L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MARDI 30 JANVIER 2018

  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Un atelier de pratique de la langue proposé chaque mardi par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr.
  • Conférence. La grande migration des reliques en Bas Limousin au Moyen Âge à 14h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Avec Marguerite Guély. Une conférence chaque dernier mardi du mois propose par la Société scientifique historique et archéologique de la Corrèze. Durée: 2 heures. Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr.

************

MERCREDI 31 JANVIER

  • Musiques actuelles. Bœuf au Labo à 20h à Tulle avec Des Lendemains qui chantent, 18 avenue Lieutenant-colonel Faro. Toute personne ayant envie de partager du son, de rencontrer d’autres musiciens ou de passer une soirée en musique est conviée à participer à ces soirées d’improvisation. Le Labo est équipé avec de supers amplis, micros, sono et batteries à disposition. Invitez vos amis musiciens ou simple aficionados de musique à venir profiter des bœufs. Entrée gratuite. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

************

JEUDI 1er FÉVRIER

  • Apéro-concert. Violon et piano à 18h30 à Brive à l’auditorium Francis Poulenc. Avec Vadim Tchijik au violon et Valentina Igoshina au piano. Au programme: la sonate n°5 Le Printemps de Ludwig van Beethoven et la sonate en la majeur de César Franck. Vadim Tchijik est professeur de violon au CRR de Toulouse et donne des master classes en Europe, en Amérique et en Asie. Il est par ailleurs fondateur et directeur de l’ensemble Les Virtuoses. Il a mené une carrière internationale de soliste en se produisant avec de prestigieux orchestres, a joué dans les plus grandes salles. Il est également un excellent chambriste. Il partage ce soir la scène avec la pianiste d’origine russe Valentina Igoshina. Une interprète de grande qualité et sensibilité qui mène également une carrière internationale et s’est produite dans plusieurs récitals ou avec de nombreux orchestres. Entrée: 8 euros. Billetterie au conservatoire. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.

  • Théâtre. Don Quichotte à 20h30 à Brive au Théâtre municipal, dans la grande salle. Une création du Théâtre de la Mezzanine en coproduction avec Les Treize Arches. Depuis bien longtemps, l’œuvre de Cervantès n’appartient plus à l’Espagne: Don Quichotte, l’illustre chevalier de la Mancha, a partout droit de cité, partout où il y a des moulins à vent et des injustices.Don Quichotte nous ressemble : indigné, rêveur, chercheur d’aventures extraordinaires pour combattre l’ennui, l’injustice, défier l’évidence, le bon sens consensuel, en regardant le monde autrement. Don Quichotte n’est pas fou : c’est parce qu’il a une vision clairvoyante du monde qu’il est capable de le refuser en le métamorphosant comme dans ses livres tant lus où géants et enchanteurs côtoient princesses et Dulcinées. Le Théâtre de la Mezzanine le remet en selle et lui compose une épopée fantasque à travers les innombrables épisodes de l’œuvre originale, en s’autorisant d’en inventer d’autres. Durée: 1 heure 40. Placement libre. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Également le lendemain vendredi 2 février à 20h30.
  • Théâtre. Saleté à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Un texte de Robert Schneider avec le Théâtre de la Passerelle, compagnie invitée. Ce monologue, écrit en 1991, est l’histoire d’un étranger, d’un exclu, un clandestin qui parle de son pays d’accueil. Il a pour nom Sad, il est arabe et immigré, il est étudiant en philosophie. Il a fui l’Irak de Saddam Hussein. C’est un sans papier qui a laissé un enfant, sa famille et un amour à Bassorah. Il met son cœur à nu. Saleté est une pièce où le racisme et la xénophobie sont vus d’une toute autre perspective par le regard d’un étranger sur la vie chez nous. Yann Karaquillo passe avec aisance du point de vue de Sad à celui du xénophobe avec son racisme ordinaire. Et puis, il y a Nabil (Laurent Rousseau) compagnon d’exil, avec sa musique-voyage. Ajoutons à cela les lumières superbes de Franck Roncière et la mise en scène minimaliste de Michel Bruzat et le spectateur sera au plus près de l’action. Tarifs de 11 à 7 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur tdgbrive.wixsite.com.
  • Soirée boeuf jazz blues à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar et les Brivoiseries. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.

  • Musique. Amandine Beyer & Gli Incogniti. Un orage d’avril à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Amandine Beyer s’est imposée au fil de ces dernières années comme la nouvelle prima donna du violon baroque en symbolisant le renouveau de la musique classique en général. Avec son ensemble Gli incogniti, ici en compagnie du formidable ténor allemand Hans Jörg Mammel, elle explore le foisonnement musical de Johann Pachelbel, musicien allemand du 17e siècle. Airs populaires et musique instrumentale – dont le célèbre canon, joué par les musiciens du monde entier – forment un programme étincelant à la découverte de cet organiste et compositeur rompu au mélange des styles français, italiens et allemands. Un orage d’avril, dans un ciel changeant à l’image des paysages des tableaux des maîtres flamands. Durée: 1 heure 30 . Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

  • Comédie. Sexfriends à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une rencontre d’un soir par Internet. La formule proposée est “juste pour un soir”… Dan et Maggy, qui ne se connaissent pas, se lancent dans cette aventure : Se jeter l’un sur l’autre sans tabou, sans enjeu et surtout sans lendemain. Mais la soirée ne se passe pas vraiment comme prévue car Maggy, légèrement décalée et introvertie lui avoue qu’elle est novice en la matière et qu’en réalité elle ne l’a jamais fait. Bien déterminée à ne pas finir vieille fille, Maggy est prête à tout. Elle veut apprendre. Elle fait alors à Dan une proposition complètement dingue: veut-il bien devenir son sexfriend? Il est loin d’être au bout de ses surprises. Après le succès remporté avec Une chambre pour deux, Caroline Steinberg dévoile cette année à Avignon sa comédie Sexfriends qui tourne partout en France depuis plusieurs années. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 2 et samedi 3 février.

************

VENDREDI 2 FÉVRIER

  • Vidéo libre. La Syrie à la ville de la guerre civile à 18h30 à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. C’est un voyage de découverte de la Syrie de 2011 que nous propose le film de Roger Séguy, c’est-à-dire la Syrie à la veille de la longue guerre civile qui va meurtrir la population de ce pays et endommager lourdement son patrimoine historique, culturel et économique. Ce film vous conduira sur les sites de l’antiquité romaine qui témoignent de la vie économique et culturelle au cours des premiers siècles de notre ère, sur les sites chrétiens, villages et sanctuaires dont certains sont encore actifs et aussi bien sûr à la découverte des magnifiques mosquées de l’empire Ottoman. Quelques jours seulement avant l’explosion de la guerre, la vie du pays, vue par un étranger semble normale et paisible, l’accueil des habitants est chaleureux et il est bien difficile pour nous d’imaginer les années terribles qui s’annoncent. Durée: 2 heures. Entrée gratuite. Infos au 05.55.74.20.51.
  • Goûter spectacle. Un drôle de papa à 20h à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Avec la compagnie Tempo’lisson. Un drôle de papa est un conte moderne sur le monde du cirque et la paternité. Achille, issu d’une longue lignée d’artiste, n’est pas très fier de son papa qui est le clown du cirque. Au travers du regard de ce petit garçon, les enfants vont être amenés à découvrir la vie quotidienne des circassiens. Et petit à petit, la magie du cirque va permettre à Achille de se rapprocher de ce drôle de papa… Ce joli spectacle aborde des thèmes variés : la séparation, l’identité, la paternité, le rêve, la tendresse ou encore la fierté. Durée: 1 heure. Entrée: 12 et 8 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr. Également le lendemain samedi 3 février à 16h et à 20h.
  • Théâtre. Don Quichotte à 20h30 à Brive au Théâtre municipal, dans la grande salle. Une création du Théâtre de la Mezzanine en coproduction avec Les Treize Arches. Depuis bien longtemps, l’œuvre de Cervantès n’appartient plus à l’Espagne: Don Quichotte, l’illustre chevalier de la Mancha, a partout droit de cité, partout où il y a des moulins à vent et des injustices.Don Quichotte nous ressemble : indigné, rêveur, chercheur d’aventures extraordinaires pour combattre l’ennui, l’injustice, défier l’évidence, le bon sens consensuel, en regardant le monde autrement. Don Quichotte n’est pas fou : c’est parce qu’il a une vision clairvoyante du monde qu’il est capable de le refuser en le métamorphosant comme dans ses livres tant lus où géants et enchanteurs côtoient princesses et Dulcinées. Le Théâtre de la Mezzanine le remet en selle et lui compose une épopée fantasque à travers les innombrables épisodes de l’œuvre originale, en s’autorisant d’en inventer d’autres. Durée: 1 heure 40. Placement libre. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • Soirée musique à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. Sexfriends à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une rencontre d’un soir par Internet. La formule proposée est “juste pour un soir”… Dan et Maggy, qui ne se connaissent pas, se lancent dans cette aventure : Se jeter l’un sur l’autre sans tabou, sans enjeu et surtout sans lendemain. Mais la soirée ne se passe pas vraiment comme prévue car Maggy, légèrement décalée et introvertie lui avoue qu’elle est novice en la matière et qu’en réalité elle ne l’a jamais fait. Bien déterminée à ne pas finir vieille fille, Maggy est prête à tout. Elle veut apprendre. Elle fait alors à Dan une proposition complètement dingue: veut-il bien devenir son sexfriend? Il est loin d’être au bout de ses surprises. Après le succès remporté avec Une chambre pour deux, Caroline Steinberg dévoile cette année à Avignon sa comédie Sexfriends qui tourne partout en France depuis plusieurs années. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également le lendemain samedi 3 février.
************

SAMEDI 3 FÉVRIER

  • Tournoi de France de patinage artistique toute la journée à Brive à la patinoire municipale, avenue Léo-Lagrange. Organisée par le Patinage artistique briviste, la compétition nationale accueille 145 participants, 22 messieurs et 122 dames représentant 25 clubs. Parmi elles, des licenciées au club briviste: Clara Langlade, Oriana Combradet, Louise Estival, Délia Pialeport, Maud Alvès, Clara Séguy, Éloïse Faure et Léa Jauffre sans oublier la numéro 1 junior, Alizée Crozet. Entrée libre. Infos au 06.85.70.28.96. Également le lendemain dimanche 4 février.
  • Bourse d’échange de 10h à 12h à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. Une bourse d’échnage de cartes Pokémon et Yu-gi-oh! Infos au 05.55.92.17.53.
  • Dédicace. Rémy Lasource à partir de 11h à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. Un auteur qui s’inspire des paysages du Limousin pour écrire des thrillers fantastiques… Rémy Lasource apprécie la nature sauvage, désertée par les hommes, qui veille jalousement sur ses mystères et ses croyances. Il a aussi été beaucoup influencé par des écrivains associés à un terroir : Jean Giono, Henri Bosco ou Henri Vincenot. L’auteur a signé Du crépitement sous les néons, Bienvenue en banlieue, Le second avènement, Ressacs sur Bisca Beach… Entrée libre. Infos au 05.55.92.17.53.
  • Conférence et atelier. Estime de soi à 15h à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.92.17.53.
  • Goûter spectacle. Un drôle de papa à 16h et à 20h à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Avec la compagnie Tempo’lisson. Un drôle de papa est un conte moderne sur le monde du cirque et la paternité. Achille, issu d’une longue lignée d’artiste, n’est pas très fier de son papa qui est le clown du cirque. Au travers du regard de ce petit garçon, les enfants vont être amenés à découvrir la vie quotidienne des circassiens. Et petit à petit, la magie du cirque va permettre à Achille de se rapprocher de ce drôle de papa… Ce joli spectacle aborde des thèmes variés : la séparation, l’identité, la paternité, le rêve, la tendresse ou encore la fierté. Durée: 1 heure. Entrée: 12 et 8 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr.
  • Conférence. Les enfants au Moyen-âge à 16h à Brive, au musée Labenche, salle des conférences. Une conférence animée par Philippe Mazaud et proposée par l’association Arts et liens. Entrée libre. Infos sur lesartsetliens.free.fr.
  • Soirée musique à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. Sexfriends à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une rencontre d’un soir par Internet. La formule proposée est “juste pour un soir”… Dan et Maggy, qui ne se connaissent pas, se lancent dans cette aventure : Se jeter l’un sur l’autre sans tabou, sans enjeu et surtout sans lendemain. Mais la soirée ne se passe pas vraiment comme prévue car Maggy, légèrement décalée et introvertie lui avoue qu’elle est novice en la matière et qu’en réalité elle ne l’a jamais fait. Bien déterminée à ne pas finir vieille fille, Maggy est prête à tout. Elle veut apprendre. Elle fait alors à Dan une proposition complètement dingue: veut-il bien devenir son sexfriend? Il est loin d’être au bout de ses surprises. Après le succès remporté avec Une chambre pour deux, Caroline Steinberg dévoile cette année à Avignon sa comédie Sexfriends qui tourne partout en France depuis plusieurs années. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.

************

DIMANCHE 4 FÉVRIER

  • Tournoi de France de patinage artistique toute la journée à Brive à la patinoire municipale, avenue Léo-Lagrange. Organisée par le Patinage artistique briviste, la compétition nationale accueille 145 participants, 22 messieurs et 122 dames représentant 25 clubs. Parmi elles, des licenciées au club briviste: Clara Langlade, Oriana Combradet, Louise Estival, Délia Pialeport, Maud Alvès, Clara Séguy, Éloïse Faure et Léa Jauffre sans oublier la numéro 1 junior, Alizée Crozet. Entrée libre. Infos au 06.85.70.28.96.

  • Ballet au cinéma. La Dame aux camélias à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd Kœnig. En différé du Bolchoïet en haute définition. Le roman d’Alexandre Dumas prend vie sur la scène du Bolchoï avec l’étoile Svetlana Zakharova dans le rôle de la courtisane en quête d’amour et de rédemption. Celle-ci porte à son comble l’émotion de ce récit tragique, à la rencontre de la sublime chorégraphie de l’américain John Neumeier et sur une partition déchirante pour piano de Frédéric Chopin. A peine arrivé dans le Paris mondain, le jeune et naïf Armand fait la connaissance de l’inatteignable et ravissante courtisane Marguerite Gautier. De leur rencontre naît un amour passionné mais au destin funeste…. Durée: 3 heures 05. Tarifs: 23 et 17 euros, moins de 14 ans à 10 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.

************

LES EXPOS A VOIR

  • Tralal’art, ballade en art contemporain à Brive au centre socioculturel municipal Jacques Cartier. C’est nouveau, le centre Jacques Cartier initie un rendez-vous annuel autour de l’art contemporain. En l’occurrence pour cette première, à travers une sélection d’œuvres montrant la manière dont les artistes représentent le paysage. Des points de vue très divers seront abordés à partir de la photographie, la cartographie, la géographie, le détournement, le Land-Art. Pendant la durée de l’exposition et sur rendez-vous, David Molteau, médiateur du relais artothèque du Limousin-Nouvelle Aquitaine  pour Peuple et Culture, propose une visite commentée, basée sur l’expression des enfants. Entrée libre et gratuite. Ouvert du lundi au vendredi, de 8h à 12h15 et de 13h30 à 19h. Infos au 05.55.86.34.60. Jusqu’au 16 février 2018.
  • Roger Laplénie ou le paysage intimiste à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. Une rétrospective de ce peintre (1911-1995) natif de Brive. Roger Laplénie passa l’essentiel de sa vie dans la cité gaillarde où il repose aujourd’hui. Travailleur acharné, cet artiste productif, bienveillant et apprécié de tous était profondément épris de notre région et la représenta abondamment. S’il est connu essentiellement pour ses paysages “néo-impressionnistes”, il s’essaya aussi tout au long de sa vie à d’autres genres et à d’autres styles, dans sa quête d’une perfection artistique à laquelle il aspirait. Impliqué dans de nombreuses associations, celui qui fut également professeur de dessin et de peinture n’a jamais ménagé sa peine pour faire partager au plus grand nombre son amour de la l’art et de la nature et pour encourager des vocations, laissant ainsi un souvenir vivace dans notre ville où un square porte même son nom. L’art était, selon ses propres mots, “une raison de vivre, un refuge parmi toutes (l)es vilenies de la vie actuelle”. Toutefois, timide à l’extrême – ce qui fut un frein à la reconnaissance qu’il méritait -, Roger Laplénie reste par certains aspects un mystère, même pour les personnes qui ont eu la chance de le connaître. L’exposition est accompagnée d’un catalogue. Entrée libre. Volet en salle d’expositions temporaires : du lundi au samedi de 12h à 18h ; le dimanche de 15h à 18h ; fermeture le mardi. Volet en salle permanente: tous les jours, sauf le mardi, de 14h à 18h. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 19 mars 2018.
  • Bernard Merle, choses vues, choses tues à Brive à la chapelle Saint-Libéral. Artiste peintre autodidacte né à Lyon en 1960, Bernard Merle réalise des œuvres dont les formats, techniques et thèmes très variés reflètent la richesse de son imagination. Souvent reprises sur plusieurs années, ses toiles intemporelles sont marquées par une épaisseur de la matière et les fantômes de repentirs. “Au fond, ce ne sont pas des êtres ni des choses que je peins mais la distance infranchissable qui m’en sépare”, explique l’artiste. L’exposition présentée à la Chapelle Saint-Libéral propose de découvrir cet artiste et son univers, au fil d’une scénographie conçue par le peintre comme un dialogue entre les œuvres. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 22 mars.
  • Backwards into the future à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Une exposition des œuvres de Sêma Lao. Le centre culturel présente en ce début d’année les œuvres d’une artiste de renommée internationale. Sêma Lao a en effet signé de son art les murs de plusieurs villes (Londres, Paris, Glasgow, Limoges, La Rochelle, Cherbourg, Castellonorato, Nantes…) et exposé ses toiles dans de nombreux lieux. Des peintures d’une rare expressivité au style singulier qui utilisent toutes les palettes de couleurs sans aucune fausse note. Des portraits tout simplement sublimes où le regard capté est alors transporté par la prouesse technique et émotionnelle qui se dégagent de l’œuvre. Une artiste coup de cœur, hors du commun aux multiples facettes qui peint avec justesse et force des portraits émouvants et sensibles. Artiste peintre autodidacte d’origine sino-allemande, Sêma Lao réside à Limoges. Au fil des années, son chemin a été ponctué de découvertes plastiques et techniques. De multiples rencontres surtout, qui lui ont permis d’acquérir de la maturité et d’avancer. Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 31 janvier 2018.
  • Les dessins de BaBa à Brive au centre municipal d’arts plastiques, 31 avenue Jean-Jaurès. L’Association Brive amateurs Beaux-arts a choisi pour sa nouvelle exposition de réunir des dessins réalisés par une vingtaine de ses adhérents. Tous les outils traditionnels du dessin: crayon, feutres, craie, stylo à bille, fusain, encre, pastel, se sont mis au service des portraits, des paysages, des nus, des natures mortes, formant des compositions figuratives ou abstraites. La gravure est également mise en valeur, de même que l’informatique où les logiciels de traitement d’image apportent une aide précieuse à la création. Une exposition où noir et couleur rythment la visite. Les œuvres présentées sont soit des créations personnelles des membres de l’association, soit des travaux d’ateliers réalisés dans le cadre des cours du Centre d’arts plastiques. Entrée libre aux horaires d’ouverture du centre. Jusqu’au 2 février 2018.
  • Les affiches de la propagande à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. Parmi les moyens de propagande employés durant la Seconde Guerre mondiale, l’affiche tint une place importante, et fut largement utilisée entre 1940 et 1944 par le régime de Vichy et les autorités allemandes. Différents thèmes sont abordés dans cette sélection d’affiches de propagande. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 28 avril 2018.
  • Armand Chassaing alias Mandou à Tulle au Musée des armes. Devoir de mémoire avec ce portrait d’un résistant du corps franc de Tulle de l’Armée secrète. Cette exposition met en lumière six années de la vie d’un Corrézien, Armand Chassaing (1913-1997). De l’année 1939 où jeune officier il est confronté à la guerre et à l’effondrement de 1940 jusqu’aux évènements qui menèrent à la Libération, elle retrace son parcours en tentant d’éclairer l’enchaînement des faits qui amène l’homme, militaire de carrière, à agir en s’évadant lorsqu’il est prisonnier de guerre puis en prenant le maquis dans le secteur de Marcillac-la-Croisille avant de rejoindre l’AS. En 1984, alors que beaucoup de résistants ont choisi le silence, il entreprend de rédiger ses mémoires pour ses fils Patrick et Laurent Chassaing. A partir de premières notes rédigées sur un petit carnet tenu dès sa captivité et intitulé « Ton œuvre est à toi », son récit autobiographique sous forme de Journal de Marche est livré dans des cahiers manuscrits. Héritiers de cette mémoire familiale, ses fils se sont engagés dans une démarche de transmission, publiant la transcription de ces cahiers (Éditions Mille Sources, 2016) et proposant à la Ville trois donations.Entrée libre. Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h30 (fermé le mardi), ouvert également le 1er dimanche du mois. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 24 février 2018.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire