L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MARDI 19 JUIN 2018

  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Un atelier de pratique de la langue proposé chaque mardi par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr.

  • Concert. Chœur de la Chapelle de l’Université d’Exeter à 20h30 à Brive, en la collégiale Saint-Martin. L’Ensemble instrumental de Brive invite ce chœur de la Chapelle de l’Université d’Exeter lors de son passage en Corrèze. Cet ensemble de plus de 25 jeunes choristes est reconnu comme l’un des meilleurs du Sud du Royaume Uni. Musique sacrée au programme avec un répertoire a capella ou accompagné à l’orgue, de Thomas Tallis à Ralph Vaughan Williams, en passant par William Byrd, Sergueï Rachmaninov ou Francis Poulenc. Trois musiciens de l’Ensemble instrumental de Brive (Charles Balayer, Jan Picarda, Frédéric Racine) se joindront au programme. Durée: environ 1 heure 20. Ouverture des portes à 20h. Entrée sans réservation. Libre participation. Infos au 05.55.18.17.80.

************

MERCREDI 20 JUIN

  • Ciné goûter. Mika et Sébastien: l’aventure de la poire géante à 15h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Un film d’animation adapté d’un best-seller scandinave de la littérature jeunesse. A partir de 4 ans. À Solby, petit port paisible, la vie est douce pour Mika et Sebastian. Jusqu’au jour où ils trouvent une bouteille à la mer… A l’intérieur: une petite graine et un message mystérieux! Aurait-il été envoyé par JB, leur ami disparu depuis un an? À peine ont-ils planté la graine que les voilà embarqués dans une aventure extraordinaire faite de monstres marins, de pirates abominables et… de poires géantes. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.22.41.69et sur cinemarex.org. Également samedi 23 juin à 15h.

************

JEUDI 21 JUIN

  • Concert sur le pouce. Saxy jazz de 12h30 à 13h15 à Brive, salle d’honneur de l’hôtel de ville. C’est le dernier rendez-vous de la saison pour les concerts sur le pouce et un prélude à la Fête de la musique, avec une formation composée de Gérard Pineau (saxophone alto, clarinette), Emmanuel Mante (saxophone alto), Christian Salesse (saxophone ténor), Philippe Peny (saxophone ténor), Patricia Zillioc (saxophone baryton), Jean-François Bercé (contrebasse), Lilian Foussat (batterie), Charles Balayer (piano). Au programme des standards de jazz… Ces concerts sont proposés par la Ville de Brive avec l’Ensemble instrumental de Brive dans le cadre de la Politique des temps. Ils offrent ainsi une pause musicale décontractée lors de la pause déjeuner, vous pouvez même apporter votre sandwich. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.15.25.

  • Fête de la musique à partir de 17h45 à Brive. Le Conservatoire entonnera les festivités avec des concerts en salle d’honneur de la mairie (17h45, ensemble de harpes puis 18h30 ensembles polyphoniques et guitares) et à l’auditorium Francis Poulenc (18h, classes de percussions contemporaines). Il y aura à 19h un atelier pop rock sur la place du Civoire. Quatre scènes, une cinquantaine d’artistes, des terrasses animées et des surprises au théâtre, sur la place de la Halle, sur celle du Civoire, à Georges Brassens, au musée et dans la salle d’honneur. Une vingtaine de bars proposeront des concerts en terrasse. À noter également une soirée musicale sur l’esplanade du campus universitaire organisée par le Quartier 11, avec le groupe LunaA NovA, deuxième projet artistique de Sayasso Live. Un dépliant sera à votre disposition le jour de la manifestation.
  • Le camp de concentration de Ravensbrück en 1939. (Crédit : Bundesarchiv, Bild, via Wikimedia Commons)Conférence. Ravensbrück à 15h à Brive, au musée Labenche, salle de conférence. Une conférence animée par Sarah Helm, journaliste britannique, autour de son livre Si c’est une femme. Ravensbrück, un camp de concentration pour femmes dans l’Allemagne nazie. Si Auschwitz était la capitale des crimes contre les juifs pendant le troisième Reich, Ravensbrück, semble-t-il, était la capitale des crimes contre les femmes. C’est l’argument qu’expose l’auteure. Ravensbrück était le seul camp de concentration que les nazis ont construit dans le seul but d’héberger les femmes prisonnières politiques. Il a ouvert ses portes en mai 1939, quatre mois avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, et a été libéré par les Russes 6 ans plus tard. Plus de 130.000 femmes ont passé ses portes. Pendant sa période la plus occupée, vers la fin de la guerre, le camp avait une population de 45.000 personnes. Les estimations du nombre final de morts sont débattues, allant de 30.000 à 90.000. On connait peu de choses sur un camp qui a éliminé des dizaines de milliers de femmes sur le sol allemand. La destruction totale des preuves explique en partie ce vide historique. Pendant les derniers jours de Ravensbrück, avant la libération par l’Armée rouge soviétique, la plupart des dossiers de prisonniers ont été brûlés par les nazis puis jetés dans le lac situé derrière le camp. Infos au 05.55.74.06.08 et sur centremichelet.brive.fr.
  • Soirée blues rock Raoul Ficel à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr. Également vendredi 22 et samedi 23 juin.

  • Comédie. The Cougar.com à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Succès du Festival d’Avignon 2014-2015. Déjà plus de 20.000 spectateurs. Elle est snob et rigide. Il est populo et franchouillard. Internet les a fait se rencontrer. Après une correspondance assidue sur internet, Liliane, une “cougar” et Raoul son “puma” décident de se rencontrer.Mais son rendez-vous s’attardant, elle demande à sa propre fille Béatrice d’accueillir son prétendant sans bien évidemment lui indiquer la vrai nature de ce rendez-vous. Entre ce populo et la snob coincée la rencontre est chaotique. Fidèle au style de la compagnie Kaméo, on retrouvera dans cette pièce de théâtre musical, des chansons originales, un tango argentin brûlant, des tours de magie, de bonnes répliques, 3 artistes déjantés. Attendez vous à succomber à la “danse du poulpe”. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 22 et samedi 23 juin.

************

VENDREDI 22 JUIN

  • Concert Sweet Mama 20h30 à Brive au Stadium jazz café au Bowling, 6 avenue Léo-Lagrange. 40 ans d’existence pour ce groupe formé en 1977 à Poitiers et mené par Cajoune, rythmicienne spécialiste de la planche à laver, femme orchestre et  chanteuse. Les 4 musiciens de Sweet Mama composent leur répertoire d’un subtil mélange de blues, de swings, de boogie-woogie, de shuffles, de calypsos. Le groupe qui s’est produit au Jazz in Marciac, a remporté le Prix spécial du jury au 8e concours Jazz de la Défense, le Prix du Hot club de France pour l’album Live et le Prix du public Chalon dans la rue. Il s’inspire de Stuff Smith, Jimmy Reed, Willie Dixon, Rosetta Tharpe, Oscar Aleman, Tiny Grimes, Fats Waller… Réservation conseillée. Infos au 06.85.67.72.81 ou 06.14.91.45.56.

  • Soirée blues rock Raoul Ficel à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr. Également le lendemain samedi 23 juin.
  • Comédie. The Cougar.com à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Succès du Festival d’Avignon 2014-2015. Déjà plus de 20.000 spectateurs. Elle est snob et rigide. Il est populo et franchouillard. Internet les a fait se rencontrer. Après une correspondance assidue sur internet, Liliane, une “cougar” et Raoul son “puma” décident de se rencontrer.Mais son rendez-vous s’attardant, elle demande à sa propre fille Béatrice d’accueillir son prétendant sans bien évidemment lui indiquer la vrai nature de ce rendez-vous. Entre ce populo et la snob coincée la rencontre est chaotique. Fidèle au style de la compagnie Kaméo, on retrouvera dans cette pièce de théâtre musical, des chansons originales, un tango argentin brûlant, des tours de magie, de bonnes répliques, 3 artistes déjantés. Attendez vous à succomber à la “danse du poulpe”. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 23 juin.
************

SAMEDI 23 JUIN

  • Aquaride Tour de 10h à 18h 21h à Brive, avenue Jean-Jaurès. Un toboggan gonflable aquatique de 11 mètres de haut qui épouse la pente de l’avenue de la gare. Délires garantis. Soleile et musique en prime pour encore plus de fun. Avec Brive tourisme. Infos au 05.55.24.08.80. Également le lendemain samedi 24 juin de 10h à 18h.
  • Dédicace de Christine Marquet de Vasselot de 10h à 18h à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. Pour son livre Chasse avant. Infos au 05.55.92.17.53.
  • Ciné goûter. Mika et Sébastien: l’aventure de la poire géante à 15h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Un film d’animation adapté d’un best-seller scandinave de la littérature jeunesse. A partir de 4 ans. À Solby, petit port paisible, la vie est douce pour Mika et Sebastian. Jusqu’au jour où ils trouvent une bouteille à la mer… A l’intérieur: une petite graine et un message mystérieux! Aurait-il été envoyé par JB, leur ami disparu depuis un an? À peine ont-ils planté la graine que les voilà embarqués dans une aventure extraordinaire faite de monstres marins, de pirates abominables et… de poires géantes. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.22.41.69et sur cinemarex.org.
  • Théâtre. Les hommes sont des femmes comme les autres à 20h à Brive au Théâtre municipal. Une soirée caritative proposée par le 126eRI et Terre Fraternité au profit des blessés de l’armée de Terre. Déjanté, décalé, jubilatoire, Les hommes sont des femmes comme les autres est une comédie à 100 à l’heure, à voir en couple, entre amis, ou en famille. Pas toujours facile d’être une femme… Stéphane, trentenaire célibataire et plutôt macho, en fera la douloureuse expérience en se retrouvant dans la peau d’une superbe bombe latine pendant une nuit. Pris dans un imbroglio infernal avec la belle Joanna et son frère Bruno, il devra se sortir de situations pour le moins très embarrassantes. Les ennuis commencent, et ils ne sont pas prêts de s’arrêter. Amour, quiproquos, rebondissements, exotisme et revolvers, tels sont les ingrédients de ce boulevard moderne aux dialogues percutants et au rythme effréné servi par un trio délirant de comédiens survoltés qui vous tiendront en haleine pendant presque 1h30. Une urne sera disponible et vous pourrez adresser vos chèques à l’ordre de Terre Fraternité.
  • Soirée blues rock Raoul Ficel à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Balade nature à 15h30 à Aubazine, départ du grand lavoir derrière l’abbaye. Une balade proposée par l’association Le petit Nuage blanc au fil des sentiers. Durée: environ 2 heures 30. Participation de 5 euros pour les adultes, gratuit pour les enfants. Sur inscription par mail (lepetitnuageblanc@gmail.com) ou tel (06.95.88.90.97 ou 05.19.07.69.03) jusqu’au jeudi 21 juin.
  • Comédie. The Cougar.com à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Succès du Festival d’Avignon 2014-2015. Déjà plus de 20.000 spectateurs. Elle est snob et rigide. Il est populo et franchouillard. Internet les a fait se rencontrer. Après une correspondance assidue sur internet, Liliane, une “cougar” et Raoul son “puma” décident de se rencontrer.Mais son rendez-vous s’attardant, elle demande à sa propre fille Béatrice d’accueillir son prétendant sans bien évidemment lui indiquer la vrai nature de ce rendez-vous. Entre ce populo et la snob coincée la rencontre est chaotique. Fidèle au style de la compagnie Kaméo, on retrouvera dans cette pièce de théâtre musical, des chansons originales, un tango argentin brûlant, des tours de magie, de bonnes répliques, 3 artistes déjantés. Attendez vous à succomber à la “danse du poulpe”. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.

************

DIMANCHE 24 JUIN

  • Aquaride Tour de 10h à 18h 21h à Brive, avenue Jean-Jaurès. Un toboggan gonflable aquatique de 11 mètres de haut qui épouse la pente de l’avenue de la gare. Délires garantis. Soleile et musique en prime pour encore plus de fun. Avec Brive tourisme. Infos au 05.55.24.08.80.
  • Exposition de peintures de 9h30 à 18h30 à Brive, halle Georges Brassens. Les Peintres du Pays de Brive et les Artistes du bas-Limousin présnetent une exposition de ^peintures, associée à des démonstrations pour le public.

************

LES EXPOS A VOIR

  • Il était une fois la percussion à Brive à la médiathèque du centre, celle des Chapélies et à la ludothèque. L’association Musiques en liberté présente cette exposition itinérante sur ces 3 lieux, pour les grands et les petits, qui emmène le visiteur à travers les 5 continents pour découvrir la richesse et la diversité du monde des percussions. Un fabuleux trésor de 400 percussions du monde entier qui révèle leurs secrets, dévoile la richesse de leurs sons, de leurs couleurs, de leurs formes, leurs mystères et leur histoire. Dans une présentation visuelle et sonore composée de 5 décors évoquant chaque continent, donnant à voir et entendre des percussions de toutes les tailles, de toutes les formes, en bois, en métal ou en peau, que l’homme entrechoque, secoue, ou frotte, depuis l’aube des temps et dans toutes les civilisations. Des panneaux didactiques complètent et approfondissent ce parcours. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr. Jusqu’au 23 juin 2018.

  • Le loup en Corrèze, de la “mâle bête” à l’animal à Brive aux archives municipales. Une exposition réalisée par les archives départementales de la Corrèze. Elle présente les relations entre l’homme et l’animal au cours de l’histoire en Corrèze. En Corrèze, le loup est partout : au rocher du loup, à Peyrelevade, mais aussi dans la maison du loup d’Espartignac, ou encore dans le nom des fleurs, puisque la digitale pourpre y est appelée la gola de lop (la gueule de loup) et la parisette à quatre feuilles, l’estrangla-lops (l’étrange-loup). Au-delà des histoires et mythes qui ont marqué les mémoires et les imaginations, cette réalisation des Archives départementales permet aujourd’hui de replacer dans son contexte historique la présence du loup. Cette exposition présente successivement la façon dont l’animal a été perçu et décrit au fil du temps, et ses relations complexes avec l’homme : ses attaques mais aussi la lutte contre lui et pour finir son éradication. Une borne vidéo présente également un documentaire sur le loup européen. Un éclairage contemporain sans entrer dans un débat public, que les siècles n’ont pas estompé. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et e 13h30 à 17h. Entrée libre. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Jusqu’au 16 septembre 2018.
  • Corrèze pittoresque à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. À partir du 22 juin. Consacrée à l’essor du tourisme ferroviaire autour de Brive, cette exposition sera axée sur une collection exceptionnelle d’affiches éditées par les chemins de fer Paris-Orléans à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, et dans lesquelles sont mis en avant des paysages historiques incontournables et une Corrèze pittoresque. Cette collection assemblée par un collectionneur privé est complétée par des guides de voyages de l’époque tirés des fonds du musée. Entrée libre. Ouverte du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 17 septembre 2018.
  • Parcours des Harkis et de leurs familles à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. Harkis: depuis la fin de la guerre d’Algérie, le mot se décline en une infinité de sens. Loyalistes et légalistes pour les uns, traîtres et collaborateurs pour les autres, les Harkis font toujours – un demi-siècle après la guerre – l’objet d’un enjeu entre la France et l’Algérie. En parler revient presque toujours à rouvrir des plaies plus ou moins cicatrisées et, dans la plupart des cas, à susciter incompréhension et malaise que masquent difficilement une indifférence ou une méconnaissance. Après 1962, le mot Harki s’impose comme terme générique pour désigner l’ensemble des Français qui ont servi dans l’armée française en tant que supplétifs. Cette exposition veut avant tout montrer, donner à voir et susciter l’intérêt en s’appuyant sur de nombreux documents d’archives et une masse iconographique considérable et organisée. Elle offre aux visiteurs des clefs pour les amener à réfléchir, à mieux comprendre cet épisode marquant de l’Histoire de France. Réalisée par l’ONACVG (Office national des anciens combattants et victimes de guerre), elle retrace l’histoire de ces familles, au travers de photographies et de cartes, depuis le début de la présence française en Algérie (1830, jusqu’à nos jours). Mêlant récit commun et parcours individuels, elle permet de revenir sur différents aspects de cette histoire complexe. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: du lundi au samedi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 16 septembre 2018.
  • Tout doit disparaître à Brive au Cri de la Salade (14 rue de Lestang) et à la librairie La Baignoire d’Archimède (21 rue du ltd-col Farro). Une exposition de photographies d’Hervé Baudat qui marque aussi l’entrée en scène de la toute nouvelle galerie briviste Le Cri de la Salade. Photographe toujours attaché aux grains d’argent et autres chimies acides, Hervé BAUDAT, né au commencement des années soixante-dix, est l’auteur de portraits d’écrivains. Vous le rencontrerez dans s on petit village au sud de la Corse, en Vénétie hivernale, au fin fond des Carpates, dans les couloirs des services de gériatrie des Hôpitaux de Paris, où il réalise, de saison en saison, un travail sur les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Ses photographies sont présentes, entre autres, dans les collections du Musée Rodin et de la Bibliothèque nationale. “Je vous regarde. Je vous espionne. L’errance ne s’oppose pas à mon désir pour vous”, explique le photographe. “M’égarer, dans les villes ou les quelques mètres d’une chambre, provoque la même ivresse que de me perdre dans vos bras, ou d’autres obscurités de chair. Je vous photographie. Je m’efforce de vous retenir davantage auprès de moi. Je vous prends chacun en filature : dans les rues, les cafés, votre salle de bain. Je vous saisis par l’image. Je suis insatiable. Le grand soleil me dissimule, l’obscurité prolonge mon regard. J’acte un rendez-vous dont nous serons absents. Fantômes se débâtant au milieu des grains gris et blancs.” Entrée libre. À la Baignoire d’Archimède: lundi de 14h à 19h, du mardi au samedi de 10h à 19h. Au Cri de la Salade: les mercredi, jeudi, vendredi, samedi après-midi de 14h30 à 18h et les autres jours sur rendez-vous au 07.83.20.72.42. Infos au 05.55.23.93.67 et sur labaignoiredarchimede.com ou au 07.83.20.72.42 pour le Cri de la Salade. Jusqu’au 23 juin 2018.

  • Photographies sur alu à Brive dans la tour de l’Office de tourisme, place du 14 juillet. À partir du 2 juin. Après Art-doise, une exposition à l’automne dernier entièrement consacrée aux Pans de Travassac, l’artiste revient avec de nouvelles photographies. Son inspiration reste identique: la couleur des oxydes ferriques, du schiste ardoisier, des lichens, des champignons, du calcaire et des mousses que dame Nature a pris soin d’organiser en multiples tableaux abstraits qui nous font oublier qu’il s’agit bien-là de photographie et non de peinture. Les créations de Michel Vauquois sont autant de paysages où chacun donnera libre cours à son imaginaire. Entrée libre et gratuite aux heures d’ouverture de l’Office: en juin du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h30 et en juillet tous les jours de 9h à 19h et de 11h à 17h les dimanches et jours fériés. Jusqu’au 30 juillet 2018.
  • Vie quotidienne à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. À partir du 19 juin. Une exposition photographique d’Yves Mathe, sous-titrée “Urban and rural street photography”. C’est le graffiti qui a amené vers la photo Yves Mathe, né en 1975, originaire de la banlieue parisienne et installé aujourd’hui en Corrèze. “Je gribouillais sur mes cahiers, sur les murs, et après chaque nouvelle œuvre je prenais un cliché souvenir.” Mais photographier les briques recouvertes de peinture, l’a vite lassé, préférant les ambiances. Infos au 05.55.92.17.53. Jusqu’au 9 juillet 2018.

  • Ateliers créatifs à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Une exposition des ateliers créatifs du centre, BD, manga, encadrement, reliure, loisirs créatifs… Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 30 juin 2018.
  • Soraya Hocine à Saint-Pantaléon de Larche à la Métairie des arts, 71, place du général Couloumy. À partir du 23 juin. L’association Images plurielles ou 06.15.10.13.86 présente deux expositions photographiques de Soraya Hocine. À l’issue d’une résidence de cinq mois sur le site de l’hôpital psychiatrique François Tosquelles de Saint-Alban sur Limagnole (en Lozère), Soraya Hocine réalise “Serai-je vivant demain plutôt qu’aujourd’hui?”. Elle plonge au cœur d’un entre-deux fictionnel où les corps et les murs se fondent et se confondent dans un labyrinthe d’histoires enfouies au cœur du Peigne, bâtiment emblématique d’une page d’histoire de l’hôpital. “Je (ne)suis!”, la seconde exposition est le fruit d’un atelier sur l’autoportrait avec les patients du même hôpital psychiatrique. Elle est le résultat d’un ensemble de disciplines artistiques mêlant peintures, photographies et textes. Entrée libre. Ouvert au public du jeudi au samedi de 14h à 18h et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h. Infos au 06.20.13.59.40 ou 06.15.10.13.86 et sur imagesplurielles.net. Jusqu’au 13 juillet 2018.
  • Instantanés de la Grande guerre à Tulle au Musée des armes. Il y a 100 ans, nos poilus s’engageaient dans les derniers mois de celle que l’on pensait être la “Der des Ders”. Si les contemporains ont qualifié ce conflit de “Grande guerre”, c’est parce qu’ils ont eu conscience d’assister et de participer à un guerre hors normes, une guerre totale où toutes les forces nationales étaient mobilisées dans un seul but, la victoire. Cette exposition de 36 photographies, provient d’une donation privée de plaques de verre stéréoscopiques éditées après la Première Guerre mondial. Elle met en lumière les conditions de vie des soldats allemands, français et de leurs alliés au cours du conflit, de la mobilisation le 2 août 1914 au défilé de la Victoire du 14 juillet 1919. Les scènes de la vie quotidienne des soldats dans les tranchées, la promiscuité dans la boue, l’attente avant les offensives, l’évolution de l’armement ou les conséquences du conflits dans l’arrière front sont présentés au public au travers de photographies rares et originales. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 14h à 17h30. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 7 janvier 2019.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire