée des arts décoratifs. Le verre est un matériau fabriqué par l’homme depuis l’Antiquité à partir de silice (SiO2), généralement sous forme de sable très pur, et d’autres éléments minéraux, le tout étant fondu à haute température puis mis en forme. L’exposition a pour ambition de faire découvrir l’incroyable variété des propositions que les créateurs, artistes, artisans ou designers, ont développé au cours du 20e siècle et continuent à mettre en œuvre. Tarif: 4 euros, 2 en réduit et gratuit pour les moins de 11 ans. Billet commun Sédières/musée du Président Chirac à Sarran à 6 euros, 3 en réduit et gratuit pour les moins de 11 ans. Infos eu et sur sedieres.fr. Jusqu’au 30 octobre 2016.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire