L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MARDI 13 MARS 2018

  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Un atelier de pratique de la langue proposé chaque mardi par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr.
  • Danse. Quelque chose de la nuit à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Une création de la Cie Le Grand atelier Gisèle Gréau. Suivre le fil de nos souvenirs, pour mieux nous égarer. En 1980, Anne-Marie Reynaud et sa compagnie Le Four Solaire crée Quai de l’arrivée, une pièce pour 5 danseurs et un musicien, qui fera date dans l’histoire de la danse contemporaine en France. Des personnages vêtus de noir attendent sur le quai… entre théâtre, musique et danse, ils créent un univers unique. Gisèle Gréau, interprète dans la pièce d’origine (aux côtés de Daniel Larrieu, Odile Azagury, Jean Christophe Bleton…), convoque ici sa propre mémoire d’artiste et s’interroge sur le sens de l’absurde aujourd’hui. Véritable variation copiée, transformée et réinventée, elle nous entraîne dans un monde fantasmatique. Des voix s’élèvent, des objets transforment le mouvement, la musique affleure… des tableaux surréalistes émergent alors, dont on ne sait plus s’ils sont rêves ou souvenirs. Porté par un travail plastique très abouti, et des danseurs-acteurs expressionnistes et habités, Gisèle Gréau fait résonner très fort cet héritage contemporain et compose son propre univers chorégraphique, singulier et audacieux. Durée: 50 min. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

************

MERCREDI 14 MARS

  • Théâtre musical. Ruines à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. Corps, voix, littérature, musique électronique, arts visuels et numériques fusionnent dans cette performance transdisciplinaire créée par le compositeur, artiste numérique et performer Franck Vigroux. Avec la Cie d’autres cordes. Tel un parcours à travers des corps et paysages en sursis, le récit de Ruines se vit comme une odyssée sensorielle. Cette œuvre totale, constituée d’objets plastiques en mouvement et de figures humaines, est une exploration des ruines contemporaines où l’on retrouvera bien sûr les fantômes de Détroit… Durée: 1 heure. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

************

JEUDI 15 MARS

  • Rencontre insolite avec Benoît Peyre à 15h à Brive en mairie, salle Claude Fougères, passage des Doctrinaires. Le Quartier 1 Cœur de ville propose une rencontre insolite avec l’auteur Benoît Peyre, connaisseur intarissable des champignons. Entrée gratuite.
  • Théâtre. Allain Leprest à L’Improviste à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Avec la compagnie professionnelle invitée L’Oeil écoute. Où finit la poésie et où commence la chanson? Allain Leprest a choisi de vivre pour écrire, et sait le poids des mots quand il faut les nourrir d’humanité. Artisan de la tragicomédie des jours. “Je fais mes chansons comme mon père menuisier faisait ses chaises, en artisan exigeant et l’atelier du fils, c’est la rue, la banlieue, les journaux du matin.” Entre Ferré et Léotard, parmi les plus célèbres des artistes maudits, ce “Rimbaud du 20e siècle” selon Jean d’Ormesson, est surtout un de ces “cœurs purs” chers à Caussimon, un écrivain de chansons du faubourg à la Bernard Dimey. Claude Nougaro dira de lui : “C’est simple, je considère Allain Leprest comme un des plus foudroyants auteurs de chansons que j’ai entendus au ciel de la langue française. Quand mince, brûlant, brûlé, il vous balance ses strophes d’une fraîcheur parfois incendiaire, où le sens charnel des mots, la fulgurante image, le rebondissement inattendu-attendu, la simplicité savante vous comblent, on sait ce que c’est qu’un artiste au travail : enfanter, même au prix des douleurs, un peu de beauté humaine.” Tarifs de 11 à 7 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur tdgbrive.wixsite.com.
  • Conférence. Charles de Lasteyrie, député de la Corrèze à 20h30 à Brive, salle d’honneur de la mairie. Une conférence proposée par la Fraternité Edmond Michelet et la Société des Lettres, Sciences et Arts de la Corrèze qui sera animée par Gilles Le Béguec, président d’honneur du Conseil scientifique de la Fondation Charles de Gaulle, spécialiste reconnu du monde politique. Charles de Lasteyrie né et mort à Paris (1877-1936) a longtemps vécu en Corrèze, au château de Gramont-Bas, en particulier lorsqu’il est devenu député de la Corrèze (1919 à 1924), et conseiller municipal de Lissac-sur-Couze dans cette même période. Il a été ministre des Finances de 1922 à 1924, dans le gouvernement présidé par Raymond Poincaré, qui n’a pas hésité à le remercier d’avoir gagné « une nouvelle bataille de la Marne » en redressant la valeur du franc. Entrée libre et gratuite. Infos au centre d’études et musée Edmond-Michelet au 05.55.74.06.08.
  • Soirée Aligot jazz. Sunny Dandy à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. Le principe est simple: dégustez un aligot sur des notes de jazz. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. Cinquante et un nuances de jaune à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie moderne et entrainante de Fred Lamia. Héléna, stricte et un peu coincée, directrice d’une grande marque de luxe, apprend que son mari l’a trompé et décide de se mettre au vert le temps d’un week-end. Elle croit partir à Megève mais se retrouve en panne dans un bled paumé et abandonné du nom de Puy Sans fond. Il ne reste qu’un bar miteux. Le souci, c’est qu’il est impossible de la dépanner avant le lundi. Elle va donc passer son week-end dans le bar car il n’y a aucun hôtel ni chambre d’hôtes aux alentours. Le bar est tenu par Jean-Michel, crade, misogyne, désagréable et souvent bourré, qui vit seul avec sa plante verte mais produisant « un pastis aux vertus… extraordinaires ». La rencontre entre ces deux âmes perdues, totalement opposées, promet d’être explosive dans cette comédie romantiquement drôle. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 16 et samedi 17 mars.

************

VENDREDI 16 MARS

  • Conférence. Stress, épigénétique et comportements à 15h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Koenig. Une conférence proposée par l’association Utatel et présentée par .François Tronche, directeur de recherche au CNRS. Elle est présentée  en partenariat avec Récré@sciences CCSTI Limousin, dans le cadre de la semaine du cerveau 2018. Les animaux adaptent en permanence leurs comportements aux changements de leur environnement. La réponse au stress qui influence au long terme chez un individu, les émotions, la mémoire ou les comportements sociaux, en est un exemple. Cet effet peut s’observer chez des adultes mais certaines périodes de vie, autour de la naissance par exemple, sont particulièrement sensibles. Dans les deux cas, une transmission aux générations suivantes peut parfois être mise en évidence. Au niveau moléculaire, cette capacité repose en partie sur le contrôle de l’expression des gènes dans les cellules du cerveau, qui permet d’ajuster la composition de la matière des cellules aux besoins de l’organisme.Durée : 2 heures. Tarif : 5 euros, entrée libre pour les adhérents. Infos au 05.55.17.84.76 et sur utatel.com.

  • Théâtre. Rudolph, conte musical de Noël à 20h à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Avec la Cie Corne de Brume. Rudolph est un des rennes qui vit au pays du Père Noël. Mais Rudolph a un nez étrange, un nez bizarre. Il est rouge et lumineux, tout le village se moque de lui. La veille de Noël, Rudolph s’enfuit seul dans la forêt, fatigué d’être victime de tant de moqueries. Mais dans la forêt, une aventure virevoltante l’attend. Grâce à son nez lumineux, Rudolph va aider ses amis et sauver Noël. Ce conte musical sur la différence est mené par un duo : une comédienne et un musicien au piano, qui deviennent tour à tour personnages, conteurs, chanteurs. Durée: 45 min. Entrée: 12 et 8 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr. Également samedi 17 mars à 16h (goûter spectacle) et à 20h.

  • Concert. Jazz New Orleans. Aristofan à 20h30 à Brive au Stadium café bowling, 6 avenue Léo Lagrange. Une soirée pour célébrer le 300e anniversaire de la naissance de La Nouvelle Orleans, la plus française des villes américaines. C’est en effet en février 1718 que l’explorateur français (né à Montréal) Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville a fondé la cité de La Nouvelle-Orléans, du nom du régent du trône de France, le duc d’Orléans. Infos sur la page Facebook, au 06.85.67.72.81 ou 06.20.69.34.63.

  • Concert. Corto Maltesse et Francis Lassus à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. Le groupe Corto Maltesse qui a ses habitudes au Maryland, y présente son 9e album, intitulé 9, tout simplement. Pour l’occasion, le duo Bernard Entraygues à la guitare et Fred Follet à la basse ont invité une guest star: Francis Lassus, l’ancien batteur de Nougaro. Attention, l’entrée est payante: 5 euros. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr. Également le lendemain samedi 17 mars.
  • Danse. Alibi à 18h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Un spectacle dès 6 ans avec le Théâtre de l’EVNI (Esprit volant non identifié). Un homme d’affaires, mallette à la main, foule l’herbe tendre et verte. Il s’arrête. Ses pensées intérieures nous parviennent. “Il fait chaud.” Il déboutonne sa veste. “Voilà, comme ça c’est mieux.” Il s’étend. “Je vais rester là…” Rêveur éveillé, il se fait alors rattraper par son ombre qui l’invite à respirer, à s’aérer… La mallette devient volière, des origamis suggèrent tout un océan. Les corps et les jambes s’emmêlent, cocasses, se déséquilibrent. Les mots se rêvent éveillés, au fur et à mesure des dérapages et autres décalages. La poésie habite chaque recoin de ce spectacle tout en élégance et légèreté. Entre danse et théâtre, ces haïkus, petits poèmes japonais, ici chorégraphiés sur gazon, déploient des charmes délicats et installent des sourires au bord des lèvres. Durée:45 min. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com. Également dimanche 18 mars à 16h à Meymac, espace La Luzège.

  • Comédie. Cinquante et un nuances de jaune à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie moderne et entrainante de Fred Lamia. Héléna, stricte et un peu coincée, directrice d’une grande marque de luxe, apprend que son mari l’a trompé et décide de se mettre au vert le temps d’un week-end. Elle croit partir à Megève mais se retrouve en panne dans un bled paumé et abandonné du nom de Puy Sans fond. Il ne reste qu’un bar miteux. Le souci, c’est qu’il est impossible de la dépanner avant le lundi. Elle va donc passer son week-end dans le bar car il n’y a aucun hôtel ni chambre d’hôtes aux alentours. Le bar est tenu par Jean-Michel, crade, misogyne, désagréable et souvent bourré, qui vit seul avec sa plante verte mais produisant « un pastis aux vertus… extraordinaires ». La rencontre entre ces deux âmes perdues, totalement opposées, promet d’être explosive dans cette comédie romantiquement drôle. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 17 mars.
************

SAMEDI 17 MARS

  • Exposition philatélique de 10h à 18h à Brive, salle du Pont du Buy. Une exposition annuelle proposée par l’Association philatélique et cartophile du Pays de Brive. Expositions, stands d’échanges, bourses aux timbres, conseils et expertises.  stand découverte de la philatélie pour la jeunesse… “Cette année, nos adhérents présenteront leurs travaux dans le style “Off et in”, quelques expositions très officielles et la majorité  des travaux très libres”, explique le président Jean-Paul Zehnter. L’association, forte d’une centaine de membres, fête allègrement ses 80 ans. Elle tient ses réunions tous les dimanches matin de 10h à 11h30 à la Maison du bénévolat rue Dormoy. Entrée libre. Également le lendemain dimanche 18 mars de 9h30 à 17h30.
  • DédicaceSébastien Fromont de 10h à 18h à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. pour son livre La vie humaine. Infos au 05.55.92.17.53.
  • Café tricot à 14h à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Un moment convivial et l’occasion de faire de nouvelles rencontres autour du tricot et de la couture, c’est tendance et ça a lieu chaque 3e samedi du mois. Un ouvrage, un café, un échange… il n’y a pas d’âge pour venir monter les mailles à l’endroit à l’envers. L’idée, favoriser les échanges entre les générations et cultiver du lien social. Chacune apporte l’ouvrage qui lui plaît, ou n’apporte rien, passe simplement boire un café, échanger… Jusqu’à 18h. Infos au 05.55.74.20.51.
  • Théâtre. Rudolph, conte musical de Noël à 16h (goûter spectacle) et à 20h à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Avec la Cie Corne de Brume. Rudolph est un des rennes qui vit au pays du Père Noël. Mais Rudolph a un nez étrange, un nez bizarre. Il est rouge et lumineux, tout le village se moque de lui. La veille de Noël, Rudolph s’enfuit seul dans la forêt, fatigué d’être victime de tant de moqueries. Mais dans la forêt, une aventure virevoltante l’attend. Grâce à son nez lumineux, Rudolph va aider ses amis et sauver Noël. Ce conte musical sur la différence est mené par un duo : une comédienne et un musicien au piano, qui deviennent tour à tour personnages, conteurs, chanteurs. Durée: 45 min. Entrée: 12 et 8 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr.
  • Conférence de Joël Bockaert à 17h à Brive à la librairie La Baignoire d’Archimède, 21 rue Farro. Une conférence de Joël Bockaert sur La communication du vivant, titre d’un de ses ouvrages, dans le cadre de la semaine du cerveau. Elle sera suivie d’un débat. Spécialiste des mécanismes moléculaires des communications cellulaires, Joël Bockaert a fondé l’Institut de génomique fonctionnelle et est professeur émérite à l’université de Montpellier. Il est membre de l’Académie des sciences et de l’Académie des sciences et des lettres de Montpellier. Infos au 05.55.23.93.67 et sur labaignoiredarchimede.com.
  • Concert. Corto Maltesse et Francis Lassus à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. Le groupe Corto Maltesse qui a ses habitudes au Maryland, y présente son 9e album, intitulé 9, tout simplement. Pour l’occasion, le duo Bernard Entraygues à la guitare et Fred Follet à la basse ont invité une guest star: Francis Lassus, l’ancien batteur de Nougaro. Attention, l’entrée est payante: 5 euros. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.

  • Musiques actuelles. Chorale Night Fever à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. DLQC fête la sortie de l’hiver. C’est une grande soirée qui s’annonce avec On Dirait Une Chorale (la chorale Des Lendemains Qui Chantent dirigée par Sébastien Chadelaud) puis un concert disco endiablé avec le groupe Fight Fever et un mix disco classieux et connaisseur avec un DJ surprise. A cette occasion, la salle se transforme en club disco avec boule à facettes et champagne. Vous trouverez des costumes sur place pour vous métamorphoser ou vous pouvez aussi venir déjà costumé. Prix libre. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.
  • Arts du cirque. Elmer et la valise magique + Un monde de rêve. à 20h30 à Terrasson, au centre culturel. Elmer et la valise magique est un spectacle proposé par la Cie Dynamo. Elmer attend sur le quai d’une gare. Il est en passe de réaliser son rêve: rejoindre le pôle nord pour intégrer l’équipe magique du Père Noël. Mais il est emprunt de doute et va devoir faire ses preuves avec le public, qui devra l’assister sur le quai pour le rassurer et le conforter dans son futur rôle. Elmer n’a jamais vraiment voulu grandir, et la magie des objets qui l’accompagne dans sa valise est, pour lui, la seule façon d’exister. Avec Un monde de rêves, Cucico propose des histoires imaginaires de cirque et des frères Grimm contées en musique et en jonglerie. Durée: 1 heure 30. Tout public. Tarifs: de 10 à 4 euros. Infos au 05.53.50.13.60 et sur centre-culturel-terrasson.fr.
  • Comédie. Cinquante et un nuances de jaune à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie moderne et entrainante de Fred Lamia. Héléna, stricte et un peu coincée, directrice d’une grande marque de luxe, apprend que son mari l’a trompé et décide de se mettre au vert le temps d’un week-end. Elle croit partir à Megève mais se retrouve en panne dans un bled paumé et abandonné du nom de Puy Sans fond. Il ne reste qu’un bar miteux. Le souci, c’est qu’il est impossible de la dépanner avant le lundi. Elle va donc passer son week-end dans le bar car il n’y a aucun hôtel ni chambre d’hôtes aux alentours. Le bar est tenu par Jean-Michel, crade, misogyne, désagréable et souvent bourré, qui vit seul avec sa plante verte mais produisant « un pastis aux vertus… extraordinaires ». La rencontre entre ces deux âmes perdues, totalement opposées, promet d’être explosive dans cette comédie romantiquement drôle. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.

************

DIMANCHE 18 MARS

  • Exposition philatélique de 9h30 à 17h30 à Brive, salle du Pont du Buy. Une exposition annuelle proposée par l’Association philatélique et cartophile du Pays de Brive. Expositions, stands d’échanges, bourses aux timbres, conseils et expertises.  stand découverte de la philatélie pour la jeunesse… “Cette année, nos adhérents présenteront leurs travaux dans le style “Off et in”, quelques expositions très officielles et la majorité  des travaux très libres”, explique le président Jean-Paul Zehnter. L’association, forte d’une centaine de membres, fête allègrement ses 80 ans. Elle tient ses réunions tous les dimanches matin de 10h à 11h30 à la Maison du bénévolat rue Dormoy. Entrée libre.

  • Concert de printemps à 17h à Brive au Théâtre municipal. Un traditionnel rendez-vous proposé par l’Harmonie municipale Sainte Cécile, sous la direction de Julien Grostin. Entrée 8 euros. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.

  • Rando VTT Brive-Roca à 8h départ de Brive, place du 14 juillet. Un rendez-vous désormais mythique du Club Vélocio gaillard, une sorte de grand rituel de printemps pour les amoureux de nature et pour les sportifs. Au menu, toujours deux parcours VTT, de 80km depuis Brive, et de 40km avec c’est nouveau cette année un départ de Borrèze en Dordogne avec départ à 9h30. Sans oublier les circuits pédestres autour de Rocamadour de 10, 20, 30 km avec départ de 8h30 à 9h30. Avec toujours le même leitmotiv: pas de chrono, mais la beauté des paysages, le plaisir de l’effort et une bonne ambiance. Inscriptions uniquement en ligne sur le site du club. Tarifs et infos sur cvgbrive.fr ou au 07.69.94.41.51.
  • Danse. Alibi à 16h à Meymac, espace La Luzège. Un spectacle dès 6 ans avec le Théâtre de l’EVNI (Esprit volant non identifié). Un homme d’affaires, mallette à la main, foule l’herbe tendre et verte. Il s’arrête. Ses pensées intérieures nous parviennent. “Il fait chaud.” Il déboutonne sa veste. “Voilà, comme ça c’est mieux.” Il s’étend. “Je vais rester là…” Rêveur éveillé, il se fait alors rattraper par son ombre qui l’invite à respirer, à s’aérer… La mallette devient volière, des origamis suggèrent tout un océan. Les corps et les jambes s’emmêlent, cocasses, se déséquilibrent. Les mots se rêvent éveillés, au fur et à mesure des dérapages et autres décalages. La poésie habite chaque recoin de ce spectacle tout en élégance et légèreté. Entre danse et théâtre, ces haïkus, petits poèmes japonais, ici chorégraphiés sur gazon, déploient des charmes délicats et installent des sourires au bord des lèvres. Durée:45 min. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

************

LES EXPOS A VOIR

  • La poésie en littérature jeunesse à Brive à la médiathèque municipale. À l’occasion de la 20e édition du Printemps des poètes, la médiathèque vous propose cette exposition, réalisée par Bodoni et prêtée par la Bibliothèque départemental de prêt (BDP). La poésie est un merveilleux terrain de jeu où l’imagination et la fantaisie sont à la fête. Jeux de mots, jeux de rimes, jeux avec les lettres, les poètes s’amusent et amusent leurs lecteurs. C’est l’exercice auquel invite cette exposition à travers différents thèmes : Le cirque, le voyage, la liberté, la gourmandise, les animaux… Un petit tour du côté de la poésie pour la jeunesse où chaque thème est relié à un courant, à un genre. Pour le rire le dadaïsme, pour les animaux les fables, pour les arbres le symbolisme… Laissez-vous bercer par le lyrisme des mots. En parallèle les bibliothécaires vous proposent une sélection de poésie adulte. Entrée libre. Ouvert mardi de 9h30 à 18h, mercredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr. Jusqu’au 24 mars 2018.
  • Roger Laplénie ou le paysage intimiste à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. Une rétrospective de ce peintre (1911-1995) natif de Brive. Roger Laplénie passa l’essentiel de sa vie dans la cité gaillarde où il repose aujourd’hui. Travailleur acharné, cet artiste productif, bienveillant et apprécié de tous était profondément épris de notre région et la représenta abondamment. S’il est connu essentiellement pour ses paysages “néo-impressionnistes”, il s’essaya aussi tout au long de sa vie à d’autres genres et à d’autres styles, dans sa quête d’une perfection artistique à laquelle il aspirait. Impliqué dans de nombreuses associations, celui qui fut également professeur de dessin et de peinture n’a jamais ménagé sa peine pour faire partager au plus grand nombre son amour de la l’art et de la nature et pour encourager des vocations, laissant ainsi un souvenir vivace dans notre ville où un square porte même son nom. L’art était, selon ses propres mots, “une raison de vivre, un refuge parmi toutes (l)es vilenies de la vie actuelle”. Toutefois, timide à l’extrême – ce qui fut un frein à la reconnaissance qu’il méritait -, Roger Laplénie reste par certains aspects un mystère, même pour les personnes qui ont eu la chance de le connaître. L’exposition est accompagnée d’un catalogue. Entrée libre. Volet en salle d’expositions temporaires : du lundi au samedi de 12h à 18h ; le dimanche de 15h à 18h ; fermeture le mardi. Volet en salle permanente: tous les jours, sauf le mardi, de 14h à 18h. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 19 mars 2018.
  • Bernard Merle, choses vues, choses tues à Brive à la chapelle Saint-Libéral. Artiste peintre autodidacte né à Lyon en 1960, Bernard Merle réalise des œuvres dont les formats, techniques et thèmes très variés reflètent la richesse de son imagination. Souvent reprises sur plusieurs années, ses toiles intemporelles sont marquées par une épaisseur de la matière et les fantômes de repentirs. “Au fond, ce ne sont pas des êtres ni des choses que je peins mais la distance infranchissable qui m’en sépare”, explique l’artiste. L’exposition présentée à la Chapelle Saint-Libéral propose de découvrir cet artiste et son univers, au fil d’une scénographie conçue par le peintre comme un dialogue entre les œuvres. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 22 mars.
  • Les affiches de la propagande à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. Parmi les moyens de propagande employés durant la Seconde Guerre mondiale, l’affiche tint une place importante, et fut largement utilisée entre 1940 et 1944 par le régime de Vichy et les autorités allemandes. Différents thèmes sont abordés dans cette sélection d’affiches de propagande. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 28 avril 2018.
  • Variations portugaises à Meymac au Centre d’art contemporain, abbaye Saint-André. À partir du dimanche 18 mars avec vernissage le 17 à 18h. L’exposition est présentée dans le cadre du festival Les Printemps de Haute-Corrèze, dédié cette année à la mise en valeur du Portugal. A l’origine de ce choix la présence en Haute-Corrèze d’une communauté d’origine portugaise importante. Elle proposera un panorama de la scène dynamique portugaise en rassemblant une centaine d’œuvres d’artistes aux modes d’expression foisonnants et décomplexés. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 19h (à partir du 23 septembre de 14h à 18h et le matin sur rendez-vous). Entrée: 5 et 4 euros, gratuit pour les moins de 12 ans. Infos au 05.55.95.23.30 et sur cacmeymac.fr. Jusqu’au 17 juin 2018.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire