L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MARDI 26 SEPTEMBRE 2017

  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Un atelier de pratique de la langue proposé par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Également les 3 et 10 octobre.
  • Conférence. Les villages et les quartiers de Brive au nord de la Corrèze à 14h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Une conférence chaque dernier mardi du mois propose par la Société scientifique historique et archéologique de la Corrèze. Du patrimoine architectural à l’histoire sociale, des interventions de qualité par des historiens et chercheurs viennent vous apporter leurs connaissances et leurs découvertes lors d’échanges fructueux. Cette conférence est animée par Marguerite Guély. Durée: 2 heures. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr.
  • Musiques actuelles. Bœuf au labo à 20h à Tulle aux Lendemains qui chantent, 18 avenue du lieutenant-colonel Faro. Toute personne ayant envie de partager du son, de rencontrer d’autres musiciens ou de passer une soirée en musique est conviée à participer à ces soirées d’improvisation. Le Labo est équipé avec de supers amplis, micros, sono et batteries à disposition. Invitez vos amis musiciens ou simple aficionados de musique à venir profiter des boeufs. Entrée gratuite. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

************

JEUDI 28 SEPTEMBRE

  • Musiques actuelles. PV (rap) à 19h à Tulle aux Lendemains qui chantent. PV est une espèce de rappeur sans cheveux dont le principal objectif est de raconter des histoires, dans le but de provoquer les zygomatiques de l’auditoire. Ou des larmes. Ou des rictus colériques. Bref, des réactions. Si possible. Et sinon, y’a toujours le bar… Entrée gratuite. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.
  • Musique. Gaspar Claus à 19h à Tulle au Théâtre des Sept collines. La saison débute avec 3 jours pour s’aventurer de formes courtes en spectacles détonants. À explorer en famille. Des spectacles courts à tout petits prix.Dès 7 ans. Gaspar Claus, violoncelliste tout-terrain explore musique improvisée (avec Keiji Haino ou Serge Teyssot- Gay), musique contemporaine, flamenco (Pedro Soler et Inés Bacán) ou pop (Barbara Carlotti). Du bois, des crins de chevaux, de l’acier, des boyaux d’animaux… Ce qui sonne et fait sonner ce violoncelle se met le temps d’un concert au service d’une cérémonie musicale baignée de chamanisme, de rock à l’état brut, de répertoire classique, de profane et de sacré. Au plus proche de l’instrument, l’auditeur est convié à une écoute du son dans ses moindres détails. Durée: 30 min. Tarif unique à 5 euros, carte Pop 15 euros par personne tous les spectacles ou Pop Tribu 35 euros pass familial tous les spectacles. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

  • Musique. L’Ocelle Mare à 20h à Tulle au Théâtre des Sept collines. Dès 7 ans. L’ocelle, c’est le mot qui désigne le motif de camouflage en forme d’œil de certains animaux. L’Ocelle Mare, titre de ce solo de Thomas Bonvalet, en terra incognita. De courtes pièces musicales qui s’enchaînent, matières sonores d’une foultitude d’instruments : banjo, métronome mécanique à cloche, microphones, amplificateurs, frappements de pieds et de mains, ukulélé, diapasons, concertina, pavots secs, sifflements, harmonica, minuteur, orgue à bouche… le souffle du son lui-même. Durée: 30 min. Tarif unique à 5 euros, carte Pop 15 euros par personne tous les spectacles ou Pop Tribu 35 euros pass familial tous les spectacles. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

  • Musique. Will Guthrie à 21h à Tulle au Théâtre des Sept collines. Dès 7 ans. Timbres et percussions minutieusement choisies, pour des climats sonores très contrastés, entre épure et polyphonies rythmiques : Wille Guthrie, un batteur saisissant. Durée: 30 min. Tarif unique à 5 euros, carte Pop 15 euros par personne tous les spectacles ou Pop Tribu 35 euros pass familial tous les spectacles. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

  • Comédie. Fin de soirée… début d’emmerdes! à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de et avec Jean-Christophe Acquaviva et Bertrand Ducrocq. Deux quadragénaires reviennent d’une soirée de Réveillon bien arrosée.Cette soirée, apparemment anodine, va très vite virer au cauchemar… Elle sera l’occasion de remise de cause pour l’un, et de situations ahurissantes pour l’autre. Une comédie pleine de rebondissements et de répliques qui font mouche pour un grand moment de rire. De quoi bien commencer une nouvelle année, placée sous le signe du rire. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 29 et samedi 30 septembre ainsi que la semaine suivante les jeudi 5, vendredi 6 et samedi 7 octobre.
************

VENDREDI 29 SEPTEMBRE

  • Apéro concert rock blues de 19h à 20h30 à Brive, place Nelson-Mandela. Le secteur Vie locale du centre socioculturel municipal Raoul Dautry organise cet apéro concert, avec The Honky Tonk Men. Ce groupe formé en 2003, s’inspire du rock des années 1970. Composé de musiciens autodidactes qui ont chacun de leur côté appartenu à différentes formations tournant dans la région, le groupe a commencé en reprenant les Rolling Stones, ZZ Top, Stevie Ray Vaughan, Elvis Presley, Chuck Berry, Paul Personne… ainsi que les grands standards de la country mais s’est vite tourné vers des compositions originales. Vente sur place sucré/salé par l’association Transversale humanitaire. Infos au 05.55.23.02.78.
  • Soirée surprise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Théâtre d’objets. Vu à 19h à Tulle au Théâtre des Sept collines. Dès 7 ans. Avec la Cie Sacékripa. Entre le théâtre d’objets, le cirque miniature et le clown involontaire, ce solo met en scène un personnage méticuleux et ordonné à outrance, en proie à ses obsessions dérisoires et anodines. Il est là, calme, très calme, très très calme, mais l’histoire dérape… Ce spectacle muet parle des petites obsessions de tous les jours, qui, par excès de minutie, finissent par faire péter la cocotte. Durée: 30 min. Tarif unique à 5 euros, carte Pop 15 euros par personne tous les spectacles ou Pop Tribu 35 euros pass familial tous les spectacles. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

  • Musiques actuelles. Scratch Bandits Crew + Le Mister et DJ Crabees + Bad Cowz à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. Une nouvelle soirée hip-hop en partenariat avec l’association Expressions Suburbaines ! Du scratch qui claque et un mix electro local en after, une belle soirée pour faire bouger les têtes. Depuis 2 ans, Scratch Bandits Crew a rejoint les rangs du label Chinese Man Records. Constitué de Supa-Jay et de Syr, turntablist chevronnés et dépisteurs de samples, le groupe vit une grande année 2017 : une tournée DJ Set en 1ère partie de Chinese Man, la suite de leur tournée Live avec un show remanié pour l’occasion, la sortie d’une série de mini-EPs Tangram Series. Le Myster, Mc/Beatmaker, du collectif Zéro Pointé, livre un set aux couleurs boom bap, accompagné de N2V et Dj Crabees. Au menu : beats percutants, flows énergiques et scratches aiguisés … Un cocktail frais pour toutes les générations. Bad Cowz est un collectif réunissant tOnS, Z1k411 & Koxinhell autour d’un même projet : agiter les dancefloor à grands coups de Bass Music ! Tous les moyens sont bons pour vous retourner le cerveau en mode infrabass… 100son et Deadloss ambianceront l’apéro et les inter-plateaux sur la scène du bar. Tarif: 10,50 euros. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • Arts de la piste. 3D à 20h à Tulle au Théâtre des Sept collines. Dès 7 ans. Avec la compagnie HMG. Un arc de bois, tendu de fil métal : c’est l’objet inédit inventé par Jonathan Guichard. Un singulier agrès de cirque exploré dans toutes ses dimensions : le corps de l’acrobate-fildefériste s’y mêle, s’y enveloppe ou le traverse, autant que le son s’y frotte, résonne et vibre. Le jeu acrobatique avec cette singulière structure de cirque résonne aussi de manière ludique avec le public, proche, tout proche.. Durée: 30 min. Tarif unique à 5 euros, carte Pop 15 euros par personne tous les spectacles ou Pop Tribu 35 euros pass familial tous les spectacles. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

  • Arts de la piste. Le Grand courbe à 21h à Tulle au Théâtre des Sept collines. Dès 7 ans. Avec le groupe Bekkrell. Le groupe Bekkrell c’est une équipe de filles, des artistes qui se sont rencontrées au Centre National des Arts du Cirque à Châlons. Un premier spectacle à leur actif, et elles posent leurs valises en Corrèze. Carte blanche pour Pop corn ! Le grand Courbe : mât chinois et corde, un titre qui donne à rêver de pleins et de déliés… Belles promesses pour ce duo tout neuf. Durée: 20 min. Tarif unique à 5 euros, carte Pop 15 euros par personne tous les spectacles ou Pop Tribu 35 euros pass familial tous les spectacles. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.
  • Comédie. Fin de soirée… début d’emmerdes! à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de et avec Jean-Christophe Acquaviva et Bertrand Ducrocq. Deux quadragénaires reviennent d’une soirée de Réveillon bien arrosée.Cette soirée, apparemment anodine, va très vite virer au cauchemar… Elle sera l’occasion de remise de cause pour l’un, et de situations ahurissantes pour l’autre. Une comédie pleine de rebondissements et de répliques qui font mouche pour un grand moment de rire. De quoi bien commencer une nouvelle année, placée sous le signe du rire. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 30 septembre ainsi que la semaine suivante les jeudi 5, vendredi 6 et samedi 7 octobre.
************

SAMEDI 30 SEPTEMBRE

  • Café ciné à 18h à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Le Centre culturel inaugure un nouveau rendez-vous: le Café ciné afin d’explorer un thème, un genre, un réalisateur. Six rencontres dans l’année, où discussion, projection et documents proposés par Bastien Champougny, étudiant en cinéma à la Sorbonne, construiront un échange cinéphile. Ouverture des réjouissances à la veille d’Halloween avec le fantasque Tim Burton… Venez découvrir et discuter sur la filmographie de ce réalisateur à travers ses films (Edward aux mains d’argent, Les Noces funèbres, Charlie et la chocolaterie, Big Fish, Mars Attacks, Beetle Juice…), sa famille d’acteurs : Johnny Depp, Helena Bonham Carter, Christopher Lee, Eva Green… et son univers si particulier. Le Café ciné est ouvert à tous les curieux qui ont envie de découvrir différents univers cinématographique… Durée: 2 heures. Infos au 05.55.74.20.51.
  • Scène ouverte aux jeunes talents à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar et Musique Acédémie 19. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Festival de street art. La Graffeterie à 15h à Uzerche à la Papeterie. Un festival organisé par Les Femmes à barbe de 15h à minuit. Quinze street-artistes venus de France et d’Estonie pour relooker avec des fresques géantes une usine désaffectée et des tracteurs. Une rencontre innovante entre la culture urbaine et le monde rural. Mur expression libre, graffiti. Entrée libre et restauration sur place. Entrée gratuite. À noter de 15h à 17h45, ateliers scratch, de 16h à 17h atelier danse hip hop tout public avec la Cie Hervé Koubi, à 17h, débat: “Graffiti, art ou vandalisme?”, en présence des artistes ( Librairie La petite marchande d’histoires ), à 18h, spectacle de danse Hip hop avec la Cie Hervé Koubi. Et des concerts: à 19h : Toirès + invités (electro world), à 21h Kong (Hip-Hop), à 22h : Afrokitchen (Afrobeat) et à 23h30, 100son (DJ Hip Hop).
  • Comédie. Fin de soirée… début d’emmerdes! à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de et avec Jean-Christophe Acquaviva et Bertrand Ducrocq. Deux quadragénaires reviennent d’une soirée de Réveillon bien arrosée.Cette soirée, apparemment anodine, va très vite virer au cauchemar… Elle sera l’occasion de remise de cause pour l’un, et de situations ahurissantes pour l’autre. Une comédie pleine de rebondissements et de répliques qui font mouche pour un grand moment de rire. De quoi bien commencer une nouvelle année, placée sous le signe du rire. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également la semaine suivante les jeudi 5, vendredi 6 et samedi 7 octobre.
  • Théâtre. Carnets de notes à 20h30 à Terrasson, au centre culturel. Avec la compagnie du sang Souci. Après avoir accueilli l’excellent spectacle Album de famille en octobre 2013, la compagnie du Sans souci revient avec sa dernière création Carnet de notes. Encouragés par leurs copains, enguirlandés par leurs parents, félicités par le conseil, les enfants de cette classe sont enchantés par une vingtaine de chansons du répertoire francophone. Ils sont 6. Ils paraissent 30. Ils sont enfants. Ils sont parents. Ils sont enseignants. Ils sont filles et garçons. Ils nous racontent leur histoire, leurs histoires d’école, des écoles. De la maternelle à l’université, du matin jusqu’au soir, du 20ème siècle à nos jours, en passant par la cantine et la cour de récré, ils nous transmettent leurs souvenirs, leur vécu. Des filles et des garçons, des voix et des notes pour raconter l’histoire de tout le monde, l’histoire collective de ces journées sur les bancs de l’école, à suivre à la lettre et à la ligne le professeur et la maitresse. Durée: 1 heure 20. Tout public. Tarifs: de 10 à 4 euros. Infos au 05.53.50.13.60 et sur centre-culturel-terrasson.fr. À noter à 18h30, une présentation de la saison.

************

DIMANCHE 1er OCTOBRE

  • Troc des plantes d’automne de 9h à 12h à Brive au jardin potager, place Winston-Churchill. Un moment de partage très attendu par les amateurs à la main verte et ceux qui espèrent le devenir. Et c’est gratuit. “Echange ou donne plante contre bons soins” pourrait être la devise de ce rendez-vous annuel qui revient à chaque entrée. Pagodes, tables et chaises sont mises à la disposition des participants par la Ville. La manifestation, gratuite, ouverte à tous, réunit les simples curieux, les jardiniers du dimanche, les amateurs et les passionnés, pour échanger des plantes sous toutes leurs formes. Tout est accepté, plantes annuelles et vivaces, graminées, plantes d’intérieur, arbustes, fruitiers sans oublier les espèces anciennes. Le rendez-vous offre l’occasion d’échanger également de précieux conseils sur les techniques à employer en matière de compost, engrais vert, de lutte biologique… Une affaire de passionnés qui sauront vite vous convaincre.

  • La Briviste à 9h30 à Brive, avenue de Paris. La course 100% féminine, en dress code rose et noir ouvre le mois dédié à la mobilisation contre le cancer du sein. Rendez-vous avenue de Paris pour un départ à 9h30 sur 5km en deux boucles à travers le cœur historique. Après un échauffement dans la bonne humeur devant le Théâtre, vous pourrez couvrir la distance en allure libre, en courant ou marchant, l’essentiel étant de participer et de se mobiliser. Car sur les 10 euros d’engagement, 3 seront reversés à la Ligue contre le cancer au profit de la recherche. Vous pouvez vous inscrire chez MLK sports, organisateur de l’événement, ou en ligne sur jorganise.fr. Attention, pour des raisons de sécurité et de confort, les inscriptions sont limitées à 1200 participants. À noter que les hommes ne sont pas en reste puisque La Gaillarde qui leur est réservée, en dress code bleu, s’élancera une heure plus tard, sur le même parcours, contre le cancer de la prostate. Infos à MLK sports au 05.55.17.24.02 et jorganise.fr.
  • Rencontre chorégraphique à 16h30 à Saint-Pantaléon de Larche à la Métairie des arts, 71, place du général Couloumy. Rencontre avec le chorégraphe Claude Brumachon pour découvrir un extrait de sa pièce La Forêt traversée. Dans cette chorégraphie pour trois personnages (deux danseurs et un violoniste), la danse dessine une légende : celle des “trois sans toit”. Trois créatures mi-hommes, mi-bêtes au croisement des âges et des chemins, unis pour rester humains. Trois figures virevoltantes au son du violon ; trois vagabonds vivant dans l’instant présent avec l’espoir et l’élégance des voyageurs. Avec eux, la forêt se traverse comme un parcours de vie, où la clarté succède à l’obscurité. Une danse rebelle et passionnée. Entrée libre. Infos au 06.20.13.59.40.

************

LES EXPOS A VOIR

  • Neandertal à la loupe à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. Une exposition inédite en partenariat avec le musée national de préhistoire des Eyzies. Présentée en 2016 en Dordogne, avec le concours de l’État, elle a été recentrée au musée Labenche sur le mode de vie des Neandertaliens du bassin de Brive. Cette manifestation est l’occasion de faire découvrir au grand public les dernières découvertes réalisées autour de Neandertal. On a tous quelque chose en nous de Neandertal. Quelques gènes qui nous relient à ce lointain parent qui a vécu en Europe entre 430 000 et 30 000 ans avant notre ère. En apprendre sur lui, c’est donc en apprendre sur soi. Le territoire parcouru et exploité, la gestion des outillages lithiques, la fabrication et l’utilisation du feu ainsi que le traitement des morts sont évoqués à partir de pièces originales issues des nombreux chantiers de fouille. Entrée libre. Ouverte du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 22 octobre 2017.
  • La part visible des camps à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. À partir du 28 septembre. Cette exposition itinérante est constituée d’un fonds exceptionnel de photographies, prises par les SS dans le camp de concentration de Mauthausen (1938-1945). Autour des camps de concentration comme Mauthausen, des panneaux portaient l’inscription : «Attention – Limite du camp. Interdiction formelle d’entrer, de s’arrêter et de photographier. Tir à vue !» Seul le service d’identification officiel de l’administration (Erkennungsdienst) était autorisé à prendre des images. Créé à Mauthausen en 1940, ce service photographique était rattaché directement au bureau politique. Il était dirigé par deux officiers SS qui employaient plusieurs détenus chargés du développement et du conditionnement des images, ainsi que de la confection d’albums destinés aux SS… Les photographies officielles devaient fournir une image de la sévérité extrême du régime concentrationnaire. Pourtant, elles sont loin de tout révéler sur le fonctionnement du camp : aucun cliché officiel de la violence quotidienne, de l’entreprise d’épuisement par la faim et le travail, des exécutions par le gaz. Ces documents dérobés et sauvegardés au péril de leur vie par des déportés républicains espagnols, avec la complicité d’un civil autrichien, sont un témoignage rare de la brutalité du régime nazi. Ces clichés sont complétés par d’autres, réalisés à la libération du camp, le 5 mai 1945, par les détenus espagnols et les libérateurs américains. Cette exposition internationale a été réalisée conjointement par les Amicales française et espagnole d’anciens déportés de Mauthausen et le ministère de l’Intérieur autrichien. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 16 décembre 2017.
  • Et pans! à Brive à l’Office de tourisme dans la tour du Château d’eau. À partir du 4 septembre. Les Pans de Travassac comme vous ne les avez jamais vus. 24 photographies composent cette exposition, réalisées en juin 2017 dans les anciennes ardoisières par le photographe Michel Vauquois. Aucun filtre n’a été appliqué, que ce soit lors de la prise de vue ou lors du développement : seul un travail sur les contrastes, sur les couleurs et sur les reliefs a été effectué. L’aspect très pictural de certaines images, intensifié par la texture mate de la toile sur laquelle elles ont été imprimées et par la présentation parfois non conforme à la réalité pourra surprendre les plus curieux. Le but du photographe n’est pas documentaire mais est avant tout de partager un regard original sur un lieu chargé. Entrée gratuite. Ouvert du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h30. Infos au 05.55.24.08.80 et sur brive-tourisme.com. Jusqu’au 31 octobre 2017.
  • Vivre en couleurs à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Une exposition de graffs d’Ynoxe. Originaire de Brive, Ynoxe aime à faire découvrir ou redécouvrir son art dans des lieux improbables où l’on ne l’attend pas forcément… Il pratique le graff depuis l’âge de 16 ans. “J’ai toujours dessiné. Je me suis mis au graffiti à cause de mes potes qui m’ont encouragé à le faire. J’ai toujours aimé la culture hip hop et le graffiti est devenu une réalité pour moi.” Ynoxe oriente ses peintures vers le wildstyle (ensemble de lettres et de formes qui se chevauchent et s’entrelacent), tout en essayant de déstructurer ses lettres avec le remplissage. Une exposition qui plonge dans la culture urbaine avec des toiles très diverses, hautes en expressivité, qui donnent un peu plus de visibilité à cet art de rue. Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 29 septembre 2017.
  • V’la les enfants de troupe à Tulle au Musée des armes. De 1924 à 1967, Tulle a abrité une École militaire préparatoire technique (EMPT) délivrant un enseignement général et technique dans un cadre militaire. Elle accueillait de jeunes garçons âgés de 12 à 14 ans pour 5 années d’études. La scolarité de ces élèves venant de tous milieux et de tous horizons se déroulait en internat, encadrés par du personnel militaire et civil. Réalisée en partenariat avec l’association des Anciens Enfants de Troupe de la Corrèze, cette exposition évoque l’histoire de cet établissement et la vie des élèves à travers de nombreux documents, photographies, témoignages et objets recueillis auprès d’anciens élèves et de leurs familles. L’année 2017 correspond au cinquantenaire de la fermeture de l’école. Un anniversaire marqué par la tenue du Congrès national des anciens enfants de troupe qui se tiendra à Tulle les 22 et 23 septembre 2017. Entrée libre. Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 30 septembre 2017.
  • Gaston Vuiller chez les magiciens et sorciers de la Corrèze au musée du cloître de Tulle. Le musée du Cloître conserve un fonds important lié à Gaston Vuiller, artiste peintre, dessinateur et voyageur, dont l’œuvre et le nom restent intimement mêlés à la Corrèze et au village de Gimel-les-Cascades. Ce fonds est aujourd’hui constitué de trente-sept dessins, trois gravures, un autoportrait (peinture à l’huile sur bois), deux grands tableaux de paysages (dépôts du Centre National des Arts Plastiques) et cinq livres illustrés. En 1900, la ville de Tulle acquiert un premier ensemble de dessins parus en 1899 dans trois épisodes de la revue Le Tour du Monde dans un article intitulé « Chez les magiciens et les sorciers de la Corrèze ». Restaurés en 2012, ces œuvres sur papier restent néanmoins fragiles et particulièrement sensibles à la lumière, et pour cette raison ne peuvent être exposées de manière permanente. Ce nouvel accrochage est l’occasion de les découvrir une nouvelle fois et de partir à la rencontre des figures que Gaston Vuillier appelle les magiciens et sorciers de la Corrèze… Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf dimanche et lundi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’au 6 janvier 2018.
  • Olivier Masmonteil. De Gimel à Ushuaia à Sédières. Plusieurs centaines d’acryliques sur toiles de petits formats (27 X 35 cm) d’une anthologie du paysages tirée du projet artistique de l’artiste corrézien.1000 œuvres réalisées au cours d’un tour du monde effectué par l’artiste Olivier Masmonteil entre 2007 et 2009. Intitulé Quelle que soit la minute du jour, cet ensemble unique en son genre qui tient du journal intime permet au peintre de marquer son territoire. De grandes œuvres plus récentes sont également présentées, certains y reconnaîtront des paysages familiers, ceux de la Corrèze (Gimel, Les Monédières, la rivière Vézère…). L’ensemble offert au regard des spectateurs n’a d’autre fin que d’exprimer la dimension duelle du paysage, à savoir son intemporalité et son universalité. Tarif: 4 euros, 2 en réduit et gratuit pour les moins de 11 ans. Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Infos eu et sur sedieres.fr. Jusqu’au 1er octobre 2017.
  • Bijoux d’orients lointains, au fil de l’or, au fil de l’eau au musée de Sarran. Dans la lignée de l’exposition Bijoux des Toits du Monde qui entraînait sur les sentiers de la Route de la soie, l’exposition propose de suivre la voie maritime de ce chemin mythique grâce à la magie de parures archéologiques ou ethniques. Afin de dévoiler la richesse et la diversité des cultures des royaumes d’Arabie à l’Insulinde, l’or, métal légendaire symbole d’éternité, a été choisi comme le fil conducteur de ce périple au fil de l’eau. Plus de trois cent bijoux, provenant de deux collections privées et resplendissant de mille feux, offriront aux visiteurs un voyage dans le temps et dans l’espace. Ils révèlent par leur magnificence et leur variété envoûtante des civilisations disparues et un univers symbolique menacé d’oubli. À cette présentation s’associeront des textiles yéménites, indiens, thaïlandais et indonésiens issus d’une collection privée. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Entrée: 4,50 euros (3 et 3,5 en tarifs réduits). Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentchirac.fr. Jusqu’au 30 novembre 2017.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire