L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MERCREDI 25 OCTOBRE 2017

  • Ciné-goûter déguisé. Un conte peut en cacher un autre à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Un ciné-goûter un peu spécial puisque les enfants sont invités à se métamorphoser en un personnage de leur choix. Un cadeau sera offert aux trois meilleurs déguisements. Frissons garantis! Quant à la projection choisie, il s’agit d’un film d’animation français à partir de 6 ans. Comment réinventer les contes de fées avec humour et intelligence… Imaginons que Le Petit Chaperon Rouge et Blanche-Neige soient de vieilles copines… Elles feraient alliance pour se débarrasser de prédateurs affamés ou d’une belle-mère meurtrière. Et que ferait Jacques (celui du haricot magique) s’il avait Cendrillon pour charmante voisine ? Un loup aux allures de dandy nous raconte…  un conte complètement décalé. Durée du film: environ 1 heure. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org. Également en séance ciné-goûter classique samedi 28 octobre à 16h. Séances normales supplémentaires les 30 et 31 octobre à 14h15.

************

JEUDI 26 OCTOBRE

  • Cinéma. séance spéciale Kiss and cry à 21h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Une séance spéciale en partenariat avec Les Amis du Rex en présence de la réalisatrice Chloé Mahieu. Avec Kiss and cry, sélection officielle ACID Cannes 2017, Lila Pinell et Chloé Mahieu continuent leur subtile étude du milieu du patinage artistique dans un docu fiction sur une ado rebelle. Sarah, 15 ans, reprend le patin de haut niveau au club de Colmar, sans trop savoir si elle le fait pour elle ou pour sa mère. Elle retrouve la rivalité entre filles, la tyrannie de l’entraineur, la violence de la compétition. Tandis que son corps est mis à l’épreuve de la glace, ses désirs adolescents la détournent de ses ambitions sportives… Durée du film: 1 heure 18. Tarifs: 3,50 à 7 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.

  • Musiques actuelles. Raoul Vignal + Flawless Faces à 19h à Tulle aux Lendemains qui chantent, dans la petite salle. Une programmation Elizabeth My Dear. Originaire de Lyon, Raoul Vignal commence à se produire en solo dès l’âge de 20 ans. Au fil des prestations scéniques, il tisse un univers délicat et harmonieux, une folk intimiste où son jeu de guitare devient une résonance subtile à son chant apaisant. Son premier album The Silver Veil est sorti en avril 2017. Ouverture des portes à 18h30. Entrée gratuite. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • Comédie. Célibataire mais je me soigne à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Manuel Montero. Jean-Patrick, célibataire gentil mais un peu niais de 35 ans, cherche l’âme sœur mais ne sait pas comment s’y prendre avec les femmes… Fort heureusement le grand patron est miséricordieux et envoi l’ange Oliver pour aider le pauvre homme dans sa quête du grand amour. Mais Oliver n’est pas tout à fait un ange comme les autres. Il est impatient, macho, mal aimable, et fatigué de ces missions qui se répètent depuis la nuit des temps. Oliver manque cruellement de motivation et frôle la dépression. La rencontre avec Jean-Patrick promet d’être électrique. Oliver réussira-t-il, malgré tout, à accomplir sa mission divine et à faire connaître à Jean-Patrick l’amour de sa vie? Et qui est cette Bénédicte Marin dont Jean-Patrick semble être secrètement amoureux? Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 27 et samedi 28 octobre et la semaine suivante jeudi 2, vendredi 3 et samedi 4 novembre.
************

VENDREDI 27 OCTOBRE

  • Soirée surprise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. Célibataire mais je me soigne à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Manuel Montero. Jean-Patrick, célibataire gentil mais un peu niais de 35 ans, cherche l’âme sœur mais ne sait pas comment s’y prendre avec les femmes… Fort heureusement le grand patron est miséricordieux et envoi l’ange Oliver pour aider le pauvre homme dans sa quête du grand amour. Mais Oliver n’est pas tout à fait un ange comme les autres. Il est impatient, macho, mal aimable, et fatigué de ces missions qui se répètent depuis la nuit des temps. Oliver manque cruellement de motivation et frôle la dépression. La rencontre avec Jean-Patrick promet d’être électrique. Oliver réussira-t-il, malgré tout, à accomplir sa mission divine et à faire connaître à Jean-Patrick l’amour de sa vie? Et qui est cette Bénédicte Marin dont Jean-Patrick semble être secrètement amoureux? Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 28 octobre et la semaine suivante jeudi 2, vendredi 3 et samedi 4 novembre.
************

SAMEDI 28 OCTOBRE

  • Atelier conte de 10h30 à 11h15 à Brive à la librairie La Baignoire d’Archimède, 21 rue Farro. Un petit atelier pour éveiller les 5 à 9 ans, sur réservation et avec participation de 3 euros (limité à 6 enfants). Infos au 05.55.23.93.67 et sur labaignoiredarchimede.com.
  • Ciné-goûter. Un conte peut en cacher un autre à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Un film d’animation français à partir de 6 ans. Comment réinventer les contes de fées avec humour et intelligence… Imaginons que Le Petit Chaperon Rouge et Blanche-Neige soient de vieilles copines… Elles feraient alliance pour se débarrasser de prédateurs affamés ou d’une belle-mère meurtrière. Et que ferait Jacques (celui du haricot magique) s’il avait Cendrillon pour charmante voisine ? Un loup aux allures de dandy nous raconte…  un conte complètement décalé. Durée du film: environ 1 heure. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org. Également en séances normales supplémentaires les 30 et 31 octobre à 14h15.
  • Zumbathon à partir de 19h30 à Brive aux Trois Provinces. Une 4e édition pour cette manifestation organisée dans le cadre d’Octobre rose, de mobilisation contre le cancer du sein. Le but étant, en partenariat avec la Ligue contre le cancer, de sensibiliser la population au dépistage et de récolter des fonds pour la recherche. Dress code rose, 10€ l’entrée à partir de 12 ans. Infos au 06.38.82.86.27.
  • Concours de belote solidaire à partir de 20h30 à Brive, salle du Pont du Buy (derrière le CGR). Afin de récolter des fonds pour ses actions, le Secours populaire français comité de Brive organise un concours de belote ouvert à tous. Participation de 5 euros par personne. Inscriptions au SPF 1 rue de Broglie ou le soir même sur place. Infos au 05.55.87.73.80.
  • Soirée scène ouverte aux jeunes talents à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar et Musique académie 19. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Concert. Sourdure à 20h30 à Sérilhac en l’église Saint Nicolas. Une soirée proposée par l’association BlocSon dans le cadre de son Festival Hors-sol. Du violon et de la musique electrad. Sous le nom de Sourdure, Ernest Bergez s’attaque à l’immense friche des traditions musicales et orales d’Auvergne (airs populaires, bourrées, chansons de veillées, marches de noces…) pour construire une musique composite, difforme, au delà des marges, mais étrangement et solidement ancrée dans le présent. Un univers qui repose sur quatre pôles: la voix qui “porte”, le violon qui “tire”, l’électronique qui “entoure” et la podorythmie (rythmes battus aux pieds) qui fait “avancer” le tout dans un mouvement hypnotique. Tarif: 10 euros, gratuit pour les -18 ans. A l’issue du concert, une collation en présence de l’artiste sera offerte au public. Infos et réservation au 06.13.87.66.22.

  • Comédie. Célibataire mais je me soigne à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Manuel Montero. Jean-Patrick, célibataire gentil mais un peu niais de 35 ans, cherche l’âme sœur mais ne sait pas comment s’y prendre avec les femmes… Fort heureusement le grand patron est miséricordieux et envoi l’ange Oliver pour aider le pauvre homme dans sa quête du grand amour. Mais Oliver n’est pas tout à fait un ange comme les autres. Il est impatient, macho, mal aimable, et fatigué de ces missions qui se répètent depuis la nuit des temps. Oliver manque cruellement de motivation et frôle la dépression. La rencontre avec Jean-Patrick promet d’être électrique. Oliver réussira-t-il, malgré tout, à accomplir sa mission divine et à faire connaître à Jean-Patrick l’amour de sa vie? Et qui est cette Bénédicte Marin dont Jean-Patrick semble être secrètement amoureux? Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également la semaine suivante jeudi 2, vendredi 3 et samedi 4 novembre.

************

LES EXPOS A VOIR

  • Philippe Ségéral dessins à Brive à la chapelle Saint-Libéral et à la médiathèque municipale. Résidant depuis une vingtaine d’années en Normandie et à Paris, Philippe Ségéral expose pour la première fois dans sa ville natale. Né en 1954 à Brive, Philippe Ségéral se consacre dès 1982 au dessin, dont il adopte les différentes techniques : mine de plomb sur papier, fusain, encre, pastel.  Adepte des grands formats, cet artiste affectionne particulièrement les paysages auxquels il donne une dimension poétique, puissante et originelle, par un jeu intense sur l’ombre et la lumière. Rêverie et réalité se mêlent ainsi dans ses œuvres, reflets du regard d’enfant que Philippe Ségéral a réussi à préserver à l’âge adulte. Conçue avec l’artiste en deux volets complémentaires et sur deux lieux, l’exposition présente un ensemble de près de 80 œuvres de cet artiste. La médiathèque présente l’attachement de cet artiste à la littérature, à travers ses dessins originaux, illustrations d’ouvrages comme Le fleuve des âges ou Univers préférables de Pierre Bergougnioux  et L’art du bref de Richard Millet. La chapelle accueille les dessins représentant les paysages de son enfance, le bocage corrézien, la forêt profonde, mais aussi ses souvenirs  de la maison de Cressenssac, du stadium ou du barrage. Entrée libre. La chapelle est ouverte du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h. La médiathèque, mardi de 9h30 à 18h, mercredi et vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 18 novembre à la médiathèque et jusqu’au 14 janvier à la chapelle. À noter une rencontre avec l’artiste samedi 18 novembre à 15h à la médiathèque.
  • La part visible des camps à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. Cette exposition itinérante est constituée d’un fonds exceptionnel de photographies, prises par les SS dans le camp de concentration de Mauthausen (1938-1945). Autour des camps de concentration comme Mauthausen, des panneaux portaient l’inscription : «Attention – Limite du camp. Interdiction formelle d’entrer, de s’arrêter et de photographier. Tir à vue !» Seul le service d’identification officiel de l’administration (Erkennungsdienst) était autorisé à prendre des images. Créé à Mauthausen en 1940, ce service photographique était rattaché directement au bureau politique. Il était dirigé par deux officiers SS qui employaient plusieurs détenus chargés du développement et du conditionnement des images, ainsi que de la confection d’albums destinés aux SS… Les photographies officielles devaient fournir une image de la sévérité extrême du régime concentrationnaire. Pourtant, elles sont loin de tout révéler sur le fonctionnement du camp : aucun cliché officiel de la violence quotidienne, de l’entreprise d’épuisement par la faim et le travail, des exécutions par le gaz. Ces documents dérobés et sauvegardés au péril de leur vie par des déportés républicains espagnols, avec la complicité d’un civil autrichien, sont un témoignage rare de la brutalité du régime nazi. Ces clichés sont complétés par d’autres, réalisés à la libération du camp, le 5 mai 1945, par les détenus espagnols et les libérateurs américains. Cette exposition internationale a été réalisée conjointement par les Amicales française et espagnole d’anciens déportés de Mauthausen et le ministère de l’Intérieur autrichien. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 16 décembre 2017.
  • Et pans! à Brive à l’Office de tourisme dans la tour du Château d’eau. À partir du 4 septembre. Les Pans de Travassac comme vous ne les avez jamais vus. 24 photographies composent cette exposition, réalisées en juin 2017 dans les anciennes ardoisières par le photographe Michel Vauquois. Aucun filtre n’a été appliqué, que ce soit lors de la prise de vue ou lors du développement : seul un travail sur les contrastes, sur les couleurs et sur les reliefs a été effectué. L’aspect très pictural de certaines images, intensifié par la texture mate de la toile sur laquelle elles ont été imprimées et par la présentation parfois non conforme à la réalité pourra surprendre les plus curieux. Le but du photographe n’est pas documentaire mais est avant tout de partager un regard original sur un lieu chargé. Entrée gratuite. Ouvert du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h30. Infos au 05.55.24.08.80 et sur brive-tourisme.com. Jusqu’au 31 octobre 2017.
  • Gaston Vuiller chez les magiciens et sorciers de la Corrèze au musée du cloître de Tulle. Le musée du Cloître conserve un fonds important lié à Gaston Vuiller, artiste peintre, dessinateur et voyageur, dont l’œuvre et le nom restent intimement mêlés à la Corrèze et au village de Gimel-les-Cascades. Ce fonds est aujourd’hui constitué de trente-sept dessins, trois gravures, un autoportrait (peinture à l’huile sur bois), deux grands tableaux de paysages (dépôts du Centre National des Arts Plastiques) et cinq livres illustrés. En 1900, la ville de Tulle acquiert un premier ensemble de dessins parus en 1899 dans trois épisodes de la revue Le Tour du Monde dans un article intitulé « Chez les magiciens et les sorciers de la Corrèze ». Restaurés en 2012, ces œuvres sur papier restent néanmoins fragiles et particulièrement sensibles à la lumière, et pour cette raison ne peuvent être exposées de manière permanente. Ce nouvel accrochage est l’occasion de les découvrir une nouvelle fois et de partir à la rencontre des figures que Gaston Vuillier appelle les magiciens et sorciers de la Corrèze… Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf dimanche et lundi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’au 6 janvier 2018.
  • Armand Chassaing alias Mandou à Tulle au Musée des armes. Devoir de mémoire avec ce portrait d’un résistant du corps franc de Tulle de l’Armée secrète. Cette exposition met en lumière six années de la vie d’un Corrézien, Armand Chassaing (1913-1997). De l’année 1939 où jeune officier il est confronté à la guerre et à l’effondrement de 1940 jusqu’aux évènements qui menèrent à la Libération, elle retrace son parcours en tentant d’éclairer l’enchaînement des faits qui amène l’homme, militaire de carrière, à agir en s’évadant lorsqu’il est prisonnier de guerre puis en prenant le maquis dans le secteur de Marcillac-la-Croisille avant de rejoindre l’AS. En 1984, alors que beaucoup de résistants ont choisi le silence, il entreprend de rédiger ses mémoires pour ses fils Patrick et Laurent Chassaing. A partir de premières notes rédigées sur un petit carnet tenu dès sa captivité et intitulé « Ton oeuvre est à toi », son récit autobiographique sous forme de Journal de Marche est livré dans des cahiers manuscrits. Héritiers de cette mémoire familiale, ses fils se sont engagés dans une démarche de transmission, publiant la transcription de ces cahiers (Editions Mille Sources, 2016) et proposant à la Ville trois donations.Entrée libre. Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h30 (fermé le mardi), ouvert également le 1er dimanche du mois. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 24 février 2018.
  • Bijoux d’orients lointains, au fil de l’or, au fil de l’eau au musée de Sarran. Dans la lignée de l’exposition Bijoux des Toits du Monde qui entraînait sur les sentiers de la Route de la soie, l’exposition propose de suivre la voie maritime de ce chemin mythique grâce à la magie de parures archéologiques ou ethniques. Afin de dévoiler la richesse et la diversité des cultures des royaumes d’Arabie à l’Insulinde, l’or, métal légendaire symbole d’éternité, a été choisi comme le fil conducteur de ce périple au fil de l’eau. Plus de trois cent bijoux, provenant de deux collections privées et resplendissant de mille feux, offriront aux visiteurs un voyage dans le temps et dans l’espace. Ils révèlent par leur magnificence et leur variété envoûtante des civilisations disparues et un univers symbolique menacé d’oubli. À cette présentation s’associeront des textiles yéménites, indiens, thaïlandais et indonésiens issus d’une collection privée. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Entrée: 4,50 euros (3 et 3,5 en tarifs réduits). Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentchirac.fr. Jusqu’au 30 novembre 2017.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire