L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

LUNDI 19 NOVEMBRE 2018

  • Atelier jeux public porteur de handicap de 14h30 à 16h à Brive à la ludothèque municipale, allée Latreille à Gaubre. Gratuit sur inscription. Infos au 05.55.87.16.23 et sur mediatheque.brive.fr.

************

MARDI 20 NOVEMBRE

  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Un atelier de pratique de la langue proposé chaque mardi par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Également le 27 novembre.

  • Danse. Far West à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. Il y a chez cette compagnie La Zampa une énergie furieusement animale, une radicalité du mouvement qui fascine, hypnotise, transperce. Rien de tiède ici. Dans un espace très graphique, huit hommes et femmes nous entraînent dans un voyage immuable. Transportant corps et objets, ils dessinent l’espace en une exploration atavique et électrique. Les corps s’appuient sur de grands bâtons de bois, frappent le sol, tournoient en des duos saisissants où l’on mesure un nouvel espace de liberté. Les silhouettes figurent-elles des marcheurs, des pèlerins ou des exilés ? Nouveaux venus au monde ou présence ancestrale toujours en mouvement, ils sont avant tout présents, constituant une communauté. Ce Far West résonne comme une destination jamais atteinte, un espace fantasmé et fuyant hanté par le son rock et lancinant des guitares. Accompagnés de musiciens, d’acteurs et de danseurs fidèles à la compagnie, Magali Milian et Romuald Luydlin inventent une humanité composite, avide d’expérimentations. Durée: 1 heure. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.

************

MERCREDI 21 NOVEMBRE

  • Atelier jeux éco gestes de 15h à 16h30 à Brive à la ludothèque municipale, allée Latreille à Gaubre. En partenariat avec l’association Face. Entrée: 4 euros pour les non adhérents. Inscription obligatoire. Infos au 05.55.87.16.23 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Conférence. 10 ans avec Edmond Michelet, les aventures d’un chercheur d’aujourd’hui à 14h30 à Brive au musée Labenche. Dans le cadre des Mercredis de Michelet avec Olivier Herbinet. Entrée gratuite. Infos au 05.55.74.
    06.08..
  • Atelier jeux de 15h à 16h30 à Brive à la ludothèque municipale, allée Latreille à Gaubre. Tarif: 4 euros pour les non adhérents. Infos au 05.55.87.16.23 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Ciné goûter. Bamse au pays des voleurs à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Un film d’animation suédois 59 min). A partir de 4 ans. Bamse est l’ourson le plus fort du monde grâce au “miel du tonnerre” concocté par sa grand-mère. Il lui procure une force incroyable ! Il est aussi très gentil : il protège et aide tous ceux qui sont en danger ou malheureux, et tout le monde l’aime dans son village. Mais quelqu’un de mystérieux lui en veut et kidnappe sa grand-mère. Bamse va devoir braver les dangers de la forêt des Trolls pour la délivrer des griffes des méchants… Heureusement qu’il est accompagné par la petite Marianne qui n’a pas froid aux yeux. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.22.41.69et sur cinemarex.org. Également samedi 24 novembre à 16h.

  • Soupe de lecture à 19h à Brive à la médiathèque Michel Dumas, place Nelson Mandela aux Chapélies. Une Soupe de lecture, organisée par le Théâtre de la Grange (hors les murs), en collaboration avec l’association Terre de partage Madagascar, est programmée mercredi 21 novembre à 19h à la Médiathèque Michel Dumas dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale. Cette soirée lecture permet à des personnes aimant lire à haute voix de faire partager leurs coups de cœur et de faire découvrir les écrits de poètes et écrivains malgaches. Après les lectures, tous se retrouvent autour d’une assiette de soupe pour échanger sur ce qui vient d’être lu, et partager ce que chacun apporte. Entrée libre.Infos au 05.55.18.27.69.

************

JEUDI 22 NOVEMBRE

  • Concert sur le pouce. Récital de harpe de 12h30 à 13h15 à Brive, salle d’honneur de l’hôtel de ville. De la harpe celtique à la harpe jazz avec Christine Grévin. Au programme: Debussy, Tournier, Henson-Conant, Gershwin… Ces concerts sont proposés par la Ville de Brive avec l’Ensemble instrumental de Brive dans le cadre de la Politique des temps. Ils offrent ainsi une pause musicale décontractée lors de la pause déjeuner, vous pouvez même apporter votre sandwich. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.15.25. Prochain concert sur le pouce jeudi 13 décembre, Folklore imaginaire avec Antoinette Trio.
  • Ciné-débat. King: de Montgomery à Memphis à 19h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. En partenariat avec Amnesty International, Mouvement pour la Paix 19, Ligue des Droits de l’Homme dans le cadre du Festival des Solidarités 2018. Échange à la suite de la projection. Un documentaire de 1970. Depuis le boycott des bus de Montgomery en 1955, l’une des premières actions inspirées par Martin Luther King, jusqu’à son assassinat, le 4 avril 1968 à Memphis, ce documentaire retrace les étapes cruciales de la vie du leader non violent, prix Nobel de la paix en 1964, qui prononça devant plus de 250 000 personnes un discours resté célèbre, commençant par ces mots: “I Have a Dream”. Durée du film: 2 heures. Tarifs: 3,50 à 7 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.

  • Documentaire. La guerre de Kirby à 19h30 à Brive à la librairie Bulles de papier, 21 rue Farro. Cette projection sera suivi d’un débat-rencontre avec le co-réalisateur Jean Depelley. Elle s’inscrit dans le cadre du mois du film documentaire. Jack Kirby est un pionnier du comics, associé à Stan Lee (qui vient juste de nous quitter). La seconde guerre mondiale, en France, vécue à travers les yeux et les dessins d’un soldat new-yorkais, Jack Kirby, qui va devenir plus tard le maître de la BD américaine, le “King of comics”. Cet épisode horrible de notre histoire va traumatiser le jeune dessinateur de Captain America. Paradoxalement, cela va lui inspirer, au sortir de la guerre, ses œuvres maîtresses dont les super-héros Marvel qui font aujourd’hui la gloire d’Hollywood (Avengers, Thor, Fantastic Four, Hulk, Les quatre fantastiques…). Entrée libre. Infos au 05.55.87.14.42 et sur bullesdepapier.com.

  • Soirée Aligot jazz avec Swin Dandy à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.

  • Musique. Loïc Lantoine & The Very Big Expérimental Toubifri Orchestra à 20h30 à Tulle au Théâtre. Navette au départ de Brive. En fanfare! Les 18 musiciens qui forment cet iconoclaste ensemble Very Big, créé sous la houlette du regretté Grégoire Gensse, composent, arrangent et revisitent le répertoire de Loïc Lantoine. Chanteur et poète ébouriffant tout autant qu’ébouriffé au style brut et à la voix rocailleuse, Loïc Lantoine explore la scène dans des aventures humaines autant qu’artistiques. Après deux années de travail et de concerts communs, l’album Nous, sorti à l’automne 2017, est un véritable bonheur, salué par la critique. Sur scène, le Very Big est un joyeux fracas, une fanfare dada où l’imaginaire folklorique est porté à sa pleine puissance. À ses côtés, Loïc Lantoine fait tanguer la langue, bouscule les rimes et les strophes. Un spectacle qui fait du bien, qui nous chavire tout autant qu’il nous rassemble. Durée: 1 heure 30. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr. À noter que vous pourrez retrouver le Very Big sur la scène du Théâtre de Brive le 25 janvier 2019 dans le cadre du festival Du bleu en hiver.

  • Musiques actuelles. Phaon à 19h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent, petite scène. Ouverture des portes à 18h30. Phaon joue avec la couleur du son, sa texture. Les voix se superposent, s’additionnent. Des guitares aux sonorités fuselées, des synthés aqueux aux reflets pop vintage se confrontent à des structures élaborées. Les mélodies lumineuses bourgeonnent face à des textes plus sombres, aux multiples facettes. C’est avec bienveillance et à la seule volonté de ses auteurs que Phaon dévoile ses couloirs obscurs excités par la lueur opaline de ses néons vacillants. Entrée gratuite. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • Comédie. L’Aristo du Cœur à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. L’improbable soirée d’un aristocrate lyonnais, d’une bobo parisienne et de… Bébert. Jean-Régis de la Motte Saint-Pierre s’occupe de la location de l’appartement parisien de sa femme. A la fin d’une longue journée de visites, Jean Régis n’a qu’une hâte : retrouver sa maitresse, Gwénaëlle, pour une belle soirée en amoureux. C’est sans compter sur l’arrivée de Bertrand Gorgniol, un potentiel locataire, et d’une porte fermée qui va les projeter tous les 3 dans une soirée absurde, loufoque, pleine de règlements de compte et de rebondissements. Une chose est sûre, Jean-Régis n’est pas l’Aristo du Cœur. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 23 et samedi 24 novembre ainsi que la semaine suivante jeudi 29, vendredi 30 novembre et samedi 1er décembre.

************

VENDREDI 23 NOVEMBRE

  • Conférence. Découverte de la Chine à 15h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Koenig. Une conférence proposée par l’association Utatel et présentée par Nelly Charpentier, retraitée de l’Education nationale. La Chine, une des plus anciennes civilisations sur terre. Ce pays est fondé sur des rites et des coutumes extraordinaires. Célèbre pour ses monuments, il est porté par des milliers d’années d’érudition. Possédant le plus grand nombre d’habitants sur la planète, un milliard trois cents millions, l’empire du Milieu, après une longue période de tourmente et de déclin est sorti de son sommeil, voilà trente ans à peine, pour amorcer une vertigineuse ascension. Lorsque l’on met les pieds en Chine, c’est un choc. Se perdre dans la foule, côtoyer des gens chaleureux et accueillants, goûter aux subtilités et aux saveurs multiples de la cuisine, on est bel et bien dans un autre univers. Durée : 2 heures. Tarif : 5 euros, entrée libre pour les adhérents. Infos au 05.55.17.84.76 et sur utatel.com.
  • Soirée surprise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.

  • Musiques actuelles. Manudigital + Bazil + Koxinhell à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. Beatmaker, bassiste et producteur spécialisé dans le Reggae digital, Manudigital évolue dans le milieu du Reggae depuis plus de 15 ans maintenant. Également compositeur, il participe à l’enregistrement de nombreux albums grâce à son savoir-faire, singles, 45 tours internationaux et francophones. Manudigital a collaboré avec une pléiade d’artistes tels que Alborosie, Beenie Man, Bounty Killer, Biga Ranx… Il sort son deuxième album « Bass Attack. Bazil est tombé très tôt dans les musiques jamaïcaines et la soul. Il enregistre à 15 ans ses premiers morceaux. Son premier album « Stand Up Strong » se classe en France 2e meilleure vente reggae de 2011. Son nouvel album « East To the West mélange encore une fois les genres sur un son moderne, urbain, coloré mais toujours influencé par la culture jamaïcaine qu’il affectionne. Tarif: 15,50 euros en location. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • Comédie. L’Aristo du Cœur à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. L’improbable soirée d’un aristocrate lyonnais, d’une bobo parisienne et de… Bébert. Jean-Régis de la Motte Saint-Pierre s’occupe de la location de l’appartement parisien de sa femme. A la fin d’une longue journée de visites, Jean Régis n’a qu’une hâte : retrouver sa maitresse, Gwénaëlle, pour une belle soirée en amoureux. C’est sans compter sur l’arrivée de Bertrand Gorgniol, un potentiel locataire, et d’une porte fermée qui va les projeter tous les 3 dans une soirée absurde, loufoque, pleine de règlements de compte et de rebondissements. Une chose est sûre, Jean-Régis n’est pas l’Aristo du Cœur. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 24 novembre ainsi que la semaine suivante jeudi 29, vendredi 30 novembre et samedi 1er décembre.
************

SAMEDI 24 NOVEMBRE

  • Salon du bien-être de 10h à 19h à Brive à l’Espace des Trois Provinces. Une 2e édition qui réunit 130 professionnels spécialistes du bien-être et des médecines naturelles, des stands, conférences, ateliers en groupe, séances individuelles. À noter à 16h une conférence avec le professeur Henri Joyeux qui abordera différents thèmes notamment sur l’alimentation et comment prévenir les maladies. Entrée : 3€ la journée, gratuit pour les mineurs et PMR. Pass 2 jours à 16 euros intégrant la conférence du professeur Henri Joyeux. Infos au au 09.71.46.46.95 et sur brivebienetre.com. Également le lendemain dimanche 25 novembre.
  • Repair café vélo de 10h à 13h à Brive à la Ressourcerie gaillarde, 135 avenue Georges Pompidou. Places limitées à 5 personnes. Minimum de 3 euros de participation. Infos au 05.55.92.59.77 et sur laressourceriegaillarde.fr.
  • Atelier calendrier de l’Avent de 10h à 13h à Brive à la Ressourcerie gaillarde, 135 avenue Georges Pompidou. Infos au 05.55.92.59.77 et sur laressourceriegaillarde.fr.
  • Jeux de société de 11h à 18h à Brive, place du Civoire. Entrée libre. Pour clôturer la semaine du Jeu de société, la ludothèque municipale propose en extérieur diverses animations gratuites autour du jeu pour tous âges. Cette semaine se déroule à la ludothèque, allée Latreille à Gaubre, du 19 au 24 novembre. Elle a pour objectif de favoriser la pratique du jeu de société, créateur de lien social entre les générations et les cultures. En donnant à voir et à pratiquer des jeux traditionnels de notre patrimoine, en ouvrant aux jeux du monde entier, la ludothèque souligne à cette occasion le caractère culturel du jeu. Infos au 05.55.87.16.23 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Repair café petit électroménager  de 14h à 17h à Brive à la Ressourcerie gaillarde, 135 avenue Georges Pompidou. Apportez vos petits électroménagers en panne ou cassés… et apprenez à les réparer avec l’aide de bénévoles compétents (matériels et outils mis à votre disposition). Places limitées à 5 personnes. Minimum de 3 euros de participation. Infos au 05.55.92.59.77 et sur laressourceriegaillarde.fr.
  • Rencontre avec Lyonel Trouillot à 15h à Brive à la médiathèque municipale, place Charles de Gaulle. Partenaire de Lettres du monde, Welcome, festival des littératures du monde, la médiathèque invite le public à la rencontre de l’auteur Lyonel Trouillot. L’auteur haïtien, romancier et poète, intellectuel engagé, acteur passionné de la scène francophone mondiale, Lyonel Trouillot est né en 1956 à Port-au-Prince où il vit toujours aujourd’hui. Toute son œuvre romanesque est publiée aux éditions Actes Sud. Son dernier roman, Ne m’appelle pas Capitaine, paru en août, interroge, entre douleur et bonheur, la mémoire, le devoir de révolte, et une certaine idée de l’espoir. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Ciné goûter. Bamse au pays des voleurs à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Un film d’animation suédois 59 min). A partir de 4 ans. Bamse est l’ourson le plus fort du monde grâce au “miel du tonnerre” concocté par sa grand-mère. Il lui procure une force incroyable ! Il est aussi très gentil : il protège et aide tous ceux qui sont en danger ou malheureux, et tout le monde l’aime dans son village. Mais quelqu’un de mystérieux lui en veut et kidnappe sa grand-mère. Bamse va devoir braver les dangers de la forêt des Trolls pour la délivrer des griffes des méchants… Heureusement qu’il est accompagné par la petite Marianne qui n’a pas froid aux yeux. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.22.41.69et sur cinemarex.org.
  • Conférence. Aliénor d’Aquitaine à 16h à Brive, à l’Auberge de jeunesse. Une conférence de Philippe Mazaud proposée par l’association Arts et liens. Entrée libre. Réservation au 06.27.83.95.69. Infos sur lesartsetliens.free.fr.
  • Concert de la Sainte-Cécile à 17h à Brive à l’auditorium Francis Poulenc. L’Harmonie municipale Sainte-Cécile donne sous la direction de Julien Grostin une aubade aux élus. Entrée libre.

  • Danse. La Fugue en question… à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. Programme vivifiant, Talents Adami Danse réunit de jeunes danseurs professionnels autour de chorégraphes de renom. Pour cette édition, cinq interprètes vont se lancer dans l’aventure d’un spectacle autour du thème de la fugue. Pour Pierre Rigal, dont la danse se frotte aux influences multiples que sont le sport ou le rock, “il s’agit aussi, plus qu’à l’accoutumée, de transmettre une méthode de création, une grammaire gestuelle ». Aux yeux de Béatrice Massin, connue pour ses chorégraphies qui revisitent la danse baroque, “le jeune interprète a un panel étendu d’outils, d’écoles qui structurent une véritable réflexion au-delà de la corporalité de son futur métier”. Ces deux artistes vont donc repenser la fugue. Durée: 1 heure. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.
  • Théâtre. Prison Possession à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Avec la compagnie professionnelle L’Entreprise. En 2012, François Cervantes, auteur de théâtre et metteur en scène célèbre, visite pour la première fois la prison du Ponquet. Dès l’entrée, il est pris par quelque chose de difficile à décrire ; son imagination s’arrête, paralysée. Quand les hommes se parlent, il ne sent aucun lien entre eux: ils ont l’air seuls, amputés de leurs liens avec le monde, de ce qui fait leur humanité. Cette visite le bouleverse et il décide d’ouvrir le dialogue avec ces détenus. Commence alors une correspondance de longue haleine avec Erik Ferdinand, une figure réelle du grand banditisme avec lequel il tissera un lien unique. Seul sur scène, avec une expression apaisée, l’artiste raconte cette relation. La prison inquiète et dérange. Mais les détenus peuvent s’évader légalement par le texte et la voix qui le porte. Avec Prison Possession, François Cervantes parle de lui, d’eux et de nous pour éviter que nous restions enfermés dehors dans nos préjugés. Tarifs de 11 à 7 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange-brive.com.

  • Scène ouverte aux jeunes talents avec Musique Académie 19 à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. L’Aristo du Cœur à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. L’improbable soirée d’un aristocrate lyonnais, d’une bobo parisienne et de… Bébert. Jean-Régis de la Motte Saint-Pierre s’occupe de la location de l’appartement parisien de sa femme. A la fin d’une longue journée de visites, Jean Régis n’a qu’une hâte : retrouver sa maitresse, Gwénaëlle, pour une belle soirée en amoureux. C’est sans compter sur l’arrivée de Bertrand Gorgniol, un potentiel locataire, et d’une porte fermée qui va les projeter tous les 3 dans une soirée absurde, loufoque, pleine de règlements de compte et de rebondissements. Une chose est sûre, Jean-Régis n’est pas l’Aristo du Cœur. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également la semaine suivante jeudi 29, vendredi 30 novembre et samedi 1er décembre.

************

DIMANCHE 25 NOVEMBRE

  • Salon du bien-être de 10h à 19h à Brive à l’Espace des Trois Provinces. Une 2e édition qui réunit 130 professionnels spécialistes du bien-être et des médecines naturelles, des stands, conférences, ateliers en groupe, séances individuelles. Entrée : 3€ la journée, gratuit pour les mineurs et PMR. Pass 2 jours à 16 euros intégrant le samedi la conférence du professeur Henri Joyeux. Infos au au 09.71.46.46.95 et sur brivebienetre.com.

************

LES EXPOS À VOIR

  • 14-18, regards croisés à Brive au musée Labenche et aux archives municipales. Une exposition sur les deux sites consacrée à la Première Guerre mondiale. Le musée met particulièrement en valeur ses collections d’objets liés à cette période et les archives présentent le quotidien de Brive et des soldats du 126e RI à travers le regard de la Briviste Marguerite Genès qui consigna dans des cahiers ses impressions sur cette période tragique. Témoin direct, cette occitaniste réputée, enseignante et infirmière bénévole, a en effet consigné quasiment quotidiennement dans des cahiers ses impressions et son point de vue sur cette sombre période. redécouverts récemment, ses écrits offrent un regard puissant et poignant sur ce conflit. De son côté, le musée de Brive fondé en 1878, a connu la première Guerre mondiale et son conservateur de l’époque, le peintre Raphaël Gaspéri, fait d’ailleurs partie des nombreux pères à avoir perdu un fils durant le conflit. Le musée expose armes, médailles, portraits, œuvres de propagandes clichés, art des tranchées… Le lien entre les deux établissements se trouve dans une vingtaine de dessins d’Albert Copieux, témoignant de l’horreur du conflit et du quotidien des soldats, et qui ont été prêtée par une Brivsite, petite fille de poilu. Entrée libre. Au musée Labenche: du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi (infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr). Aux archives, rue Massenat: du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et e 13h30 à 17h (infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr). Entrée libre. Jusqu’au 25 novembre 2018.
  • Simon Pasieka à Brive à la chapelle Saint-Libéral. Né en 1967 en Allemagne, cet artiste est loin d’être un débutant mais la découverte de son œuvre figurative en France (où il a choisi de vivre depuis 1998) est récente. Il s’y est fait un nom grâce au coup de projecteur que lui a consacré la galerie Eric Mircher à Paris, en 2011. Simon Pasieka est surnommé le peintre de l’adolescence. Mais attention, il s’agit bien d’une métaphore car ses toiles sont habitées par des personnages représentant, il le dit lui-même, “un âge indéfini, celui des premières fois”. “Je crée des atmosphères, des situations à la fois impossibles et plausibles.” Cadre naturel peuplé d’architectures mystérieuses, rives de lac, herbes folles, corps nus androgynes, structures de métal rouillé, humidité de l’air, irisation, jeux de reflet et de transparence composent le vocabulaire visuel du peintre. Pasieka travaille d’imagination et pourtant se contraint à un réalisme strict. Ses tableaux d’utopie charrient d’autant plus leur poésie grave et délicate que ce sont justement des mondes possibles. Cette exposition est réalisée en partenariat avec le Centre d’art contemporain de Meymac et la résidence d’artistes de Chamalot qui a accueilli Simon Pasieka durant l’été 2018. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 13 janvier 2019.
  • Les aventures du Père Castor à Brive à la médiathèque municipale. Cette exposition retrace l’histoire du Père Castor, collection de l’éditeur Flammarion qui publie depuis 1931 des ouvrages pour les enfants de 1 à 10 ans.
    Consacrée à l’œuvre de Paul et François Faucher, elle a pour objectif de faire découvrir ou redécouvrir au grand public cette aventure éditoriale. Les textes et les illustrations reprennent les thématiques importantes, les collections et les personnalités émergentes de ces albums devenus au fil du temps des classiques de la littérature jeunesse. L’association des Amis du Père Castor fondée par François Faucher (fils de Paul) en 1996 a comme objectif de “donner à chaque enfant l’envie de grandir et d’entreprendre dans l’enthousiasme” (François Faucher). Elle s’est consacrée aussi à l’aménagement de La Maison du Père Castor, qui est devenue une médiathèque, en 2006, à Meuzac, près de Limoges. En 2017, l’Unesco inscrit les archives du Père castor (documents liés au lancement de la collection, dessins originaux, correspondance…) dans le registre international Mémoire du monde. Entrée libre. Ouvert mardi de 9h30 à 18h, mercredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr. Jusqu’au 24 novembre 2018.
  • La Force noire à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. Le corps des tirailleurs “sénégalais” et sa participation aux différents conflits: 1re et 2nde Guerres mondiales, Indochine, Madagascar, Algérie… 17 pays du continent africain ont donné des contingents à la « Force noire ». Cette exposition retrace un siècle d’histoire des tirailleurs indigènes enrôlés dans les colonies pour aller se battre au service de la Métropole. Un rappel historique sera fait sur la participation du briviste, le Colonel Germain, capitaine en second de l’expédition Congo-Nil de 1896, qui conduira à la crise de Fachoda. Une exposition en partenariat avec l’ONAC-VG (Office nationale des anciens combattants et victimes de guerre). Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: jusqu’au 30 septembre, du lundi au samedi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h, à partir du 1er octobre, du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 12 janvier 2019.
  • Daniel Roblin à Brive à la médiathèque Michel Dumas, place Nelson Mandela Entrée libre. Daniel Roblin, photographe voyageur a ramené de son voyage à Madagascar en 2014, toute une série de photographies. Il présente à la médiathèque Michel Dumas quelques portraits, extraits de cette série, à l’occasion de la soupe de lecture organisée par le Théâtre de la Grange (hors les murs), en collaboration avec l’association Terre de partage Madagascar, le mercredi 21 novembre à 19h à la médiathèque Michel Dumas, dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale. Ouvert lundi, mardi et jeudi de 14h à 18h, mercredi et vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 18h, samedi de 9h à 12h. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr. Jusqu’au 27 novembre 2018.
  • Akileos 15 ans de création à Brive à la galerie Le Cri de la salade, 14 rue de Lestang. Venez admirer les planches originales des auteurs d’Akileos qui fête ses 15 ans d’édition. Petite présentation: d’abord son nom qui est un hommage à la bande dessinée franco-belge Achille Talon. Cette maison d’édition indépendante spécialisée dans la bande dessinée a été fondée en 2002 par Emmanuel Bouteille et Richard Saint Martin, “deux inconscients” comme ils se caractérisent eux-même, rejoints un peu plus tard par une autre, Diane Roy. BD, art-books, beaux livres cinéma, Akileos s’intéresse à l’association de l’image et du texte sous toutes ses formes. C’est notamment l’éditeur francophone de L’Âge de bronze, bande dessinée historique à succès d’Eric Shanower, de la dernière adaptation en bande dessinée de la série télévisée Doctor Who et de plusieurs recueils d’EC Comics (Frontline Combat, Crime SuspenStories, Tales from the Crypt…). Son catalogue se compose pour moitié d’auteurs américains (Ted Naifeh, Eric Shanower), pour moitié d’auteurs européens (Guillaume Griffon, Ronan Toulhoat, Mara) dont des auteurs d’Allemagne. Entrée libre. Ouvert du mercredi au samedi de 14h à 18h. Jusqu’au 1er décembre 2018.
  • Étienne Baluze, un savant illustre à l’ombre des puissants au musée du cloître de Tulle, place Monseigneur. À l’occasion du tricentenaire de la disparition d’Etienne Baluze (1630-1718), le musée et l’association des Amis du musée du Cloître et du Vieux Tulle ont souhaité remettre en lumière cette figure de l’histoire de la ville et son époque. L’exposition présente le parcours de ce jeune tulliste qui après des études de droit devient le bibliothécaire du principal ministre de Louis XIV, Jean-Baptiste Colbert. Elle retrace la carrière et les métiers qu’Etienne Baluze exerce à l’ombre des hommes de pouvoir, cardinaux, archevêques ou ministres, pour lesquels il travaille. L’exposition est aussi l’occasion d’aborder la question de ses relations avec sa ville natale à une période qui voit naître deux savoir-faire identitaires de Tulle : la fabrication d’armes à feu et la dentelle en poinct de Tulle. L’exposition réunit des objets provenant des collections des musées de la ville (musée du Cloître et musée des Armes) ainsi que plusieurs livres et documents exceptionnels du 17e siècle du fonds patrimonial de la médiathèque de Tulle. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours du mardi au samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h (de 14h à 18h à partir du 1er octobre). Infos au 05.55.26.91.05. Jusqu’au 6 janvier 2019.
  • Instantanés de la Grande guerre à Tulle au Musée des armes. Il y a 100 ans, nos poilus s’engageaient dans les derniers mois de celle que l’on pensait être la “Der des Ders”. Si les contemporains ont qualifié ce conflit de “Grande guerre”, c’est parce qu’ils ont eu conscience d’assister et de participer à un guerre hors normes, une guerre totale où toutes les forces nationales étaient mobilisées dans un seul but, la victoire. Cette exposition de 36 photographies, provient d’une donation privée de plaques de verre stéréoscopiques éditées après la Première Guerre mondial. Elle met en lumière les conditions de vie des soldats allemands, français et de leurs alliés au cours du conflit, de la mobilisation le 2 août 1914 au défilé de la Victoire du 14 juillet 1919. Les scènes de la vie quotidienne des soldats dans les tranchées, la promiscuité dans la boue, l’attente avant les offensives, l’évolution de l’armement ou les conséquences du conflits dans l’arrière front sont présentés au public au travers de photographies rares et originales. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 14h à 17h30. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 7 janvier 2019.
  • Portraits du président au musée du président Chirac à Sarran. L’exposition est constituée d’œuvres sorties des réserves de conservation et propose d’aborder un sujet largement traité dans les cadeaux officiels ou personnels offerts au président de la République, celui du portrait présidentiel. En effet, le musée conserve plus de 200 portraits du président Jacques Chirac sur tout type de support : céramique, verre, broderie, tapis, métal, bois, marbre, plâtre, dessins, peintures, photographies… Le propos ici est d’étudier les modalités de la mission de représentation dont sont chargés ces portraits : particularité nationale, promotion du savoir-faire, promotion de l’innovation, de l’histoire nationale… tout en les considérant comme les signes tangibles d’un dialogue établi entre les pays. Représentations inventées ou portraits stylisés, chaque artiste et chaque pays apportent référence culturelle, savoir-faire et technique pour représenter en portrait le président de la République. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Entrée: 4,50 euros (3,50 et 3 euros en tarifs réduits). Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentchirac.fr. Jusqu’au 30 novembre 2018.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire